Jump to content
Alchimi

Netflix désormais plus lourd en bourse que Disney.

Recommended Posts

Avoir un métier moins spéculatif. Même Rembrandt n'a pas été reconnu de son vivant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Neuron a dit :

Ils y avaient des protecteurs qui prenaient en charge certains artistes. 

 

il y a 22 minutes, Tramp a dit :

Mais de l'autre côté tu as Youtube et Amazon pour te diffuser à moindre frais.

 

https://www.patreon.com/

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Tramp a dit :

Avoir un métier moins spéculatif. Même Rembrandt n'a pas été reconnu de son vivant.

Un paquet de peintres ont été reconnu de leur vivant.

 

Puis je ne vois pas ce que le coté spéculatif vient faire ici. Un gros paquet de métier sont spéculatifs (et si on va par là je soutiens qu'artiste est moins spéculatif que fermier. Ou trader).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Wayto a dit :

 

Et il y a toujours Pinault, Arnault et consorts qui prennent en charge des artistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Alchimi a dit :

Un paquet de peintres ont été reconnu de leur vivants.

 

Puis je ne vois pas ce que le coté spéculatif vient faire ici. Un gros paquet de métier sont spéculatifs (et si on va par là je soutient qu'artiste est moins spéculatif que fermier. Ou trader).

 

Oui plein d'artistes ont été reconnus de leur vivant et tant mieux. Au final, le droit d'auteur ne récompense que les artistes qui ont été reconnus de leur vivant et on peut assez légitimement pensé qu'ils auraient pu vivre sans (avec peut-être quelques 0 en moins sur leur compte en banque pour les stars de Hollywood).

 

Spéculatif dans le sens difficile de trouver des acheteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les êtres humains ne se passeront jamais de musique, de danse ou d'images.

Ou alors je suis curieux de voir la gueule des êtres humains en question. (Je me demande à quoi ressemblera leur samedi soir).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Bisounours a dit :

Ce qui doit être gênant pour certains libéraux  c'est que obligatoirement, la PI doive passer par la réglementation, la loi, pour être protégée, alors qu'il est plus simple de défendre la propriété de sa télé et de son tourne disque (oui oui, j'ai connu cet objet :) ).

On réfléchit un peu à comment la propriété sur de l'information peut se créer artificiellement et de façon volontaire (i.e. liberhallal). Il y a déjà plusieurs procédés qui existent, juste des trucs qui me passent par la tête (liste à compléter et pas forcément 100 % pure car certains procédés peuvent aussi avoir été "protégés" par la loi en même temps) :

  • Pour les DVDs il y avait du zoning  https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_de_région_DVD
  • Les DRM (digital right management) utilisés sur les flux audio vidéo de bluray / consoles de salon et écrans TV et aussi peut être sur certains sites de VOD (en gros le flux est chiffré, mais certains arrivent à trouver les clés de déchiffrement)
  • Sur les logiciels / jeux vidéo il y a des protections logicielles, cassables du moment que les hackers fournissent un minimum du boulot (plus le produit est populaire plus les développeurs vont mettre des ressources sur le sujet, c'est un peu le jeu du chat et de la souris sauf qu'il est souvent plus dangereux de trop protégé son produit il faut faire gaffe)
  • Pour la TV chiffrement des chaînes privées donc besoin d'un décodeur (Canal +), voire nécessite une meilleure antenne (Canalsat je crois ?)
  • Les truc type blockchain dont j'ai déjà parlé

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Alchimi a dit :

Les êtres humains ne se passeront jamais de musique, de danse ou d'images.

Ou alors je suis curieux de voir la gueule des êtres humains en question. (Je me demande à quoi ressemblera leur samedi soir).

 

Se passer de musique, de danse ou d'images en général tu as raison. Par contre, ils se passent très facilement d'artistes en particulier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Alchimi a dit :

Artiste, (peintre, musicien, sculpteur, danseur, voir la liste des arts je ne vais pas toute la faire) est un vrai métier.

D'un point de vue historique il est aussi ancien que les autres "métiers" apparus au début de la division des tâches dans l'histoire des peuples humains.

 

A froid j'aurais même tendance à penser qu'il doit être dans le top 5 ou 10 chronologique des premiers métiers. (Avec, dans le désordre: chasseur-cueilleur, fermier, artisan -frère voire double face de l'artiste au début- prêtre, médecin, et quelques autres).

Parfait ça montre bien qu'en pratique on n'a pas eu besoin des protections étatiques et crony dont on parle ici :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

Se passer de musique, de danse ou d'images en général tu as raison. Par contre, ils se passent très facilement d'artistes en particulier.

Tu as dû louper l'apparition de la spécialisation du métier d'artiste dans à peu prés toutes les sociétés humaines dépassant 30 gugusses paumés dans un coin désert. (Et encore, même chez eux).

 

à l’instant, ttoinou a dit :

Parfait ça montre bien qu'en pratique on n'a pas eu besoin des protections étatiques et crony dont on parle ici :)

Je ne vais pas recommencer le dialogue de sourd.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Tramp a dit :

Et on joue encore très facilement dans les bars. On jouerait encore plus facilement si on ne devait pas payer la Sacem quand on y reprend des tubes.

 

Il y a aussi plein de gens qui jouent dans la rue ou le métro. Et pas que de la musique dans les grandes villes.

Le point qui me gêne le plus avec la Sacem est le versement de droit sur des œuvres qu’ils n’ont pas au catalogue 

 

Pour le reste, je suis plus dubitatif. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui alors clairement la SACEM c'est mafiosi hein.

Quoique je crois que le truc allemand (la GEMA? je sais plus) est pire, si la chose est physiquement possible dans cet univers :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Neuron a dit :

Le point qui me gêne le plus avec la Sacem est le versement de droit sur des œuvres qu’ils n’ont pas au catalogue 

Pour le reste, je suis plus dubitatif. 

La Sacem.

La Sacem spoliait déjà les juifs en 1940.

ah la la, il y en a qui n'ont pas de pot avec leur ADN.

 

https://uplib.fr/wiki/Sacem

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Alchimi a dit :

Je ne vais pas recommencer le dialogue de sourd.

Ok la discussion originale est sur Disney / Netflix mais sinon sur le sujet de la P.I. à part critiquer nos points de vue je ne lis rien de très concret

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, ttoinou a dit :

Ok la discussion originale est sur Disney / Netflix mais sinon sur le sujet de la P.I. à part critiquer nos points de vue je ne lis rien de très concret

P'têtre parce que j'ai autre chose à foutre que de vouloir avoir le dernier mot dans un forum avec des complets inconnus?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc je peux copier-coller n'importe quel bouquin et le signer ? au motif que c'est une création intellectuelle ?

L'oeuvre n'appartient pas à celui qui l'a créée ? 

Il y a un truc qui m'échappe dans votre affaire, et que je dois pas comprendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Bisounours a dit :

Donc je peux copier-coller n'importe quel bouquin et le signer ? au motif que c'est une création intellectuelle ?

L'oeuvre n'appartient pas à celui qui l'a créée ? 

Il y a un truc qui m'échappe dans votre affaire, et que je dois pas comprendre.

 

@Domino a pointé le fait qu'on pourrait éventuellement considérer cela de l'escroquerie. Mais c'est l'acheteur qui serait eventuellement lésé pas l'auteur (et j'ai du mal à voir quel est le dommage). 

 

Oui, l'œuvre n'appartient pas à celui qui l'a crée vu que c'est inappropriable. Elle n'appartient à personne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Tramp a dit :

Oui, l'œuvre n'appartient pas à celui qui l'a crée vu que c'est inappropriable. Elle n'appartient à personne.

Tu soutiens que la peinture sur laquelle je suis en train de bosser ne m'appartient pas?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Alchimi a dit :

Tu soutiens que la peinture sur laquelle je suis en train de bosser ne m'appartient pas?

 

Ben si, l'objet peinture.

 

Par contre, ceux qui défendent le droit d'auteur soutiennent qu'une fois que j'ai acheté ta peinture, elle ne m'appartient pas, même 1000 ans après ta mort en droit Francais (because droit moral imprescriptible).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Alchimi a dit :

Tu soutiens que la peinture sur laquelle je suis en train de bosser ne m'appartient pas?

De quel droit tu peins un morceau de paysage façonné par des centaines d'individus sans les dédommager ? une frimousse qui a pris des heures de maquillage ? une façade d'immeuble qui a coûté du travail d'archi, de maçon, etc ?

Je te trouve gonflé avec la propriété des autres :)

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Tramp Si je me souviens bien du droit d'auteur français, tu n'achète pas l'abusus de l’œuvre, ni sa pleine et entière possession comme une voiture par exemple. Juste le fait de l'avoir chez toi quoi.

En fait je crois que le point d'achoppement tombe sur le fait qu'on vend plus un droit de spectateur qu'un droit de possession unilatéral, pour ce qui des œuvres.

Le droit moral imprescriptible ne me semble pas incompatible avec le libéralisme. Paradoxal peut être, sans doute (mais là je laisse la main, again je ne suis pas expert en philosophie du droit).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Alchimi a dit :

@Tramp Si je me souviens bien du droit d'auteur français, tu n'achète pas l'abusus de l’œuvre, ni sa pleine et entière possession comme une voiture par exemple. Juste le fait de l'avoir chez toi quoi.

En fait je crois que le point d'achoppement tombe sur le fait qu'on vend plus un droit de spectateur qu'un droit de possession unilatéral, pour ce qui des œuvres.

Le droit moral imprescriptible ne me semble pas incompatible avec le libéralisme. Paradoxal peut être, sans doute (mais là je laisse la main, again je ne suis pas expert en philosophie du droit).

 

Tu as le droit de revendre le tableau et même de faire une plus-value (abusus et fructus).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Alchimi a dit :

P'têtre parce que j'ai autre chose à foutre que de vouloir avoir le dernier mot dans un forum avec des complets inconnus?

Si tu cherches à avoir le dernier mot avec tes amis tu va plus en avoir beaucoup :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Tramp a dit :

Mais c'est l'acheteur qui serait eventuellement lésé pas l'auteur (et j'ai du mal à voir quel est le dommage). 

 

Il me semble qu'en ce qui concerne l' "art", les gens demandent généralement moins l'objet lui-même qu'une certaine idée qu'ils en ont. Tous les monochromes noirs ne sont pas des monochromes noirs de Soulages, et les esthètes jouissent plus de l'idée de posséder une telle relique que de la satisfaction sensuelle brute qui leur est offerte. Donc on peut tout à fait concevoir qu'il y aurait une demande d'oeuvre portant véritablement le nom du bon auteur, et sans écart par rapport au texte originel. Partant de là, je ne vois pas de difficulté à ce qu'apparaissent certains types de contrat, avec une clause spécifiant que tout est annulé (et remboursé) si l'oeuvre n'a pas l'authenticité promise. Mais ceux qui veulent juste du son, des images etc et qui se fichent de ces supercheries seront libre de ne pas s'encombrer de tout ça.

 

Chose étonnante (pas tant que ça, en fait) : dans l'antiquité, les faux étaient non pas des plagiats, mais des apocryphes. Peut-être qu'en supprimant la PI, on verrait renaître ce genre de délit. Ce serait amusant. Et ça donnerait du boulot aux philologues.

 

il y a 4 minutes, Alchimi a dit :

@Tramp Si je me souviens bien du droit d'auteur français, tu n'achète pas l'abusus de l’œuvre, ni sa pleine et entière possession comme une voiture par exemple. Juste le fait de l'avoir chez toi quoi.

 

Pourtant, lorsque l'on achète un livre, on a bien le droit de le déchirer, de le brûler, etc, non ? L'abusus peut difficilement aller plus loin. (je ne sais pas s'il en va de même pour les peintures et les sculptures, par contre)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Mégille a dit :

Pourtant, lorsque l'on achète un livre, on a bien le droit de le déchirer, de le brûler, etc, non ? L'abusus peut difficilement aller plus loin. (je ne sais pas s'il en va de même pour les peintures et les sculptures, par contre)

Tu sais bien que le livre est "juste" dans ce cas là un support de reproduction.

SI par contre le livre est question est connu comme l'unique/dernier exemplaire de l’œuvre alors ça devient un peu autre chose.

 

il y a 5 minutes, ttoinou a dit :

Si tu cherches à avoir le dernier mot avec tes amis tu va plus en avoir beaucoup :(

Tu serais pas un peu Gio toi en fait?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Mégille a dit :

Pourtant, lorsque l'on achète un livre, on a bien le droit de le déchirer, de le brûler, etc, non ?

tu brules le support

si je crame ton ordi, je crame pas les disques que tu as téléchargé

 

en revanche, si tu détruis le manuscrit original de Guillaume Musso, bah c'est mal euh, non pas lui 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Bisounours said:

tu brules le support

si je crame ton ordi, je crame pas les disques que tu as téléchargé

 

en revanche, si tu détruis le manuscrit original de Guillaume Musso, bah c'est mal euh, non pas lui 

Il y a encore une différence : le fait d'être le dernier (ou premier) support ne rapproche pas pour autant le fait d'être l'oeuvre elle même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, cedric.og a dit :

le fait d'être le dernier (ou premier) support ne rapproche pas pour autant le fait d'être l'oeuvre elle même.

:huh: rien compris, désolée Mr Og

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Alchimi a dit :

Oui alors clairement la SACEM c'est mafiosi hein.

Quoique je crois que le truc allemand (la GEMA? je sais plus) est pire, si la chose est physiquement possible dans cet univers :D

Quelque soit le sujet, les Allemands peuvent toujours faire pire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Lugaxker
      On y est je pense.
       
      Baril de Brent : - 20 % aujourd'hui
      CAC 40 : - 6 % à l'ouverture
      Le S&P 500 va probablement aussi plonger cet après-midi.
       
      Indépendamment du contexte (le coronavirus qui a déclenché le mouvement), ça sent la nouvelle récession.
       
      Vous en pensez quoi ?
    • By Rincevent
      Ça se passe dans l'autre sens. Obliger les participants à réagir en 140 ou même 280 caractères, c'est un puissant facteur de neuneuisation. Alors que si on avait eu des voitures volantes...
    • By Nigel
      Bon, je continue de réfléchir à un moyen de "gagner". 
       
      Intuitivement, on a tendance à penser que le succès populaire précède l'apparition médiatique. Or j'entends de plus en plus de gens affirmant le contraire. L'apparition médiatique permet le succès populaire. 
       
       On l'a vu avec l'alt-right, ils n'étaient rien avant que Clinton et tout les grands médias parlent d'eux pour discréditer Trump. Non seulement la mise en avant de leurs idées permet une plus grande diffusion, mais la polarisation habituelle des débats politiques a fait que beaucoup de gens ont commencé à les défendre juste par passion anti-Clinton et en défense de Trump. 
       
       Partant de là, faudrait-il donc chercher à passer à la télé ? Est-ce que CP a déjà eu des propositions dans ce sens ? Par exemple, ça doit pas être bien dur de passer sur BFM Business non ? Ca marche pas trop mal pour Koenig non ? On le voit partout. Alors que bon, c'est pas ouf conceptuellement. 
       
       Vos avis ? 
    • By vincponcet
      http://online.wsj.com/article/SB1221396888…=fox_australian
      Bank of America achète merrill lynch : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home
      Lehman brother est en faillite : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home
      AIG (le plus gros assureur du monde) est en recherche de cash (plus que sa capitalisation boursière ) et demande un pret d'urgence de la fed de 40 milliards : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home / http://dealbook.blogs.nytimes.com/2008/09/…e/index.html?hp
      Un groupe des 10 plus grandes banques montent un fond de 70 milliards pour assurer la liquidité du marché, avec le soutien de la Fed qui acceptera n'importe quoi comme collatéral, y compris des actions : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home /
      http://online.wsj.com/article/SB1221439393…=fox_australian
      washington mutual est dans la panade avec son énorme stock de Alt-A mortgage et option-ARM : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home
    • By Bastiat
      Benjamin Dormann : “La presse française est 10 fois plus subventionnée qu’ailleurs en Europe”
      http://www.enquete-debat.fr/archives/benjamin-dormann-la-presse-francaise-est-10-fois-plus-subventionnee-quailleurs-en-europe-44871/

×
×
  • Create New...