Jump to content
Marlenus

Obligation d'un équipement minimum pour faire le Mont Blanc

Recommended Posts

Quote

 

 


Le début du mois a été très meurtrier au Mont-Blanc, avec au moins 5 morts et deux disparus. Le maire de Saint-Gervais, commune de Haute-Savoie qui comprend sur son territoire la «voie royale» d'ascension vers le « Toit de l’Europe », a pris les devants. Il a publié jeudi un arrêté à effet immédiat obligeant les alpinistes à porter un équipement adéquat sous peine d'une amende.

 

 

Excédé par la succession de décès, souvent par imprudence ou inexpérience, ou de graves mises en danger, Jean-Marc Peillex (REM) a décidé de « taper sur les doigts » des « têtes brûlées » face au « refus d'entendre les messages de prévention », a-t-il expliqué à l'AFP.

Nombre de candidats n'ont pas ce "minimum"

Cet arrêté municipal stipule que « tout alpiniste empruntant l'itinéraire dit "voie royale" (par le Goûter, Ndlr) devra être équipé du matériel » dont la liste est détaillée pour « parer aux risques » inhérents à la haute montagne : changement brusque de météo, chute de pierres, chute dans une crevasse, progression sur glacier, etc...

«Bonnet, lunettes de soleil, masque de ski, veste chaude, gore tex (coupe-vent imperméable), chaussures d'alpinisme, crampons réglés aux chaussures, baudrier et kit de sortie de crevasse, piolet, corde »: ce bréviaire pour débutants vient souligner que nombre de candidats au toit de l'Europe et ses 4.810 mètres n'ont pas ce « minimum ».

L'arrêté, qui doit être traduit en anglais, mais aussi en allemand et en russe, va être affiché au départ des téléphériques et du tramway du Mont-Blanc, dans les bureaux des guides, offices de tourisme, etc...

Mais Jean-Marc Peillex a conscience que son arrêté risque de rester symbolique sans la participation - qu'il demande au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb - des forces de gendarmerie, dont le peloton de haute-montagne (PGHM), pour verbaliser les contrevenants.

Un couple de Hongrois voulait emmener ses jumeaux de 9 ans

Sans compter que l'amende, dépendante du code pénal, est de première classe soit de ... 38 euros, quand la simple nuitée au refuge du Goûter est de 60 euros.

Le PGHM est toujours à la recherche d'un homme de 46 ans, parti seul et en tenue de trail mardi pour tenter le Mont-Blanc. Cette disparition intervient après l'arrêt des recherches d'un alpiniste japonais parti seul la semaine passée, et les décès d'un Tchèque, d'un Coréen, d'une Française en août. Sans compter certains imprudents stoppés à temps comme un couple de Hongrois qui voulait emmener ses jumeaux de 9 ans vers les cimes.

 

 

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Mont-Blanc-Face-aux-nombreux-deces-un-maire-veut-imposer-aux-alpinitses-un-equipement-minimum-1328675#xtor=AL-23

 

 

Pour les jumeaux, à 9ans, il y en a qui font le kilimandjaro:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jordan_Romero

 

 

Sans rire, si on faisait vraiment payer les mecs que l'on doit secourir et que l'on ne larmoyait pas sur les inconscients, ce serait pas mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine il y en a qui en ont marre de ramasser des corps.

 

Je comprends assez bien ce genre d'anti-libéralisme très local.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est toujours pareil : on peut pas pester sur les réglementations débiles si on ne s'intéresse pas à ce qui les justifie.

En l'occurrence, si tu collectivises tout ce qui touche aux secours et aux soins, au bout d'un moment, t'as pas envie que la collectivité paie pour un con qui s'est équipé en premier prix Quechua pour attaquer le Mt Blanc.

En Suisse, pour l'alpinisme, tu as une assurance "entreprise téméraire". Problem solved.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut retirer le Mont-Blanc du domaine public ou que la commune l'exploite comme ferait un gestionnaire privé. Il y a trop de monde dans le parc du Mont Blanc, faire raquer les gens permettrait qu'il y est moins de monde (et donc mécaniquement réduire l'espérance que des gens meurent) en décourageant probablement plus les familles, et de lever des fonds pour la préservation du parc et faciliter les secours.

 

En montagne, le secours au hors piste est payant en France, je ne sais pas s'il y a une exception ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas juste une question de coût des secours.

C'est un travail pénible chercher et rapatrier des corps. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Mathieu_D a dit :

C'est pas juste une question de coût des secours.

C'est un travail pénible chercher et rapatrier des corps. 

Coût en général, pas que financier.

C'est aussi dangereux pour le secouriste, accessoirement mais être en Adidas au sommet du Mt Blanc, c'est classieux

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Mathieu_D a dit :

C'est pas juste une question de coût des secours.

C'est un travail pénible chercher et rapatrier des corps. 

 

Ouais mais bon, la gendarmerie c'est pas la colo non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Tramp a dit :

 

Ouais mais bon, la gendarmerie c'est pas la colo non plus.

La coloscopie peut-être ? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel dommage, un darwin award aurait pu être obtenu

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Marlenus a dit :

Sans compter certains imprudents stoppés à temps comme un couple de Hongrois qui voulait emmener ses jumeaux de 9 ans vers les cimes.

 

Dommage. S'ils avaient tous finis congelés, on aurait pu les naturaliser en un magnifique monument à la gloire des darwins awards.

 

il y a 2 minutes, Vincent Andrès a dit :

Exemple récent, un randonneur de 22 ans avec une migraine ...

 

Ca peut être vraiment incapacitant, une migraine. Après, est-ce que l'hélico était la seule solution ...¯\_(ツ)_/¯

 

Sur le fond, la bonne question a été posée mais les réponses restent floues : si le lieu était une propriété privée, la question serait rapidement résolue avec le proprio qui établit les règles qui lui siéraient.

Mais même si on dit "privatisons le mont blanc", on peut imaginer pleins de systèmes amenant à un résultat final a priori différent : faire un seul lot et  vendre tout à un unique acheteur. Fractionner à divers degrés. Beaux emphytéotiques sur tout ou parties du domaine ... et ensuite se pose la question de la répartition de l'argent : qui prend quoi, au nom de quoi ?

 

Et pour des considérations moins ... abstraites, si on regarde la situation actuelle ceux qui ont le le rôle qui se rapproche le plus de celui d'un proprio, malgré le fait que le lieu soit public, c'est/ce sont le ou les maires des communes sur lesquelles se trouve le mont blanc, représentant des citoyens de la commune qui apparaissent, de fait, comme des genres de copropriétaires du lieu. Et qui l’apparaitraient d'autant plus que l'organisation locale du pouvoir se rapproche de la démocratie directe. La question du pouvoir des maires, de la démocratie locale, est très intéressante. Je sais bien que tout ça fait grincer des dents mais c'est quand même intéressant, non ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Obligation d'un équipement minimum pour faire le Mont Blanc"

 

 

Ou bien dé-faire ?

Quelle pollution, tous ces corps !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un mec m'a expliqué que quand il était parti faire 3 semaines dans la nature au Groenland, son groupe avait pris une assurance et dû avancer 25k€ de deposit pour pouvoir faire venir un hélico en cas de problème pas couvert par l'assurance (comme ça l'hélicoptère était payé même s'il les retrouvait pas). Donc du coup il me disait qu'ils savaient qu'un coup de fil pouvait leur coûter 25k€.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc qui a été pratiqué,

mais sans doute (trop) brièvement,

c'est que l'appelant abusif faisait le trajet avec l'hélico,

... mais pendu sous l'hélico au bout d'une corde.

ça calme un peu l'idée de récidive.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/08/2017 à 10:03, Tramp a dit :

Il faut retirer le Mont-Blanc du domaine public ou que la commune l'exploite comme ferait un gestionnaire privé. Il y a trop de monde dans le parc du Mont Blanc, faire raquer les gens permettrait qu'il y est moins de monde (et donc mécaniquement réduire l'espérance que des gens meurent) en décourageant probablement plus les familles, et de lever des fonds pour la préservation du parc et faciliter les secours.

 

En montagne, le secours au hors piste est payant en France, je ne sais pas s'il y a une exception ici.

:pendu: Et adieu la liberté. Adieu les activités de freeride, de vol libre (et toute activité ayant encore trait à la liberté). Ne vaudrait-il pas mieux insister sur la responsabilité du randonneur : il devrait s'assurer pour toute activité à risque, et s'il n'a pas d'assurance, il devrait rembourser les frais (ça calmerait les étourdis).

Privatiser les espaces publics n'est pas la solution magique à tout. La preuve : que va-t-il advenir de cette rue de San Francisco qui vient d'être achetée par un particulier ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il sera plus facile de se garer.

il y a 2 minutes, Séverine B a dit :

Et adieu la liberté. Adieu les activités de freeride, de vol libre (et toute activité ayant encore trait à la liberté).

 

Pourquoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

Pourquoi ?

Il faudrait demander l'autorisation au proprio à chaque fois de skier sur SA piste, de décoller de SON terrain ? Ou se voir refuser l'accès ?

 

il y a 5 minutes, Tramp a dit :

Il sera plus facile de se garer.

Je crois que les Bentleys sont déjà bien garées dans les propriétés :icon_wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avouons que c'est déjà triste d'avoir découvert et cartographié chaque centimètre de cette planète, mais aller privatiser chaque caillou de montagne pour pouvoir enfin randonner en sécurité, c'est consternant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Séverine B a dit :
Il y a 1 heure, Tramp a dit :

 

Il faudrait demander l'autorisation au proprio à chaque fois de skier sur SA piste, de décoller de SON terrain ? Ou se voir refuser l'accès ?

 

Les meilleurs stations de ski sont opérés par le privé. Est-ce qu'il faut demander l'autorisation à chaque fois pour remonter ?

Il suffit de payer une fois un forfait.

il y a une heure, Séverine B a dit :

que les Bentleys sont déjà bien garées dans les propriétés :icon_wink:

 

D'autres gens peuvent vouloir se garer.

il y a une heure, Bézoukhov a dit :

 

Avouons que c'est déjà triste d'avoir découvert et cartographié chaque centimètre de cette planète, mais aller privatiser chaque caillou de montagne pour pouvoir enfin randonner en sécurité, c'est consternant.

 

 

C'est tellement plus sympa d'inviter la police à la fête et de coller des amendes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
33 minutes ago, Tramp said:

 

Les meilleurs stations de ski sont opérés par le privé. Est-ce qu'il faut demander l'autorisation à chaque fois pour remonter ?

 

Oui

 

Il suffit de payer une fois un forfait

Cela te permet d'avoir de bonnes chances d'avoir l'autorisation du "videur" si tu présentes ton forfait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Séverine B a dit :

Il faudrait demander l'autorisation au proprio à chaque fois de skier sur SA piste, de décoller de SON terrain ? Ou se voir refuser l'accès ?

 

Achète ton terrain en montagne et fais-en ton business.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/08/2017 à 10:03, Tramp a dit :

faire raquer les gens permettrait qu'il y est moins de monde

mes yeux

aaaaaaargh

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Hayek's plosive a dit :

 

Achète ton terrain en montagne et fais-en ton business.

Certes. Je ne discute pas du bien-fondé des autorisations à demander pour circuler sur une propriété privée. Juste que privatiser le Mont-Blanc me paraissait excessif. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Séverine B a dit :

Certes. Je ne discute pas du bien-fondé des autorisations à demander pour circuler sur une propriété privée. Juste que privatiser le Mont-Blanc me paraissait excessif. :)

 

Pourquoi? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que je trouve très bien que tout le monde puisse y aller, sans discrimination. Un propriétaire aurait tout à fait le droit de restreindre l'accès.

Si c'est pour lutter contre les imbéciles qui "font le Mont-Blanc" en tongs, il y a d'autres moyens il me semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi lutter contre la darwinawardisation des imbéciles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que derrière faut ramasser les cadavres.

il y a 3 minutes, Séverine B a dit :

sans discrimination

 

Donc tu ne trouves rien à redire à ceux qui y vont en tongues avec leurs gosses de quatre ans. Ça ne te choque pas. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Hayek's plosive a dit :

Parce que derrière faut ramasser les cadavres.

 

Donc tu ne trouves rien à redire à ceux qui y vont en tongues avec leurs gosses de quatre ans. Ça ne te choque pas. 

En fait, non, ça ne me choque pas. Ce qui me choque, c'est que mes impôts servent à les rapatrier quand ils ont les orteils gelés. c'est un problème tout à fait différent : d'avoir une assurance privée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...