Jump to content
Tramp

L'économie expliquée aux jeunes Padawans

Recommended Posts

De mon point de vue: un système "excessivement" endenté que ce soit son secteur privé ou public, pour faire bouillir la marmite ou pour faire du levier a le choix entre l'inflation ou la mort ...

Concernant les tx négatifs je me pose la grande question suivante
Ce qui compte c'est quand même les taux d’intérêts réels:
      r=taux d'interet reel        /     n=taux d'interet nominal        / i=inflation
     Situation actuelle: r=n - i = 0 - 2 = - 2
     Situation dans les années 70-80  r=n - i = 8 - 10 = - 2
-->En quoi les 2 situation sont réellement différente ?

Concernant l'immo par comptabilisé dans l'inflation, la justification est que c'est censé être un bien d'investissement, je veux bien pour l'achat mais pour la loc ?

Visiblement d'apres cet article de Phillip Herlin, l'Insee considère la loc comme 6% du budget et point barre
http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/2018/10/11/29001-20181011ARTFIG00001-un-economiste-denonce-le-grand-mensonge-du-calcul-du-pouvoir-d-achat.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Mégille a dit :

Ensuite, il me semble que l'inflation -les fameux 2%- n'est mesurée que sur la base d'un panier de biens qui exclu volontairement les actifs financiers, immobiliers, et les salaires. Ce qui est absurde, car ce sont des prix parmi d'autres. Il me semble qu'une bonne partie de l'inflation se trouve justement dans ces actifs (je soupçonne que l'augmentation des prix de l'immobilier ne soit pas dû qu'à la démographie, au PLU et aux APL). Du point de vue autrichien, c'est d'autant plus dommage que ce qui nous intéresse est la variation relative, et non absolue, des prix, due au fait que la nouvelle monnaie arrive à certains endroits avant d'autres. Donc exclure les premiers endroits où elle arrive (c'est à dire, chez ceux qui empruntent, notamment les acheteurs immobiliers) c'est passer à coté de l'essentiel.

Le fait est que, si l'on prend une mesure de l'inflation basée sur le même panier et les mêmes méthodes que dans les années 60, on trouve 8 à 10 %, et non pas 2%. De même, quand on s'intéresse aux calculs de rentabilité économique des infrastructures productives (genre, les puits de pétrole, les mines, tout ça), réalisés par des entreprises très en amont de l'économie, on a aussi des chiffres comparables.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Rincevent a dit :

Le fait est que, si l'on prend une mesure de l'inflation basée sur le même panier et les mêmes méthodes que dans les années 60, on trouve 8 à 10 %, et non pas 2%. De même, quand on s'intéresse aux calculs de rentabilité économique des infrastructures productives (genre, les puits de pétrole, les mines, tout ça), réalisés par des entreprises très en amont de l'économie, on a aussi des chiffres comparables.

 

Source ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Mégille a dit :

D'ailleurs, au nom de quoi les exclus t-on de la mesure de l'inflation ? Il doit bien y avoir un prétexte, quelque chose. Je ne comprends pas.

Le CPI est utilisé pour les dépenses de consommation. Pour l'investissement il y a de bien meilleures mesures (yield, P/E, CAPE, etc.).

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'abonde dans le sens de tout ce qui a été dit. Le travail de Philippe Herlin, que je n'ai pas lu en détails mais qui me semble sérieux pour ce que j'ai pu en entendre, confirmerait que l'inflation est cachée autant que possible. J'ajoute cet article d'Henri Lepage http://www.politiqueinternationale.com/revue/read2.php?id_revue=159&id=1685&search=&content=texte 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est fou quand même, qu'il n'y ait pas un seul type dans une banque centrale quelque part qui se dise "tient, on est pas en train de faire n'importe quoi, là ?".

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Mégille a dit :

C'est fou quand même, qu'il n'y ait pas un seul type dans une banque centrale quelque part qui se dise "tient, on est pas en train de faire n'importe quoi, là ?".

 

Y en a mais ils sont minoritaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-il possible de faire autre chose sans que ça mette à mort les états et entreprises zombies ... et donc partir vers des troubles sévères de chez sévère ... ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

On connaît déjà des troubles très sévères qui vont en s'empirant. Ce petit site au joli nom montre de façon assez éloquente les conséquences de la fin de l'étalon-or : https://wtfhappenedin1971.com/

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Salim32 a dit :

Est-il possible de faire autre chose sans que ça mette à mort les états et entreprises zombies ... et donc partir vers des troubles sévères de chez sévère ... ?

 

Ben ouais : privatiser, trancher dans le lard, déréglementer... Ça a été déjà fait ailleurs. Une économie qui subit un traitement de cheval, elle ne met pas des années à se remettre en forme, c’est un cercle vertueux dès le début. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/09/2019 à 12:21, Johnathan R. Razorback a dit :

Du coup j'ai une question bête: où est passée l'inflation ? C'était une question posée à Jean-Marc Daniel l'autre jour sur BFM Business, mais comme c'était la fin de l'émission il n'a pas eu le temps de répondre.

 

Une hypothèse: dans la mesure où les banques prêtent beaucoup moins malgré des taux très bas, les différents QE suffisent à peine à couvrir l'augmentation de la création de richesses (la croissance).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Rocou a dit :

Une hypothèse: dans la mesure où les banques prêtent beaucoup moins malgré des taux très bas, les différents QE suffisent à peine à couvrir l'augmentation de la création de richesses (la croissance).

 

J'ai peur que cette phrase soit déjà trop compliquée pour moi ><.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si il y en a qui l'on vu, vous pensez quoi du Youtuber Heu?reka ?

 

Il n'est pas libéral pour ce que j'en ai put voir, mais j'ai eu l'impression d'apprendre des choses avec ses vidéos.

Maintenant, si il ne raconte que des co... c'est peut-être pas bon :D

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a du bon et du mauvais, je dirais qu'il est bien mieux que les autres trucs qui parlent d'économie sur youtube en français et je trouve impressionnant qu'il arrive à captiver autant de gens avec des sujets pas très très intéressants et un format pas fun

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

 

J'ai peur que cette phrase soit déjà trop compliquée pour moi ><.

 

C'est du condensé :blush:

 

Je développe en quelques lignes:

 

- Quand il y a un quantité de monnaie créée supérieure à la quantité de richesse générée, il y a inflation (puisque la valeur de la monnaie diminue).

- L'essentiel de la monnaie créée l'est (l'était?) par le crédit. Comme tu le sais sans doute, l'argent prêté est créé ex-nihilo. Même si cet argent est progressivement détruit lors du remboursement, il existe à l'instant "t".

- Depuis quelques années, il y a régulièrement des QE (Quantitative easing ou assouplissement quantitatif ) qui ne sont rien d'autre que des créations de monnaie sans création de richesse associée. Il y a donc plus de monnaie sur le marché et par conséquent, logiquement, la valeur de la monnaie diminue, c'est l'inflation (ce n'est qu'une question d'offre et de demande; si l'offre est supérieure à la demande, le prix baisse jusqu'à ce que demande et offre s'équilibrent).

 

Or on constate que malgré les QE, il n'y a pas ou peu d'inflation. On peut donc supposer que la création de monnaie issue des QE s'est substituée à la création de monnaie via les crédits.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Marlenus a dit :

Si il y en a qui l'on vu, vous pensez quoi du Youtuber Heu?reka ?

 

Il n'est pas libéral pour ce que j'en ai put voir, mais j'ai eu l'impression d'apprendre des choses avec ses vidéos.

Maintenant, si il ne raconte que des co... c'est peut-être pas bon :D

 

 

 

C'est un excellent pédagogue. Bien qu'il ne soit pas libéral, ce n'est pas un militant, il est neutre. Je n'entends pas de connerie quand il aborde des sujets que je maitrise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Rocou said:

 

C'est un excellent pédagogue. Bien qu'il ne soit pas libéral, ce n'est pas un militant, il est neutre. Je n'entends pas de connerie quand il aborde des sujets que je maitrise.

Merci à toi et Ttoinou. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'ai découvert l'existence de ce bouquin (mon père ayant acheté un exemplaire):

https://www.dupuis.com/largo-winch-introduction-a-la-finance/bd/largo-winch-introduction-a-la-finance-largo-winch-introduction-a-la-finance/85622

 

Des personnes ici ont pu le feuilleter? C'est bien foutu? Je vais le lire fissa pour voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Alchimi a dit :

Tiens j'ai découvert l'existence de ce bouquin (mon père ayant acheté un exemplaire):

https://www.dupuis.com/largo-winch-introduction-a-la-finance/bd/largo-winch-introduction-a-la-finance-largo-winch-introduction-a-la-finance/85622

 

Des personnes ici ont pu le feuilleter? C'est bien foutu? Je vais le lire fissa pour voir.

Once more, il faudrait tagger @Largo Winch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça me rappelle mon cours de compta de première année. On devait faire un tuto sur un concept du cours avec carte blanche pour la forme. On est tombé sur les SIG et j'ai fait une BD en reprenant des planches de LW. Attention c'est cheesy, c'était il y a longtemps :

Révélation

1.png
2.png
3.png
4.png

 

  • Yea 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'inflation lourde et réelle, elle est pile poil dans les trucs pas mesurés, eg l'immobilier.

L'inflation exhibée publiquement, c'est une moyenne pondérée complètement trafiquée entre des pommes et des mètres carrés de terrain.

(qui fait que la plupart des gens écarquillent les yeux quand on leur dit que la valeur du $ a été divisée par 100 en 100 ans).

C'est la magie des intérêts composés, mais dans le mauvais sens.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

C'est la magie des intérêts composés, mais dans le mauvais sens.

Les désintérêts décomposés, en somme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...