Jump to content

Conseils d'investissement


NoName

Recommended Posts

il y a une heure, Lameador a dit :

 

Protolibéral, mais pas libertin ?

 

Je préfère tendre vers une vie un minimum vertueuse que de céder aux plaisirs immédiats, c'est bien de gagner sa vie mais pas à n'importe quel prix.  

  • Yea 1
Link to comment

Quelques rappels de bon sens et qui ne devraient surprendre aucun investisseur bon père de famille :

 

 

  • La gestion passive par ETF donne de meilleurs résultats en moyenne que la gestion active.
  • En gestion passive, l'une de plus grosses erreurs est d'attendre une baisse pour investir
  • En gestion active... c'est pareil

=> Time in the market beats timing the market

  • Yea 6
Link to comment

Je suis sur trois ou quatre groupes FB dédié à la bourse et dans tous, le mots d'ordre de la plupart des gens c'est "le marché est trop haut il faut attendre", y a pas beaucoup de gens pour leur rappeler le bon sens dont on parle ici.

J'ai un peu essayé mais ça s'envenime vite, les gens sont tendax avec leur pognon quand on les contredits, alors maintenant je mets juste de memes rigolos.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 14 heures, poney a dit :

Je suis sur trois ou quatre groupes FB dédié à la bourse et dans tous, le mots d'ordre de la plupart des gens c'est "le marché est trop haut il faut attendre", y a pas beaucoup de gens pour leur rappeler le bon sens dont on parle ici.

J'ai un peu essayé mais ça s'envenime vite, les gens sont tendax avec leur pognon quand on les contredits, alors maintenant je mets juste de memes rigolos.

 

FR ou US ?

(enfin en même temps si tu me dis FR je réponds lol et t'auras bien raison de troller avec des memes)

 

Sur les reddits US que je suis, j'identifie clairement ces 3 populations :

  • Les "savapéter"
    Les éternels annonciateurs de la fin du monde, les attentistes

    ça fait 14 ans que je lis que c'est vraiment très très proche, qu'on est au bord de l'implosion.
    Je ne suis pas assez vieux mais il paraît que ces gens existent depuis les Tulipes, je n'en doute pas.
    C'est probablement le même genre de mecs que ceux qui mettent des masques dans leur voiture
  • Les "buy the dip"
    Comme les attentistes mais avec un profil actif, ce sont eux qui jouent avec les crayons et lisent l'oracle à travers les supports, les résistances et autres RSI et moving average.
    Evidemment ils se trompent dans 99% des cas et le pourcent de chance où ils ont chatté, ils reperdent tout sur le prochain trade rien qu'en frais de trading.
    C'est une population assez conséquente, on les voit beaucoup pleurer sur les fils Tesla (si seulement je n'avais pas attendu, ouin ouin...)
    C'est le même genre de personne qui cède aux charmes de l'argent facile, les formations make money etc.
    Ils tiennent 6 à 8 mois, le temps de cramer l'épargne de leur communion et ils passent à autre chose. Le turnover est tellement constant dans cette population que l'on a l'impression qu'ils représentent beaucoup de monde mais personne ne tient plus de 1 ans.
  • Les "bons pères de famille"
    Ceux qui ont compris ce que dit Lexington: passif > actif, time in the market beats timing the market, dollar cost average, ETF > stock picking etc.
    Je pense que ce groupe est majoritaire quand même

     
  • Population 4 bonus: les gamblers, ceux qui jouent avec les options et produits à effet de levier. Juste pour le lulz, et comme mode d'emploi de ce qu'il ne faut surtout, surtout, surtout pas faire.

 

Aux flippés du dip, il y a de la littérature sur le sujet, des études qui montrent que même si tu étais l'investisseur le plus poissard de la terre et que tu avais acheté de l'indice sur tous les pics les plus hauts possibles, sur une horizon à long terme, tu gagnes de toute façon.

 

Toute cette matière m'intéresse parce que cela m'aide aussi à convaincre ma femme de me laisser bourriner les stocks, et dieu sait que c'est pas facile d'expliquer à des français que l'immobilier n'est pas l'alpha et l'omega.

 

Ce qui m'a toujours fait rigoler d'ailleurs dans les pays extrême-socialistes comme la france:

Personne n'aime que tu gagnes de l'argent, ils sont tous au dessus de ça. Par contre si tu en gagnes vraiment, ils vont tous te demander comment tu fais.

 

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 2 heures, poney a dit :

Les daily tradeurs me font bien rire aussi.

 

Ces gens-là ne peuvent survivre longtemps, quand ce n'est pas au sens médical du terme.

Link to comment

Je me demande si cela vaut le coup d'ouvrir une assurance-vie en complément du PEA. Il y a l'avantage d'échapper à l'impôt sur les successions, mais je me demande combien de temps cela durera, et les frais sont élevés. Je me dis que je pourrais y loger des placements moins volatils, avec une partie en fonds euros, que je pourrais mobiliser en cas de coup dur qui tomberait à un moment où le PEA est au plus bas.

 

Pour le PEA je suis chez Bourse Direct. Moche, mais beaucoup de trackers et des frais très contenus. Pour l'assurance-vie, je cherche quelque chose de ce genre : beaucoup de possibilités d'arbitrage en plus du fonds euros (immo, ETF, private equity...) avec des frais contenus. Je me fiche des options de gestion pilotée (sauf peut-être si j'ouvre un PEA pour ma fille). Vous avez des idées ?

Link to comment

L'assurance-vie garde tout son intérêt du point de vue de la succession.  Plusieurs gouvernements ont tenté de s'y attaquer.   Le lobbying des associations (AFER entre autres) a été efficace.  Les fonds en euros sont essentiellement investis en emprunts d'Etat. Ce dernier n'a pas vraiment intérêt à se tirer une balle dans le pied.

 

Si tu veux ouvrir un contrat, regarde l'AFER qui est la référence avec un minimum de frais. Il y a aussi des contrats 100% en ligne qui sont assez souples chez Lynxea et Fortuneo. 

 

Link to comment
il y a 52 minutes, Cortalus a dit :

Je me demande si cela vaut le coup d'ouvrir une assurance-vie en complément du PEA. Il y a l'avantage d'échapper à l'impôt sur les successions, mais je me demande combien de temps cela durera, et les frais sont élevés. Je me dis que je pourrais y loger des placements moins volatils, avec une partie en fonds euros, que je pourrais mobiliser en cas de coup dur qui tomberait à un moment où le PEA est au plus bas.

 

Pour le PEA je suis chez Bourse Direct. Moche, mais beaucoup de trackers et des frais très contenus. Pour l'assurance-vie, je cherche quelque chose de ce genre : beaucoup de possibilités d'arbitrage en plus du fonds euros (immo, ETF, private equity...) avec des frais contenus. Je me fiche des options de gestion pilotée (sauf peut-être si j'ouvre un PEA pour ma fille). Vous avez des idées ?

 

La question n'est pas d'en ouvrir une mais d'en ouvrir plusieurs imho. Il n'y a pas de limite au nombre d'AV que tu peux avoir et en avoir plusieurs permet d'être sur que au moins une sera encore bonne quand tu arriveras à la maturité fiscale des 8 ans.

 

A titre personnel et vue ton appétence pour les UC, je conseillerais :

  • Des AV avec Spirica comme courtier (les moins chers du marché, à 0.5% de frais de gestion sur UC). Donc Linxea Spirit par exemple (qui a le bon goût de faire du parrainage si ça t'intéresse) ou Meilleur Taux Placement Liberté (mais qui ne fait pas de primes). DAns tous les cas, bonne offre UC (ETF, SCPI avec 100% des loyers reversés chez Spirit, fonds actifs de qualité)
  • Darjeeling chez Placement direct, qui booste bien le rendement du fonds € selon ton % d'UC et a une belle qualité d'UC
  • Des AV avec un bon éventail d'UC, chez Suravenir plutôt, et plus marginalement chez Generali (fonds € qu'ils pénalisent trop). Par exemple Linxea Avenir (pas mal d'ETF)

Un comparatif pas mal https://www.moneyvox.fr/assurance-vie/

 

Prendre une AV dans une banque physique serait une hérésie vus les frais mais je déconseillerais aussi de prendre l'AV dans ta banque en ligne. Les frais sont élevés (marché captif), par exemple 0.85% chez Boursorama et 0.75% chez Fortuneo.

 

 

Link to comment
il y a une heure, Lexington a dit :

 

La question n'est pas d'en ouvrir une mais d'en ouvrir plusieurs imho. Il n'y a pas de limite au nombre d'AV que tu peux avoir et en avoir plusieurs permet d'être sur que au moins une sera encore bonne quand tu arriveras à la maturité fiscale des 8 ans.

 

A titre personnel et vue ton appétence pour les UC, je conseillerais :

  • Des AV avec Spirica comme courtier (les moins chers du marché, à 0.5% de frais de gestion sur UC). Donc Linxea Spirit par exemple (qui a le bon goût de faire du parrainage si ça t'intéresse) ou Meilleur Taux Placement Liberté (mais qui ne fait pas de primes). DAns tous les cas, bonne offre UC (ETF, SCPI avec 100% des loyers reversés chez Spirit, fonds actifs de qualité)
  • Darjeeling chez Placement direct, qui booste bien le rendement du fonds € selon ton % d'UC et a une belle qualité d'UC
  • Des AV avec un bon éventail d'UC, chez Suravenir plutôt, et plus marginalement chez Generali (fonds € qu'ils pénalisent trop). Par exemple Linxea Avenir (pas mal d'ETF)

Un comparatif pas mal https://www.moneyvox.fr/assurance-vie/

 

Prendre une AV dans une banque physique serait une hérésie vus les frais mais je déconseillerais aussi de prendre l'AV dans ta banque en ligne. Les frais sont élevés (marché captif), par exemple 0.85% chez Boursorama et 0.75% chez Fortuneo.

 

 

 

Les Linxea me semblent pas mal du tout !

 

J'ai tâté le secteur des banques tradis et je suis parti très vite. Ils sont complètement à côté de la plaque...

  • Yea 2
Link to comment
il y a 27 minutes, Cortalus a dit :

 

J'ai tâté le secteur des banques tradis et je suis parti très vite. Ils sont complètement à côté de la plaque...

 

Oh que oui. Ma règle en tout cas, n'ouvre rien si on ne te file pas de primes ;). Les banques veulent te facturer des frais sur versement, il faut avoir à l'inverse comme objectif une prime sur versement. Surtout si tu investis +5k€

Link to comment
il y a 7 minutes, Lexington a dit :

 

Oh que oui. Ma règle en tout cas, n'ouvre rien si on ne te file pas de primes ;). Les banques veulent te facturer des frais sur versement, il faut avoir à l'inverse comme objectif une prime sur versement. Surtout si tu investis +5k€

 

C'est exactement ça !

 

La "super offre" du commercial d'un établissement dont la spécialité est en théorie la gestion de l'épargne était de ne pas me facturer de frais d'entrée. Je m'attendais à ce qu'il me propose une prime. J'ai eu du mal à maintenir ma poker face. :lol:

 

 

Link to comment

Dans mon cas, je souhaiterais ouvrir deux comptes : un à mon nom, avec un apport minimal au début puis des apports réguliers, et un au nom de ma fille, avec un gros apport initial puis plus touche après. Pour le second, je me demande si une gestion pilotée ne serait finalement pas adaptée. Si je dois matérialiser l'accord de ses deux parents avant le moindre acte de gestion sur le compte de notre enfant, je crains que cela devienne très contraignant. Mais je me fais peut-être une montagne d'une souris. Après tout, à part un rééquilibrage annuel, je n'aurais probablement pas grand chose à faire sur le compte de ma fille.

Link to comment
il y a 4 minutes, Cortalus a dit :

Dans mon cas, je souhaiterais ouvrir deux comptes : un à mon nom, avec un apport minimal au début puis des apports réguliers, et un au nom de ma fille, avec un gros apport initial puis plus touche après. Pour le second, je me demande si une gestion pilotée ne serait finalement pas adaptée. Si je dois matérialiser l'accord de ses deux parents avant le moindre acte de gestion sur le compte de notre enfant, je crains que cela devienne très contraignant. Mais je me fais peut-être une montagne d'une souris. Après tout, à part un rééquilibrage annuel, je n'aurais probablement pas grand chose à faire sur le compte de ma fille.

 

Les AV pour mineurs, c'est effectivement galère, tu as raison de t'inquiéter. Je crois que certaines ne sont gérables que par papier, il faut se renseigner avant. Perso je ne connais pas du tout mais il vaut mieux creuser un peu avant. Il y a aussi l'option PER à son nom mais c'est borderline fiscalement je crois. Pas interdit mais pas vraiment prévu par la loi

 

Sur les placements retenus, tu as l'option gestion pilotée ou tout simplement ETF MSCI World sinon. Sur une longue durée, très peu de chances que la gestion pilotée fasse mieux rien qu'avec le boulet de frais.

Link to comment
à l’instant, Lexington a dit :

 

Les AV pour mineurs, c'est effectivement galère, tu as raison de t'inquiéter. Je crois que certaines ne sont gérables que par papier, il faut se renseigner avant. Perso je ne connais pas du tout mais il vaut mieux creuser un peu avant. Il y a aussi l'option PER à son nom mais c'est borderline fiscalement je crois. Pas interdit mais pas vraiment prévu par la loi

 

Sur les placements retenus, tu as l'option gestion pilotée ou tout simplement ETF MSCI World sinon. Sur une longue durée, très peu de chances que la gestion pilotée fasse mieux rien qu'avec le boulet de frais.

 

En creusant un peu, je n'ai en effet pas trouvé beaucoup d'options à part l'assurance-vie pour isoler un fonds au nom d'un mineur.

 

Pour mon propre compte, j'aime faire un peu plus compliqué que le pur MSCI world, avec de l'émergent, des small caps, certaines pondérations sectorielles. Mais pour simplifier la gestion sur le compte de ma fille, c'est vrai qu'un Amundi MSCI world par exemple serait difficile à battre. Et comme ça, je ne lui fait pas payer le coût de mes convictions si mon allocation sous-performe par rapport au MSCI world :lol:

 

il y a 2 minutes, Lameador a dit :

Pour les jeunes, il y a un truc genre "livret épargne jeune" qui est une sorte de livret A (légèrement) amélioré.

 

En fait, j'ai déjà constitué un beau livret réglementé au nom de ma fille. L'idée est de créer une autre poche avec du rendement celle-ci.

Link to comment

Pourquoi ne pas mélanger l'argent de ta fille à tes autres placements déjà ouverts, tout simplement ?

De toute façon elle reste ta descendante s'il t'arrive quelque chose.

 

Au début je voulais faire comme toi mais après m'être vu refusée la clôture de leur livret A et vu les contraintes dingues que ça posait d'avoir des placements en leur nom, on fait au plus simple.

 

Quand on remet de l'argent au pot pour les enfants, on note juste quelque part combien d'actions on leur achète sur notre compte principal, et on leur donnera quand ils seront suffisamment matures et éclairés, vers 25 ans.

Si on meurt avant, ils récupèreront tout de toute façon.

 

C'est plus simple, ils possèdent un nombre précis d'unités, et ça a un côté vertueux vu qu'en général t'aborde le truc en te disant "ce mois-ci je leur mets 100 euros" mais que ça tombe jamais juste avec les actions, t'arrondis toujours au nombre supérieur et tu finis par leur en acheter plus que prévu.

Link to comment
Il y a 3 heures, Lexington a dit :

 

La question n'est pas d'en ouvrir une mais d'en ouvrir plusieurs imho. Il n'y a pas de limite au nombre d'AV que tu peux avoir et en avoir plusieurs permet d'être sur que au moins une sera encore bonne quand tu arriveras à la maturité fiscale des 8 ans.

 

A titre personnel et vue ton appétence pour les UC, je conseillerais :

  • Des AV avec Spirica comme courtier (les moins chers du marché, à 0.5% de frais de gestion sur UC). Donc Linxea Spirit par exemple (qui a le bon goût de faire du parrainage si ça t'intéresse) ou Meilleur Taux Placement Liberté (mais qui ne fait pas de primes). DAns tous les cas, bonne offre UC (ETF, SCPI avec 100% des loyers reversés chez Spirit, fonds actifs de qualité)
  • Darjeeling chez Placement direct, qui booste bien le rendement du fonds € selon ton % d'UC et a une belle qualité d'UC
  • Des AV avec un bon éventail d'UC, chez Suravenir plutôt, et plus marginalement chez Generali (fonds € qu'ils pénalisent trop). Par exemple Linxea Avenir (pas mal d'ETF)

Un comparatif pas mal https://www.moneyvox.fr/assurance-vie/

 

Prendre une AV dans une banque physique serait une hérésie vus les frais mais je déconseillerais aussi de prendre l'AV dans ta banque en ligne. Les frais sont élevés (marché captif), par exemple 0.85% chez Boursorama et 0.75% chez Fortuneo.

 

 

Chez les assureurs "classiques", je suis très content de la MACSF (chez qui on peut évidemment ouvrir un contrat même sans être professionnel de santé même s'ils ne le crient pas sur les toits). 

Link to comment
il y a 6 minutes, Airgead a dit :

Pourquoi ne pas mélanger l'argent de ta fille à tes autres placements déjà ouverts, tout simplement ?

De toute façon elle reste ta descendante s'il t'arrive quelque chose.

 

Au début je voulais faire comme toi mais après m'être vu refusée la clôture de leur livret A et vu les contraintes dingues que ça posait d'avoir des placements en leur nom, on fait au plus simple.

 

Quand on remet de l'argent au pot pour les enfants, on note juste quelque part combien d'actions on leur achète sur notre compte principal, et on leur donnera quand ils seront suffisamment matures et éclairés, vers 25 ans.

Si on meurt avant, ils récupèreront tout de toute façon.

 

C'est plus simple, ils possèdent un nombre précis d'unités, et ça a un côté vertueux vu qu'en général t'aborde le truc en te disant "ce mois-ci je leur mets 100 euros" mais que ça tombe jamais juste avec les actions, t'arrondis toujours au nombre supérieur et tu finis par leur en acheter plus que prévu.

 

L'objectif est essentiellement d'isoler cette épargne pour qu'elle soit non saisissable si je me retrouvais en surendettement. L'argent vient d'un don de ma mère à sa petite-fille. En créant un compte à son nom et en y versant les fonds, j'établis une chaîne de preuve qui met cet argent à l'abri autant que possible. C'est la contrepartie de la contrainte : les créanciers auront beaucoup de mal à démontrer le lien entre ces comptes et la gestion quotidienne du foyer, et si je devais un jour passer en commission de surendettement, il y a de bonnes chances que ces capitaux en ressortent intacts.

  • Yea 5
Link to comment
Il y a 7 heures, Cortalus a dit :

J'ai tâté le secteur des banques tradis et je suis parti très vite. Ils sont complètement à côté de la plaque...

 

Il y a 6 heures, Lexington a dit :

Les banques veulent te facturer des frais sur versement

 

Les dix/quinze prochaines années vont être un massacre avec des consolidations massives et des baisses de coût drastiques.

Link to comment
Il y a 6 heures, Lexington a dit :

Oh que oui. Ma règle en tout cas, n'ouvre rien si on ne te file pas de primes ;).

 

Tiens, faudrait que je cherche quelque part les stats pour savoir si le coûts + coms + primes d'acquisitions + le DCF des coûts + coms de gestion est stable sur le marché.

Ou alors si les primes sont vraiment un truc agressif commercialement.

 

 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Rincevent
      Messieurs, l'heure est grave. Mon téléphone portable est en coma dépassé : il ve me falloir le remplacer. Je compte sur votre sagacité et votre intelligence collaborative pour m'aider à trouver son futur remplaçant. Naturellement, il y a quelques contraintes.
      Contraintes techniques : un écran pleinement tactile (pas une arnaque avec des boutons virtuels qui ne rendent utile qu'un bout d'écran tactile) ; des applications qui permettent de lire des fichiers Word, Excel, PowerPoint ou au format PDF ; un fonctionnement intuitif ; une possibilité d'échanger des fichiers avec un PC (hors Wi-Fi) ; un port mini- ou micro-SD ; une bonne qualité d'écoute / de réception ; une bonne autonomie ; pas trop salissable ; solide et robuste (j'insiste lourdement, je suis très maladroit). Bluetooth ou port IR si possible, histoire de récupérer tout de même les contacts de mon ancien téléphone sans avoir à tout retaper.
      Contraintes non techniques : disponible chez Bouygues Télécon (oui, j'ai un max de points de fidélité… Et ça tombe bien, j'ai peu d'argent, et je ne suis pas fan de l'iPhone). Et il faudrait que je le commande au plus tard demain dans l'idéal.
      J'avais pensé au LG KF700 ou au Samsung F700. Toute information permettant de les départager, ou toute autre idée de modèle correspondant est la bienvenue.
      Merci de me sauver la vie.
    • By Adrian
      Lutter pour ne pas s'endormir je connaissais mais lutter pour s’endormir, quelle galère. Trois jours que ça dure.
    • By poney
      Pas vraiment un conseil d'investissement si ce n'est, éventuellement, règle numéro un : ne pas shorter
       
      https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/gamestop-quand-des-gamers-decidfent-de-faire-la-peau-aux-fonds-d-investissement_2143588.html
       
    • By Jaimepasmonpseudo
      La possibilité d'une futur monétarisation de la dette me pousse à vouloir investir sur l'or voir d'autres métaux.
      (En effet, ça ne sert plus à grand chose de VADer le CAC40 dans ces conditions…)
      Métaux précieux : (or, argent, etc.)
      Quels sont les avantages/inconvénients des différents métaux ?
      Investir : (or physique, or papier, des actions de mines aurifères, etc.)
      Quels sont les avantages/inconvénients des différentes manières d'investir ?
      Spécial or physique :
      - pourquoi les pièces sont plus chères tout en étant moins pure ?
      - Comment vendre un lingot d'un kilo ?
      - quel sont les risques ?
      Boutiques : (en ligne ou pas)
      Où acheter ? Avez vous des feedback concernant des boutiques ?
      Ca fait beaucoup de question, mais j'espère que cela fera beaucoup de réponses
×
×
  • Create New...