Jump to content

Le fil des paris politiques


Recommended Posts

il y a 2 minutes, Rincevent a dit :

Bien avant, on aura eu des voitures au thorium (qu'on pourra régulièrement brancher au réseau électrique pour revendre de l'électricité quand elles ne rouleront pas).

C'est pas un problème le poids d'un blindage de réacteur aux sels fondus pour la tenue de route ?

à l’instant, Mégille a dit :

Question déterminante pour toute prédiction politique : à quand la prochaine crise ? D'après Juglar c'est tous les 10 ans en moyenne. La dernière c'était 2008. Une crise juste avant une période électorale, voir pendant, augmenterait considérablement les chances de succès l'extrême-droite-gauche-étatisme.

 

Du coup, tant qu'à parier dans le vide, exercice de calcul socialiste : pour quand la crise ? 3 ans ? 4 ?

J'en vois quelques uns qui situent la prochaine récession en 2020.

 

Y'a pas mal de trucs qui peuvent péter (commerce international, redressement des taux d'intérêts, gros retour de l'inflation, etc.) mais dans l'ensemble ils sont assez bien anticipés. Les student loans c'est peau de zob : ce sera intégré à la dette fédérale avant de causer le moindre souci.

 

My two cents : sauf révolution technologique, la croissance sera merdique lors de la prochaine décennie, plombée par une inflation législative, un ralentissement du commerce international et une augmentation de l'influence de l'Etat dans l'allocation du capital. Sans compter la tendance à l'obscurantisme (OGM, énergies renouvelables, etc.).

  • Yea 2
Link to comment
il y a 12 minutes, Neomatix a dit :

Y'a pas mal de trucs qui peuvent péter (commerce international, redressement des taux d'intérêts, gros retour de l'inflation, etc.) mais dans l'ensemble ils sont assez bien anticipés.

 

Ça viendra de quelque chose qui n’a pas été anticipé 

Link to comment
il y a 28 minutes, Bézoukhov a dit :

Mmmmh. Pourquoi le craquage n'aurait lieu qu'après 2022 ? N'importe quel mec avec un cortex peut faire des analyses stratégiques approchantes et ça m'étonnerait que personne ne fasse sauter la baraque avant.

Pourquoi pas avant 2022 ? Parce que 1- les forces "tradis", anti-MLP mais sympathiques envers Marion M, les plus motivées par un putsch interne, sont encore minoritaires au FN/RBM/RN/whatever et le savent, que 2- jusqu'ici, MLP a pu à peu près se servir de Philippot-de-chambre comme fusible, disant que c'est de sa faute à lui, alors que la responsabilité du craquage de slip est autant celle de Philippot que de MLP que de leur entourage commun (devenu un réseau très puissant aux postes de direction du FN) ; et que 3- les forces "tradi" n'ont plus de champion clair (Gollnisch est quasiment mort politiquement, et Marion M prend du champ... pour le moment).

 

Une erreur, même aussi flamboyante que ce qu'on a vu lors du loldébat télévisé, peut être pardonnée en interne si elle est corrigée lors de l'élection suivante, résultats à l'appui. Mais si le clan de MLP est vu comme sabotant irrémédiablement les perspectives électorales du FN/RBM/RN/whatever, alors la révolte de la faction réac sera inévitable, quelle que soit sa forme (putsch, exil intérieur, exode...).

Link to comment
il y a 11 minutes, NoName a dit :

les gars, essayez de rester sur des vrais paris psérieux.

C'est pas assez sérieux ça ?

Il y a 3 heures, Neomatix a dit :
Il y a 15 heures, Tramp a dit :

Sarkozy réélu en 2022

200 balles que non.

 

D'ailleurs : Trump réélu en 2020, ces débiles de dems n'ont toujours pas compris.

  • Yea 2
Link to comment
  • USA : Les Républicains conservent le Sénat et la Chambre (de très peu), parce que les démocrates auront trop fait chier le monde avec la Cour Suprême ;
  • Allemagne : Merkel tient sa coalition jusqu'aux européennes - elle atterrit en douceur peu après avec une CDU qui a "gagné" les européennes - après moi le déluge  ;
  • Royaume-Uni : Theresa May ne passe pas Noël ;
  • Espagne : la coalition socialiste part avec un coup de pied dans le cul après les municipales ;
  • Front National : putsch interne de la tête de liste européenne quand il va se rendre compte qu'ils sont le partenaire le plus junior du groupe parlementaire de droite extrême au parlement européen (avant T1 2020) ;

 

Link to comment
8 hours ago, Rincevent said:

2022, Macron mal réélu face à des adversaires médiocres (JLM en voie de fossilisation, rattrappé par des scandales BalanceTonSuidé, voire concurrencé par un Vert de caractère stal' ; Wauquiez lâché par son appareil de parti, MLP refaisant une campagne psychotique suite aux bons conseils de son cercle de proches). Suite à quoi le FN/RBM/RN subit un putsch-purge en interne façon Nuit des Longs Couteaux, Marine et son gang sont soit éjectés soit laissés aux manettes d'une coquille vide, et surgie de nulle part Marion s'empare des ressources du parti. LR explose aussi (les centristes rejoignent Macron menés par Xavier Bertrand, le reste finit aspiré dans la nouvelle nébuleuse maréchalienne, tout comme les ouailles de Dupont-Aignan). Face à un Macron usé et isolé par sa propre hubris, Marion est élue en 2027. Tremblez.

Scenario plausible.

Mais Dupont-Aignan 2022 est possible aussi.

Le socle électoral de l'aile centriste de LR, c'est 0.2% à tout casser. Les centristes sont nombreux, mais ils sont déjà tous passés chez Macron. Et les électeurs LR vont réclamer l'union des droites avec de plus en plus d'insistance, NDA peut être le leader d'un droite qui va se réunir sans qu'un des deux gros partis (LR ou FN) ne soit vassalisé par l'autre..

 

5 hours ago, Neomatix said:

C'est pas assez sérieux ça ?

 

D'ailleurs : Trump réélu en 2020, ces débiles de dems n'ont toujours pas compris.

 

Ce n'est pas un pari, c'est une certitude. Seule une destitution "JFK style" pourrait l'empêcher.

Link to comment
Il y a 1 heure, Cthulhu a dit :

ça suppose qu'il va se représenter. Je ne suis pas persuadé qu'il va se lancer dans une autre élection où il n'aurait rien à gagner.

 

Tiens idem pour Macron.

 

Pari : Macron ne se représente pas et se fait nommer à la Commission européenne pour « sauver l’Europe du péril progressiste « .

 

Link to comment

Pour 2020, je vois Ted Cruz en président. Je doute que Trump veuille encore se faire chier 4 ans de plus.

Par contre vu que du coté démocrate c'est le néant avec zero remise en question et que Cruz avait fait des bons scores au sein du parti en 2016 grace à sa posture d'outsider posé, il devrait gagner la primaire republicaine et la présidence.

Surtout que l'éléctorat de Trump le suivra ainsi que l'éléctorat republicain de base si on a du nawak en face.

Link to comment
Il y a 1 heure, Bézoukhov a dit :

 

Tiens idem pour Macron.

 

Pari : Macron ne se représente pas et se fait nommer à la Commission européenne pour « sauver l’Europe du péril progressiste « .

 

 

Encore faut-il que la plupart des pays de l'UE n'ai pas tourné populiste d'ici la. Et que les modérés style Allemagne et Europe du nord veuille un énergumène qui n'a pas été capable de réformer son pays.

 

Pour l'Europe, j'imagine par contre une union dans l'union avec l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, les scandinaves, les baltes et peut étre certains pays du groupe de Visegrad (Slovaquie, tchéquie)

Link to comment
il y a 40 minutes, Zagor a dit :

Pour 2020, je vois Ted Cruz en président. Je doute que Trump veuille encore se faire chier 4 ans de plus.

Par contre vu que du coté démocrate c'est le néant avec zero remise en question et que Cruz avait fait des bons scores au sein du parti en 2016 grace à sa posture d'outsider posé, il devrait gagner la primaire republicaine et la présidence.

Surtout que l'éléctorat de Trump le suivra ainsi que l'éléctorat republicain de base si on a du nawak en face.

 

Les partis US font des primaires même pour re-présenter les présidents sortant ?

 

On pourrait aussi avoir un joli schisme générateur de surprise. Du genre, Cruz est investi par le parti, plus ou moins à la dernière minute, Trump décide de se présenter quand même en outsider (façon Teddy Roosevelt), en accusant le GOP d'avoir limité ses mouvements jusqu'à présent, il divise la droite américaine, et Oprah se retrouve à la maison blanche sans qu'on ait vu le coup venir.

Link to comment
il y a 10 minutes, Mégille a dit :

 

Les partis US font des primaires même pour re-présenter les présidents sortant ?

 

On pourrait aussi avoir un joli schisme générateur de surprise. Du genre, Cruz est investi par le parti, plus ou moins à la dernière minute, Trump décide de se présenter quand même en outsider (façon Teddy Roosevelt), en accusant le GOP d'avoir limité ses mouvements jusqu'à présent, il divise la droite américaine, et Oprah se retrouve à la maison blanche sans qu'on ait vu le coup venir.

 

Je parlais dans le cas o trump ne voudrait pas se représenter.

S'il se représente, il passe et le parti le suivra car Trump contrôle la base électorale du parti.

Link to comment
il y a 37 minutes, Mégille a dit :

Trump décide de se présenter quand même en outsider

 

Quasiment impossible de se présenter sans parti. Même le candidat LP n’arrive pas à être sur le bulletin dans chaque état. 

Link to comment
il y a 4 minutes, Ultimex a dit :

 

Ce n'est pourtant pas déjà arrivé par le passé ?

Je pensais justement à ca https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Élection_présidentielle_américaine_de_1912

Mais je ne me rends pas bien compte de à quel point les choses ont changés depuis (ni de à quel point Trump peut encore les faire changer)

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 20 heures, Neomatix a dit :

C'est pas un problème le poids d'un blindage de réacteur aux sels fondus pour la tenue de route ?

Hmmm, quand je parlais de "voiture au thorium", j'entendais plutôt un générateur à radio-isotope. Que ce soit à partir de thorium, de plutonium ou de tout autre radionucléide adapté (donc qui ponde autant d'alphas que possible et aussi peu de gammas, voire de betas, que possible).

Link to comment
il y a une heure, Rincevent a dit :

Hmmm, quand je parlais de "voiture au thorium", j'entendais plutôt un générateur à radio-isotope. Que ce soit à partir de thorium, de plutonium ou de tout autre radionucléide adapté (donc qui ponde autant d'alphas que possible et aussi peu de gammas, voire de betas, que possible).

Comme sur les sondes spatiales ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Générateur_thermoélectrique_à_radioisotope

Link to comment

 Je parie sur une victoire de Macron aux Européennes (par défaut mais quand même) et je parie que Mélenchon expliquera que l'abstention est une victoire cachée pour la FI. 

 

 Je parie sur l'élection d'un "homme providentiel" à droite en 2022. Un nouveau sorti de nulle part qui nique le game. Comme Trump. Il y a une demande politique pour la droite classique mais avec un homme neuf par contre, m'étonnerait que cette demande ne soit pas comblée. 

 

 Je parie sur une défaite de Trump en 2020, et sur une victoire de Michelle Obama. Faut remobiliser le vote noir. 

 

 Je parie sur Salvini : Tsipras de droite. 

Link to comment
Le 24/09/2018 à 07:23, PABerryer a dit :

2022 la droite reste dans son marais.

JLM  a fait un avc et est out.

Hollande se presente, pourri Macron qui passe péniblement le 1er tour.

Mlp élue présidente avec un record d'abstention.

Liborg fonde le 1er réseau de résistance. 

:lol:

 

Bon. Suite à la récession maousse de 2019, Macron est balayé. La sécu s'effondre. Marion Maréchal (formerly known as Le Pen), sifflotant un programme plus de droite conservatrice que la soupe collectiviste de sa tante, décroche la timbale à la stupéfaction de Méluche.

Link to comment
Il y a 16 heures, Lameador a dit :

Ce n'est pas un pari, c'est une certitude. Seule une destitution "JFK style" pourrait l'empêcher.

S'il n'y a pas de cata économique d'ici là, il sera réélu. Mais c'est une condition forte.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...