Jump to content

L'ineffable Bruno Le Maire


Recommended Posts

Ça dépend.

 

La grande majorité des gens n’achètent pas leurs couches en ligne. Difficile d’y voir de l’abus de position dominante. 
 

Si c’est la boîte dont j’ai entendu parlé, c’était pas le business du siècle non plus. Ils faisaient de l’arbitrage en achetant des couches du supermarché et en les revendant sur internet pour moins cher que la concurrence d’internet. L’arbitrage n’est pas un business plan durable. 

Link to comment

Les niches fiscales n'existent plus, reste les dépenses fiscales:

 

Quote

Encore récemment, on les appelait les «niches fiscales». Aujourd’hui, Bercy préfère le terme de «dépenses fiscales». Cette subtilité permet notamment au gouvernement de dire qu’il fait des économies quand il supprime ces «dépenses» (plutôt que de dire qu’il augmente les prélèvements obligatoires). Or, maintenant que ces dispositifs sont devenus des dépenses, il est de bon ton pour l’administration d’en réduire le coût

 

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-tour-de-passe-passe-de-bercy-pour-faire-disparaitre-10-milliards-de-depenses-fiscales-20231012

 

 

Pas accès à l'article, mais rien que ça c'est golden...

Link to comment
1 hour ago, Marlenus said:

Les niches fiscales n'existent plus, reste les dépenses fiscales:

 

 

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-tour-de-passe-passe-de-bercy-pour-faire-disparaitre-10-milliards-de-depenses-fiscales-20231012

 

 

Pas accès à l'article, mais rien que ça c'est golden...

Ce n'est pas neuf cette manière de penser. L'Etat fait une dépense quand il ne t'impose pas à 100%...

  • Yea 1
Link to comment
  • 2 weeks later...

Bruno exporte les coutumes de l'Absurdistan, La France est le phare de l'humanité, le Monde applaudit devant tant de "progrès" :

Citation

Maintenir la pression pour lutter contre l’évasion fiscale.

 

Désormais, quel que soit le pays dans lequel une multinationale déclare ses bénéfices, ces derniers seront in fine taxés à un taux minimal de 15 %. La réforme est très loin d’être parfaite mais il s’agit d’un net progrès pour remettre de l’équité dans un système que les Etats ont trop longtemps laissé dériver.

 

Citation

Selon le rapport sur l’évasion fiscale mondiale, publié lundi 23 octobre par l’Observatoire européen de la fiscalité, près de 1 000 milliards d’euros de profits ont été enregistrés en 2022 dans ces pays pratiquant des taux d’imposition ridiculement bas

Citation

le manque à gagner représente près de 10 % des recettes fiscales collectées mondialement sur les sociétés.

Citation

 Chaque pays garde son droit souverain à fixer le taux de prélèvement qu’il souhaite, mais, si celui-ci est inférieur à l’impôt minimal mondial, la différence pourra être encaissée par les Etats floués par ces pratiques. Les paradis fiscaux perdent ainsi en théorie l’essentiel de leur attractivité.

Citation

C’est à l’opinion publique de maintenir la pression pour que les dirigeants fassent en sorte que chacun paye un impôt juste

Citation

L’idée que les plus riches et les multinationales ne paient pas leur juste part sape le contrat social et érode le consentement général à l’impôt

Sur le fond Les taxes sont des dûs puisque toute richesse provient de l'état, origine de toute chose dans l'univers. Les états non voraces en matière fiscale (i.e la normalité, tout ce qui n'est pas la dystopie bureaucratique/ socialiste française) sont d'intolérables voleurs qui pillent le noble fonctionnaire français (car visiblement habiter ou naître sur cette terre implique un transfert d'argent et une allegance servile envers la caste des stratocrates).  La concurrence c'est le mal, surtout dans le domaine fiscal, puisque que moins d'impôts entraîne moins de subventions (mais qui paiera nos fiers et braves journalistes, hérauts de la liberté, de la vérité et de la science ?).  Nous apprenons également que les fonctionnaires de Bercy seraient magiquement devenus l'opinion publique en vertu du fameux contrat social (comme les députés représentants de la Nation...), et qu'il existerait encore un consentement à l'impôt en France. Apparemment le vol des uns legitemeraient le vol des autres, l'égalité des l'esclavage, voici l'horizon bel et bon que nous vend le Monde.

 

Sur la forme, nous apprécierons le ton objectif, mesure et sérieux de notre Pravda nationale. Je rajouterais ce passage involontairement comique :

Citation

Le Monde est un journal français fondé par Hubert Beuve-Méry en 1944. Se voulant journal « de référence », il est régulièrement considéré comme tel, y compris à l'étranger

 

https://www.lemonde.fr/idees/article/2023/10/23/maintenir-la-pression-pour-lutter-contre-l-evasion-fiscale_6196088_3232.html

  • Yea 1
  • Haha 2
Link to comment

C’est la qu’on voit le niveau complet de débilité. Si tu supprimes l’impôt sur les sociétés au niveau mondial, il n’y a plus d’arbitrage possible. L’impôt sur les sociétés est un des impôts les plus injustes, inefficace et délétère qui existe. 
Mais on est face à des gens pour qui la seule chose qui compte c’est maximiser les recettes fiscales. 

  • Yea 1
Link to comment

Cet impôt (sur les sociétés) minimal mondial est d’ailleurs une usine à gaz qui va coûter plus cher en ops que ce qu’il va rapporter. Les cabinets de conseils sont contents. Les boites, moins.

Link to comment
Il y a 5 heures, MXI a dit :

Cet impôt (sur les sociétés) minimal mondial est d’ailleurs une usine à gaz qui va coûter plus cher en ops que ce qu’il va rapporter. Les cabinets de conseils sont contents. Les boites, moins.


Tu me laisses le choix entre bosser sur GloBE et CSRD je choisis 1000 fois le premier.

 

Il doit y avoir des optimisations très marrantes en jouants sur les écarts internormes comptables. Hihihi.

 

CSRD c’est juste la fucking déprime des systèmes d’informations et de la data qualite financière.

Link to comment
21 hours ago, Tramp said:


Mais on est face à des gens pour qui la seule chose qui compte c’est maximiser les recettes fiscales. 

Même pas. Ils intègreraient l'effet Laffer pour maximiser les rentrées fiscales.

Ici prendre beaucoup d'argent à une entité c'est plus important que de faire rentrer beaucoup d'argent en tout.

  • Yea 2
Link to comment

Après, ils sont aussi souvent dans le déni du gaspillage de l’Etat. Je viens de lire un argumentaire en faveur de taxer les entreprises pour ne pas laisser l’argent dormir sur leurs comptes et qu’il soit utilisé de façon productive. 

  • Haha 2
Link to comment
3 hours ago, Tramp said:

Après, ils sont aussi souvent dans le déni du gaspillage de l’Etat. Je viens de lire un argumentaire en faveur de taxer les entreprises pour ne pas laisser l’argent dormir sur leurs comptes et qu’il soit utilisé de façon productive. 

Je viens de lire sur un autre forum "les philanthropes s'ils étaient philanthropes ils donneraient leur argent à l'Etat, ils ne créeraient pas de fondations".

Link to comment
il y a 6 minutes, Mathieu_D a dit :

Je viens de lire sur un autre forum "les philanthropes s'ils étaient philanthropes ils donneraient leur argent à l'Etat, ils ne créeraient pas de fondations".

"Donner aux pauvres, c'est prêter à Dieu ; mais donner à l’État, c'est prêter à rire" (Tristan Bernard, ou peut-être un autre moraliste dans son genre).

Link to comment

Un truc assez terrible avec la statolatrie, c'est que les croyants y croient de façon totalement "naturelle".

ie sans avoir conscience qu'il s'agit d'une croyance/foi/religion. Sans imaginer qu'il y a d'autres croyances.
Ce n'est même pas le choix conscient d'une foi, c'est juste que l'état, ça fonctionne, de même que l'eau mouille et le feu brûle.

On peut parler de NPC.

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 9 heures, Mathieu_D a dit :

Même pas. Ils intègreraient l'effet Laffer pour maximiser les rentrées fiscales.

Ici prendre beaucoup d'argent à une entité c'est plus important que de faire rentrer beaucoup d'argent en tout.

C'est une histoire de préférence temporelle : les politiciens (et les bénéficiaires nets de l'État en général) préfèrent avoir plus à court terme et moins à moyen terme. Sinon ils laisseraient l'économie se développer au maximum pour en profiter le plus possible à long terme, voire pour laisser leurs enfants en profiter.

 

En France, on a des vautours qui savent très bien qu'ils sont en train de grignoter une économie mourante et qu'il faut vivre la grande vie avant que les choses changent. Le gouvernement Macron est un groupe d'opportunistes sans honte qui ne cachent même plus leur méconnaissance des postes qu'ils occupent.

 

  • Yea 1
Link to comment

Ha ben maintenant qu'il est en selle, il faut arrêter de trot le fouetter, il va finir par monter sur ses grands chevaux.

 

 

"oui?"

"CHEVAL !"

"5 à gauche."

 

<- Best.ever. La fRance messieurs dames ^_^

 

Link to comment
Le 24/10/2023 à 21:20, Lugaxker a dit :

 

En France, on a des vautours qui savent très bien qu'ils sont en train de grignoter une économie mourante et qu'il faut vivre la grande vie avant que les choses changent. Le gouvernement Macron est un groupe d'opportunistes sans honte qui ne cachent même plus leur méconnaissance des postes qu'ils occupent.

 


Ça vaut ce que ça vaut c'est à dire pas grand chose, mais je note de plus en plus dans la partie Macronolatre 30-40-naire de mon entourage, une nette inflexion comparée a son premier mandat: Ils admettent que le pays est déclinant (les grands effets d'annonce lemairesques ne prennent plus vraiment) et surtout, et c'est ça qui est le plus important à mon avis, je note de l’interrogation sur l’opportunité du pas de vagues, après moi le déluge quand on a 30-40 ans. mieux vaut tard que jamais ...
Ils continueront probablement de voter Macron ou plutôt son futur clone dans une optique du "moins pire" selon eux plutôt que de s'absternir, mais en dehors des retraites, ce bloc perd en dévots et pourrait vivre un 3eme mandat très compliqué sans soutien aveugle de la classe moyenne-sup active.       

Link to comment
Il y a 9 heures, Salim32 a dit :


Ça vaut ce que ça vaut c'est à dire pas grand chose, mais je note de plus en plus dans la partie Macronolatre 30-40-naire de mon entourage, une nette inflexion comparée a son premier mandat: Ils admettent que le pays est déclinant (les grands effets d'annonce lemairesques ne prennent plus vraiment) et surtout, et c'est ça qui est le plus important à mon avis, je note de l’interrogation sur l’opportunité du pas de vagues, après moi le déluge quand on a 30-40 ans. mieux vaut tard que jamais ...
Ils continueront probablement de voter Macron ou plutôt son futur clone dans une optique du "moins pire" selon eux plutôt que de s'absternir, mais en dehors des retraites, ce bloc perd en dévots et pourrait vivre un 3eme mandat très compliqué sans soutien aveugle de la classe moyenne-sup active.       

 

3 personnes vraiment très très très proches de moi vouaient une sorte de culte quasi religieux à l'encontre de ce monsieur.

Il était de ces sujets qu'il valait mieux éviter durant les repas de retrouvailles, surtout durant la période de fascisme sanitaire.

Les dernières nouvelles font que tous les 3 virent chez Marine pour les prochaines élections sans aucune forme de regret tant la déception est grande.

 

Mon entourage (classe sup conservatrice, 50+) a toujours beaucoup voté RPR/UMP/LR et le nombre de personnes encore fidèles à ce micro-parti doit désormais

se compter sur un quart de doigt d'une main. Tout le monde vote désormais "un peu plus à droite".

 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...