Jump to content
Jukebox

Nouvelle-Zélande - La fin du Libéralisme

Recommended Posts

Les élections législatives ont eu lieu aujourd'hui.

Les deux principaux concurrents étaient : Jacinda Ardern, 37 ans, à la tête du Labour Party, contre Bill English, 55 ans, Premier Ministre depuis l'an dernier, à la tête du National Party.

Voici les autres concurrents https://en.wikipedia.org/wiki/New_Zealand_general_election,_2017

 

https://www.theguardian.com/world/live/2017/sep/23/new-zealand-election-2017-results-jacinda-ardern-bill-english-live

Il semble que le parti de Bill English a gagné. Mais il devra faire une coalition ; il y a notamment le parti populiste et anti-immigration NZ First qui a fait plus de 7%.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les résultats finaux sont pour quand?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les verts veulent faire une coalition avec l'extrême droite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Tramp a dit :

Les verts veulent faire une coalition avec l'extrême droite.

Vraiment ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Mégille a dit :

Vraiment ?!

 

NZ Green Party leader says wants to form coalition with Labour and NZ First
http://uk.reuters.com/article/uk-newzealand-election-greenparty/nz-green-party-leader-says-wants-to-form-coalition-with-labour-and-nz-first-idUKKCN1BY0ES

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ACT c'est une sorte de Contribuables Associés / Liberté Chérie qui serait devenu un parti sans trop retoucher ses positions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ardern to be next NZ prime minister, spelling big change for economy

 

Citation

WELLINGTON (Reuters) - New Zealand’s next prime minister will be Jacinda Ardern, whose Labour party won the support of a small nationalist party to form the government, spelling big changes for a small but open economy, whose currency hit a 4-1/2-month low on the news.

 

New Zealand Labour leader Jacinda Ardern speaks to the press after leader of New Zealand First party Winston Peters announced his support for her party in Wellington, New Zealand, October 19, 2017. REUTERS/Charlotte Greenfield

 

Labour indicated it would pursue plans to change the central bank’s mandate, seek to renegotiate the Trans-Pacific Partnership trade deal and prioritize an effort to ban foreign ownership of certain types of housing.

 

“It is an absolute honor and a privilege to have the ability to form a government for all New Zealanders,” said Ardern, who will be the youngest prime minister in more than 150 years, ending the conservative National Party’s decade in power.

 

“These negotiations have been robust, but there has been more that has united the parties than has divided.”

The New Zealand dollar fell more than one percent on the news that Labour would lead a government with backing from New Zealand First, as markets worried it would usher in more protectionist policies.

 

Ardern, a political ingenue whose victory marks the emergence of another youthful global leader promising to shake up the status quo, said she had offered the position of her deputy to Winston Peters, the leader of New Zealand First, who was considering it.

“Far too many New Zealanders have come to view today’s capitalism, not as their friend, but as their foe,” Peters told a news conference.

 

“We’ve had to make a choice for a modified status quo, or for change,” he said. “We choose a coalition government of New Zealand First with Labour.”

Peters said new policy announcements would be up to Ardern, but gave a foretaste of what may come by saying he expected fewer immigrants to be allowed into New Zealand.

 

He had agreed with Labour to build tens of thousands of affordable homes, he added.

 

“This shows that Winston Peters wants to make some radical changes in New Zealand,” said Bryce Edwards, political analyst at Critical Politics in Wellington.

 

“He has always been an anti-establishment MP and he, in what will be his last time in government, wants to be in sync with that global rebellion against the status quo.”

New Zealand First holds the balance of power with nine seats, a Labour-Green bloc controls 54 seats, and the National Party has 56 seats.

 

Labour and New Zealand First both favor curbs on trade and migration, which have both been a key source of growth for New Zealand’s rapidly growing economy in recent years.

 

Annual net migration of 72,300 is at record levels in New Zealand, a country of just 4.7 million people, ahead of both Britain and the United States on a per capita basis.

The new government represents sweeping change for New Zealand with big implications for the currency – the world’s 11th most traded – the central bank, immigration and foreign investment.

 

Bad news. Alliance entre le "New Zealand First", parti nationaliste (?)  et le Labour, est-ce vraiment étonnant ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien, à part l'immobilier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

Rien, à part l'immobilier.

 

Apparemment, la Nouvelle-Zélande aurait le taux le plus élevé de sans-abris des pays développés. Il y a donc bien un échec quelque part mais mon petit doigt me dit qu’il n’est pas dû au capitalisme...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Apparemment, la Nouvelle-Zélande aurait le taux le plus élevé de sans-abris des pays développés. Il y a donc bien un échec quelque part mais mon petit doigt me dit qu’il n’est pas dû au capitalisme...

 

Faut noter que la gauche a dû s'allier avec les verts et l'extrême droite et que le gouvernement sortant ne s'est pas pris une raclée.

 

Edit : quand on lit ca, ca ne ressemble pas à la faute au capitalisme :

 

https://www.quinovic.co.nz/about/blog/2016/october/the-state-of-housing-and-rental-regulations-in-new-zealand/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais c’est évident. Derrière tous les problèmes de logement, il y a toujours la main de l’Etat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nombre de victimes ne devrait pas tarder à augmenter drastiquement 

 

Le Monde - La Nouvelle-Zélande crée un congé payé spécifique pour les victimes de violences conjugales

Les statistiques montrent que la Nouvelle-Zélande est un des pays développés les plus touchés par les violences conjugales.

https://www.lemonde.fr/international/article/2018/07/25/la-nouvelle-zelande-cree-un-conge-paye-specifique-pour-les-victimes-de-violences-conjugales_5335792_3210.html

 

J'aime particulierement :

 

Les statistiques montrent que la Nouvelle-Zélande est un des pays développés les plus touchés par les violences conjugales.

[...]

La Nouvelle-Zélande est de longue date pionnière dans la défense des droits des femmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thread trop pessimiste, il faudra quand même des décennies pour défaire le libéralisme de la NZ

 

J'ai hâte d'y aller en tout cas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ttoinou a dit :

Thread trop pessimiste, il faudra quand même des décennies pour défaire le libéralisme de la NZ

 

J'ai hâte d'y aller en tout cas

 

C’est ce qu’on pensait en 1910 dans le monde civilisé.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/09/2018 à 10:10, Tramp a dit :

 

C’est ce qu’on pensait en 1910 dans le monde civilisé.  

Avec qui la NZ partirait en guerre ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/09/2018 à 23:06, ttoinou a dit :

Thread trop pessimiste, il faudra quand même des décennies pour défaire le libéralisme de la NZ

 

J'ai hâte d'y aller en tout cas

 

Tiens nous au jus du terrain lorsque ce sera le cas.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, ttoinou a dit :

Avec qui la NZ partirait en guerre ? 

 

Il y a les guerres imaginaires maintenant. Guerre contre la drogue, guerre contre le terrorisme, guerre contre la pauvreté etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, POE a dit :

 

Tiens nous au jus du terrain lorsque ce sera le cas.

 

 

J'y suis ! C'est très beau.

 

La paperasse est minime, j'ai importé du matos vidéo cher du coup j'ai du remplir un formulaire : la douane m'a répondu en moins de 2 heures un samedi après-midi, j'étais choqué.

Il n'y a pas vraiment de carte grise et le changement de propriétaire d'un véhicule se fait en 10 minutes à leur Poste locale (où ils peuvent faire d'autre démarches, pratique) 

 

Difficile de détecter les signaux faibles dont vous parlez dans ce thread. Pour la petite histoire un ami était chez une climato sceptique qui crachait sur l'écologie tout en ayant des comportements écolos (en fait juste économiques :)) ca lui a fait bizarre

 

J'ferais mieux de lire la presse local pour parfaire mon english et comprendre leur mentalité

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu pourrais écrire des petites tranches de vie locales de là-bas pour CP.

Je suis sûr que la rédac serait intéressée.

Pas besoin d'être long ni chiadé. Juste des tranches de vie ... qui contrastent avec les nôtres !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des tranches pourquoi pas mais je n'ai que des lamelles inintéressantes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben, moi j'ai trouvé la lamelle 2 posts au-dessus intéressante.

Et c'est instructif aussi pour mes compatriotes d'infortune.

J'ai déjà le titre de la série : "Lettres de Nouvelle-Zélande".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Indeed.

Prend tous les exemples de trucs qui choqueraient un français moyen ("QUOI ? ILS OUVRENT LES MAGASINS LE DIMANCHES !) et notes les. Tout ce qui est paperasse est pas mal, en général il y a toujours quelqu'un pour t'expliquer que c'est absolument nécessaire et là paf, tu colles un bon contre exemple en plein dans le museau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais les mecs ils pêtent un câble sur internet. 

Consommer c'est mal. Les promos sont le mal. Avoir un truc à soi c'est mal. Le pouvoir d'achat c'est du pouvoir de polluer.

 

/meme "des malades, c'est des malades".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Fagotto
      Sarko en garde à vue:
       
      http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/03/20/financement-libyen-de-la-campagne-de-2007-nicolas-sarkozy-en-garde-a-vue_5273446_1653578.html
       
      >> et aussi : https://www.contrepoints.org/2018/03/20/312269-financement-libyen-kadhafi-avait-il-promis-50-millions-deuros-a-sarkozy 
    • By PABerryer
      Parti avec une très large avance les Conservateurs sont aujourd'hui à la peine. May souhaitait avoir une forte légitimité pour négocier le Brexit. Depuis, entre une campagne ratée et les attentats, les intentions de votes ont fortement reculées au point que l'élection est très incertaine. Vote aujourd'hui. 
    • By PABerryer
      Les premiers résultats donnent le parti au pouvoir en tête avec une trentaine de siège, l'extrême droite ne gagne que 4 sièges, la participation est en forte hausse.
    • By FabriceM
      On parle énormément de l'élection présidentielle. Cet évènement a toujours tendance à éclipser les élections législatives qui se tiennent juste après. En l’occurrence les 11  (5 semaines après le second tour de la présidentielle) et 18 juin.
       
      Pourtant, l'enjeu des législatives est tout aussi important et, par exemple, un Macron élu par le jeu de la présidentielle aurait toutes les chances de se retrouver avec une majorité de droite à l'assemblée le rendant incapable d'actionner le levier législatif. A l'inverse, une Le Pen élue par accident pourrait permettre à la gauche de maintenir sa majorité parlementaire, par effet de réaction.
       
      La probabilité de cohabitation semble, dans tous les cas, assez élevée, ce qui permet, d'une certaine manière, de relativiser l'impact de cette présidentielle pour le moins chaotique, tout en renforçant le chaos et la confusion qui vont suivre.
       
      On peut saluer le fait qu'une cohabitation lie les mains des pilotes dégénérés à la tête du navire. Mais ça n'est pas spécialement rassurant pour autant vu la trajectoire (économique) du pays.
       
      Quelques données de base :
      La structure actuelle de l'assemblée :

           Socialistes, écologistes et républicains (290) dont 11 EELV      Les Républicains (196)      Union des démocrates et indépendants (30)      Groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste (18)      Gauche démocrate et républicaine (15) dont 9 Front de Gauche      Non-inscrits (25)  
       
      La seule différence notable par rapport à la structure post-élection est la fusion du groupe écologiste et du groupe socialiste :

       
      La carte des circonscriptions à la sortie de l'élection de 2012

       
      Vote majoritaire par commune :

           Alliance centriste - Centre pour la France - Nouveau Centre      Divers droite      Parti socialiste / Divers gauche - Parti radical de gauche      Europe Écologie Les Verts / Divers écologistes      Front national / Extrême droite      Front de gauche      Union pour un mouvement populaire / Divers droite      Régionalistes      Divers  
       
      Le tableau des scores :
      Partis
      politiques Premier tour Second tour Élus Voix % Elus Voix % Sièges %   Parti socialiste (PS) 7 618 326 29,35 22 9 420 889 40,91 280 48,53   Europe Écologie Les Verts (VEC) 1 418 264 5,46 1 829 036 3,60 17 2,95   Divers gauche (DVG) 881 555 3,40 1 709 395 3,08 22 3,81   Parti radical de gauche (PRG) 428 898 1,65 1 538 331 2,34 12 2,08 Majorité présidentielle 10 347 043 39,86 25 11 497 651 49,93 331 57,37     Union pour un mouvement populaire (UMP) 7 037 268 27,12 9 8 740 628 37,95 194 33,62   Divers droite (DVD) 910 034 3,51 1 417 940 1,82 15 2,60   Nouveau Centre (NCE) 569 897 2,20 1 568 319 2,47 12 2,08   Parti radical (PRV) 321 124 1,24 - 311 199 1,35 6 1,04   Alliance centriste (ALLI) 156 026 0,60 - 123 132 0,53 2 0,35 Droite parlementaire 8 994 349 34,66 11 10 161 218 44,12 229 39,69     Front national (FN) 3 528 663 13,60 - 842 695 3,66 2 0,35   Front de gauche (FG) 1 793 192 6,91 - 249 498 1,08 10 1,73   Le Centre pour la France (CEN) 458 098 1,77 - 113 196 0,49 2 0,35   Extrême gauche (EXG) 253 386 0,98 - - - - -   Écologistes (ECO) 249 068 0,96 - - - - -   Régionalistes (REG) 145 809 0,56 - 135 312 0,59 2 0,35   Autres (AUT) 133 752 0,52 - - - - -   Extrême droite (EXD) 49 499 0,19 - 29 738 0,13 1 0,17   Inscrits 46 082 104 100,00   43 233 648 100,00     Abstention 19 712 978 42,78   19 281 162 44,60      
      source de tous les graphs/tableaux/illustration : wikipedia
       
      A noter, l'abstention record lors de ces législatives de 2012, indiquant de possible variations importantes du taux de participation cette année, avec d'éventuels bouleversements politiques à la clé.
       
      edit :
      A vrai dire, l'actualité sur ce sujet est déjà bouillonnante.
      http://www.la-croix.com/France/Politique/Legislatives-candidats-bousculent-chez-Emmanuel-Macron-2017-02-28-1200828297
       
      http://www.lopinion.fr/edition/politique/lr-udi-accoyer-annonce-conclusion-d-accord-121283
       
      Pour plus d'articles : https://www.google.fr/search?q=législatives+11+juin&safe=off&source=lnms&tbm=nws
×
×
  • Create New...