Jump to content

Recommended Posts

1 hour ago, Jensen said:

Il y a eu un certain nombre de cas où les patients tentent une amputation sauvage eux-même après refus de leur médecin, suivi de cas où les médecins acceptent par peur du premier cas (qui a un risque élevé de finir par la mort du patient). Certaines fois, "do no harm" est tout sauf évident.

Et donc on peut se demander ce qui s'est passé pour en arriver à là, à qui ils ont eu l'occasion de parler où pas, à quelles perspectives théoriques/idéologiques ils ont pu se confronter ou pas, à quoi ressemblait leur structure de soutien social.

Je suis absolument d'accord pour dire que dans l'idéal tout ça ne regarde que la personne concernée, mais évidemment quand on a affaire à une "personne publique" (comme un acteur, un politicien, un militant) ça devient instantanément merdique et récupérable de tous les côtés. Stratégiquement quand tu appartiens à un camp tu ne peux pas te permettre de laisser à l'autre camp l'exclusivité du discours pour bouger la fenêtre d'Overton (partons ici du principe que tout le monde est bien intentionné et croit sincèrement que son discours est le plus utile à entendre pour les prochaines personnes dans la même situation). Je peux penser autant que je veux que le mieux serait que tout le monde ferme sa gueule, ça n'arrivera pas.

Link to comment

Je ne suis pas sûr que passer pour quelqu'un d'insensible ou niant la possibilité d'une transsexualité neurologique soit la meilleure stratégie pour contrer les excès de l'idéologie pro-trans. Il devient juste inaudible pour une fraction plus large de la population.

 

2 hours ago, Lancelot said:

Stratégiquement quand tu appartiens à un camp tu ne peux pas te permettre de laisser à l'autre camp l'exclusivité du discours pour bouger la fenêtre d'Overton

L'existence même de "camp" est le problème. Soit on est pour couper les couilles des garçons au premier soupçon d'aimer le rose, soit on doit nier complètement l'existence de la dysphorie de genre et ajouter à la souffrance des personnes concernées ?

Link to comment

J'ai l'impression qu'il se radicalise pour le fun, pour le plaisir de créer une polémique et faire sa victime. Mais le contenu change pas grand chose ce qui compte dans l'histoire c'est le fait qu'il se fasse censurer pour des raisons de propagande idéologique 

Link to comment
1 hour ago, Jensen said:

Je ne suis pas sûr que passer pour quelqu'un d'insensible ou niant la possibilité d'une transsexualité neurologique

On (l'autre camp) le fera passer pour ça et bien pire dans tous les cas.

Link to comment
Il y a 4 heures, ttoinou a dit :

J'ai l'impression qu'il se radicalise pour le fun, pour le plaisir de créer une polémique et faire sa victime. Mais le contenu change pas grand chose ce qui compte dans l'histoire c'est le fait qu'il se fasse ! censurer ! pour des raisons de propagande idéologique 

free_speech_2x.png

"il se radicalise pour le fun, pour le plaisir de créer une polémique et faire sa victime[...] censurer pour des raisons de propagande idéologique"

Ou peut être que ça ne fait rire que lui.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 9 heures, Jensen a dit :

 

 

J'ai peur que ce soit plus grave que ça. Son attitude sur Twitter est devenue beaucoup moins policée depuis qu'il a fait son coma. On sait qu'il y a eu des dégâts neurologiques de son côté. Est-ce que ça aurait pu modifier son caractère ? 

Link to comment
il y a une heure, NoName a dit :

J'ai peur que ce soit plus grave que ça. Son attitude sur Twitter est devenue beaucoup moins policée depuis qu'il a fait son coma. On sait qu'il y a eu des dégâts neurologiques de son côté. Est-ce que ça aurait pu modifier son caractère ? 

Il a clairement changé, ça se sent dans ses interventions. 

Link to comment
Il y a 6 heures, Jean_Karim a dit :

 

J'ai pas dit qu'il était illégal ou mauvais de censurer ou bannir quelqu'un de sa plateforme. Au contraire, on voit le vrai visage de ce média

Link to comment
9 hours ago, Jensen said:

C'est plus facile de s'en défendre quand ça n'est pas vrai.

Ce n'est évidemment pas vrai.

Link to comment
Il y a 1 heure, Johnnieboy a dit :


Il y a eu quoi à part celle-ci ?

 

C'est dur de trouver un exemple precis mais disons qu'il s'est fait connaître pour son ton modéré et son aptitude à garder son calme même face à des contradicteurs pas cool, le ton général de ses interventions est devenu beaucoup plus sarcastique ou virulen my sur Twitter notamment. 

 

Alors ça peut être aussi bien un effet neurologique du coma qu'un effet psychologique de se rendre compte qu'il est passé très près de crever.

 

Ou peut être que c'est de plus être sous benzos encore qu'il est toujours sous antidépresseurs. 

Link to comment
il y a 6 minutes, NoName a dit :

 

C'est dur de trouver un exemple precis mais disons qu'il s'est fait connaître pour son ton modéré et son aptitude à garder son calme même face à des contradicteurs pas cool, le ton général de ses interventions est devenu beaucoup plus sarcastique ou virulen my sur Twitter notamment. 

 

Alors ça peut être aussi bien un effet neurologique du coma qu'un effet psychologique de se rendre compte qu'il est passé très près de crever.

 

Ou peut être que c'est de plus être sous benzos encore qu'il est toujours sous antidépresseurs. 


Je ne suis pas son plus grand fan, mais fréquenter Twitter régulièrement peut aussi rendre bien plus virulent puisqu'on n'y rencontre quasiment que des tares.

Link to comment

C'est vrai. Mais d'un autre côté le changement de ton a globalement suivi son coma donc difficile de pas y voir un lien de cause à effet. Après ça n'a peut être rien à voir. 

Link to comment
il y a 37 minutes, NoName a dit :

Alors ça peut être aussi bien un effet neurologique du coma qu'un effet psychologique de se rendre compte qu'il est passé très près de crever.

Je privilégie l'hypothèse psychologique pour ma part (ou plutôt, je pense que l'aspect neurologique pèse surtout sur le fait qu'il soit moins vivace qu'avant).

 

il y a 33 minutes, Johnnieboy a dit :

Je ne suis pas son plus grand fan, mais fréquenter Twitter régulièrement peut aussi rendre bien plus virulent puisqu'on n'y rencontre quasiment que des tares.

C'est très bien vu. La capacité à avoir des discussions raisonnables est très négativement corrélée à l'intensité de l'activité sur Twitter.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...