Aller au contenu

Messages recommandés

J'ai trouvé (devinez où ?) cet article sur le Portugal qui sort du marasme grâce à une politique socialiste, avec en commentaire que "la politique de l'offre chère aux libéraux nous détruit"

 

https://information.tv5monde.com/info/portugal-un-redressement-economique-et-social-qui-prend-bruxelles-contre-pied-190588

 

 

Contrebalancé par celui-ci, issu de Contrepoints

 

https://www.contrepoints.org/2017/10/11/300687-reformes-intelligentes-ont-remis-portugal-rails

 

 

Alors ? Commentaires ? Développements ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Le salaire minimum a été augmenté en 2016 puis de nouveau en 2017, en échange de baisses de cotisations pour les employeurs, de 23% à 22%. Ces deux augmentations du SMIC portugais ont passé le salaire minimum de 505€ à 557 €. Puis des mesures économiques à vocation sociale — mais aussi de relance du pouvoir d'achat — ont été prises : augmentation des retraites et des allocations familiales, renforcements du droit du travail, baisses des impôts pour les salariés les plus modestes, arrêt des privatisations de services et d'infrastructures publics, programme de lutte contre la précarité. Il est aussi prévu de supprimer les coupes dans les revenus des fonctionnaires et de ramener leur temps de travail à 35 heures par semaine. Sur le plan purement économique, la stratégie portugaise n'a pas été non plus en accord avec les demandes de la Commission, et se sont pourtant avérées payantes.

 

Si on lit bien, on se rend compte qu'ils n'ont rien fait à part la hausse du smic compensé par des baisses de charges. Tout le reste c'est du "ils pourraient", "ils ont arrêté". Bref, ils capitalisent sur ce que les autres ont fait avant eux.

 

D'ailleurs ce qui est decrit n'est rien d'autre que la politique de Sarkozy de 2008 à 2012. Avec le succes qu'on connait.

 

TV5 Monde, encore un torchon gauchiste financé par notre pognon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puis des mesures économiques à vocation sociale — mais aussi de relance du pouvoir d'achat — ont été prises : augmentation des retraites et des allocations familiales, renforcements du droit du travail, baisses des impôts pour les salariés les plus modestes, arrêt des privatisations de services et d'infrastructures publics, programme de lutte contre la précarité.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'arrêt des privatisations c'est de l'immobilisme pas une réforme. 

 

Les pensions ont peut-être augmentée (je ne sais pas) mais ce qui est certain c'est que les charges sociales des fonctionnaires ont augmenté et que l'âge de depart à la retraite a été augmenté à 66 ans et va vers 67 ans. 

 

Comme l'article ne donne aucun détail sur les allocs, les programmes de lutte contre la précarité et le "renforcement" du droit du travail (le contrat standard au Portugal c'est le CDD d'un an renouvelable), c'est probablement que ce sont des réformettes, comparés à ce qui a été fait avant.

 

C'est assez chiant ces articles gauchistes qui balancent des slogans et des liens de cause à effet sans aucun detail ni explication.

 

Pas un mot sur la très forte hausse du tourisme et Airbnb qui sont independant des gouvernements.

 

Non parce que les retraites, le smic, les allocs et les salaires des fonctionnaires augmentent tous les ans en France et bizarrement, les gauchistes ne donnent pas le même son de cloche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est exact, il manque les détails, exemples, sources. 

Le cdd de 1 an, c'est la pratique courante dans le secteur privé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Bisounours a dit :

Oui, c'est exact, il manque les détails, exemples, sources. 

Le cdd de 1 an, c'est la pratique courante dans le secteur privé ?

 

Oui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va dire que l'article ne retient que ce qui peut alimenter le point de vue gauchisant, quoi....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, encore des news sur le Portugal :)

Un message fb d'un hamoniste quelconque, apparemment, c'est le modèle à suivre. J'aime bien le "pour cela". Donc le chômage a diminué grâce à l'augmentation du salaire minimum et autres mesures socialoïdes ?

 

Le Portugal a vu son chômage passer de près de 18 % en 2013 à 7 % aujourd'hui, soit moins que la France (9%) ! Pour cela, ils ont augmenté le salaire minimum, augmenté les retraites, augmenté les allocations familiales, augmenté les taxes pour les plus riches et diminué les impôts pour les classes moyennes et populaires ! Conséquence? La croissance du Portugal est nettement supérieur à la croissance Française. Est-ce une solution pour relancer notre pays ? Notre gouvernement actuel fait le pari inverse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Bisounours a dit :

Tiens, encore des news sur le Portugal :)

Un message fb d'un hamoniste quelconque, apparemment, c'est le modèle à suivre. J'aime bien le "pour cela". Donc le chômage a diminué grâce à l'augmentation du salaire minimum et autres mesures socialoïdes ?

 

Le Portugal a vu son chômage passer de près de 18 % en 2013 à 7 % aujourd'hui, soit moins que la France (9%) ! Pour cela, ils ont augmenté le salaire minimum, augmenté les retraites, augmenté les allocations familiales, augmenté les taxes pour les plus riches et diminué les impôts pour les classes moyennes et populaires ! Conséquence? La croissance du Portugal est nettement supérieur à la croissance Française. Est-ce une solution pour relancer notre pays ? Notre gouvernement actuel fait le pari inverse...

 

Fake news.

 

Le Portugal a surtout pris un -20% de PIB dans les dents entre 2008 et 2016. Les depenses publiques ont chuté de 10% entre 2010 et 2018.

 

La déflation a l'intérieur de la zone Euro c'est le bon moyen pour redevenir compétitif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Bisounours a dit :

Le Portugal a vu son chômage passer de près de 18 % en 2013 à 7 % aujourd'hui, soit moins que la France (9%) ! Pour cela, ils ont augmenté le salaire minimum, augmenté les retraites, augmenté les allocations familiales, augmenté les taxes pour les plus riches et diminué les impôts pour les classes moyennes et populaires !

 

En France aussi on a fait tout cela sur la même période. En fait, à l’exception de 2017, on a fait tout cela TOUT les ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, branle-le-bas de combat camarades et tous le monde sur le pont: ça fait deux fois en deux jours que je lis / qu'on me dit que le Portugal c'est miraculeux, le socialisme pourrait marcher en fin de compte, etc.

 

Et la presse communiste est déjà à l’œuvre pour diffuser la bonne parole: https://www.legrandsoir.info/vive-le-portugal.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh, c'est pas socialiste pour deux ronds le Portugal. Enfin beaucoup moins que la France. La dépense publique/PIB est dix points inférieure à la nôtre par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hahahahahahahahahahaha, déjà, des mecs d'extreme gauche qui se délectent de Russian Today.

Ensuite, j'ai lu

 

Citation

Les Portugais ont-ils, en bon élèves européens, consenti à un gel ou une baisse de leurs salaires pour retrouver le chemin de l’emploi ? Bien au contraire, le salaire minimum a été augmenté de 530 € à 557 € en 2017 et doit être porté à 600 € en 2019. Lisbonne aurait-elle alors suivi l’exemple français et allemand en soulageant la fiscalité des entreprises ? Le gouvernement portugais a, par exemple créé une taxe pour toutes les entreprises au chiffre d’affaire supérieur à 35 millions d’euros.

 

et là j'ai su qu'on était probablement dans le bullshit de compète et d'altercomprenant en économie, j'ai parié avec moi meme que le salaire moyen au portugal devait etre assez supérieur et ça n'a pas loupé : 

 

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_European_countries_by_average_wage

 

Le salaire moyen au Portugal est de 925€ en 2017, soit une différence de 40% avec le salaire minimum, évidemment qu'un salaire moyen aussi bas n'est pas un problème économique, quel bande de gogols. Mettez un smic à 1200€ au Portugal, on en reparlera du plein emploi.

 

Mais quel bande de chiens de la casse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Demandez à un portugais ce qu’il pense de l’hôpital public pour voir.

 

Là bas, il y a un truc qui s’appelle Cidadao. Imaginez une préfecture, une mairie, une CPAM mixé ensemble et 3 fois pire. 

 

Le métro et bus sont privés à Lisbonne. Et aussi les ponts pour entrer et sortir de la ville. 

 

Le succès récent du Portugal est dû à des éléments assez exogènes à la politique du Portugal :

- le tourisme dû à la désaffection du Maghreb et Turquie par les touristes et notamment permi par Airbnb

- la BNP qui ne vient que pour les salaires. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et du coup comment de financent les ponts ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, NoName a dit :

Et du coup comment de financent les ponts ?

 

Probablement comme le tunnel qui traverse Marseille : avec un péage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, poney a dit :

 

Probablement comme le tunnel qui traverse Marseille : avec un péage

 

Yep.

 

Les deux ponts sont des merveilles. L’un est partiellement détenu par Autostrade. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, poney a dit :

Hahahahahahahahahahaha, déjà, des mecs d'extreme gauche qui se délectent de Russian Today.
 

 

Il n'y a rien d'étonnant à cela. RT (du moins la version fr) est rempli de commentaires gauchistes limites plus que ceux de l’extrême droite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Zagor a dit :

 

Il n'y a rien d'étonnant à cela. RT (du moins la version fr) est rempli de commentaires gauchistes limites plus que ceux de l’extrême droite.

 

Oui, au final, l'extrême gauche et l'extrême droite, ce sont deux cercles sécants

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au Portugal c’est les 40h et il n’y a que 23 jours de congés payés obligatoires. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, poney a dit :

 

Oui, au final, l'extrême gauche et l'extrême droite, ce sont deux cercles sécants

 

C'est pire, si tu enlève le sujet des migrants et de l'islam ils ont exactement les même positions (du moins je suis incapable de les distinguer).

Après c'est moins fort dans les pays d'Europe du nord et de l'est et l'Amerique du nord  où l'ED rejette moins le libéralisme économique.

 

il y a 20 minutes, Neomatix a dit :

Euh, c'est pas socialiste pour deux ronds le Portugal. Enfin beaucoup moins que la France. La dépense publique/PIB est dix points inférieure à la nôtre par exemple.

 

Je suis d'accord, ceci dit n'importe quel pays Européen est moins socialiste que la France (à part peut-étre la Grèce et encore); même les socdem d'Europe du nord passeraient pour ultra-libérales en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Zagor a dit :

 

C'est pire, si tu enlève le sujet des migrants et de l'islam ils ont exactement les même positions (du moins je suis incapable de les distinguer).

Après c'est moins fort dans les pays d'Europe du nord et de l'est et l'Amerique du nord  où l'ED rejette moins le libéralisme économique.

 

Traditionellement, l'extrême droite est corporatiste, l'extreme gauche anti capitaliste, ce sont deux choses très différentes, même si du point de vue libérale, ça reste de l'interventionnisme et du protectionnisme, mais ce sont deux choses très différentes dans l'approche, les motivations, l'idéologie, etc. Et puis c'est vrai quela relative social-démocratisation d'une partie de l'extreme gauche rend le truc plus flou (en dehors de la LCR, je ne sais pas qui à l'extreme gauche veut encore abolir le salariat). Et les discours sur la finance tendent à se ressembler, mais de nouveau avec des ressorts idéologiques différents. Reste que l'électorat, dans son pragmatisme, ne fait pas toujours/souvent la différence entre les deux. On peut aussi choisir de s'en foutre puisque le résultat est a peu près identique.

Mais c'est un autre débat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n’y a pas non plus de CE au Portugal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

Il n’y a pas non plus de CE au Portugal. 

 

en résumé, si on devait importer en france ou en belgique les règles portuguaises que se mettent à chérir nos gauchistes de tous poils, ça gueulerait à l'ultra mega turbo libéralisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, poney a dit :

 

en résumé, si on devait importer en france ou en belgique les règles portuguaises que se mettent à chérir nos gauchistes de tous poils, ça gueulerait à l'ultra mega turbo libéralisme.

 

Tout à fait.

 

Pour ce qui est de l’augmentation du salaire minimum, il était de 8,71 en 2008 et il est maintenant de 9,88. Il a donc augmenté de 13%. En France je parle. Pour quel résultat ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

 

Tout à fait.

 

Pour ce qui est de l’augmentation du salaire minimum, il était de 8,71 en 2008 et il est maintenant de 9,88. Il a donc augmenté de 13%. En France je parle. Pour quel résultat ?

 

Une chute spectaculaire du chomage, une hausse de la richesse nationale, un  retour de la France dans les trois premières puissances mondiales, un record historique d'exportation, un autre record historique d'ouverture d'entreprises et de...

 

je...

 

pardon ?...

 

Ah, on me souffle dans l'oreille que non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Zagor a dit :

C'est pire, si tu enlève le sujet des migrants et de l'islam ils ont exactement les même positions (du moins je suis incapable de les distinguer).

 

Je pense qu'on trouverait aussi des divergences en bioéthique (droit à l'avortement, euthanasie, etc.), elles-mêmes plus ou moins surdéterminées par une relation différente au christianisme (tout de même plus rare d'un côté que de l'autre).

Les approches de la Nation s'opposent aussi, même si on trouve quelques souverainistes ou demi-souverainistes dans la gauche radicale. Il n'y a pas de remise en cause à gauche du droit du sol.

La gauche radicale se revendique en général de la démocratie (même si on peut douter de la sincérité de certains et typiquement des reliquats du léninisme), alors qu'on la trouve plus critiquée à l'extrême-droite que partout ailleurs.

Le racisme était aussi un élément de différenciation majeure jusqu'à l'apparition récente de la gauche régressive / identitaire.

L'antimodernisme, notamment sous des formes de technophobie, est beaucoup plus développé à l'extrême-droite qu'à l'extrême-gauche, même si le développement fulgurant de l'écologisme à gauche tend à limiter l'écart.

Ils n'ont visiblement pas non plus le même rapport au féminisme ;) Et pas non plus à l'autorité et aux forces de l'ordre, police en particulier. 

 

La théorie du fer à cheval n'est pas fausse mais il faut souligner que s'il y a de très nombreux exemples de démonstrations de sympathies de l'ED vers l'EG (depuis Barrès et Maurras à la fin du 19ème siècle à nos jours avec de Benoist ou Rougeyron), et un nombre notable de transfuge de l'EG vers l'ED, l'inverse est infiniment plus rare. Là tout de suite j'aurais du mal à citer des personnalités passés de l'extrême-droite à l'extrême-gauche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Johnathan R. Razorback a dit :

Là tout de suite j'aurais du mal à citer des personnalités passés de l'extrême-droite à l'extrême-gauche.

En 68, il y a eu un nombre pas négligeable de "maorrassiens", des types de l'AF passés au maoïsme et plus généralement au gauchisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Rincevent a dit :

En 68, il y a eu un nombre pas négligeable de "maorrassiens", des types de l'AF passés au maoïsme et plus généralement au gauchisme.

 

C'est le seul exemple qui m'est venu à l'esprit, et encore, je ne connais ça que par oui-dire. Tu as des noms ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×