Jump to content
Hayek's plosive

Ta liberté s'arrête là où commence le viol de ton voisin. (Réflexions à partir de l'Affaire Harvey Weinstein)

Recommended Posts

il y a 1 minute, Hayek's plosive a dit :

 

Elijah Wood a ouvert sa gueule apparemment et on ne le voit plus depuis.

 

C'est très probablement juste pas Weinstein.

 

C'est juste que tu ne regardes pas ses films.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Tramp a dit :

Moi ce qui m'énerve c'est ce "tout le monde savait" mais la presse de gauche et les grandes stars d'Hollywood arrivent encore à donner des leçons. On ne va pas me faire croire que Merill Streep ou Angelina Jolie auraient mis leur carriere en danger en ouvrant leur bouche l'année dernière plutôt qu'aujourd'hui.

Rien, silence radio.

Et Polanski continue d'être défendu.

 

Le milieu est complétement pourri. Il y un coupable et des victimes mais il y a aussi des complices qui viennent aujourd'hui donner des leçons.

 

Entièrement d'accord.

Je suis tué par les éditos jetant des pierres sur l'absence d'enquête de la part des sociétés de production ou ce genre de choses.
Putain, t'es journaliste, t'es au courant des rumeurs, voire tu en sais plus, et t'as fermé ta mouille tant que le gars était puissant.

Fort avec les faibles, faible avec les forts : comment peut-on trouver admirable ceux qui appliquent un tel credo?

  • Yea 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Neomatix a dit :


Le site sur lequel il y avait 3 femmes et des centaines de mecs se faisant passer pour des femmes ?
Paye ton échantillon de qualitay.

 

Possible en effet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Hayek's plosive said:

C'est très probablement juste pas Weinstein.

 

C'est sur, voir l'histoire d'Hollywood (Babylone).

On pense à l'anti-dopage, c'est pas parce que un sportif se fait choper que les autres sont propres. Celà dit on ne va pas le plaindre.

5 minutes ago, Flashy said:

 

Entièrement d'accord.

Je suis tué par les éditos jetant des pierres sur l'absence d'enquête de la part des sociétés de production ou ce genre de choses.
Putain, t'es journaliste, t'es au courant des rumeurs, voire tu en sais plus, et t'as fermé ta mouille tant que le gars était puissant.

Fort avec les faibles, faible avec les forts : comment peut-on trouver admirable ceux qui appliquent un tel credo?

 

C'est l'histoire de monde hein (pas le journal).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Hayek's plosive a dit :

 

Ou que les grosses productions ne veulent pas de lui.

 

À l'exception du Seigneur des Anneaux, il n'a jamais fait de grosses productions.

 

Mais ce n'est vraiment que des suppositions sans élément dans un sens ou dans l'autre.

Viggo Mortensen est dans la même situation. Ainsi que plein d'autres acteurs qu'on ne voit que dans une seule grosse production.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Fagotto a dit :

C'est sur, voir l'histoire d'Hollywood (Babylone).

On pense à l'anti-dopage, c'est pas parce que un sportif se fait choper que les autres sont propres. Celà dit on ne va pas le plaindre.

 

C'est l'histoire de monde hein (pas le journal).

 

Je sais que les choses sont ainsi.
Je reste toutefois épaté par la capacité de certains à se poser en donneurs de leçons, malgré l'évidence de leur lâcheté et de leur promiscuité avec les puissants d'hier, qu'ils vilipendent aujourd'hui.

C'est un spectacle singulier. Sont-ils cyniques? Croient-ils en leur propre vertu? 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, Hayek's plosive said:

 

 

Une étude d'Ashley Madison montre que 17% des femmes fantasment d'avoir de relations avec leurs boss. Combien passent à l'acte?

 

La fantasme du viol est assez répandu chez les femmes si tu vas par là...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En y repensant l'un des seuls films vraiment réaliste sur Hollywood (même si y a des fantomes) est "Maps to the stars" de ce bon vieux Cronenberg.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Flashy a dit :

Putain, t'es journaliste, t'es au courant des rumeurs, voire tu en sais plus, et t'as fermé ta mouille tant que le gars était puissant.

 

Si ta source refuse de dire les noms, ça va être compliqué. Avec un "quelqu'un haut placé chez Miramax" ça te fait une belle jambe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Hayek's plosive a dit :

Si ta source refuse de dire les noms, ça va être compliqué. Avec un "quelqu'un haut placé chez Miramax" ça te fait une belle jambe.

 

Ce n'est pas comme ça que fonctionnent les rumeurs.
DSK est un exemple typique. Une bonne partie des journalistes politiques savait et n'a rien dit. A part Quatremer qui a fait une note de blog en...2007 ! 

 

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2007/07/11/dsk-tempte-dans/

 

Citation

J’ai déclenché une –petite- tempête avec mon post consacré à la candidature de Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international. Après avoir expliqué à quel point l’ancien ministre des finances de Lionel Jospin avait la carrure pour ce poste, je mettais en garde le futur directeur général : « le seul vrai problème de Strauss-Kahn est son rapport aux femmes. Trop pressant, il frôle souvent le harcèlement. Un travers connu des médias, mais dont personne ne parle (on est en France). Or, le FMI est une institution internationale où les mœurs sont anglo-saxonnes. Un geste déplacé, une allusion trop précise, et c’est la curée médiatique. Après Jacques Attali et ses goûts somptuaires qui lui ont coûté la présidence de la BERD, la France ne peut pas se permettre un nouveau scandale ».

 

Que n’avais-je pas dit là ! Ne s’agit-il pas d’une intrusion inadmissible dans la vie privée d’un politique ? Avais-je des preuves de ce que j’avançais ? Le site de Marianne m’a d’ailleurs épinglé, se demandant si je n’avais pas « franchi la ligne jaune » sous le titre « un journaliste de Libération chasse le DSK » (c’est me faire beaucoup d’honneur). De la part d’un journal qui passe son temps à dénoncer le « complot médiatique » et les silences coupables de la presse, j’avoue que je trouve l’accusation, comment dire, amusante.  Ou les journalistes nous cachent tout, ou ce sont des fouilles-merdes indignes de considération.

 

J’ai pourtant expliqué à la journaliste de Marianne qui m’a appelé –non, chère Madame, je n’étais pas « très remonté »…- que je considérais que dès lors que la vie privée interfère avec l’action publique, les citoyens sont en droit d’être informé. Je n’ai toujours pas digéré d’avoir appris tardivement l’existence de la fille cachée de François Mitterrand (qui vivait aux frais de la République) ou la séparation du couple Hollande-Royal (qui a eu un effet déterminant sur la conduite de la campagne présidentielle). C’est ce que j’appelle « interférence ». En revanche, la vie sexuelle des politiques, dès lors qu’elle est légale, ne regardent personne. Sur le site de 20 minutes et sur Rue89 des papiers plus malins sur le sujet.

 

En 2007. C'est croustillant, n'est-ce pas?

 

C'est sûr et certain que les journalistes proches d'Hollywood connaissent les ragots sur les uns et les autres. Se planquer derrière le "mais on n'a pas de preuves lol" alors que ton boulot c'est très justement de mener l'enquête, c'est soit du je-m'en-foutisme caractérisé, soit de la lâcheté/du cynisme.

 

EDIT : le cas de Quatremer est d'autant plus typique qu'ayant signalé le comportement "pressant" de DSK, ses confrères lui sont tombés dessus. 

Par contre, dès que DSK n'a plus eu le moindre pouvoir, là...ils ont retrouvé leur courage. 

Pignoufs.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Hayek's plosive said:

 

Si ta source refuse de dire les noms, ça va être compliqué. Avec un "quelqu'un haut placé chez Miramax" ça te fait une belle jambe.

Visiblement les accords signés par Weinstein était connut.
Je vois mal ce que tu risques judiciairement à les signaler.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Flashy a dit :

 

Croient-ils en leur propre vertu? 

 

Tout à fait.

 

_5S3eP.gif

 

Les socialistes ont une si haute idée de leur propre moralité qu’on croirait presque, à les entendre, qu’ils rendent la corruption honnête en s’y livrant…

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Marlenus a dit :

Tu te trampise.

 

 

 

Non. Tu sors un homme de paille en première page en mettant dans le même sac des femmes victimes et des femmes prêtes à bouffer toutes les bites pour réussir.

 

Mais si tu veux aller par la il est fort possible vu le panier de crabes que la frontière entre les deux soit plus floue qu'on puisse le penser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Marlenus a dit :

Visiblement les accords signés par Weinstein était connut.
Je vois mal ce que tu risques judiciairement à les signaler.

 

Une personne accuse une autre, les avocats font un settlement pour éviter le procès. Difficile d'en faire un scoop. C'est pas les avocats qui vont publier l'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Flashy a dit :

En 2007. C'est croustillant, n'est-ce pas?

 

Ça c'est la complaisance des journalistes français et leur acoquinnement avec la classe politique française, c'est encore un autre problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Hayek's plosive a dit :

 

Elijah Wood a ouvert sa gueule apparemment et on ne le voit plus depuis.

 

Corey Feldman aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Tramp a dit :

 

Tout à fait.

 

_5S3eP.gif

 

 

 

 

Les seuls que je peux sauver, ce sont les journalistes du NYT (ils ont enquêté et publié).
Par contre, lire des trucs en mode :

 

Citation

« Weinstein n’est pas une aberration » juge de son côté la journaliste Renée Graham dans le Boston Globe. « Il est le produit d’un système misogyne profondément enraciné dans la société, qui traite les femmes comme le butin que leur offre le succès, et celles qui se plaignent comme des fauteuses de troubles » conclut-elle. « La chute de Weinstein finira par se dissiper et il y aura toujours des magnats du cinéma, des enseignants, des avocats, des plombiers et des policiers pour dépasser les limites et interpréter notre inaction comme une permission ».

 

 

Cela m'assassine. Et les magnats des médias? Hypocrite. Tartuffe. 

Le Patriarcat, le Cinéma, les systèmes ont bon dos. En attendant, les journalistes, des individus dont c'est le job, baissent tous les yeux. Le système qu'ils dénoncent complaisamment, ils en sont les principaux auteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu que le NYT avait sorti l'histoire pour distraire d'une histoire qui allait sortir sur eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui me tue, c'est que, même moi qui ne suis pas journaliste, je peux tracer des ragots concernant le milieu du cinéma ou du théâtre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Fagotto said:

Tu me fais penser à la définition soralienne d'un antisémite.

C'est aimable.

 

3 hours ago, Fagotto said:

Vu sa puissance si il a payé c'est qu'il savait que le procès était risqué pour lui.

Pour sa réputation oui.

 

3 hours ago, Sanson said:

Avec tout l'arsenal d'avocats qu'il peut se payer, pourquoi ne pas aller au procès s'il ne craint rien ? Pourquoi payer encore et encore, alors même que ces affaires filtraient et que des rumeurs couraient sur lui ?

Parce que ce qu'il craignait ce n'était pas le tribunal mais le scandale, dans un métier basé sur la popularité. Cf Michael Jackson ou Cosby.

Share this post


Link to post
Share on other sites
51 minutes ago, Lancelot said:

Parce que ce qu'il craignait ce n'était pas le tribunal mais le scandale, dans un métier basé sur la popularité. Cf Michael Jackson ou Cosby.

 

C'est un producteur, pas un acteur, il décide de la popularité plus que l'inverse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hollywood est et reste un milieu de salopards cyniques, qué sorpresa.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Lancelot a dit :

Parce que ce qu'il craignait ce n'était pas le tribunal mais le scandale, dans un métier basé sur la popularité. Cf Michael Jackson ou Cosby.

 

Mais ça se savait déjà qu'il faisait ce genre de choses, le secret le moins bien gardé de Hollywood.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...