Aller au contenu
Tramp

Fake news et racolage

Messages recommandés

L’Immonde mélange encore tout dans ses dernières œuvres.

 

Il faudrait aussi rappeler que la loi impose aux sociétés par action de payer le moins d’impôts possibles du fait de leur devoir fiduciaire envers leurs actionnaires.

 

https://www.lemonde.fr/cumex-files/article/2018/10/18/cumex-files-en-france-plusieurs-milliards-d-euros-d-impots-sur-les-dividendes-echappent-chaque-annee-au-fisc_5371230_5369767.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On devrait les renommer : les supplétifs du monde.

ré-pu-gnants.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'y comprends rien, c'est décrit comme un truc illégal. Si c'est illégal, c'est illégal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils confondent deux pratiques distinctes. Comme confondre le carrousel de TVA, une fraude, et la TVA réduite pour la presse : il y a bien deux fois le mot TVA, mais ça na pas grand chose à voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Dans le jargon, cette discipline s’appelle l’arbitrage de dividendes

Mais qu'est-ce qu'ils racontent, c'est pas ça le dividend arbitrage !

 

il y a 21 minutes, poney a dit :

Je n'y comprends rien, c'est décrit comme un truc illégal. Si c'est illégal, c'est illégal.

Ce n'est probablement pas illégal à mon avis, sinon ça fait des années qu'il y aurait eu des condamnations. D'après ce que j'ai compris, c'est comme si la banque vendait à découvert l'action d'un client. A l'approche du dividende:

1) Le client prête son action à la banque

2) La banque touche le dividende le jour du détachement (payé au porteur) et le cours de l'action perd immédiatement le montant du dividende (dans un marché efficient)

3) La banque rend l'action au client, ainsi que le montant du dividende. 

 

Techniquement c'est la banque qui a touché le dividende (sur lequel elle ne paie pas de CSG, obviously), pas le client.

 

A l'approche du détachement du dividende le short interest (nombre d'actions shortées/flottant) explose, c'est courant comme phénomène.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

En outre, le droit fiscal est devenu tellement compliqué que les administrations fiscales elles-mêmes peinent à en faire des interprétations claires.

 

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/18/cumex-files-le-droit-fiscal-est-si-complique-que-les-administrations-peinent-a-les-interpreter_5371339_4355770.html

 

J'ai pas de mots. Ils se disent pas qu'il y a un problème ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais « somehow » les banques devraient être capable de comprendre les règles que l’Etat pond et ne comprend pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Tramp a dit :

Mais « somehow » les banques devraient être capable de comprendre les règles que l’Etat pond et ne comprend pas.

Parce que ce sont ceux qui régulent qui vont dans le privé appliquer leurs lois ?

 

https://www.bloomberg.com/view/articles/2014-06-26/strict-regulation-makes-the-revolving-door-spin-faster

 

Citation

Regulators want to get higher-paying jobs at banks, so they are hard on banks in ways that force the banks to hire lots of ex-regulators -- to understand complicated rules, say, or to work as monitors for regulatory settlements.

 

Regulators want to get higher-paying jobs at banks, so they are hard on banks in general, hoping that the banks will hire them to just shut them up.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En France, le problème est le suivant : les techniques utilisées par les tradeurs (prêter, acheter ou vendre une action pour une courte durée) ne sont pas illégales en soi, c’est la finalité fiscale qui peut l’être. Mais elle est très difficile à prouver. Et le fisc français doit composer avec ce problème.

 

En France, le problème est le suivant : les techniques utilisées par les assassins (prêter, acheter ou vendre un couteau pour une courte durée) ne sont pas illégales en soi, c’est la finalité qui peut l’être. Mais elle est très difficile à prouver. Et la police française doit composer avec ce problème.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc si je comprends bien, on a un schéma a peu de choses près semblable : a) l'Etat construit au fil du temps un arsenal fiscal ultra complexe b) les grandes banques qui ont les moyens d'employer des spécialistes trouvent un moyen légal de diminuer leurs impots c) l'Etat ne comprend pas ses propres règles et soupçonne qu'il y a fraude mais ne peut le vérifier d) les journalistes altercomprenants supputent dès le départ que, puisqu'il y a évitement d'un impot, il y a fraude e) au final, a part quelques experts fiscalistes que ne peuvent s'offrir que les gros requins, personne n'y comprend rien.

 

J'esasye de me souvenir des arguments contre la flat tax, mais j'ai du mal ... ah oui, "utopique et inégal".

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le titre était très bon ; j'ai cliqué dessus et je me suis souvenu que j'étais sur Le Monde. Je n'ai donc pas lu la suite :

 

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/10/20/halte-au-pillage-fiscal_5372287_3232.html

 

Mais très bon titre. Les 5 meilleurs mots de ce journal depuis la mort de Beuve Mery.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/10/2018 à 00:58, Bézoukhov a dit :

Le titre était très bon ; j'ai cliqué dessus et je me suis souvenu que j'étais sur Le Monde. Je n'ai donc pas lu la suite :

 

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/10/20/halte-au-pillage-fiscal_5372287_3232.html

 

Mais très bon titre. Les 5 meilleurs mots de ce journal depuis la mort de Beuve Mery.

 

Oui, ces escrocs du Monde tentent de retourner l'expression "pillage fiscal" au profit du fisc. C'est ignoble. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens c'est marrant, c'était une grosse partie de mon taff sur le desk où j'étais il y a un an.

 

Neomatix --> c'est pas aussi simple que ça, c'est pas juste tu empruntes et tu obtiens 100% du div, la loi est pas aussi conne.

Mais c'est clair que l'optimisation fiscale était vraiment abusée, je me demandais pourquoi il n'y avait aucun scandale dans les journaux là dessus, me voici servi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×