Jump to content
Johnathan R. Razorback

Incivilités & harcèlement de rue des femmes

Incivilités & harcèlement de rue des femmes  

41 members have voted

  1. 1. Lesdits phénomènes sont

    • Acceptables
    • Immoraux, mais ces nuisances ne doivent pas faire l'objet d'une législation spécifique, car ils ne violent la liberté de personne
    • Des délits (1): l'Etat doit intervenir pour verbaliser et faire payer une amende aux responsables (sous réserve d'une définition rigoureuse desdits délits).
    • Des délits (2): l'Etat peut aller jusqu'à emprisonner les responsables, mais la répression doit s'accompagner de prévention ; il faut sensibiliter les nouvelles générations au respect d'autrui via des cours dédiés dans les écoles publiques
      0
    • Ne se prononce pas, mais estime le sujet sans importance
    • Ne se prononce pas, mais estime le sujet digne d'intérêt


Recommended Posts

6 minutes ago, Solomos said:

"T'es bonne": harcèlement

"Tu me suces ?" harcèlement, parce que ce n'est pas une question qui appelle une réponse.

Oui, mais cela n'appelle pas de réponse judiciaire n'est-ce pas ? 

C'est normal qu'un flic fasse les gros yeux ou quelque chose s'il est témoin, mais sans aller à l'amende ou plus.

(Enfin on peut imaginer qu'un mec qui harcèle systématiquement toutes les passantes puisse entrer dans une logique judiciaire.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Bézoukhov said:

L'étatisme il a bon dos. On a pas à l'invoquer pour expliquer que les gens s'écrasent dans nos univers policés.

 

 

Tout simplement le niveau de violence physique générale diminue dans nos sociétés, donc ce n'est plus utilisé comme moyen de correction des comportements individuels, la majorité de la population refuse d'y avoir recours / s'en éloigne plutôt que d'y être confronté.

 

On peut trouver ça regrettable (ça permet aux youtubeurs droitards de déblatérer pendant des heures sur la dévirilisation blablabla), mais dans l'ensemble c'est une évolution assez logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Soda a dit :

Oui le taux d'incivilité varie suivant le milieu, tu risque de payer plus cher en tarte dans la gueule si tu fout le bordel en Corse que sur le continent par exemple.

Résultat de recherche d'images pour "astérix en corse"

Il y a 8 heures, Tramp a dit :

 

Ca, c'est clair que les arabes aiment pas quand on fout le bordel chez eux.

Culture du sud, méditéranéenne, davantage macho, quoi

Il y a 1 heure, Lancelot a dit :

Et je ne me prononce pas parce que c'est un débat à la con irrémédiablement mal posé.

ah et comment ça ? 

 

 

Pour ma part, j'ai vécu dans deux grandes villes (Lyon et Toulouse) et je ne me souviens pas avoir été emmerdée dans la rue, ou en tout cas je n'ai pas souvenir d'événements désagréables au point qu'ils m'aient marqué. Et pourtant, je sortais beaucoup beaucoup beaucoup, rentrais seule en pleine nuit, trainais dans des endroits glauques. Et j'étais loin d'être un thon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est difficile de se prononcer.

 

Un harcèlement (un vrai) devrait idéalement amener une correction par les témoins. Ca marche pour la plupart des cas. Mais des fois il n'y a pas de témoins, ou ils ne souhaitent pas s'engager. Et des fois l'harceleur devient violent, sort un couteau et ca se transforme en combat avec des blessés... Si on est dans une société libérale qui privilégie la liberté à tout le reste, pourquoi pas. 

 

Mais faut pas déconner, la plupart des gens trouveront l'intervention de l'état moins dangereuse pour tout le monde, les flics sont là pour prendre les coups si le type est un cas social et savent mieux gérer ces situations que le péquenaud de base. (Qui n'en a soit rien a foutre soit tient davantage à sa vie qu'au bien être d'une inconnue.) Le type est rattrappé par la justice, la victime se sent protégée... End of story.

 

Donc je pense que c'est une évolution logique du fait que la population utilise de moins en moins la violence comme l'évoque Fagotto. Les gens deviennent des lopettes, mais peut on leur en vouloir ? 

 

Le danger vient d'un n'importe quoi législatif et judiciaire, mais c'est un autre problème. 

 

Bref, en libéralie on pourrait théoriquement s'en sortir avec une sorte de justice populaire immédiate si les gens sont motivés pour l'appliquer. Reste que c'est une grosse condition.

 

Et puis ofc, tout dépend de ce qu'on appelle un harcèlement. Si c'est les énormités que sortent les féministes, il est évident qu'il ne faut pas en faire un délit.

 

 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme le souligne @Zagor, il est impossible de définir les termes d'incivilité et de harcèlement.

Devant telle ou telle attitude d'un tiers une nana pourra se sentir en danger alors qu'une autre trouvera la situation anodine. Beaucoup trop de paramètres serraient à prendre en compte, le lieu, le temps, les facteurs humains et l'influence de la lune. Inimaginable que tout ceci entre dans un cadre légal sauf à utiliser une formule lapidaire du genre:"Il est interdit de faire chier les filles".

Et puis...il y aura malheureusement toujours des comportements archaïques découlant de cette maxime " l'homme propose et la femme dispose". 

Le mec qui se comporte en relou envers une gonzesse:

-Soit il est bourré et tombe sous la législation des textes concernant l'ivresse sur la voie publique ou autres,

-Soit ses sens sont vraiment émoussés et il croit capter des signes d'invitation imaginaires (tiens, elle porte une mini-jupe donc elle a envie de moi!) et là c'est toute une éducation à reprendre, à coup de tarte dans la gueule pour certains, psychanalyse pour d'autres,

-Soit c'est un pervers et il y a tout un tas de règlements et lois concernant l'injonction thérapeutique, de l'auto-masturbation à la castration les "soins" sont variés,

-Soit c'est un plaisantin et rien ne condamne la plaisanterie, fut-elle de mauvais goût.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sondage est mal posé, les termes du debat sont mal posé. L'utilisation du terme harcèlement est à côté de la plaque. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Reykjavik said:

Comme le souligne @Zagor, il est impossible de définir les termes d'incivilité et de harcèlement.

 

Le problème de fond c'est que les gens ont le droit de tenter leur chance de séduire. "Le droit d'importuner" comme disait les autres. (et ce n'est pas réservé au sens homme -> femme)

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Mathieu_D a dit :

Le problème de fond c'est que les gens ont le droit de tenter leur chance de séduire. "Le droit d'importuner" comme disait les autres. (et ce n'est pas réservé au sens homme -> femme)

 

Absolument, mais le harcèlement commence quand la fille te dit non 2 ou 3 fois et que tu ne laches pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Bisounours said:

ah et comment ça ?

->

2 hours ago, Tramp said:

Le sondage est mal posé, les termes du debat sont mal posé. L'utilisation du terme harcèlement est à côté de la plaque. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on s'en tient strictement à la définition du Code pénal, à savoir un critère de répétition + critère intentionnel (i.e. volonté d'altérer la santé physique ou mentale de la personne), alors ce que les féministes appellent "harcèlement de rue" n'existe pas à proprement parler. Un peu de rigueur dans les termes ne ferait pas de mal.

 

Le plus dangereux à mon sens n'est pas de se faire suivre sur 800m pour être invité à aller boire un café, mais d'élargir la notion de harcèlement dans le but de maximiser la répression. Encore une fois, la réponse la plus efficace aux incivilités n'est autre que la pression sociale. Je l'ai maintes fois constatée, que ce soit dans les transports en commun (le chauffeur de bus qui refuse de démarrer jusqu'à ce que les usagers virent le petit caïd refusant de payer son ticket) ou dans la rue (les zonards de la Guillotière qui éteignent leur musique après s'être fait engueuler par un riverain). L'effet indésirable lorsqu'on prend l'habitude de se reposer systématiquement sur la loi pour le moindre inconvénient de la vie en société, c'est 1- qu'on ose moins se défendre soi-même, une sorte de confiscation de la réponse (à quoi bon ? l'Etat, qui me considère comme une victime, sera là pour intervenir) 2- qu'on se retrouve face à une réponse politique teintée de bonnes intentions, mais parfaitement idéologue (vision manichéenne des rapports hommes/femmes, cf "reconquête républicaine de l'espace public") et disproportionnée (contravention pour "outrage sexiste", élargissement de la définition de "cyber-harcèlement").

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Restless a dit :

Oui, selon les dernières estimations twitter, 100% des néo-féministes puritaines se font méchamment harceler dans la rue. Pour les autres, les avis divergent, car moins prononcés

 

 

 

  Masquer le contenu

DjV7ev9WwAAFbDf.jpg:large.

 

 

 

Merci pour la confirmation pour le fait que les regards insistants sont en voie d’être pénalisés. Le truc c'est que c'est à partir de quel moment qu'un regard est insistant?

Au passage la lutte contre les regards insistants n'est-il pas la raison d’être des burkas et autres habits islamistes?

 

Le second truc qui m’inquiète c'est aussi la proportions des forces de l'ordres à appliquer les mesures qui rapporte de l'argent à l'Etat. Du coup j'ai vraiment peur que ces mesures ne soient pas symboliques et soient appliquées. Et vu que certaines notions sont mal définies c'est la porte ouverte à tous les abus.  Au passage c'est toujours d'actualité les 10000 agents chargés de lutter et verbaliser contre le harcèlement de rue? Car si c'est le cas, ils devront avoir un minimum de contraventions, d'où un risque accru de dérive (et ça sera la parole de l'agent assermenté contre celle du gars lambda).

 

Je rajouterai que ce genre d'esprit idéologique à largement contribué à faire monté l'alt-right us et les incels.  L'extrème droite fr est déjà suffisamment puissante et ce genre de mesure va développer encore plus les réactions et la misogynie.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Découvrez le Tweet de @GG_RMC :

Et puis bon se prendre une amende de 90 euros alors que tu as pris ton courage à deux mains pour aborder une fille et lui dire que tu la trouves jolie, j'en veux pas de ce genre de "progrès".

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Zagor a dit :

Au passage la lutte contre les regards insistants n'est-il pas la raison d’être des burkas et autres habits islamistes?

Dans la tradition islamique, le voile se conçoit par rapport à Dieu, et non par rapport à l'Autre. La femme voilée se fiche du regard des autres, il s'agit avant tout de sa relation avec Dieu (bien entendu, pour celles qui le portent par conviction). J'ai trouvé ce joli verset pour illustrer : "Il n’a été donné à aucun mortel qu’Allah lui parle, sinon par révélation ou de derrière un voile" (XLII, 50) (la question de savoir s'il s'agit d'une prescription divine ou simple recommandation est un autre débat :))

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, poincaré a dit :

 (la question de savoir s'il s'agit d'une prescription divine ou simple recommandation est un autre débat :))

 

Ou une figure métaphorique qui ne se réfère pas à un objet matériel...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au bout de combien de temps un regard devient insistant ? Faudrait que notre gouvernement protecteur le précise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, poincaré a dit :

 "Il n’a été donné à aucun mortel qu’Allah lui parle, sinon par révélation ou de derrière un voile" (XLII, 50)

 

il y a 44 minutes, poincaré a dit :

"Il n’a été donné à aucun mortel qu’Allah lui parle, sinon par révélation ou de derrière un voile" (XLII, 50)

 

Comme c'est pratique pour prouver son existence...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Soda a dit :

Au bout de combien de temps un regard devient insistant ? Faudrait que notre gouvernement protecteur le précise.

34 secondes ? Il faudrait des policiers armés de chronomètres avant verbalisation.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il pourra bien y avoir des centaines de lois, rien ne changera tant que au départ un minimum de règles de conduite ne sont pas enseignées par les premiers impliqués, les parents. Éducation de merde, culture de macho bas du front qui encourage ce type de comportement irrespectueux vis à vis des femmes supposées être des objets de désir, à plus forte raison lorque ces saloooopes ont des jupes trop courtes, et les cheveux au vent.

C'est le respect qui est à la base de toute drague acceptable. Se faire siffler er complimenter peut être agréable, mais lorsque le sifflement se transforme en rélexion obscène il se transforme en crachat irrespectueux. 

Lorque un homme est bien élevé, il sait de lui même faire la différence, pas besoin de flic, d'amende, de constat. Et la femme est pas con non plus, elle sait elle aussi la limite à pas dépasser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Mathieu_D said:

2. Je ne saurais pas quoi faire si je me fais frapper par une femme, je ne vais quand même pas frapper en retour ?

 

11 hours ago, Lancelot said:

 Pour répondre à la question oui je me suis déjà retrouvé face à des femmes hystériques et violentes, non je n'ai jamais considéré ça comme un prétexte suffisant pour les tabasser parce que je ne suis pas un putain de psychopathe.

 

C'est là où je vois que la société devrait être plus féministe.  :D

 

Moi, une femme qui me frappe, vais pas la laisser faire sous prétexte que c'est une femme.

 

Et ce n'est pas être psychopathe que de se défendre contre quelqu'un qui te frappe. C'est être normal.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Marlenus a dit :

se défendre contre quelqu'un qui te frappe. C'est être normal.

bien sûr, mais il y a plusieurs façons de le faire : maitriser l'agresseur en l'immobilisant, ce que tu peux faire à l'encontre d'une nana, ou la mettre ko avec un coup de poing.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, Marlenus said:

C'est là où je vois que la société devrait être plus féministe.  :D

 

Moi, une femme qui me frappe, vais pas la laisser faire sous prétexte que c'est une femme.

 

Et ce n'est pas être psychopathe que de se défendre contre quelqu'un qui te frappe. C'est être normal.

Je n'ai pas dit que je n'avais rien fait. Seulement entre une femme et un homme qui balance une tarte dans la plupart des cas la réponse n'est pas proportionnée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh je suppose que ça s'adresse à moi vu que l'ami @Lameador n'est pas intervenu dans ce thread.

La solution idéale c'est de partir pour éviter la confrontation. Sinon la laisser s'énerver jusqu'à ce qu'elle se fatigue (je pars du principe qu'on a affaire à une personne lambda qui ne sait pas ce qu'elle fait donc ça devrait arriver rapidement) en bloquant les coups au visage et à l'entrejambe puis partir. Honnêtement ce sont les deux seules options socialement acceptables quand il y a des témoins (et d'ailleurs d'expérience c'est ce que tout le monde fait instinctivement). Quand ce n'est vraiment pas possible (si c'est un membre de la famille par exemple) et qu'il y a peut-être espoir qu'elle se calme on peut tenter une immobilisation mais il y a peu de chances que ça arrange les choses. En tous cas la mettre KO ne peut apporter que des emmerdes. Ce n'est pas pour rien qu'une femme qui se fait tabasser dans la rue à Paris devient une affaire internationale, si c'était un truc normal ou acceptable tout le monde s'en foutrait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Lancelot a dit :

je suppose que ça s'adresse à moi

il m'a collé un downvote, ce vilain :crying:

autrement, je suis d'accord avec toi, coller une grosse baffe au risque de faire des gros dégâts, c'est pas une option pertinente. Le seau d'eau froide aussi, mais bon, c'est rare d'en avoir un dans sa poche

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout dépend des circonstances, des relations, du contexte, et surtout du rapport de force, ... . Souvent un regard froid,, un coup du gueule ou une repoussade avec un air méchant feront l'affaire.

 

Pour le reste, je suis partisan de la non-agression. Mais pas nécessairement de la riposte proportionnée, dont le principe est totalement incompatible avec la dissuasion.

 

La femme est à minima l'égale de l'homme, c'est un message que nous martèle plus ou moins fermement la société actuelle.

 

L'idée que les hommes, plus physiquement massifs, aient la moindre obligation envers les femmes est un reliquat patriarcal qui ne saurait subsister qu'à l'état de trace dans un framework familial ou religieux, totalement incompatible avec le féminisme triomphant et l'égalité femmes-hommes. De tels reliquats rétrogrades n'ont pas leur place entre inconnus, voisins ou collègues,  dans une société moderne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Lameador a dit :

L'idée que les hommes, plus physiquement musculeux

Ben quand même, c'est souvent le cas. On est égale en droit certes, mais différente par nature. C'est pas une question d'obligation ou de patriarcat, c'est juste que tu risques de t'attirer plus d'emmerdes, alors que ta soluce ou celle de Lancelot est plus judicieuse. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Bisounours said:

Ben quand même, c'est souvent le cas. On est égale en droit certes, mais différente par nature. C'est pas une question d'obligation ou de patriarcat, c'est juste que tu risques de t'attirer plus d'emmerdes, alors que ta soluce ou celle de Lancelot est plus judicieuse. 

 

Dieu a créé les hommes. Samuel Colt les a rendus égaux. L'Etat fRançais y a remédié.

 

Note bien que ma réponse concernait mon comportement si je me sentais agressé par une femme . Sur le principe, éviter les confrontations sans afficher de faiblesse (qui excite les personnalité prédatrices). Et, seulement si nécessaire, ne se battre que pour détruire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Bisounours said:

bien sûr, mais il y a plusieurs façons de le faire : maitriser l'agresseur en l'immobilisant, ce que tu peux faire à l'encontre d'une nana, ou la mettre ko avec un coup de poing.

Si c'est une frêle femme et que tu es un homme suffisament fort, pas besoin de mettre Ko, juste de faire suffisamment mal pour faire comprendre que tu peux le faire.

 

Quand un plus faible te frappe, c'est qu'il pense que tu ne réagira pas. Si tu lui montre que tu réagis, il s'arrête.

 

Après je reconnais que socialement, cela peut être mal vu de frapper une femme. Suis passé devant un proviseur pour ça. Mais à un moment faut signifier à l'autre qu'elle dépasse les bornes.

 

Et il y a encore des personnes, qui pensent qu'une hystérique, cela mérite une bonne baffe. Pas une baffe à mettre KO, mais une qui remet les esprits en ordre.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...