Jump to content
Bézoukhov

Gilets jaunes

Recommended Posts

il y a 8 minutes, cedric.org a dit :

Et donc il ne devrait pas bénéficier de la liberté de la presse ?

La liberté d'expression n'est elle pas supérieure  ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Bisounours a dit :

Il est un citoyen lambda qui a révélé des trucs glauques. Avec raison. Mais à mon sens il est pas journaliste.

 "Un journaliste est une personne qui recueille, écrit ou distribue des informations". Il recueille, écrit et distribue des informations concernant les mouvements sociaux depuis 2014. Qu'es-ce qu'il te faut de plus, une carte de presse ? 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article de @h16 est remarquable sur cette affaire.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au delà de la liberté de la presse on appréciera quand même qu'un doigt d'honneur aux forces de l'ordre dans une manifestation vaut une arrestation.

 

On aurait aimé voir les policiers aussi à cheval sur la loi quand ils glandaient devant les punks à chien à NDDL ou quand leurs collègues cognaient en dehors de toute légalité sur des journalistes ou des médics.

  • Yea 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, NoName a dit :

Au delà de la liberté de la presse on appréciera quand même qu'un doigt d'honneur aux forces de l'ordre dans une manifestation vaut une arrestation.

Oui, tout à fait.

En l'occurrence, comme l'écrit h16 dans son article, la liberté de la presse ce n'est pas celle de faire un doigt d'honneur. Donc la réaction du monde journalistique est assez déplacée en ce sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur quoi porte le débat ici ? 

Est ce que l'on considère que le doigt d'honneur ne constitue pas un outrage qui justifie l'arrestation de l'individu ? Qui pense cela ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Wayto a dit :

 "Un journaliste est une personne qui recueille, écrit ou distribue des informations". Il recueille, écrit et distribue des informations concernant les mouvements sociaux depuis 2014. Qu'es-ce qu'il te faut de plus, une carte de presse ? 

Je suis d'accord pour dire que Assange a eu une activité de journaliste. Oui, tu as raison.

Ensuite il y a le statut, avec ce qu'il peut comporter d'abus, de prérogatives, de privilèges que l'on peut contester, mais aussi qui permet de protéger. Si ce statut est borné et limité par l'État, c'est un grave problème/liberté d'exercer ; si il est défini et défendu par la profession, ce peut être positif.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, POE a dit :

Sur quoi porte le débat ici ? 

Est ce que l'on considère que le doigt d'honneur ne constitue pas un outrage qui justifie l'arrestation de l'individu ? Qui pense cela ?

Bah il semblerait que non. Deux poids deux mesures

C'est vrai que si je fais ce geste à l'encontre de mon voisin, il est peu probable que je soies poursuivie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Bisounours a dit :

Tu as une autre question piège ?

 

Ce n'étaient pas des questions pièges mais une manière de t'inviter à réfléchir autrement à l'affirmation de Tramp : "La liberté de la presse c’est pour tout le monde aussi. Pas que pour les journalistes officiels."

Si ce qui définit un journaliste, c'est sa manière d'agir et pas son diplôme ou sa carte de presse, tout le monde peut faire du journalisme, non ? :jesaispo:

 

De manière plus générale, ce n'est pas la première fois qu'on constate des irrégularités de traitement de la part des forces de l'ordre envers les journalistes (même en mettant de côté le fait qu'ils se sentent parfois pousser des ailes pour leur grande cause publique...). Mais comme toujours, on ne sait jamais dans le détail si ces manquements aux règles entrainent des conséquences bien concrètes pour les fautifs.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bisounours a dit :

Oui, tout à fait.

En l'occurrence, comme l'écrit h16 dans son article, la liberté de la presse ce n'est pas celle de faire un doigt d'honneur. Donc la réaction du monde journalistique est assez déplacée en ce sens.

 

Sauf que la question du doigt d'honneur est un prétexte utilisé par les forces de l'ordre pour faire chier un journaliste, puisque comme le dit @NoName lorsque c'est un poivrot ou un punk à chien qui leur en fait un, le traitement est diamétralement opposé. Au moins depuis 2015 le traitement des journalistes par la police en France est pointé du doigt. Là on a une situation où un journaliste perd ses nerfs après une "erreur" de policiers et la justice lui tombe immédiatement dessus. Comme de par hasard, un journaliste spécialisé dans les mouvements sociaux qui a reporté à plusieurs reprises les mauvais comportements de la police depuis 4 ans.
 

La justice l'interdit - dans les faits - de faire son métier pendant 6 mois https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2019/04/22/mobilisation-en-soutien-a-gaspard-glanz-defere-apres-une-interpellation-en-manifestation_5453511_1653578.html
La liberté de la presse en prend un coup (parce qu'il aurait très bien pu y avoir procès sans interdiction de séjour).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Bisounours a dit :

Oui, tout à fait.

En l'occurrence, comme l'écrit h16 dans son article, la liberté de la presse ce n'est pas celle de faire un doigt d'honneur. Donc la réaction du monde journalistique est assez déplacée en ce sens.

 

Et pourtant le doigt d’honneur c’est bien de la liberté d’expression. 

 

As the U.S. Supreme Court has held:

“The freedom of individuals verbally to oppose or challenge police action without thereby risking arrest is one of the principal characteristics by which we distinguish a free nation from a police state." City of Houston v. Hill, 482 U.S. 451, 462 (1987)).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si l'on en a déjà parlé, mais voici l'appel de ST Nazaire, le manifeste national des Gilets Jaunes, particulièrement explicite.

https://reporterre.net/Gilets-jaunes-l-Appel-de-Saint-Nazaire

 

J'ai soutenu ce mouvement au début. Désormais les forces de l'ordre ont toute ma sympathie. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Tramp a dit :

Et pourtant le doigt d’honneur c’est bien de la liberté d’expression

Ben oui, justement, rien à voir avec la liberté de la presse. Une expression moche, mais bon, on va pas parler d'esthétique de l'expression...

Et bien évidemment que comme je l'ai déjà écrit, si je fais ce geste à l'encontre de mon voisin, je ne serais certainement pas poursuivie de la même manière, il y a même un article du code pénal à ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Bisounours a dit :

Ben oui, justement, rien à voir avec la liberté de la presse.

 

Quand ça sert d’excuse pour arrêter un journaliste ça a tout à voir avec la liberté de la presse. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Waren a dit :

Je ne sais pas si l'on en a déjà parlé, mais voici l'appel de ST Nazaire, le manifeste national des Gilets Jaunes, particulièrement explicite.

https://reporterre.net/Gilets-jaunes-l-Appel-de-Saint-Nazaire

 

J'ai soutenu ce mouvement au début. Désormais les forces de l'ordre ont toute ma sympathie. 

 

 

Ce mouvement etait pourtant anarcho-capitaliste a ses debuts. Malheureusement, les dix liborgiens que nous sommes ont passe trop de temps a tergiverser alors ils sont devenus completement socialistes. :jesaispo:

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Johnnieboy a dit :

Ce mouvement etait pourtant anarcho-capitaliste a ses debuts. Malheureusement, les dix liborgiens que nous sommes avons passe trop de temps a tergiverser alors ils sont devenus completement socialistes. :jesaispo:

 

Mais non, ils sont devenus socialistes précisément parce que trop de liborgiens les ont accusé de l'être !

Share this post


Link to post
Share on other sites

La liberté de la presse , comme la liberté religieuse, ne sont pas des principes mais des simples conséquences de la liberté d'expression. Ce sont des faux concepts.

 

 

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est plutôt à côté de la plaque. C’est une suite de procès d’intention qui conclut que « bon c’est pas très bien mais comme c’est un gauchiste, ça passe quand même ». Surprise, tous les droitiers approuvent. Mais n’oublions pas d’etre tous mobilisé pour défendre la liberté d’expression de ceux bien à droite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’affaire est entendue et ne peut en rester là. Des poursuites doivent être engagées, c’est certain. Des policiers doivent être poursuivis, c’est sûr. Castaner doit démissionner, c’est un minimum. Macron doit au moins faire une contrition publique et remettre l’ISF, forcément.

 

Pur procès d’intention.

 

Tout d’abord, on ne peut s’empêcher de trouver de plus en plus fine la limite entre le journalisme et le pur militantisme.

 

J’invite l’auteur à lire Tocqueville : le journalisme est inséparable du militantisme.

 



il semble délicat d’approuver le militantisme actif en surcroît du journalisme en ce que le second devient vite l’excuse systématique et le passe-droit générique du premier.

 

Affirmation sans preuve. Niveau journalistique du Monde donc.

 

On a bien du mal à ne pas voir que cette affaire illustre justement assez bien le corporatisme de la profession, maintenant activement occupée à savoir comment faire pour empêcher que ce genre de gardes à vue ne se reproduise.

 

Ce que n’importe quel libéral devrait se réjouir. A fortiori quand on aime les corps intermédiaires. 

 

Pourtant, un principe qu’il serait bon de rappeler est celui d’isonomie, c’est-à-dire de stricte égalité devant la loi.

 

Ce serait pertinent si H16 n’était pas un défenseur des niches fiscales. 

 

En fait, tous les fiers éditorialistes analysent la scène en tenant compte de la profession de Gaspard Glanz, alors même que, dans un vrai pays de droit, cela ne devrait même pas faire l’objet d’un débat

 

Même dans un véritable état de droit, si viser des citoyens est inacceptable, il est encore plus inacceptable de viser du travail de journaliste vu qu’il sert encore de contre pouvoir. Le Monsieur ici présent étant à la fois journaliste amateur et citoyen, il devrait donc attirer deux fois plus de sympathie. 

 

Or, tout le problème est là : les journalistes et éditorialistes sont prompts à s’embraser pour ce qui s’apparenterait à une coercition trop méchante envers leur caste, en oubliant qu’elle devrait s’exercer avec la même force sur eux que sur le reste du peuple

 

Au contraire : comme H16 défend toutes les niches fiscales comme espace de liberté, il devrait défendre les privilèges des journalistes comme autant d’espaces de libertés.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben c'est une analyse de Tramp. La finesse de la charcuterie allemande dans un bain de vinaigre anglais pour fish'n'chips. 

 

Manifestement, l'isonomie est un concept bien trop complexe pour lui.

  • Yea 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, h16 a dit :

Manifestement, l'isonomie est un concept bien trop complexe pour lui.

 

Je sais bien ce que c’est.

 

Mais tu peux pas d’un côté 

1) faire la défense des privilèges fiscaux comme tu le fais régulièrement

2) en même temps critiquer ceux qui défendent leur privilèges 

3) dire que les seconds sont hypocrites en ne te l’appliquant pas à toi même.

 

L’isonomie, pour les libéraux, c’est un argument pour restreindre le pouvoir de l’Etat : « si vous, hommes de pouvoir, vous vous permettez ceci, alors vous ne pouvez pas nous l’interdire à nous. » 

Défendre l’esclavage pour tous ne sert pas la cause de la liberté. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Tramp a dit :

Je sais bien ce que c’est.

Mais tu peux pas d’un côté 

1) faire la défense des privilèges fiscaux comme tu le fais régulièrement

2) en même temps critiquer ceux qui défendent leur privilèges 

3) dire que les seconds sont hypocrites en ne te l’appliquant pas à toi même.

 

Bien sûr que si. Pour cela, il faut comprendre des positions subtiles. Malheureusement, tu n'as jamais réellement démontré cette capacité à faire dans la subtilité. Exemple criant : pour toi, dès qu'un policier agit, il a tort et fait de l'abus. 

 

Citation

L’isonomie, pour les libéraux, c’est un argument pour restreindre le pouvoir de l’Etat : « si vous, hommes de pouvoir, vous vous permettez ceci, alors vous ne pouvez pas nous l’interdire à nous. » 

Défendre l’esclavage pour tous ne sert pas la cause de la liberté. 

 

Voilà : subtilité, grandiloquence, choucroute.

  • Yea 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La liberté de la presse, la liberté d'expression sont des sujets mais là le gus est poursuivi pour outrage à agent.

Liberté n'est pas licence, et n'autorise pas à insulter quelqu'un et encore moins lorsque celui est dépositaire de la force publique.

On peut discuter sur le fond : est ce que l'outrage est justifié, on peut discuter sur la forme, est ce que l'usage qui en est fait est utile et nécessaire ?

Que cela concerne le cas particulier ou le cas général.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, POE a dit :

La liberté de la presse, la liberté d'expression sont des sujets mais là le gus est poursuivi pour outrage à agent.

Liberté n'est pas licence, et n'autorise pas à insulter quelqu'un et encore moins lorsque celui est dépositaire de la force publique.

On peut discuter sur le fond : est ce que l'outrage est justifié, on peut discuter sur la forme, est ce que l'usage qui en est fait est utile et nécessaire ?

Que cela concerne le cas particulier ou le cas général.

 

Il y a 4 heures, Tramp a dit :

 

Et pourtant le doigt d’honneur c’est bien de la liberté d’expression. 

 

 

Citation

As the U.S. Supreme Court has held:

“The freedom of individuals verbally to oppose or challenge police action without thereby risking arrest is one of the principal characteristics by which we distinguish a free nation from a police state." City of Houston v. Hill, 482 U.S. 451, 462 (1987)).

 

Tu peux expliquer en quoi être dépositaire de la force publique te met au dessus du commun des mortels ?

 

La constitution française dit :

Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Tramp a dit :

 

L’isonomie, pour les libéraux, c’est un argument pour restreindre le pouvoir de l’Etat : « si vous, hommes de pouvoir, vous vous permettez ceci, alors vous ne pouvez pas nous l’interdire à nous. » 

 

Le libéralisme n'est pas seulement une tactique oratoire qui vise à réduire l'Etat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Le libéralisme n'est pas seulement une tactique oratoire qui vise à réduire l'Etat.

 

C’est clairement pas non plus un égalitarisme. C’est pas pour rien que c’est né dans un pays avec une chambre des Lords. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'attends d'en savoir plus. 

Les CRS partent un peu en roue libre, mais je ne peux m'empêcher de flairer une odeur de souffre. Je préfère en apprendre plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...