Jump to content
Sign in to follow this  
Bézoukhov

Trumponomics

Recommended Posts

Bonjour !

 

Je souhaite lancer un sujet sur la politique économique des US depuis que Trump est président. Je l'appelle Trumponomics, mais il s'agit de discuter plus généralement de l'état économique des US après 2015. J'entends depuis quelques semaines le journaliste français mainstream dire que ce qui menace les US, c'est le manque de main d'oeuvre. C'est... ironique.

 

Passons sur le journalisme français. L'idée de ce sujet est plutôt de se poser la question de l'efficacité de la politique économique US vis-à-vis de trois grands sujets :

  1. Sa capacité à amplifier/atténuer la prochaine crise pour les US (d'un côté) et pour le reste du monde ;
  2. Sa capacité à ramener une certaine vigueur économique dans la rustbelt, et plus généralement, dans la partie inférieure de la classe moyenne US ;
  3. L'impact de la politique commerciale US sur l'industrie US à moyen terme (production industrielle, nombre d'emplois industriels, niveau de coûts...).

 

Tout d'abord, il s'agit peut-être de se mettre d'accord sur les faits principaux de cette politique économique :

 

  • En termes exogène :
    • Les zones côtières économiquement actives profitent d'un haut de cycle ;
    • L'ensemble des US profite depuis quelques années du gaz de schiste à bas prix ;
  • En termes de politiques publiques :
    • Les taux remontent progressivement et on peut s'attendre à la fin de la planche à billets ;
    • La politique de Trump est marquée par une baisse des recettes (coupes fiscales) avec, peu ou prou, un maintien des dépenses ;
    • Trump affiche une volonté de couper les dépenses dans certains secteurs fédéraux mais on en voit pas la couleur ;
    • Il y a un vrai travail de dérégulation mené par l'administration Trump mais son impact ne me semble pas quantifié ;
    • Somme toute la politique de l'administration républicaine semble peu différente de Reagan ;
  • En termes de politique commerciale :
    • Les US semblent maintenir une politique de grands accords commerciaux bilatéraux avec leurs alliés historiques ;
    • Toutefois, ils profitent de la trop grande dépendance de la Chine à l'export pour leur mettre le couteau sous la gorge et obtenir on ne sait quoi.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas le temps de répondre longuement à l'instant, mais d'abord c'est un bon résumé. Ensuite je pense que la crise financière, notamment liée à la dette de nombreux états dans le monde, va frapper les US avant la fin de son mandat. Or comme il s'attribue bruyamment les bons chiffres actuels (chômage, croissance), il aura bien du mal à se dédouaner de la catastrophe si celle-ci frappe avant sa réélection. Je crois aussi que tu ne mentionnes pas le plan de relance keynésienne par des dépenses d'infrastructures, dont il avait été question durant la campagne mais dont je n'ai pas suivi l'éventuelle application. Si c'est comme pour le mur, on peut toujours attendre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Axpoulpe said:

. Or comme il s'attribue bruyamment les bons chiffres actuels (chômage, croissance), il aura bien du mal à se dédouaner de la catastrophe si celle-ci frappe avant sa réélection.

Bizarrement, je pense qu'il y arrivera très facilement (à se dédouaner).

 

Le:

"Quand cela marche, c'est grâce à moi. Quand cela foire c'est à cause des autres" c'est un classique des politiques. Et je ne vois absolument pas pourquoi Trump ne s'y plierait pas sur l'économie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Marlenus said:

Bizarrement, je pense qu'il y arrivera très facilement (à se dédouaner).

 

Le:

"Quand cela marche, c'est grâce à moi. Quand cela foire c'est à cause des autres" c'est un classique des politiques. Et je ne vois absolument pas pourquoi Trump ne s'y plierait pas sur l'économie.

 

Ouais, en fait t’as raison je crois. Ses supporters le suivront, mais ça peut faire basculer des indécis, surtout si les médias arrivent à faire pleurer dans les chaumières sur la gravité de la crise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien synthétisé.

J'aimerais bien des chiffres et des faits pour illustrer le propos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2018 à 10:20, Axpoulpe a dit :

Ensuite je pense que la crise financière, notamment liée à la dette de nombreux états dans le monde, va frapper les US avant la fin de son mandat.

 

Quand tu prends les différents éléments, je ne suis pas sûr qu’une crise des dettes souveraines fasse si mal aux USA :

- si la FED remonte les taux correctement, la dette US deviendra une valeur refuge face au reste du monde, en plus de la qualité intrinsèque du dollar ;

- Et si les US sortent un peu du commerce international, ça devrait un peu atténuer la crise.

 

La récession devrait moins frapper les US (thanks to the Fed) et Trump pourra s’en enorgueillir. En plus comme ceux qui morfleront seront les émergents on peut s’attendre à plus d’investissement industriel aux US.

 

A la limite, ça donnera aux Reps une tribune pour refuser un plan d’aide à Wall Street. Ceux qui veulent investir hors des US ne peuvent s’en prendre qu'à eux mêmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la dette US qui explose, avec un déficit doublé par rapport à la dernière année d'Obama malgré une forte croissance, quels risques exactement?

Sinon Trump est contre la remontée des taux (ce qui ne veut pas dire que la fed va l'écouter).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Fagotto a dit :

Et la dette US qui explose, avec un déficit doublé par rapport à la dernière année d'Obama malgré une forte croissance, quels risques exactement? 

 

Doublé ? J'étais plutôt autour de 20%.
Après, dans le cadre d'une crise des dettes souveraines, je disais simplement que je ne pense pas que la dette US souffrirait trop, parce que au fond, c'est celle qui inspire le plus confiance. C'est le privilège du dollar.

 

Si on sort du cadre limité de cette expérience de pensée, je n'ai pas vraiment d'idée quant à l'impact général du creusement de la dette US. Disons que je ne sais pas à partir de quel moment les investisseurs se poseront des questions.

 

Il y a 5 heures, Fagotto a dit :

Sinon Trump est contre la remontée des taux (ce qui ne veut pas dire que la fed va l'écouter).

 

D'où un topic sur l'économie sous Trump en général, et pas sur les idées de Trump, qui ferait courir l'inflation si il n'y avait pas la Fed.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La dette US paie le même taux d’interet que la dette portugaise. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 hours ago, Bézoukhov said:

Doublé ? J'étais plutôt autour de 20%.

 

En fait +33% entre 2016 & 2018.

Dans ma tête je pensais qu'ils étaient déjà à 1000 milliards de déficit mais non, ce sera pour 2019...

Ce qui est inquiètant c'est de creuser à ce point alors que la croissance semble bonne, les keynésiens doiuvent dire que c'est de la relance contra-cyclique, si la croissance baisse ça va pas être beau à voir, si la Chambre passe Dem les Reps n'auront plus l'occasion de couper dans les dépenses sociales, comme ils ont promis de le faire, sans jamais le faire bien sur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu plusieurs analyses qui disent en gros sur la politique de Trump:

 

Réduire les prélèvements, augmenter les dépenses, cela marche du tonnerre.

Cela reviens à mettre les gaz pour faire avancer sa voiture.

Sauf qu'en même temps tu construis le mur devant ta voiture.

 

Je ne sais pas à quel point cette vision simpliste est la bonne (surtout que cela ne viens pas de pro Trump), j'avoue avoir du mal à voir tous les facteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Marlenus a dit :

J'ai lu plusieurs analyses qui disent en gros sur la politique de Trump:

 

Réduire les prélèvements, augmenter les dépenses, cela marche du tonnerre.

Cela reviens à mettre les gaz pour faire avancer sa voiture.

Sauf qu'en même temps tu construis le mur devant ta voiture.

 

Je ne sais pas à quel point cette vision simpliste est la bonne (surtout que cela ne viens pas de pro Trump), j'avoue avoir du mal à voir tous les facteurs.

Bah, il voulait de toute façon construire un mur, non ? Autant qu'il se le prenne. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Marlenus a dit :

augmenter les dépenses

 

Ben déjà je n'arrive même pas exactement à savoir ce qui se passe sur les dépenses. Sur certains sites, je trouve du +7% de dépenses au global. Et ici, qui est le seul endroit où j'ai un historique avec un breakdown par grand poste : https://www.usgovernmentspending.com/federal_budget_estimate_vs_actual_2018_XXbs1n#usgs302 je trouve -6% projeté pour 2018 (mais je ne sais pas si leur guess est annualisé donc pas capable de savoir si les coupes sont effectives).

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’y comprends rien à la monnaie...

 

 

Et donc les taux US vont remonter au dessus du taux de l’assurance vie française. Mmmmh.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...