Aller au contenu
Adrian

Violences scolaires, élèves pas cool & Education Nationale en faillite

Messages recommandés

Sujet récurrent dans la presse française alors plutôt que tout poster dans aujourd'hui en France ..

 

Marseille. Une professeure rouée de coups par une élève de cinquième

 

Citation

Lundi, une élève de cinquième a insulté et frappé sa professeur car elle refusait de lui donner son téléphone portable comme le prévoit le règlement intérieur, a relaté à Julien Huard, documentaliste et représentant du syndicat CNT au collège. « La gamine n’a pas accepté et l’a rouée de coups » L’enseignante s’est vue prescrire 7 jours d’interruption totale de travail (ITT), a-t-il précisé.

[...]

De leur côté, les enseignants de cet établissement classé REP + ont décidé d’une « journée morte » mardi, et exercé leur droit individuel de retrait, estimant que leur sécurité n’était pas garantie.

 

Le collège, installé dans un bâtiment moderne, « n’était pas particulièrement atteint par les violences physiques, mais cette année scolaire est compliquée », explique Julien Huard, qui a compté trois agressions de professeurs depuis la rentrée de janvier.

 

Un « climat de plus en plus pourri » que les professeurs attribuent également au manque de moyens, et notamment aux non-remplacements des profs, à la réduction de la présence des AVS, chargés d’épaulés les élèves handicapés, et des « médiateurs de rue » devant le collège.

 

En 5ème donc 12-13 ans ...

 

Et 3 agressions 10 jours après la rentrée ... Les gamins n'ont pas leur cadeau de Noël ?

 

Le "manque de moyen" comme si les profs allaient refaire l'éducation parentale des élèves ...

 

L'interdiction des portables à l'école et au collège voulue par le ministre pour la rentrée 2018 est mal barrée !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais Marseille point.

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu es prof et que  tu n’es pas fichu de mettre à l’amende une petite de 5ième, tu devrais changer de métier tu es trop fragile. 

 

 

 

 

  • Nay 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Un « climat de plus en plus pourri » que les professeurs attribuent également au manque de moyens, et notamment aux non-remplacements des profs, à la réduction de la présence des AVS, chargés d’épaulés les élèves handicapés, et des « médiateurs de rue » devant le collège.

 

Fuck la responsabilité et la logique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils se font attaquer aussi par les élèves handicapés ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai pas mal de profs parmi mes amis. Oui je sais ça craint mais ils peuvent être sympa tant que je ne parle pas éducation ou politique.

Ils détestent tous leurs élèves, sauf les bons. Aucun n aime son métier. Aucun n a le moindre sens de la responsabilité et tous pensent que les parents sont des cons et que c est de la faute au capitalisme si tout fout le camp.  Certains ont même des connaissances à peine supérieures à celles qu ils enseignent à leurs élèves. Au moindre coup de fatigue, arrêt maladie. Et je vous assure qu ils ne passent pas 4 heures par jour à corriger des copies. ( quelle copie, ils y a rarement des interros)  Sinon ils aiment bien rabaisser et humilier leurs élèves, ça les fait marrer et trouvent que c est de bonne guerre.  Enfin les handicapés ça les gave, il y a des établissement pour ça. 

Je ne vous raconte pas les engueulades entre eux et moi. 

Ceci dit certains profs sont merveilleux, je ne veux pas jeter l’opprobre sur toute une profession, mais ceux que je connais intimement sont vraiment craignos. Je leur confierai jamais mes enfants, ils ne savent pas motiver, récompenser, mettre en valeur, aider, punir. Ils savent juste se plaindre. Ils se comportent en victime, ils n ont donc que ce qu ils méritent. 

 

 

  • Yea 2
  • Coeur 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
50 minutes ago, Trawash said:

Si tu es prof et que  tu n’es pas fichu de mettre à l’amende une petite de 5ième, tu devrais changer de métier tu es trop fragile.

Quand tu es prof tu as surtout intérêt à ne pas toucher un seul cheveu d'un élève d'une manière qui puisse être mal interprétée, quelle que soit la situation, sous peine que ça chauffe grave pour ton cul.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Lancelot a dit :

Quand tu es prof tu as surtout intérêt à ne pas toucher un seul cheveu d'un élève d'une manière qui puisse être mal interprétée, quelle que soit la situation, sous peine que ça chauffe grave pour ton cul.

 

Voilà. Riposter en cas d'agression peut aussi attirer des ennuis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et oh, on peut mettre à l’amende sans avoir recours à la violence, surtout une gamine de 12 ans. 

" Dites moi jeune fille, je souhaite VOUS voir en privée "

" wesh mais pour quoi faire ? "

" Venez avec moi, je vais vous expliquer "

 

Une fois seul dans une salle, il n y a plus qu à rappeler  le règlement de l école qui a été signé par l éleve et par les parents.

L élève rend son téléphone tout va bien.

L élève  refuse de le rendre, tout va bien aussi, tu convoques les parents et t informes le chef d établissement.

Et tout cela ne prend pas plus de deux minutes. 

 

Pas d embrouille, pas d esclandre. Le prof ne s est pas fait rembarrer en public. L élève ne s est pas fait rembarrer par le prof devant ses copains.  Personne n est vexé ou humilié et il n y a aucune autorité remise en cause.  Il n y a pas eu spectacle dans les couloirs. L’élève se sent considéré. 

 

 

 

 

 

  • Yea 1
  • Nay 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Trawash a dit :

je souhaite VOUS voir en privée "

oui, tout à fait, cette manie de tutoyer les élèves est nulle. Le vouvoiement crée une distance indispensable à ces petites frappes de quartchiers

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Lancelot.

Le jour où ton patron te grille en train de lurker le fil des playmates ( situation totalement improbable et imaginaire ) tu préfères qu il t allumes dans l’intimite de son bureau ou qu ils te tapent la honte sur le deskfloor devant tout les collègues ?  

Et bien les gamins de 12 ans c est pareil, ça s allume en tête à tête, sinon c est fichu d avance. 

 

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Trawash a dit :

Et oh, on peut mettre à l’amende sans avoir recours à la violence, surtout une gamine de 12 ans. 

" Dites moi jeune fille, je souhaite VOUS voir en privée "

" wesh mais pour quoi faire ? "

" Venez avec moi, je vais vous expliquer "

 

Une fois seul dans une salle, il n y a plus qu à rappeler  le règlement de l école qui a été signé par l éleve et par les parents.

L élève rend son téléphone tout va bien.

L élève  refuse de le rendre, tout va bien aussi, tu convoques les parents et t informes le chef d établissement.

Et tout cela ne prend pas plus de deux minutes. 

 

Pas d embrouille, pas d esclandre. Le prof ne s est pas fait rembarrer en public. L élève ne s est pas fait rembarrer par le prof devant ses copains.  Personne n est vexé ou humilié et il n y a aucune autorité remise en cause.  Il n y a pas eu spectacle dans les couloirs. L’élève se sent considéré. 

 

Il me semble difficile de demander à voir un élève en privé pendant un cours... Ou alors tu le laisses faire mumuse avec son portable jusqu'à la fin de la séance pour en discuter après. Mais dans ce cas, c'est envoyer un mauvais signal aux autres élèves qui se disent qu'ils peuvent jouer avec leur portable aussi.

Et puis là tu nous sors un cas particulier, des situations pouvant dégénérer il y en a plein d'autres (l'élève qui n'aime pas sa note, qui refuse de se taire, etc).

 

Le gros souci (d'après ce qu'on m'a dit, après tout dépend des établissements bien entendu), ce n'est pas le manque de moyen, d'AVS ou de médiateurs de rue (ça c'est surtout le discours des syndicats) mais plutôt l'absence de soutien de la part de la hiérarchie (proviseur et autres) envers les profs en cas de problèmes.

 

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
19 minutes ago, Trawash said:

Et bien les gamins de 12 ans c est pareil, ça s allume en tête à tête, sinon c est fichu d avance. 

Mmmmmh la honte en public c'est comme le chatiment corporel, c'est un outil pédagogique potentiellement utile.

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
51 minutes ago, Trawash said:

Et bien les gamins de 12 ans c est pareil, ça s allume en tête à tête, sinon c est fichu d avance.

Sinon tu te fais casser la tete? Non le probleme n'est vraiment pas l'humiliation en public hein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Trawash tu as une expérience de prof ou t'imagine ce scénario ?

 

Entre ce que les profs  , qui ne supportaient plus les élèves, racontent à l'ESPE et la réalité du terrain, il y a un monde.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Ultimex

Ne pas perdre l objectif  qui est portable de l élève éteint pendant les cours. L objectif n est pas atteint dans ce fait d hiver. 

Si le prof réagit à chaud il est mort , il y a une esclandre, il se retrouve seule face à 30 gamins déchaînés, tout le monde parle, les uns prenant La Défense des autres. 

C est regrettable mais c est ce qui s est passé avec ce professeur qui est passé pour un baltringue . Il est là le mauvais signal envoyé aux élèves. Le prof n a pas d autorité, on peut même lui taper dessus et garder notre portable. Et en plus on parle de nous dans le journal. 

Il vaut mieux temporiser,  perdre pendant le cours quitte à laisser couler ( il y a des élèves qui ont envie d apprendre ) pour mieux gagner à la fin du cours en parlant à l’élève  fautif en tête à tête et récupérer son téléphone,  plutôt que perdre la face devant la France entière. 

 

Même si le métier de prof est différent de celui de manager il y a tout de même des points communs. La mise en mouvement et le recadrage cela  se fait en privée. Toujours.  Sinon tu perds à tout les coups. 

La solution que je propose est pour un fait grave allant à l encontre du règlement.

Bien entendu si un élève parle en classe, le prof doit réagir sur le moment. Mais si le bavardage continue et est systématique,  la seule solution est de choper l’élève en tête à tête et d essayer d obtenir un engagement de sa part de ne plus bavarder. ( et on le trace dans un CR et on le fait signer par l’élève qu on considère comme quelqu’un pouvant être responsable ). Puis on recommence si le fait se reproduit. Et ainsi de suite. Puis si l’eleve ne comprends toujours pas, le prof pourra aller voir son chef d établissement et le mettre devant ses responsabilités. Moi professeur j ai fait mon travail, j ai tout fait pour que cette élève ne bavarde plus. A toi de jouer maintenant. 

 

Sinon c est quoi la solution?  Ces morveux sont des ânes et on peut Rien faire d eux parceque  de toute façon on ne peut pas leur taper dessus pour se faire respecter. On veut des élèves gentils et travailleurs. 

 

Je veux pas sortir un argument d autorité, mais j ai été pion pendant 3 ans dans le publique, puis prof dans le privée une année, puis manager pendant 15 ans, et je n ai jamais allumé qui que ce soit en public et toutes les formations managériales insistaisnt bien sur ce point.  C est certain que cela prends plus de temps qu une remarque acerbe sur le deskfloor, mais ça fonctionne. Et quand ça fonctionnait pas mes entretiens individuelles,  je faisais le nécessaire auprès du chef d établissement ou auprès de mon patron pour que le mec dégage. Et le mec dégageait vite car les RH avaient des billes pour le licencier. J avais fait mon taff de mon manager. Si j avais été voir les RH en disant que Machin il faisait rien que d arriver en retard et de pas bien travailler  et de rien faire de ce que je lui dis,  les RH m’auraient à juste titre demander de faire mon taff avant de vouloir virer Machin, et je serai passé pour un gros naze incapable. 

 

Un adulte cela se manage et un enfant cela ne serait pas nécessaire ?  Il y a des compétences à acquérir, des connaissances sont évaluées,  les performances sont notées, il y a des Règles à respecter, des délais à tenir, des horaires, une tenue vestimentaire correcte. 

Donc faut manager, comme avec les adultes. 

 

 

Il est vrai également que les enseignants ne sont pas du tout soutenu par leur hiérarchie ( pas certain que le chef d établissement soit le hiérarchique du prof ) Alors qu’ils s’en plaignent au lieu de se plaindre du manque d AVS, des élèves qui sont pas sages, du manque de moyen et surtout qu ils lui donnent des billes pour qu il puisse agir.

 

 

 

 

 

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Adrian a dit :

tu as une expérience de prof ou t'imagine ce scénario ?

J’ai été pion 3 ans dans un collège de banlieue pas simple. Prof un an dans une boîte à bac. J’ai deux enfants aux collèges et au lycee et j ai donc l’occassion de les  pratiquer lors des réunions parents profs. Je suis allez à l école également et je me souviens de profs particulièrement humiliant ( et des formidables aussi )

J’ai également  été manager pendant 15 ans et je sais qu’il’ne suffit pas de demander quelque chose à quelqu’un pour qu il le fasse. Ce serait vraiment facile d être chef. 

Je parle d’experience. J ai toujours procédé ainsi. Quand tu as une remontrances à faire, même si elle est légitime, il est toujours préférable de la faire en privée.  Comme avec ta femme, tu ne lui ferais pas de reproche devant ses amies, elle pourrait mal le prendre,

Une personne se sentira moins humilié de se faire allumer en privée que devant ses collègues. Moi aussi je préfère me faire allumer ailleurs que devant mes pairs et cela me rend plus réceptif à la critiqus, Un enfant également. 

 

Mais il est vrai aussi que je n ai pas les circonstances exactes de ce qu’il s est passé dans collège et que je tire un peu vite sur les profs. Je reconnais que j ai un gros biais, je ne les aime pas en général, mais j ai beaucoup d estime pour certains en particulier. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh les fautes...Edit c est au 100ièmes post c est bien cela ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Trawash a dit :

n aime son métier.

 

Ils n'aiment pas ou ils n'aiment plus ?

Est ce que l'EdNat fait suffisamment de ravages pour que seuls des débiles mentaux y rentrent ou il y a encore un peu d'espoir ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Trawash a dit :

Il est vrai également que les enseignants ne sont pas du tout soutenu par leur hiérarchie ( pas certain que le chef d établissement soit le hiérarchique du prof ) Alors qu’ils s’en plaignent au lieu de se plaindre du manque d AVS, des élèves qui sont pas sages, du manque de moyen et surtout qu ils lui donnent des billes pour qu il puisse agir.

 

A nouveau, le discours tenu par les syndicats d'enseignants ne reflète pas nécessairement l'opinion des profs.

 

il y a 35 minutes, Trawash a dit :

Ne pas perdre l objectif  qui est portable de l élève éteint pendant les cours. L objectif n est pas atteint dans ce fait d hiver. 

Si le prof réagit à chaud il est mort , il y a une esclandre, il se retrouve seule face à 30 gamins déchaînés, tout le monde parle, les uns prenant La Défense des autres.

Bof, ça dépend vraiment des classes. J'ai eu, gamin, des profs qui réagissaient à chaud dans des situations similaires sans que cela ne dégénère.

Quant aux méthodes de "management" dont tu parles, certains les appliquent mais ça n'est pas toujours efficace avec les élèves. Il arrive que ces derniers soient à cran (pour une raison x ou y) et explosent, parfois pour une simple remarque.  

Avoir une hiérarchie (j'inclue le chef d'établissement dedans, peut-être à tort mais qu'importe) qui ne soutient pas les décisions des profs n'arrange pas les choses, sapant leur autorité devant les élèves et leurs parents. 

 

il y a 25 minutes, Trawash a dit :

Sinon c est quoi la solution?  Ces morveux sont des ânes et on peut Rien faire d eux parceque  de toute façon on ne peut pas leur taper dessus pour se faire respecter.

Note que personne n'a parlé de taper les élèves donc c'est un peu hors-sujet.

 

il y a 2 minutes, Trawash a dit :

Oh les fautes...Edit c est au 100ièmes post c est bien cela ? 

Oui.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils n’aiment plus. 

Il y a peu d’espoir pour que l EdNat s améliore. Beaucoup pour que cela empire.

En revanche je ne suis pas d’accord, les débiles métaux n y rentrent pas. Quand ils y rentrent, tout petits, ils ne le sont pas encore.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 hours ago, Trawash said:

"Dites moi jeune fille, je souhaite VOUS voir en privée "

Et paf l'accusation d'agression sexuelle. Surtout ne JAMAIS être seul avec un (et surtout une) élève dans aucune circonstance.

  • Sad 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est la prof qui a volé le telephone de l'élève et refusait de lui rendre, ne respectant pas le règlement.

Il y a 12 heures, Adrian a dit :

Lundi, une élève de cinquième a insulté et frappé sa professeur car elle refusait de lui donner son téléphone portable comme le prévoit le règlement intérieur

 

Le "elle" renvoie à la prof.

 

La prof est une voleuse et vous vous jetez sur l'élève et réécrivez l'histoire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Tramp a dit :

C'est la prof qui a volé le telephone de l'élève et refusait de lui rendre, ne respectant pas le règlement ?

 

Le "elle" renvoie à la prof.

 

La phrase n'est pas claire en effet. Le contexte laisse néanmoins supposer que le "elle" renvoie à l'élève.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, Ultimex a dit :

A nouveau, le discours tenu par les syndicats d'enseignants ne reflète pas nécessairement l'opinion des profs.

 

C’est vrai, c est bien le discours tenu par les syndicats enseignants mais aussi par les profs que je peux connaître. 

Cela ne reflète pas nécessairement l’opinion des profs, je suis d accord. Je me suis avancé un peu vite. 

J ai eu à côtoyer quelques principaux ou directeurs d écoles élémentaires dans ma vie de parent d élèves. Je l’avoue, je ne suis plus Très objectif.

 

il y a 49 minutes, Ultimex a dit :

J'ai eu, gamin, des profs qui réagissaient à chaud dans des situations similaires sans que cela ne dégénère.

Bien évidemment. A 12 ans, le prof pouvait me confisquer tout ce qu’il voulait sans que je ne moufte. Et idem pour l’ensemble de ma classe. Et franchement je ne me sentais pas humilié si cela se produisait. Mais bon j’étais dans le privé ce n est donc pas une preuve. Mais il semble que les enfants de maintenant sont différents de ceux d avant. Je ne trouve pas. Ce sont les adultes qui le sont. 

Je ne considère pas les enfants comme des petits choses fragiles. Disons que je les considère. 

D une manière générale je n affronte jamais le groupe. Ma personnalité peut être, aussi. 

Je trouve également juste  qu un enseignant puisse faire une remarque à un élève en particulier au sein d un groupe. C est légitime, d autant plus si cela concerne le règlement intérieur. 

Je dis seulement que si ça dégénère, et on le sent vite, il vaut  mieux battre en retraite ( et le mot est fort ) le plus dignement possible plutôt que d affronter le groupe et plus l’individu. Ce n est si pas grave de perdre la face si après tu y reviens et que tu gagnes. 

Ce n est pas mes idées de management. Je peux détester ça, en en reparlera , mais ils a des attitudes et des comportements dont tu  n as pas besoin quand tout va bien, mais quand ça part en sucettes si tu fais bien attention à ce que tu dis et à ce que tu fais, bin ça passe et à la fin tu gagnes. Tu n’as pas besoin de ce que je dis quand tout va bien. 

Quand le prof a demandé à cette enfant ( je n ose dire  jeune fille ) de lui donner son téléphone elle avait bien comme objectif en tête de le récupérer. Objectif non atteint et pire elle se fait peter la gueule et c est dans le journal’. Cela n enleve rien ai fait que c est peut être un excellent prof.

Mais d expérience, et j ai clairement un biais, je le sais, j ai la vague impression que ce prof a grave merdé. 

La jeune fille est fautive également . Ses parents aussi ils l’ont mal élevé. Mais dire ça ne suffit pas pour que cela ne recommence pas. Je ne voulais pas jeter l’opprobre sur une profession, d ailleurs je crois l’avoir écrit. Je ne confonds pas l Ednat et les enseignants en particulier. 

Il y a 1 heure, Ultimex a dit :

Note que personne n'a parlé de taper les élèves donc c'est un peu hors-sujet.

Yes. Totalement et en plus c est un faux dilemme. Je pensais que mon troll passerait bien. On ne se connaît pas assez

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Lancelot a dit :

Et paf l'accusation d'agression sexuelle. Surtout ne JAMAIS être seul avec un (et surtout une) élève dans aucune circonstance.

Tu laisses la porte ouverte, c est l’inter cours... après je ne suis pas prof. Ils ont vraiment des consignes dans ce sens ? Il ne faut  pas avoir peur de tout. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Ultimex a dit :

 

Il me semble difficile de demander à voir un élève en privé pendant un cours

Non tu lui demandes son portable. Si il accepte tout va bien et je retourne me coucher.

Si Il refuse, tu prends en compte le refus. Tu lui dit aimablement que tu aimerais discuter avec lui quelques minutes à la fin du cours. Tu ne demandes même pas le carnet. Il va être désarçonné. Si il pose des questions, tu lui dit que tu auras tout le temps de tout lui dire tout à l heure. Tu gardes le sourire. T es pas énervé tout va bien. Tu reprends ton cours.

 

Que  fais tu si il refuse ? 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Trawash a dit :

Ils n’aiment plus. 

Il y a peu d’espoir pour que l EdNat s améliore. Beaucoup pour que cela empire.

En revanche je ne suis pas d’accord, les débiles métaux n y rentrent pas. Quand ils y rentrent, tout petits, ils ne le sont pas encore.

 

Je parlais de ceux qui y rentrent pour enseigner. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a des gens brillants avec  des connaissances bien supérieures aux miennes qui rentrent à l Ednat. Mais peut être que nos jours ils enseignent faute de mieux alors qu auparavant c était plus par vocation. 

Je ne suis pas certain qu on les forme sérieusement à gérer des humains dans un cadre avec des règles. Certains le savent naturellement, d autre non, comme moi, alors j ai appris. 

Je ne sais pas ce que tu essaie de me faire dire ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, Trawash said:

Tu laisses la porte ouverte, c est l’inter cours... après je ne suis pas prof. Ils ont vraiment des consignes dans ce sens ? Il ne faut  pas avoir peur de tout. 

Bah si une gamine est suffisamment remontée pour tabasser sa prof personnellement je ne lui laisserais pas autant de pouvoir sur moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×