Jump to content
Bézoukhov

Gilets jaunes

Recommended Posts

il y a 12 minutes, Flashy a dit :

J'attends d'en savoir plus. 

Les CRS partent un peu en roue libre, mais je ne peux m'empêcher de flairer une odeur de souffre. Je préfère en apprendre plus.

 

Les CRS tu peux encore leur trouver des excuses(même si avec des pincettes vu que ce sont des professionnels - pour reprendre la discussion ci-dessus). La pression, l’énervement. Ces excuses s’appliqueraient d’ailleurs à ceux qui subissent la pression et l’enervement des CRS. C’est le parquet qui pose problème dans ce cas ci amha. C’est aussi son boulot de contrôle le travail de la police. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Tramp a dit :

Les CRS tu peux encore leur trouver des excuses(même si avec des pincettes vu que ce sont des professionnels - pour reprendre la discussion ci-dessus). La pression, l’énervement. Ces excuses s’appliqueraient d’ailleurs à ceux qui subissent la pression et l’enervement des CRS. C’est le parquet qui pose problème dans ce cas ci amha. C’est aussi son boulot de contrôle le travail de la police. 

 

Si je devais pointer des responsables sur l'état d'énervement du CRS moyen, ce ne serait pas les procureurs à qui je penserais. Le procureur, il contrôle éventuellement a posteriori, il ne décide pas de la mobilisation permanente des forces de l'ordre. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Tramp a dit :

Tu peux expliquer en quoi être dépositaire de la force publique te met au dessus du commun des mortels ?

Ce n'est pas le cas en la matière justement : l'outrage est une aggravation de l'injure, les peines encourues sont plus lourdes (la fonction publique est la plus noble, qu'est-ce que tu crois). Donc pas d'atteinte à l'isonomie.

 

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006419489

 

Il y a 2 heures, POE a dit :

La liberté de la presse, la liberté d'expression sont des sujets mais là le gus est poursuivi pour outrage à agent.

Liberté n'est pas licence, et n'autorise pas à insulter quelqu'un et encore moins lorsque celui est dépositaire de la force publique.

On peut discuter sur le fond : est ce que l'outrage est justifié, on peut discuter sur la forme, est ce que l'usage qui en est fait est utile et nécessaire ?

Que cela concerne le cas particulier ou le cas général.

Certes, mais le droit pénal n'a pas vocation à poser des petits pansements sur des sentiments blessés. Les fondements philosophiques de l'infraction d'injure et outrage sont clairement utilitaristes - atteinte à "l'estime de soi, l'honneur et la dignité" (snif) - éthique aux bases plus que fragiles, comme on en a déjà discuté ici. Le bon sens voudrait donc qu'on supprime de telles infractions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon sens, le respect de la police est une des conditions du maintien de l'ordre public. J'accepte en ce sens que les forces de l'ordre bénéficient d'un traitement particulier en terme d'outrage et d'injure car lorsqu'ils sont visés, c'est aussi la force publique qui est remise en cause. La contre partie c'est aussi que j'attends de leur part un devoir d'exemplarité, et un traitement de leurs écarts à la mesure de la protection que la justice leur octroie.

Je dirais que c'est un peu pareil pour la presse, ok pour un traitement particulier c'est à dire une forme de laisser passer, laisser faire à condition que leur conduite soit à la mesure de cette liberté. Si l'usage de la liberté consiste à provoquer les forces de l'ordre, je n'ai pas bien envie de les défendre face aux méchants policiers...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
42 minutes ago, POE said:

Je dirais que c'est un peu pareil pour la presse, ok pour un traitement particulier c'est à dire une forme de laisser passer, laisser faire à condition que leur conduite soit à la mesure de cette liberté. Si l'usage de la liberté consiste à provoquer les forces de l'ordre, je n'ai pas bien envie de les défendre face aux méchants policiers...

 

 

On en revient à la même chose : à qui s'adresse la liberté de la presse? A un certain type de citoyen amélioré? Assange est-il un journaliste? A-t-il le droit à ce "traitement particulier"?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a un trou dans la coque. Et les survivants écopent comme des malades avec un mug à l'effigie de Merluchon.

 

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le ministère de l’Intérieur s’est rendu compte avec stupeur que ses désormais célèbres lanceurs de balles de défense (LBD) étaient classées par la réglementation internationale en… armes de guerre.

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2019/04/24/le-lbd-multi-coups-est-bien-une-arme-de-guerre/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Waren a dit :

Le ministère de l’Intérieur s’est rendu compte avec stupeur que ses désormais célèbres lanceurs de balles de défense (LBD) étaient classées par la réglementation internationale en… armes de guerre.

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2019/04/24/le-lbd-multi-coups-est-bien-une-arme-de-guerre/

 

Les LBD, combien de morts ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, POE a dit :

A mon sens, le respect de la police est une des conditions du maintien de l'ordre public.

 

Les lois pour outragent n’imposent pas le respect mais la peur.

Comment garantir le respect de l’ordre public lorsque certaines personnes sont juges et parties ? C’est la garantie de l’abus de pouvoir. 

Il y a 11 heures, POE a dit :

La contre partie c'est aussi que j'attends de leur part un devoir d'exemplarité, et un traitement de leurs écarts à la mesure de la protection que la justice leur octroie.

 

C’est contradictoire de rendre des gens irresponsables et d’esperer qu’ils seront exemplaires. Les gens irresponsables n’attirent pas le respect. 

 

Il y a 11 heures, POE a dit :

Si l'usage de la liberté consiste à provoquer les forces de l'ordre, je n'ai pas bien envie de les défendre face aux méchants policiers...

 

Parce que finalement, un doigt d’honneur c’est quand même plus grave que deux jours de cachot. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le simple fait qu'un citoyen, journaliste ou pas, ait pris de la GaV pour un doigt d'honneur suffit à déclarer qu'on est dans une situation de deconnage à plein tube

  • Yea 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Indéniablement il y a des débordements policiers inacceptables, des abus de pouvoir et des arrestations abusives. Est-ce que c'est une raison suffisante pour mettre dans un même sac la totalité des forces de l'ordre ? J'ai un peu de mal avec les généralisations.

Toute personne ayant une place où elle peut exercer un contrôle et un ascendant sur quelqu'un pourra être tentée d'en abuser, du guichetier de la caf en passant par le contrôleur de l'hygiène ou le soignant, c'est sans fin.

Le flic en a un peut-être bien plus dangereux, mais en quoi est-il juge et partie ? Il n'est pas la justice logiquement. Et si les deux se confondent à travers des dispositifs exceptionnels et inadmissibles, ce n'est pas lui qu'il faut blâmer ; même si il peut à titre individuel en surjouer, je reste persuadée que d'autres agissent à l'inverse. Mais évidemment, ils font moins parler d'eux.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bisounours a dit :

Le flic en a un peut-être bien plus dangereux, mais en quoi est-il juge et partie ? 

 

Qui t’arrête et te colle au gnouf ?

 

Les abus sur les gardes à vues étaient tellement nombreux qu’elle a été jugé inconstitutionnelle par le Conseil il y a quelques années.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Bisounours a dit :

Indéniablement il y a des débordements policiers inacceptables, des abus de pouvoir et des arrestations abusives. Est-ce que c'est une raison suffisante pour mettre dans un même sac la totalité des forces de l'ordre ? J'ai un peu de mal avec les généralisations.

Toute personne ayant une place où elle peut exercer un contrôle et un ascendant sur quelqu'un pourra être tentée d'en abuser, du guichetier de la caf en passant par le contrôleur de l'hygiène ou le soignant, c'est sans fin.

T'as déjà vu des contre-exemples ? Pas moi. A partir de ce moment là, il y a pas de raison de pas faire de généralisations statistiques, surtout que ce qu'on a appris sur les incitatifs en économie n'arrêtent pas soudainement de s'appliquer quand on parle de la police

 

Citation

Le flic en a un peut-être bien plus dangereux, mais en quoi est-il juge et partie ? Il n'est pas la justice logiquement. Et si les deux se confondent à travers des dispositifs exceptionnels et inadmissibles, ce n'est pas lui qu'il faut blâmer ; même si il peut à titre individuel en surjouer, je reste persuadée que d'autres agissent à l'inverse. Mais évidemment, ils font moins parler d'eux.

 

D'un point d vue concret, la GaV est déjà une condamnation en soi. Donc juge et partie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, NoName a dit :

T'as déjà vu des contre-exemples ? Pas moi.

D'un point d vue concret, la GaV est déjà une condamnation en soi. Donc juge et partie.

Les contre exemples ce sont tous ceux qui ne font rien de plus que le minimum. On va pas en faire des articles pour ameuter les foules. Zéro intérêt.

Oui, précisément, les GàV. Mais qui les a mises en œuvre ? Elles sont abusives dans beaucoup de cas et principalement pour les GJ il semblerait, mais en dehors de ces cas et de ce mouvement, je serais bien incapable de dire lesquelles sont abusives dans certaines enquêtes. Je ne suis pas une spécialiste de la procédure pénale et tout le tremblement.

il y a 6 minutes, Tramp a dit :

 

Qui t’arrête et te colle au gnouf ?

C'est quoi, le gnouf ? La GàV ? Parce que autrement, il faut une décision de justice, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Bisounours a dit :

Indéniablement il y a des débordements policiers inacceptables, des abus de pouvoir et des arrestations abusives. Est-ce que c'est une raison suffisante pour mettre dans un même sac la totalité des forces de l'ordre ? J'ai un peu de mal avec les généralisations.

 

Sauf que c'est un phénomène connu, récurrent et que rien ne vient endiguer visiblement. C'est donc plutôt logique (et sain) de critiquer une institution qui détient une mission aussi importante et sensible.

 

Sinon la vidéo est sortie :

 

 

"bah Gaspard, c'est une infraction ça !"

  • Yea 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Bisounours a dit :

C'est quoi, le gnouf ? La GàV ? Parce que autrement, il faut une décision de justice, non ?

 

Pour les peines plus longues. Mais passer une journée au poste est déjà une punition en soit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Bisounours a dit :

Elles sont abusives dans beaucoup de cas et principalement pour les GJ il semblerait, mais en dehors de ces cas et de ce mouvement, je serais bien incapable de dire lesquelles sont abusives dans certaines enquêtes

 



Dans une décision rendue publique le 30 juillet 2010, le Conseil constitutionnel a déclaré les règles régissant la garde à vue de droit commun (hors affaires de stupéfiants, de délinquance organisée et de terrorisme) non conformes à la Constitution. Ces règles autorisent un officier de police judiciaire (gendarme ou fonctionnaire de police) à retenir, dans le cadre d’une enquête et durant 24 heures (renouvelables), une personne à l’encontre de laquelle il existe des raisons plausibles de soupçonner qu’elle a commis ou tenté de commettre une infraction.

Considérant les évolutions survenues depuis près de vingt ans (modifications législatives, augmentation substantielle du nombre d’officiers de police judiciaire) et leur impact sur l’utilisation faite de la garde à vue (recours accru, y compris pour des infractions mineures), le Conseil constitutionnel a jugé que le régime de la garde à vue ne permet plus de garantir le respect des droits et libertés des citoyens. Les dispositions régissant cette procédure restent provisoirement en vigueur, mais devront être modifiées à la date du 1er juillet 2011.

 

Les choses se sont un peu améliorées depuis mais pas grâce à la police qui pleurnichait qu’on leur enlevait leur joujou.

 

 https://www.lepoint.fr/societe/reforme-de-la-garde-a-vue-colere-de-plusieurs-syndicats-de-police-16-12-2010-1276407_23.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bisounours a dit :

Les contre exemples ce sont tous ceux qui ne font rien de plus que le minimum. On va pas en faire des articles pour ameuter les foules. Zéro intérêt.

 Oui, précisément, les GàV. Mais qui les a mises en œuvre ? Elles sont abusives dans beaucoup de cas et principalement pour les GJ il semblerait, mais en dehors de ces cas et de ce mouvement, je serais bien incapable de dire lesquelles sont abusives dans certaines enquêtes. Je ne suis pas une spécialiste de la procédure pénale et tout le tremblement.

 

La police française est pointée tous les ans par les ONG de défense des citoyens et diverses orgnaisations internaiotnales pour son utilisation extrêmement abusive des garde à vues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, NoName a dit :

 

La police française est pointée tous les ans par les ONG de défense des citoyens et diverses orgnaisations internaiotnales pour son utilisation extrêmement abusive des garde à vues.

 

A coup sûr des gauchistes qui taguent ACAB sur les commissariats !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, pour les GàV c'est un problème visiblement. Il en va de même pour les détentions provisoires. Je ne dis pas que les abus n'existent pas, je me méfie du discours "tous les flics sont des pourris". Ça fait une différence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Tramp a dit :

 

 

 

 

Les choses se sont un peu améliorées depuis mais pas grâce à la police qui pleurnichait qu’on leur enlevait leur joujou.

 

 https://www.lepoint.fr/societe/reforme-de-la-garde-a-vue-colere-de-plusieurs-syndicats-de-police-16-12-2010-1276407_23.php

 

il y a 10 minutes, NoName a dit :

 

La police française est pointée tous les ans par les ONG de défense des citoyens et diverses orgnaisations internaiotnales pour son utilisation extrêmement abusive des garde à vues.

Il me semble que maître eolas disait que la France était régulièrement condamnée à des amendes par la cour européenne des droits de l'homme à propos du système de garde à vue française 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parlant de police, c'est à quel moment qu'on est passés de République Française à Tropico VII ?

 

 

il y a 23 minutes, Bisounours a dit :

Je ne dis pas que les abus n'existent pas, je me méfie du discours "tous les flics sont des pourris". Ça fait une différence. 

 

Tu sais c'est probablement pareil qu'un peu toute les administrations. 30% d'incompétents, 50% de gens sérieux et 20% de "faible avec les forts, fort avec les faibles".

Le truc c'est que les secrétaires de l'Université, elles n'ont pas de matraque.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Bézoukhov a dit :

Tu sais c'est probablement pareil qu'un peu toute les administrations. 30% d'incompétents, 50% de gens sérieux et 20% de "faible avec les forts, fort avec les faibles".

Le truc c'est que les secrétaires de l'Université, elles n'ont pas de matraque.

Certes certes.  La différence c'est l'arme à disposition, le tampon encreur est moins létal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Bézoukhov a dit :

Parlant de police, c'est à quel moment qu'on est passés de République Française à Tropico VII ?

 

 

 

Tu sais c'est probablement pareil qu'un peu toute les administrations. 30% d'incompétents, 50% de gens sérieux et 20% de "faible avec les forts, fort avec les faibles".

Le truc c'est que les secrétaires de l'Université, elles n'ont pas de matraque.

 

Dans mon expérience c'est plutôt 50% d'incompetents, 30% de forts avec les faibles et 20% de gens sérieux 

 

il y a une heure, Bisounours a dit :

Oui, pour les GàV c'est un problème visiblement. Il en va de même pour les détentions provisoires. Je ne dis pas que les abus n'existent pas, je me méfie du discours "tous les flics sont des pourris". Ça fait une différence.

Alors qu'on se comprenne bien, le discours c'est pas "tous les flics sont pourris". C'est de dire "la police est pourrie" 

 

Pourquoi ? 

Parce qu'on a un système dans lequel

- on ne puni pas des gens qui abusent clairement de leurs positions

- on puni ceux qui dénoncent ces abus

- on ne peut pas se débarrasser des éléments nuisibles. 

 

Évidemment, ça n'incite pas les éléments les plus droits et les plus aptes à rester dans l'institution et ça augmente mécaniquement la proportion de bourrins ou de gogols dans les rangs. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 4/24/2019 at 8:03 AM, Wayto said:

 "Un journaliste est une personne qui recueille, écrit ou distribue des informations". Il recueille, écrit et distribue des informations concernant les mouvements sociaux depuis 2014. Qu'es-ce qu'il te faut de plus, une carte de presse ? 

Des journalistes viennent d'ailleurs d'admettre eux-mêmes qu'une différenciation par carte de presse était honteuse :

 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/accreditation-de-gaspard-glanz-a-la-conference-de-presse-de-macron-refusee_fr_5cc176b6e4b0ad77ff7ff70f

Quote

Le fondateur “d’Arrêt sur Images” Daniel Schneidermann s’est ému de ce refus, en sous-entendant que son média n’avait pas été convié à cette conférence de presse et que l’exigence de disposer d’une carte de presse était “dérogatoire au droit”.

 

La boucle est donc bouclée.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Philiber Té a dit :

Sinon la vidéo est sortie :

Pour ceux qui ont fait un peu de procédure pénale dans leur vie, cette vidéo est juste la preuve que l'arrestation est irrégulière de A à Z.

 

Foutre un mec à terre et l'écraser avec ses pompes gratuitement quand on est flic, c'est commettre une infraction. Dieu merci les preuves sont là. En espérant qu'ils répondent de leurs actes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, poincaré a dit :

Foutre un mec à terre et l'écraser avec ses pompes gratuitement quand on est flic, c'est commettre une infraction. Dieu merci les preuves sont là. En espérant qu'ils répondent de leurs actes.

Ça correspond à 7° 8° et 10°. 7 ans au gnouf.

Dans vos rêves.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, poincaré a dit :

Pour ceux qui ont fait un peu de procédure pénale dans leur vie, cette vidéo est juste la preuve que l'arrestation est irrégulière de A à Z.

 

Foutre un mec à terre et l'écraser avec ses pompes gratuitement quand on est flic, c'est commettre une infraction. Dieu merci les preuves sont là. En espérant qu'ils répondent de leurs actes.

Lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, c'est intéressant de voir qu'il est fiché S depuis longtemps, à ressortir à tout ceux qui veulent l'internement des fiché S qui pour beaucoup défendent Glanz.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...