Aller au contenu
Johnnieboy

[Sérieux] Scandales abus sexuels (Rotherham, Telford,...)

Messages recommandés

Au final, aucun fil n’a vraiment été ouvert à ce sujet. On en a un peu parlé dans le fil sur l’alt-right et dans le fil sur le Royaume-Uni et c’es tout.

Je propose que l’on essaie de dépassionner le débat (quand bien même ces affaires seraient horribles). Pour cela, il serait de bon ton (comme dans toutes les conversations) que chaque affirmation à propos de ces scandales soient sourcées, d’une façon ou d’une autre.

Face à l’ampleur des réseaux pédophiles, du nombre de victimes, il est bien normal que l’on s’interroge sur l’inefficacité de la police et des services sociaux. Certains ont avancé ici l’hypothèse que la police, ayant peur de passer pour raciste, a préféré éviter de s’emparer de cette affaire. Après m’être renseigné sur cette affaire ces derniers jours, je n’ai pas trouvé d’éléments permettant d’affirmer cela (je n’ai peut-être pas assez cherché). Lorsque l’on analyse l’action humaine, il me semble pertinent de déceler l’intérêt poursuivi et que pourrait avoir telle ou telle action de tels ou tels individus ou institutions. J’ai beau avoir réfléchi assez longuement, je ne vois pas quel intérêt pourrait pousser la police à étouffer un scandale aussi grave plutôt que de passer pour xénophobe. Je pense que le fil sur les « excès de  zèle » de la police nous a démontré maintes et maintes fois que cette préocuppation ne traverse pas souvent l’esprit de beaucoup de policiers.

En général, sur liberaux.org, présumer de l’incompétence de la police et de l’Etat en général est comme une seconde nature chez chacun. À cela, on présume aussi très souvent des intentions malhonnêtes  aux différents agents de l’Etat. Je trouve cette habitude très saine, du coup, j’ai cherché dans cette direction. Je suis tombé sur l’interview en français de cet avocat spécialisé dans les questions d’abus sexuels sur mineurs qui défend deux victimes récentes de Telford : http://www.leparisien.fr/faits-divers/abus-sexuels-sur-mineures-a-telford-la-police-savait-et-n-a-rien-fait-15-04-2018-7665276.php

 

Citation

 


On évoque souvent des préoccupations électoralistes, les autorités locales craignant d’être accusées de racisme…

A Rotherham, il faudra sans doute attendre les conclusions de l’enquête de la National Crime Agency (NDLR : Agence nationale du crime, l’équivalent du FBI américain), dans trois ou quatre ans, pour étayer les soupçons de corruption dans la police. En tout cas, lors d’un procès, des accusés ont clairement évoqué des pots-de-vin versés à un agent. Mais pour moi, le vrai problème est surtout culturel : la police s’est toujours plus intéressée à ce qu’elle considérait comme de « vrais » problèmes – la violence, les cambriolages – sans considérer ces enfants, souvent des fugueuses, comme des victimes. Les services sociaux semblent avoir évolué sur le sujet. Mais on ne pourra endiguer ce phénomène qu’à condition que la police accepte de mener ces enquêtes, par essence, ardues. C’est un travail de très longue haleine.
 

 

 

 

Voilà ce qu’il y affirme. Etant avocat, j’imagine que pour lui, le meilleur angle d’attaque est celui qu’il trouve à la fois le plus efficace et le plus proche de la vérité. 
À cela, j’imagine qu’un certains mépris envers ces gamines issues de classes sociales très pauvres a dû jouer. Ainsi, probablement, qu’un manque de formation des policiers pour recevoir les plaintes concernant les viols. Mais on peut laisser de côté ces deux hypothèses de côté pour l’instant le temps que je retrouve mes sources à ce propos.

 

 

Pour finir, je me rappelle il y a quelques années avoir évoqué sur le forum (peut-être dans une partie qui n’est pas accessible à tous, je ne m’en rappelle plus) l’activité de ma mère qui est présidente d’une association s’occupant du placement d’orphelins dans des familles. J’avais évoqué son expérience et le nombre de viols assez conséquents et sordides qu’on lui avait rapportés. Des enfants étant violés par les familles d’accueil ou les familles adoptives (par le père, le fils aîné...)
Je me rappelle même que @Rocou avait beaucoup de mal à y croire  (ceci n’est pas un reproche que je lui fais, il sert simplement à illustrer l’incrédulité que ces histoires peuvent parfois susciter). Évidemment, on n’en a pas entendu tant parler que ça dans les médias jusqu’il y a très peu de temps. Et, d’après ma mère, il s’agissait principalement de familles blanches (elle travaille dans les régions rurales du Nord-Pas-De-Calais). Les histoires sont différentes, certains des acteurs aussi (les victimes, par contre, ont le même profil). Mais je tenais à rappeler le témoignage de ma mère que j’avais rapporté en ces lieux et qui n’avait au final pas intéressé grand-monde jusqu’à très récemment. Je pense que Canal + s’est intéressé récemment aux différents abus que subissent les orphelins dans les foyers et familles d’accueil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et ta mère portait plainte ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Neuron a dit :

Et ta mère portait plainte ?

 

Évidemment. La police faisait son travail. Mais on n’en parlait pas dans les médias. Après, le nombre n’est probablement pas comparable à ceux de Telford et Rotherham et le mode opératoire était évidemment différent (on ne parle pas de gangs entiers). Par contre, il est très difficile de vous donner un nombre et sur quelle durée car beaucoup d’enfants attendents près de dix ans après leur majorité pour en parler. 
Ma mère m’a aussi dit que les services sociaux en France sont très bien organisés et réagissent vite dans ce genre d’affaires (à prendre avec des pincettes, c’est son opinion, je m’y connais pas assez).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon idée ce thread !

L'explication que j'ai le plus entendu au sujet de ces foirages évoquait le fait que souvent certains élus dépendaient du vote communautaire pour se maintenir et que certains des protagoniste avaient la capacité d'influencer le vote. Ne m'étant jamais plonger sur le sujet j'y vois quand même deux trois gros soucis.

Tout d'abord autant je peux comprendre le calcul un peu lâche d'un type comme l'autre glandu à Sevran (Gatignon non ?) qui accepte tout et n'importe quoi dans sa commune dès que ça peut lui ramener le vote des musulmans, autant couvrir un crime me semble un autre degré de connerie. Ça consiste à penser que la vérité ne sortira jamais et qu'aucune victime ne pourra jamais porter plainte, ce qui parait être la limite de la débilité profonde. Je suis d'accord qu'il ne faut pas présumer des capacités mentales des élus, m'enfin quand même.

 

L'autre problème est tout de même plus pratique;  je ne comprends pas comment des élus à la chasse du vote communautaire où élu grâce à lui, pourrait avoir une influence sur le travail de la police. Parmi toutes ces affaires il y aurait  bien dû y avoir une bande de policiers prêt à faire sauter ces élus corrompus. Qu'une bande d'élus aient autant de pouvoir dans une petite ville je peux le comprendre, mais que ce pattern se répète partout me fout quand même le doute.

 

Je peux comprendre qu'aujourd'hui une ou deux personnes par anti-racisme en plain white guilt puisse rester aveugle longtemps je peux le comprendre, (cf l'affaire Wassermann Schultz pour untruc plus léger). Par contre quand le problème en question se déroule sur une si longue période et implique autant de monde j'ai de la peine à y croire. Tout comme j'ai de la peine à croire qu'au milieu des années 90 l'anti-racisme ait empêché autant de gens de dénoncer un criminel même immigré à la police.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quoi l'affaire Wasserman Schultz ? J'ai cherché mais je trouve rien à ce sujet.

Sinon, il y a aussi l'histoire de cette nana qui n'avait pas voulu porter plainte (ou l'avait retiré ou regretté durant le procès) car elle avait peur de passer pour xénophobe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
18 minutes ago, Johnnieboy said:

C'est quoi l'affaire Wasserman Schultz ? J'ai cherché mais je trouve rien à ce sujet.

Sinon, il y a aussi l'histoire de cette nana qui n'avait pas voulu porter plainte (ou l'avait retiré ou regretté durant le procès) car elle avait peur de passer pour xénophobe.

C'est une démocrate américaine qui a défendu un paki, Awan, qui travaillait comme technicien en info avec peut-être une partie de sa famille pour gérer des équipements informatiques des membres démocrates du congrès . Le mec est accusé pour une histoire de fraude et elle l'aurait défendu de façon plus que bienveillante on va dire, alors que le mec était mis en examen par la police les autres membres du congrès l'ont viré mais elle a décidé de le garder. Un de ses arguments a été de dire que l'unique raison pour laquelle Awan était sous enquête venait du fait qu'il était musulman. L'étendue du problème reste à éclairer, de l'obstruction à la justice au simple déni de réalité, c'est pas encore claire.

 

Il me semble que Axios est neutre (centre gauche me parait assez neutre), perso je pêche les rumeurs d'un côté et je valide de l'autre et je garde que ce qui semble être admis par les deux camps.

https://www.axios.com/trump-tweets-debbie-wasserman-schultz-imran-awan-it-worker-7804867c-3af2-4bf8-b349-2da9f41deb0f.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, Noob a dit :

L'autre problème est tout de même plus pratique;  je ne comprends pas comment des élus à la chasse du vote communautaire où élu grâce à lui, pourrait avoir une influence sur le travail de la police.

 

Les commissaires sont élus, et en l'occurrence, il siégeait au conseil municipal : https://www.bbc.com/news/uk-england-29220535

Enfin, faudrait rentrer dans les arcanes des relations de pouvoir au sein de la police, mais ça a sûrement eu du mal à remonter. D'autant plus que les autres flics sur place devaient plus être intéressés par les histoires de drogue.

 

Il y a 1 heure, Johnnieboy a dit :

Face à l’ampleur des réseaux pédophiles, du nombre de victimes, il est bien normal que l’on s’interroge sur l’inefficacité de la police et des services sociaux. Certains ont avancé ici l’hypothèse que la police, ayant peur de passer pour raciste, a préféré éviter de s’emparer de cette affaire.

 

Rapport Jay, partie 11 : http://www.rotherham.gov.uk/downloads/file/1407/independent_inquiry_cse_in_rotherham

 

Citation

11.5 In her 2006 report, she stated that 'it is believed by a number of workers that one of the difficulties that prevent this issue [CSE] being dealt with effectively is the ethnicity of the main perpetrators'.
11.6 She also reported in 2006 that young people in Rotherham believed at that time that the Police dared not act against Asian youths for fear of allegations of racism. This perception was echoed at the present time by some young people we met during the Inquiry, but was not supported by specific examples.

11.7 Several people interviewed expressed the general view that ethnic considerations had influenced the policy response of the Council and the Police, rather than in individual cases. One example was given by the Risky Business project Manager (1997- 2012) who reported that she was told not to refer to the ethnic origins of perpetrators when carrying out training. Other staff in children’s social care said that when writing reports on CSE cases, they were advised by their managers to be cautious about referring to the ethnicity of the perpetrators.

 

C'est un peu compliqué, parce que d'un côté, personne ne va dire clairement "ah, oui, en fait, je suis raciste" ; mais il y a une sorte d'état d'esprit impulsé par le conseil municipal qui joue sur la manière d'aborder les problèmes.

 

il y a 40 minutes, Noob a dit :

Tout comme j'ai de la peine à croire qu'au milieu des années 90 l'anti-racisme ait empêché autant de gens de dénoncer un criminel même immigré à la police. 

 

Le truc, c'est que si les articles disent "entre 1990 et 2010", quasiment tous les rapports et témoignages ne commencent que vers la fin des années 1990.

 

Après, pour toutes ces affaires, faut bien se rendre compte que ce n'est pas aussi simple que des gars qui violent des filles dans une cave. Ce sont des enflures qui attirent des filles dans une relation d'ado, et les font déchoir petit à petit, entre la drogue et menaces sur leurs familles. Au cas par cas, certaines personnes pouvaient être sauvées. Pour d'autres, on pouvait mettre tout ça sur le dos de la drogue. Pour d'autres encore, les traiter de putes et n'en avoir rien à foutre (une gamine de 17 ans complétement schnouffée, hein...). Les gens qui pouvaient avoir la big picture se refusaient à la formuler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
11 minutes ago, Bézoukhov said:

 

Les commissaires sont élus, et en l'occurrence, il siégeait au conseil municipal : https://www.bbc.com/news/uk-england-29220535

Enfin, faudrait rentrer dans les arcanes des relations de pouvoir au sein de la police, mais ça a sûrement eu du mal à remonter. D'autant plus que les autres flics sur place devaient plus être intéressés par les histoires de drogue.

Merci !

Quote

Rapport Jay, partie 11 : http://www.rotherham.gov.uk/downloads/file/1407/independent_inquiry_cse_in_rotherham

 

Le truc, c'est que si les articles disent "entre 1990 et 2010", quasiment tous les rapports et témoignages ne commencent que vers la fin des années 1990.

Oui, ce que je veux dire, c'est que l'emprise SJW me semble plus une mode de la fin des années 2010 que du début des années 2000.

 

Quote

Après, pour toutes ces affaires, faut bien se rendre compte que ce n'est pas aussi simple que des gars qui violent des filles dans une cave. Ce sont des enflures qui attirent des filles dans une relation d'ado, et les font déchoir petit à petit, entre la drogue et menaces sur leurs familles. Au cas par cas, certaines personnes pouvaient être sauvées. Pour d'autres, on pouvait mettre tout ça sur le dos de la drogue. Pour d'autres encore, les traiter de putes et n'en avoir rien à foutre (une gamine de 17 ans complétement schnouffée, hein...). Les gens qui pouvaient avoir la big picture se refusaient à la formuler.

Ok, mais t'as eu des infos au sujet des toutes jeunes victimes ? Là normalement c'est pas très facile d'avoir autant d'emprise, surtout si elles ont une famille à moitié fonctionnelle vers qui se tourner. Typiquement les résultats scolaires se détériorent, le comportement devient agressif et ça fini par alerter assez vite les profs, les parents et le système judiciaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Noob a dit :
Citation

 

Ok, mais t'as eu des infos au sujet des toutes jeunes victimes ?

 

Non, c'est un agrégat de différents articles que j'ai pu lire. C'est seulement pour dire que les affaires sont en elle mêmes complexes et que la preuve du viol n'était pas forcément triviale.

Après, le dysfonctionnement de leurs mécanismes d'alerte... A croire que certains coins de l'Angleterre sont pires que le Nord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Techniquement déja ce n'est pas de la pédophilie dans l'immense majorité des cas j'ai l'impression. 

Deuxio c'est plus pratique pour la police de dire qu'ils ne voulaient passer pour des racistes plutot que d'avouer incompétences et corruption.

Troisio les féministes devraient être moins timides sur ce genre de cas, au final on retrouve pas mal de ce qu'elles dénoncent, au point de vue des faiblesses de la justice/police à bien répondre aux cas de viol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur ton premier point oui.

Sur ton second point plutôt non. Dans le rapport que je cite plus haut les interviewés ne parlent jamais directement de racisme ; il s’agit plutôt d’un surmoi.

Sur le troisième oui. D’autant plus que les lanceurs d’alerte historiques étaient des travailleurs sociaux féminins 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Fagotto a dit :

Techniquement déja ce n'est pas de la pédophilie dans l'immense majorité des cas j'ai l'impression. 

Deuxio c'est plus pratique pour la police de dire qu'ils ne voulaient passer pour des racistes plutot que d'avouer incompétences et corruption.

Troisio les féministes devraient être moins timides sur ce genre de cas, au final on retrouve pas mal de ce qu'elles dénoncent, au point de vue des faiblesses de la justice/police à bien répondre aux cas de viol.

 

 

T'as des chiffres ? Ce que j'ai trouvé, c'est qu'elles avaient entre 12 et 16 ans. Mais je n'ai pas trouvé de ratio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas de chiffres, j'ai lu de 13 à 19 sur wiki, mais en fait je sais pas si les data complètes ont été rendues publiques, en tout cas c'es tcohérent avec le modus operandi et les réactions initiales de la police ('confusion' avec de la prostitution) que ce ne soient pas des filles pré-pubères.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Bézoukhov a dit :

 

Les commissaires sont élus, et en l'occurrence, il siégeait au conseil municipal : https://www.bbc.com/news/uk-england-29220535

 

Tiens, c'est HS et je ne devrais pas, mais ce que tu soulignes ici me rappelle quelque chose que j'ai en tête à chaque fois que je regarde une série US policière (pour le moment, je regarde Bosch sur Amazon Prime -très bien d'ailleurs-) : on lis parfois certains libéraux défendre l'idée d'élire les fonctionnaires pour les obliger à rendre des comptes, idée qui m'a séduite au début, et puis on se rend compte qu'élire quelqu'un comme ça, c'est se retrouver avec les meme emmerdes que pour les politiciens, à savoir réseau, copinage, clientélisme, communautarisme. A choisir, je préfère me taper des fonctionnaries "classiques" avec la possibilité de les virer contractuellement s'ils n'en branlent pas une.

 

Enfin, vu que c'est un peu corrélé au sujet, je ne suis pas tant HS que ça au final :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Johnnieboy a dit :

Mais on n’en parlait pas dans les médias

Les medias ne se font pas tous l'écho des actes pédophiles (actes et agressions sexuels commis à l'encontre d'enfants prépubères) et autres agressions sexuelles sur des enfants, à moins d'un décès de la victime. Ce sont des crimes la plupart du temps isolés, distincts des réseaux dont on parle beaucoup dans la presse pour leur côté sensationnel. Ils sont d'ailleurs souvent commis dans la sphère familiale ou l'environnement proche, et sur le principe que les pédophiles actifs choisissent également leur activité professionnelle en fonction de leur attirance (pas certaine que les maisons de retraite soient crépies de pédophiles....)

Dans les établissements pour enfants ou les familles d'accueil, le risque c'est de confronter des enfants ayant été victimes, et qui ont des comportements souvent déviants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Fagotto a dit :

Techniquement déja ce n'est pas de la pédophilie dans l'immense majorité des cas j'ai l'impression. 

Deuxio c'est plus pratique pour la police de dire qu'ils ne voulaient passer pour des racistes plutot que d'avouer incompétences et corruption.

Troisio les féministes devraient être moins timides sur ce genre de cas, au final on retrouve pas mal de ce qu'elles dénoncent, au point de vue des faiblesses de la justice/police à bien répondre aux cas de viol.

 

 

Les féministes sont comme tous les gauchistes actuels : dans le fond, ils s’en foutent des pauvres. Sinon, comme l’a rappelé Poney sur plusieurs fils, ils ne nous les briseraient pas avec leur novlangue inclusive qui doit complètement perdre ceux qui ont déjà des difficultés avec la langue française et que l’on retrouve souvent parmi les classes populaires.
D’ailleurs, c’est de leur part un calcul politique tout à fait pertinent : les pauvres, y’en a plus assez dans nos pays et ils ne votent pas assez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et de toute façon quand ils votent ce n'est plus vraiment "en tant que" pauvres, mais sur d'autres thématiques.

 

Bref on en revient à ce que je disais, y a un coté "mépris de classe", y a pas d'identfication possible avec les victimes, on a pas envie de se salir les mains sur des trucs aussi sordides, on préfère lancer des sujets censé toucher plus de monde, et qui sont moins 'traumatisants', ex: la drague de rue, la drague au bureau, le partage des taches ménagères, l'écriture inclusive etc etc...

Bon après on a déjà plein de sujets pour dire du mal des féministes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben moi qui suit de très près la question des migrants à Bruxelles, puisque j'en accueille régulièrement, je peux vous dire que j'ai jamais eu autant envie de foutre tous ces gogols de gauchistes dans un trou et de fermer le verrou que maintenant, ils sont la définition exacte de " l'enfer est pavé de bonnes intentions".

En gros, si t'es pas pour ouvrir toutes les frontières et faire venir tout ce qui veut, t'es un nazi, cela va sans dire, et c'est le bruit de botte à tous les étages. Si c'était que ça je m'en foutrais, j'ai l'habitude des anathèmes quels qu'ils soient, non, ce qui me rend fou, c'est qu'il est impossible de faire saisir à ces gogols que leurs idées (que d'ailleurs je partage en partie puisque je pense que n'importe qui voulant venir tenter sa chance dans mon pays doit en avoir le droit, s'il en respecte les devoirs) sont exactement celles qui font qu'on se tapera un jour les vrais fachos qu'ils ne verront jamais venir, trop occupés qu'ils sont a taper sur les prolos qu'ils haissent tant et qui visiblement ne veulent pas trop de l'immigration.

 

Et si j'avais reçu un euro à chaque fois que j'avais lu ou entendu de leur part du bon gros racisme de classe qui tâche, je pourrais aller demain matin m'acheter ce VTT qui me fait de l'oeil chez Décathlon.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, Fagotto said:

Bref on en revient à ce que je disais, y a un coté "mépris de classe", y a pas d'identfication possible avec les victimes, on a pas envie de se salir les mains sur des trucs aussi sordides, on préfère lancer des sujets censé toucher plus de monde, et qui sont moins 'traumatisants', ex: la drague de rue, la drague au bureau, le partage des taches ménagères, l'écriture inclusive etc etc...

Je partage un peu cette perspective mais elle n'explique pas certaines choses, par exemple si on raisonne de cette manière les migrants sont eux aussi lointains et sordides, pourtant ils ne sont pas ignorés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce ne sont pas des beaufs qui votent mal, c'est juste une enième variation du Bon Sauvage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, poney a dit :

Ce ne sont pas des beaufs qui votent mal, c'est juste une enième variation du Bon Sauvage.

"Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d'aimer ses voisins"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, poney a dit :

 racisme de classe

 

J'ai lu de vieilles publications qui essayaient d'introduire la notion de "classisme", mais ça n'a pas fonctionné. J'opte personnellement pour "haine de classe", plus clair et échappant à l'épidémie actuelle en -isme et en -phobie truc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Lancelot a dit :

 les migrants sont eux aussi lointains et sordides, pourtant ils ne sont pas ignorés.

 

Individu venu du Lointain = universel concrétisé = incarnation de l'élément de légitimation de l'intellectuel français.

 

Avec ça j'ai presque de quoi écrire un texte de piposophie tiens :D

 

En plus ils sont (censés être) pauvres et non-syndiqués, ce qui permet à l’intelligentsia médique de parler en leur nom sans être concurrencés par un autre groupe d'influence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

En plus ils sont (censés être) pauvres et non-syndiqués, ce qui permet à l’intelligentsia médique de parler en leur nom sans être concurrencés par un autre groupe d'influence.

Et c'est encore plus facile de parler en leur nom quand ils ne parlent pas la langue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Rincevent a dit :

"Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d'aimer ses voisins"

 

Haha, j'avais oublié cette phrase de Rousseau. Elle est finement trouvée. 

 

il y a 58 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

J'ai lu de vieilles publications qui essayaient d'introduire la notion de "classisme", mais ça n'a pas fonctionné. J'opte personnellement pour "haine de classe", plus clair et échappant à l'épidémie actuelle en -isme et en -phobie truc.

 

Éventuellement. Je me contente de reprendre le terme classique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, poney a dit :

Haha, j'avais oublié cette phrase de Rousseau. Elle est finement trouvée.

Toujours reprendre une page du livre de son ennemi (pour le dire comme Leo Strauss). Rousseau n'a presque jamais raison, mais cette seule phrase justifie qu'il ne sombre pas dans les poubelles de l'histoire. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Rincevent a dit :

Toujours reprendre une page du livre de son ennemi (pour le dire comme Leo Strauss). Rousseau n'a presque jamais raison, mais cette seule phrase justifie qu'il ne sombre pas dans les poubelles de l'histoire. ;)

 

 

Quasiment toutes ses phrases, en fait. Il écrivait dans un français magnifique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Johnnieboy a dit :

Quasiment toutes ses phrases, en fait. Il écrivait dans un français magnifique.

Hmmm, je parlais du fond davantage que de la forme.

 

Pour ce qui est de la forme, à l'époque, n'écrivaient guère que ceux qui savaient écrire ! Ce qui change des blogueurs d'aujourd'hui. :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Rincevent a dit :

Hmmm, je parlais du fond davantage que de la forme.

 

Pour ce qui est de la forme, à l'époque, n'écrivaient guère que ceux qui savaient écrire ! Ce qui change des blogueurs d'aujourd'hui. :lol:

 

Du droit du plus fort, aussi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du coup il y a une espèce de courbe en U : je me préoccupe de moi et des first world problems de ma clique bobo, je me préoccupe du bon sauvage qui est suffisamment loin de moi pour n'être considéré qu'intellectuellement (à mettre en parallèle avec le véganisme, l'écologisme etc.) mais je méprise mon voisin, ce beauf ignorant dont je dois subir le bruit et l'odeur et qui en plus se croit autorisé à avoir une opinion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×