Jump to content
0100011

Guerre civile culture, IDW, SJW & co

Recommended Posts

il y a 1 minute, Philiber Té a dit :

 

C'est un faux test fait pour se moquer des SJW hein.

Ah :mrgreen: Très réaliste !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne t'inquiète pas, c'est pas grave, comme pour ce test il est impossible d'avoir un bon score pour une personne normale : https://www.oca.scientologie.fr Tu réussira seulement si tu es la réincarnation de Ron Hubbard, auquel cas Davis Miscavige viendra t'annoncer lui même les résultats en hélicoptère. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Philiber Té said:

 

C'est un faux test fait pour se moquer des SJW hein.

J'avais bien compris, mais c'est quand même vachement bizarre comme mot

Share this post


Link to post
Share on other sites

VOUS ÊTES PARFAIT, CONTINUEZ D’ÊTRE AUSSI WOKE

480

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu nous enverras des cacahuètes quand on sera au goulag stp ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un point de vue alternatif sur les soucis dans les universités US :

https://palladiummag.com/2019/08/05/the-real-problem-at-yale-is-not-free-speech/

 

Tl ; dr le gars dit grosso modo que tout ce délire n'a strictement aucun sens en soi mais n'est juste qu'une forme de sélection sociale via une idéologie constamment mouvante que tout le monde doit suivre et dépasser pour être accepté et/ou discrètement atteindre ses buts. Une merveille pour sociologues qui s'amuseraient à regarder pourquoi et comment ça part en vrille de cette manière.

 

N'étant pas sur place, j'ai du mal à juger.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, cedric.org a dit :

Tl ; dr le gars dit grosso modo que tout ce délire n'a strictement aucun sens en soi mais n'est juste qu'une forme de sélection sociale via une idéologie constamment mouvante que tout le monde doit suivre et dépasser pour être accepté et/ou discrètement atteindre ses buts. Une merveille pour sociologues qui s'amuseraient à regarder pourquoi et comment ça part en vrille de cette manière.

Quand j'étais collégien, chaque année voyait son lot de gadget(s) proposés/vendus aux gamins : osselets, figurines, cartes, etc.

Je pense en particulier aux cartes qui décrivent un univers fantasmatique.

La bonne connaissance de ces cartes, des personnages, de leurs pouvoirs, de l'univers lui-même, était nécessaire pour bien s'intégrer au reste du troupeau qui avait déjà commencé à pratiquer.

Les univers en question étaient complètement échevelés, sans aucun sens bien profond

... mais ou bien on suivait, ou bien on était hors du coup de la mini-religion en question.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

Les univers en question étaient complètement échevelés, sans aucun sens bien profond

Ne dit pas de mal de Magic, okay, le lore est vachement bien !

(mais c'est plus pour lycéen / vieux geek que pour collégien)

  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Mégille said:

Ne dit pas de mal de Magic, okay, le lore est vachement bien !

(mais c'est plus pour lycéen / vieux geek que pour collégien)

C'est pas sa génération (si je ne m'abuse).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Rübezahl a dit :

Les univers en question étaient complètement échevelés, sans aucun sens bien profond

... mais ou bien on suivait, ou bien on était hors du coup de la mini-religion en question.

 

Je trouve ça abusé de mettre des scuds à EELV sur un tel fil, comme ça, l'air de rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/08/2019 à 15:27, Rincevent a dit :

Voilà, il n'y a pas plus anti-SJW qu'un bon gros stalinien (il faut bien leur trouver des qualités, malgré tout).

 

Les communistes en général (les vrais hein)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah, -110, je suis problématique pour ces cons, c'est plutôt une bonne nouvelle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Rübezahl a dit :

Quand j'étais collégien, chaque année voyait son lot de gadget(s) proposés/vendus aux gamins : osselets, figurines, cartes, etc.

Je pense en particulier aux cartes qui décrivent un univers fantasmatique.

La bonne connaissance de ces cartes, des personnages, de leurs pouvoirs, de l'univers lui-même, était nécessaire pour bien s'intégrer au reste du troupeau qui avait déjà commencé à pratiquer.

Les univers en question étaient complètement échevelés, sans aucun sens bien profond

... mais ou bien on suivait, ou bien on était hors du coup de la mini-religion en question.

 

J’ai eu droit aux cartes de joueurs de foot, aux billes, aux pogs, aux tamagotchis, aux chaussures CAT, aux blousons Scot (Schot?), aux Nokia truc muche. Autant de babioles gaspillées sur l’autel de la construction d’une communauté via l’exclusion de certains membres. Aussi utile que pathétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, G7H+ a dit :

Autant de babioles gaspillées sur l’autel de la construction d’une communauté via l’exclusion de certains membres. Aussi utile que pathétique.

C'est quelque chose qui existe toute la vie, de l'école à la maison de retraite, tous ces codes de reconnaissance d'une communauté, d'un milieu socio machin. Faut juste parvenir à ne pas en faire des obstacles, et aller au-delà. Ou pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, cedric.org a dit :

Un point de vue alternatif sur les soucis dans les universités US :

https://palladiummag.com/2019/08/05/the-real-problem-at-yale-is-not-free-speech/

 

Tl ; dr le gars dit grosso modo que tout ce délire n'a strictement aucun sens en soi mais n'est juste qu'une forme de sélection sociale via une idéologie constamment mouvante que tout le monde doit suivre et dépasser pour être accepté et/ou discrètement atteindre ses buts. Une merveille pour sociologues qui s'amuseraient à regarder pourquoi et comment ça part en vrille de cette manière.

 

N'étant pas sur place, j'ai du mal à juger.

 

Il y a 1 heure, G7H+ a dit :

 

J’ai eu droit aux cartes de joueurs de foot, aux billes, aux pogs, aux tamagotchis, aux chaussures CAT, aux blousons Scot (Schot?), aux Nokia truc muche. Autant de babioles gaspillées sur l’autel de la construction d’une communauté via l’exclusion de certains membres. Aussi utile que pathétique.

C'est en effet un aspect important du phénomène qui nous concerne (parce que l'homme est un animal coalitionnel, tout ça), mais ça n'épuise pas le sujet. Notamment, aucune administration d'université n'a jamais activement soutenu ni ne s'est fait le bras armé des collectionneurs de cartes Panini ou des porteurs de Doc Martens, et encore moins en nuisant passivement ou activement à leurs outgroups respectifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, G7H+ a dit :

 

J’ai eu droit aux cartes de joueurs de foot, aux billes, aux pogs, aux tamagotchis, aux chaussures CAT, aux blousons Scot (Schot?), aux Nokia truc muche. Autant de babioles gaspillées sur l’autel de la construction d’une communauté via l’exclusion de certains membres. Aussi utile que pathétique.

la clope comme instrument de socialisation

Share this post


Link to post
Share on other sites

- 10 seulement, il va falloir faire un sérieux examen de conscience.

 

il y a une heure, Bisounours a dit :

C'est quelque chose qui existe toute la vie, de l'école à la maison de retraite, tous ces codes de reconnaissance d'une communauté, d'un milieu socio machin. Faut juste parvenir à ne pas en faire des obstacles, et aller au-delà. Ou pas.

Yup.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, G7H+ a dit :

 

J’ai eu droit aux cartes de joueurs de foot, aux billes, aux pogs, aux tamagotchis, aux chaussures CAT, aux blousons Scot (Schot?), aux Nokia truc muche. Autant de babioles gaspillées sur l’autel de la construction d’une communauté via l’exclusion de certains membres. Aussi utile que pathétique.

Eh ! On a le même âge on dirait !

On suivait la mode sans trop savoir. Tout le monde a son sac Eastpak encore aujourd'hui. Celui que j'ai acheté en 1999 est toujours en vente.

*Schott

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Rincevent said:

 

C'est en effet un aspect important du phénomène qui nous concerne (parce que l'homme est un animal coalitionnel, tout ça), mais ça n'épuise pas le sujet. Notamment, aucune administration d'université n'a jamais activement soutenu ni ne s'est fait le bras armé des collectionneurs de cartes Panini ou des porteurs de Doc Martens, et encore moins en nuisant passivement ou activement à leurs outgroups respectifs.

Et c'est pour ça que l'article est intéressant dans le sens où il pointe bien du doigt l'agenda politique de yale d'un côté (ou alors un simple nouveau moyen, dangereux, de contrôler sa population ?) et les idiots utiles de l'autre. Ça me fait penser, de manière encore plus caricaturale, à cette honte de l'argent qu'ont les européens et plus encore les français. Aurait-on exporté quelque chose ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, cedric.org a dit :

Et c'est pour ça que l'article est intéressant dans le sens où il pointe bien du doigt l'agenda politique de yale d'un côté (ou alors un simple nouveau moyen, dangereux, de contrôler sa population ?) et les idiots utiles de l'autre.

Pas nécessairement un moyen de contrôler sa population au sens le plus général, mais un moyen pour les élites de rester en place malgré leur échec :

Citation

If you were the ruler while everything was burning around you, and you didn’t know what to do, what would you do? You would deny that you are in charge. And you would recuperate the growing discontented masses into your own power base, so that things stay comfortable for you. And you would recuperate the growing discontented masses into your own power base, so that things stay comfortable for you.

 

Il y a 22 heures, cedric.org a dit :

Ça me fait penser, de manière encore plus caricaturale, à cette honte de l'argent qu'ont les européens et plus encore les français. Aurait-on exporté quelque chose ?

Non, cette honte du pouvoir n'a pas grand chose à voir avec la honte de l'argent. Elle a tout à voir avec le paragraphe que je cite plus haut, et qui me rappelle tout à fait la réflexion qu'exprimait @Bézoukhov sur le concept de "l'élite de la nation", ou encore la phase finale de l'extension de l'esprit démocratique au sens de Tocqueville.

 

(Mais on a quand même exporté la French theory, hein.)

 

Et donc plus loin dans le même article, on a, de manière plus explicite, la description de la fatigue des élites :

Citation

the conventional standards of elite morality, based on responsible use of power—actually responsible, not just a convenient feeling of doing good—are much harder, and based on the very self-consciousness that everyone is trying to avoid.

 

Quand les élites baissent les bras et ne défendent plus les institutions et leur vocation, n'importe quelle clique organisée peut les détruire :

Citation

In effect, a large fraction of the administrators form a revolutionary class within the rest of the university structure. They use both their existing power and new ideological mandates to expand their own domain at the expense of other players. The purpose of the administrators is to shape, tear down, and rebuild the university on the institutional level, which lets them act on ideological goals in a way students and faculty generally cannot. The people filling these expanded roles often come from the student body itself, having served in student government or activist student organizations before transitioning into their bureaucratic roles after graduation. This is the human institutional structure behind the ideological phenomenon.

L'autogestion par l'UNEF, sous amphètes.

 

Citation

Maybe the university has lost every purpose other than giving students a social environment in which to party. If the students aren’t educated or visionary, at least they’re networking and hedonically satisfied.

Except they’re not. It would be one thing if they were happy—but even this is not true. They don’t know what is expected of them, or what they should aspire to be. The lack of expectations creates nihilistic tendencies and existential crises.

Au mieux ils iront chez Peterson et feront quelque chose de leur vie. Au pire, une idéologie leur donnera l'impression de ne pas être vides. Les lendemains vont déchanter, mais alors quelque chose de bien.

 

(Oui, tout l'article est excellent, mais la section "Who's in charge?" est particulièrement éclairante.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Rincevent a dit :

Maybe the university has lost every purpose other than giving students a social environment in which to party.

 

C'est pas les écoles de commerce ça ? (et Centrale entre 1993 et 2004, mmhh).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bézoukhov a dit :

(et Centrale entre 1993 et 2004, mmhh)

Toi, t'en dis trop, donc t'en dis pas assez. :lol: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/08/2019 à 23:39, Frenhofer a dit :

Tout le monde a son sac Eastpak encore aujourd'hui. 

 

J'ai eu un cartable jusqu'en troisième ou seconde et jamais de Eastpack. J'ai toujours cultive mon côté punk (la seule exception étant ma phase Paladin LB quand j'ai découvert D&D, vite remplacé par des bardes CN).

 

Le 15/08/2019 à 23:09, cedric.org a dit :

Un point de vue alternatif sur les soucis dans les universités US :

https://palladiummag.com/2019/08/05/the-real-problem-at-yale-is-not-free-speech/

  

 

J'ai lu, un peu en diagonale, et ça me semble très matérialiste comme approche ; très dynamique de classe et de compte en banque. Alors que le fond du problème est culturel. D'ailleurs :

 

Il y a 2 heures, Rincevent a dit :

Oui, tout l'article est excellent, mais la section "Who's in charge?" est particulièrement éclairante

 

C'est éclairant parce que ça parle de culture.

 

"The standards of reality, and the standards of morality not based solely on being woke, are ousted. That’s because the conventional standards of elite morality, based on responsible use of power—actually responsible, not just a convenient feeling of doing good—are much harder, and based on the very self-consciousness that everyone is trying to avoid."

 

Pour moi, on est grosso modo dans la continuation de ce que Arendt appelait la crise de la culture (plutôt la crise de l'autorité et la crise de l'éducation que le passage sur la culture à proprement parler d'ailleurs), et Bell les contradictions culturelles du capitalisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 8/16/2019 at 11:39 PM, Frenhofer said:

Tout le monde a son sac Eastpak encore aujourd'hui. 

NON.

 

Et moi j'avais un scooter à 14 ans je ne l'ai même pas fait débrider histoire de me singulariser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Mathieu_D a dit :

Et moi j'avais un scooter à 14 ans je ne l'ai même pas fait débrider histoire de me singulariser.

 

Et 20 ans plus tard, t'es un fier mangeur de soupe aux légumes et t'as un barbecue électrique. 

Alors que moi j'avais un kit 70, un pot Conti, un filtre a air et une kit carbu et maintenant j'ai un gros Weber. 

 

Coïncidence ? Ail don't think so. 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'me tâte encore pour le Weber électrique d'ailleurs.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, poney a dit :

kit carbu et maintenant j'ai un gros Weber

Mmmhhh, je sens comme une continuité.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Neomatix a dit :

Mmmhhh, je sens comme une continuité.

 

 

Polini ❤️

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Rincevent
      La voix de Ben Shapiro m'irrite, mais quand il raconte des trucs intéressants, je fais facilement abstraction. Par contre, je trouve extraordinaire la voix de Niall Ferguson (et cet accent, bordel, ça remplit mes oreilles de classiosité brute).
    • By Eltourist
      très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity
    • By Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×
×
  • Create New...