Jump to content

L'idéologie anti-écrans


Recommended Posts

Il y a 9 heures, Tramp a dit :

Le gouvernement limitera le nombre de jeux vidéo en ligne, celui des nouveaux titres qui sortiront et peut-être même le nombre d’heures de jeu des enfants.

 

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/08/31/la-lutte-contre-la-myopie-le-nouveau-pretexte-de-la-chine-pour-limiter-l-acces-aux-jeux-video_5348383_4408996.html

 

 Paraîtrait-il qu'ils enferment les musulmans en psychatrie maintenant

 

https://www.theatlantic.com/international/archive/2018/08/china-pathologizing-uighur-muslims-mental-illness/568525/

Link to comment
à l’instant, Nigel a dit :

 

 Tu dis "nos" démocraties. Donc tu parles de tout l'Occident qui serait moins libéral que la Chine. Et c'est ri-di-cu-le. Et même pour la France, c'est faux (mais moins ridicule). 

 

Lis bien le fil que j’ai posté.

Link to comment

Tiens, Stanislas Dehaene rappelle, j'ai envie de dire, l'évidence :

 

Citation

Pourquoi n'abordez-vous pas, dans votre ouvrage, la question des écrans, aujourd'hui fortement pointés du doigt ? Ne sont-ils pas dangereux pour le cerveau des tout-petits ? 

A mon avis, ce sujet ne fait pas partie des fondamentaux que sont la santé, la nutrition et l'enrichissement de son environnement. On ferait mieux de mettre en avant d'autres risques, comme la consommation d'alcool chez la femme enceinte. En France, 1 % des bébés in utero sont concernés, ce qui est à la fois considérable et tout à fait évitable. Même chose pour la nutrition : comment faire pour que les enfants issus de milieux défavorisés aient accès à une alimentation de qualité ?  

Dans mon livre, je raconte la dramatique histoire de ces enfants d'Israël qui ont souffert d'une carence en thiamine. Quelques semaines de privation, parce que le lait qu'ils recevaient n'était plus enrichi en vitamine B1, et le cerveau est resté définitivement altéré. Mais combien de situations dramatiques comme celle-ci ne sont pas détectées ? Voilà des variables fortes sur lesquelles on peut intervenir. C'est primordial. 

Bien plus que les écrans, donc... 

Cette obsession est un peu absurde. De quoi parle-t-on exactement ? La télévision, certes, engendre une certaine passivité et ses effets sont loin d'être positifs. En ce qui concerne les logiciels, c'est différent. Il existe d'excellents jeux pédagogiques, y compris pour les petits. A partir du moment où l'enfant interagit, il y a apprentissage. Le "danger" des écrans - si danger il y a - est surtout lié à la gestion du temps. C'est le cas de ces adolescents qui n'arrivent pas à décrocher de leurs jeux vidéo. Aux parents d'exercer leur autorité pour interrompre un éventuel usage frénétique. Tout excès est à surveiller, mais beaucoup d'études démontrent que les jeux vidéo peuvent augmenter la vigilance ou la concentration. 

 

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/cerveau-la-malnutrition-est-plus-risquee-que-les-ecrans_2031328.html

  • Yea 4
Link to comment

Bon la partie sur les études qui montrent que des jeux vidéos peuvent augmenter la vigilance ou la concentration c'est du wishful thinking vu leur faible nombre (et leur méthodologie discutable), mais mieux vaut lire ça que "les jeux vidéos rendent violent".

Link to comment

Oui, en fait, la partie que je trouve intéressante c'est d'abord rappeler que ce n'est pas l'écran ou la télé qui est condamnable, c'est ce qu'on en fait. Ensuite qu'il y a d'autres choses dont on sait déjà que ça cause problème et qu'on ferait peut-etre mieux de s'en inquiéter d'abord (alcool, mal nutrition).

  • Yea 1
Link to comment
  • 3 weeks later...

J'ai mené une petite expérience il y a 3 ans avec mon fils. Il regardait les écrans 40 minutes par jours à 1 an et demie (pendant 2 mois),  on hallucinait devant le fait qu'il reste devant sans rien dire et captivé. On a compris ensuite que c'était mauvais pour lui, il semblerait que cela active une zone du cerveau qui  est celle qui vous tient sur le qui vive dans un endroit dangereux. Donc imaginez 40 minutes de stress comme ça. D'où le pourquoi des gamins surexcités après une session d'écran. 

Du jour au lendemain on a arrêté, et rapidement le petit a commencé à jouer tout seul, plus longtemps chaque semaine. Il se fait ses histoire et c'est complètement délirant et débordant d'imagination. (encore aujourd'hui en pire! :lol:)

 

Mon neveu est constamment devant les écrans, résultat des courses, il est loin d'être bête mais est incapable de rester concentré sur des jeux plus de 5 minutes, par contre il ne moufte pas devant la télé (of course). 

Mes deux autres neveux eux aussi très souvent devant la télé, sont surexcités en permanence, ils sont fatigués et ça se voit. 

 

Mon fils a le droit à un film par semaine (il a 4 ans et demie maintenant), il attend ce moment avec impatience, c'est un moment super pour toute la famille, on se fait un plateau repas et hop on passe tous un bon moment.

La qualité de ce qu'il regarde a aussi un très grande importance. Regarder des bons dessins animés, des bons films sera bénéfique (à mon avis), par contre regarder Gulli et/ou les power rangers... On va dire que cela n'améliore rien.

Lorsqu'on souhaite lui montrer quelque chose, on utilise les iPads. Comment sont fabriqués les nounours ou comment on cultive les ananas, toute question a sa réponse qui doit être imagée ou pas. 

 

Pour connaitre beaucoup d'enfants maintenant, qui ont le même âge que mon fils, il fait partie de ceux qui sont attirés par les livres, de ceux qui jouent le plus longtemps avec le même jouet, de ceux qui ont un plus grand vocabulaire (dixit ses deux instits), de ceux qui ont le plus de mémoire. Je connais deux autres enfants dont les parents on très largement ou complètement coupé les écrans, et ils sont comme le mien. 

 

Quant aux jeux vidéos, je suis pour mais pas des heures et pas avant 8 ou 9 ans, avant ça on joue avec des trucs réels, on cultive son imagination au lieu d'être passif devant un écran. Et surtout, on apprend à lire et à aimer lire (avant que l'école ne les dégoute de la lecture avec des livres de merde)

  • Yea 1
Link to comment
Le 05/09/2018 à 18:22, Wayto a dit :

Bon la partie sur les études qui montrent que des jeux vidéos peuvent augmenter la vigilance ou la concentration c'est du wishful thinking vu leur faible nombre (et leur méthodologie discutable), mais mieux vaut lire ça que "les jeux vidéos rendent violent".

sur la concentration je sais pas mais je me rappelle qu'une étude avait pointé l'amélioration de la vision périphérique chez les joueurs de FPS compétitifs type unreal

Link to comment

Il va un peu loin, mais il cite des recherches scientifiques.
Moi ce que j'ai retenu, c'est trop de télé=fatigue=sur les nerfs et ça s'est vérifié! Moins de télé, le petit était bien plus calme.

D'ailleurs je crois que ça avait été posté sur le forum, c'est là que je l'avais vu. Certainement posté au alentours de début avril 2016 (j'ai regardé sur mes mails, j'avais envoyé le lien à ma femme)

En  ce qui me concerne, ce n'est pas un lifestyle. Une fois le petit endormi, on regarde des séries. Un gosse qui n'est pas devant la télé, il faut s'en occuper et l'occuper. C'est beaucoup beaucoup plus de travail. Mais cette interaction parents/enfant, fait indéniablement du bien à tout le monde.

 

 

 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...