Aller au contenu
Bézoukhov

Le 17 Novembre, on dit tous pas content !

Messages recommandés

 

C'est le truc le plus con que j'ai lu depuis la semaine dernière venant d'un politique français.

Si tous les gens du monde se tenaient la main, ça ferait une belle brochette de couillons.

 

  • Haha 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veut-il ainsi gagner en popularité?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfois je me demande quel politique est le plus bête. Généralement Dupont-Aignan est dans mon top 10 !
Ce n'est pas lui qui avait fait une opération "autoroute gratuite" en maintenant ouverts les barrières d'entrée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Evidemment, les syndicats ne sont pas interessés (pas accès à tout l'article) :

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/11/12/mefiants-les-syndicats-se-tiennent-a-l-ecart-du-mouvement-du-17-novembre_5382372_823448.html

 

Je crois que ce passage résume magnifiquement la déconnexion entre les syndicats et les simples citoyens :

 

 

Citation

« Ces mouvements ne reposent sur aucune analyse sérieuse (et encore moins de classe), évitent toute complexité, suppriment tout ce qu’il y a de dynamique dans les rapports sociaux et économiques, et poussent les gens à prendre les choses par le petit bout de la lorgnette », juge la confédération. Fabrice Angei, un dirigeant CGT, souligne ainsi une différence de fond : « Nous sommes contre une fiscalité injuste et non contre le ras-le-bol fiscal, car les impôts sont nécessaires pour développer les services publics et la transition écologique. »

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les syndicats sont subventionnés, ils ne risquent pas de soutenir un mouvement potentiellement anti-fiscal. En plus ils ont l’obsession du contrôle comme n'importe quel politicien et là visiblement ils sont pris de court.

 

C'est l'occasion pour les libéraux de se manifester. C'est pas tous les jours qu'on verra un mouvement social authentiquement liberhalal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait que quelqu'un prépare un petit discours libéral, et avec le raz-le-bol ds manifestants qui acquiescent bruyamment à la fin de chaque phrase, ça peut faire une vidéo sympa ;)

(never gonna happen, mais bon)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article qu'il est bien: https://www.contrepoints.org/2018/11/13/330090-mouvement-du-17-novembre-ou-se-situent-politiquement-les-gilets-jaunes

 

L'européiste socialisant Quatremer toujours aussi infect.

 

Le gouvernement flippe de toute évidence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce truc est en bonne voie de se faire gober (médiatiquement) par l'ED et l'EG, avec un discours étatiste bien baveux.

En tout cas du peu que je suive, c'est en bonne voie.

Dommage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/11/2018 à 12:42, Azref a dit :

Ce truc est en bonne voie de se faire gober (médiatiquement) par l'ED et l'EG, avec un discours étatiste bien baveux.

En tout cas du peu que je suive, c'est en bonne voie.

Dommage...

 

C'est aussi mon impression en regardant sur les réseaux sociaux.

Le gros problème c'est qu'avec l’étiquette libérale qu'a Macron, l'opposition a tendance à se cristalliser autour des anti-libéraux.

 

 

Le 13/11/2018 à 09:31, Johnathan R. Razorback a dit :

Un article qu'il est bien: https://www.contrepoints.org/2018/11/13/330090-mouvement-du-17-novembre-ou-se-situent-politiquement-les-gilets-jaunes

 

L'européiste socialisant Quatremer toujours aussi infect.

 

Le gouvernement flippe de toute évidence.

 

Le gouvernement flippe à mon avis car ça tombe au mauvais moment: Macron veut paraître fort sur la scène internationale, et si cette manif dégénère ça l’affaiblira vis à vis de Trump et des autres Etats européen.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Zagor a dit :

Le gouvernement flippe à mon avis car ça tombe au mauvais moment: Macron veut paraître fort sur la scène internationale, et si cette manif dégénère ça l’affaiblira vis à vis de Trump et des autres Etats européen.  

C'est plutôt l'ampleur du mouvement qui le fait flipper. On a vraiment atteint un point de non retour, la hausse des taxes sur le carburant c'était définitivement la goutte d'eau. Et le dédain de certaines personnalités publiques envers les manifestants ne fait que renforcer le sentiment de fracture avec la population, les mecs ne sont même pas foutus d'adopter la bonne posture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, poincaré a dit :

C'est plutôt l'ampleur du mouvement qui le fait flipper. On a vraiment atteint un point de non retour, la hausse des taxes sur le carburant c'était définitivement la goutte d'eau. Et le dédain de certaines personnalités publiques envers les manifestants ne fait que renforcer le sentiment de fracture avec la population, les mecs ne sont même pas foutus d'adopter la bonne posture.

Forts avec les faibles.

Les syndicats ne soutiennent pas ce mouvement car pas taxe friendly, et les seuls qui semblent s'afficher avec eux (ie le récupérer) sont les extrêmes.

Cracher sur ces gens est donc parfaitement possible sans que les groupes ayant un poids politique (syndicats, gros partis, associations écolo/bobo, masochistes fiscaux...) ne mouftent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Azref a dit :

les seuls qui semblent s'afficher avec eux (ie le récupérer) sont les extrêmes.

et ceux qui veulent se montrer (NDA, Wauquiez, Hamon)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avons encore avec nos politocards une soucis habituel: "je suis élu, je fais ce que je veux et je vous chie à la gueule". C'est simple clair et limpide.

Leur but est toujours d'éduquer, de convaincre que leurs décisions sont les meilleures alors qu'elles sont les plus désastreuses.

L'autre problème, c'est qu'ils ne feront JAMAIS un système de votations à la Suisse. Pourquoi? Parce qu'ils ne pourront plus rien faire et le peuple leur imposera des choses.
Ils savent très bien que si le peuple peut décider de ses impôts, de ses lois, les politiques exploseront en vol. Le peuple pourra diminuer leurs salaires, le peuple pourra stopper n'importe quel loi et abolir les impôts trop élevés.

Et comme ils n'écoutent pas, comme ils sont pieds et poings liés par un budget intenable, ils sont foutus... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Restless a dit :

et ceux qui veulent se montrer (NDA, Wauquiez, Hamon)

 

Et... les libéraux: https://www.contrepoints.org/2018/11/16/330370-gilets-jaunes-la-goutte-dessence-qui-fait-deborder-le-vase-du-trop-plein-fiscal

 

Maintenant c'est une question de masse critique et d'habileté pour voir à quel(s) parti(s) ce mouvement peut profiter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, poincaré a dit :

C'est plutôt l'ampleur du mouvement qui le fait flipper. On a vraiment atteint un point de non retour, la hausse des taxes sur le carburant c'était définitivement la goutte d'eau. Et le dédain de certaines personnalités publiques envers les manifestants ne fait que renforcer le sentiment de fracture avec la population, les mecs ne sont même pas foutus d'adopter la bonne posture.

 

La situation est fort intéressante.

 

D'un côté, si le gouvernement lâche, il va paraître faible et inconsistant ; en outre, les finances du pays ne le lui permettent vraiment pas sauf à accélérer la cavalerie (et je pense que certains commencent à comprendre qu'on est vraiment mal barrés).

 

De l'autre, s'il fait charger la troupe sur les gilets jaunes, il va accroître la défiance à son égard ce qui va rendre toute politique, quelle qu'elle soit, complètement impossible (blocage politique du pays). Avec les européennes en ligne de mire, ils vont se faire massacrer.

 

En réalité, petit à petit, ils fournissent un boulevard aux pires populismes (pas ceux qui réclament un retour à la gestion père de famille, mais ceux qui réclament encore d'avantage d'Etat). Tout ceci a tout de même peu de chance de bien se terminer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que, pour une fois, il y a aussi des productifs qui font grève ou renoncent tout simplement à bosser.

De là à transformer ça en pas dans la bonne direction ... on est sans doute loin du compte.

Cette obstination des hommes de l'état à ne pas changer d'un iota la trajectoire pour aller dans le mur est un peu effrayante.

Cette continuité têtue dans la marche vers la faillite.

On ne sait pas ce qui leur manque le plus : cerveau ou couilles ?

 

Et en // les libertés rognées tous les jours. :-(

 

Si le salut arrive, ce ne sera pas par le politique.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Et... les libéraux: https://www.contrepoints.org/2018/11/16/330370-gilets-jaunes-la-goutte-dessence-qui-fait-deborder-le-vase-du-trop-plein-fiscal

 

Maintenant c'est une question de masse critique et d'habileté pour voir à quel(s) parti(s) ce mouvement peut profiter.

 

Pas tous les libéraux....

https://twitter.com/VaeVix/status/1054842194073448453

https://twitter.com/VaeVix/status/1063123482114965506

 

Je l'ai découvert sur les fils de discussion SFL (dont certains le critique), apparemment c'est un libéral...

 

Et c'est vraiment ce genre d'exemple qui révèle du gros problème des libéraux (et tout particulièrement en France): le gros des libéraux passent leur temps à théoriser le libéralisme et à chercher à montrer qu'ils sont plus libéraux que les autres (y compris les autres libéraux).

Mais ils sont incapables de se mêler aux préoccupations du reste de la population (qui qu'on le veuille ou non est lié au ras le bol fiscal)  par peur d’être populiste. Résultat des courses on laisse champ libre aux Etatistes de la droite dure et on est assimilé aux bobos...

 

il y a 48 minutes, h16 a dit :

 

La situation est fort intéressante.

 

D'un côté, si le gouvernement lâche, il va paraître faible et inconsistant ; en outre, les finances du pays ne le lui permettent vraiment pas sauf à accélérer la cavalerie (et je pense que certains commencent à comprendre qu'on est vraiment mal barrés).

 

De l'autre, s'il fait charger la troupe sur les gilets jaunes, il va accroître la défiance à son égard ce qui va rendre toute politique, quelle qu'elle soit, complètement impossible (blocage politique du pays). Avec les européennes en ligne de mire, ils vont se faire massacrer.

 

En réalité, petit à petit, ils fournissent un boulevard aux pires populismes (pas ceux qui réclament un retour à la gestion père de famille, mais ceux qui réclament encore d'avantage d'Etat). Tout ceci a tout de même peu de chance de bien se terminer.

 

Pour le gouvernement qui est coincé je pense que la démission de Collomb et le temps qu'il a fallu pour le remplacer est en effet un bon indicateur.

Sur les réseaux sociaux j'ai l'impression que la manif de demain polarise les opinions comme jamais. La situation était aussi tendue entre pro et anti lors des bonnets rouges et co sous Hollande?

Je crains qu'en 2022, il faille envisager très sérieusement la victoire de l'extrème droite (et oui même de Marine). Au mieux on se chopera l'aile Marion (moins anti-capitaliste que sa tante) au pire on aura l'aile socialiste Phillipot/Marine.

 

  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 minutes ago, Zagor said:

Pas tous les libéraux....

https://twitter.com/VaeVix/status/1054842194073448453

https://twitter.com/VaeVix/status/1063123482114965506

 

Je l'ai découvert sur les fils de discussion SFL (dont certains le critique), apparemment c'est un libéral...

Le genre qui construit sa position comme un patchwork des opinions les moins libérales trouvées dans les coins de pages de tous nos auteurs, donc. Et qui se sent supérieur parce qu'il pense être le seul à avoir vraiment compris le message. Avec des amis comme ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Zagor a dit :

peur d’être populiste

C'est tout à fait ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Lancelot a dit :

Le genre qui construit sa position comme un patchwork des opinions les moins libérales trouvées dans les coins de pages de tous nos auteurs, donc. Et qui se sent supérieur parce qu'il pense être le seul à avoir vraiment compris le message. Avec des amis comme ça...

 

Il n’en a probablement pas lu grand chose pour l’étaler autant.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Zagor a dit :

 gros problème des libéraux (et tout particulièrement en France): le gros des libéraux passent leur temps à théoriser le libéralisme et à chercher à montrer qu'ils sont plus libéraux que les autres (y compris les autres libéraux).

Mais ils sont incapables de se mêler aux préoccupations du reste de la population (qui qu'on le veuille ou non est lié au ras le bol fiscal)

 

Toute formation politique minoritaire est exposée à la tentation de fonctionner en milieu fermé (pour éviter de trop sentir qu'elle est minoritaire, justement).


« La secte trouve sa raison d’être dans son point d’honneur, et ce point d’honneur, elle le cherche non dans ce qu’elle a de commun avec le mouvement de classe, mais dans un signe particulier qui la distingue du mouvement. »
-Karl Marx, Lettre à J.B. Schweitzer, 13 octobre 1868.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est vrai que la "porte-parole" du truc a l'air complètement débile. Et je ne pense pas une seconde que ce genre de mouvement amène quoi que ce soit de libéral dans le pays.

N'empêche c'est une bonne occasion pour les libéraux de faire de la propagande, du recrutement etc...

  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Rincevent a dit :

C'est tout à fait ça.

 

C’est pas qu’on aurait peur ou pas. C’est qu’on ne saurait pas l’être. La plupart des libéraux sont issus d’un monde social et d’un moule intellectuel qui leur rend très difficile l’exercice du populisme ; ça demande un vrai travail sur soit pour qu’un jeune homme propret aille full populisme (et les seuls exemples qui me viennent sont des Oxbridge tories).

 

il y a 30 minutes, Fagotto a dit :

"porte-parole" 

 

Celle là je me demande d'où ils l’ont sortie (et quel a été le premier mass média a le faire).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a une émission en cours sur France culture au sujet du pétrole, des taxes et du mouvement de demain. Le cadre du débat c'est "comment allouer au mieux les taxes pour lutter contre le réchauffement climatique ?". A aucun moment l'idée que la taxation serait -je n'ose dire injuste- trop élevée n'effleure les intervenants. Quant à entendre un point de vue non-réchauffiste, inutile d'en parler.

 

Y a un prof d'économie qui explique que l'Accord de Paris n'était pas suffisant. La France doit assumer une "stratégie globale"...

Il y a un autre larron qui fait l'éloge de la "fiscalité comportementale". L'idée que les gens peuvent être obligés de consommer de l'essence ne l’effleure pas non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Rincevent a dit :
Il y a 2 heures, Zagor a dit :

peur d’être populiste

C'est tout à fait ça.

Par peur du rejet du coup?

 

Il y a 3 heures, h16 a dit :

La situation est fort intéressante.

Ce que je trouve très intéressant aussi, c'est les sorties de Schiappa cette semaine à la fois sur l'éducation  (avec la bientraitance institutionnalisée ) et sur la PMA ( remboursée pour toutes les femmes).

J'vois ça comme une tentative de parler d'autre chose d'une part, mais surtout comme une sorte d'adoucissant anti-velléités gauchiste. Qu'elle parle d'un truc, bon ..ok..à la rigueur.. Mais les deux coup sur coup ? c'est louche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Restless a dit :

Par peur du rejet du coup?

 

 

Peur d'étre assimilé à l'extrème droite qui est considéré comme l'avatar du populisme par excellence.

Le problème c'est que même en tenant un discours 100% libéral on est classé extrême droite en France, du coup autant aller en mode bourrin. 

 

il y a une heure, Fagotto a dit :

Il est vrai que la "porte-parole" du truc a l'air complètement débile. Et je ne pense pas une seconde que ce genre de mouvement amène quoi que ce soit de libéral dans le pays.

N'empêche c'est une bonne occasion pour les libéraux de faire de la propagande, du recrutement etc...

 

Effectivement le mouvement s'est fait phagocyté par les extrêmes.

Après pour la porte parole, vu que le mouvement est peu organisé je me pose la question de son influence. Ça sens plus mettre en avant les débiles du mouvement pour décrédibiliser celui-ci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On vit à une époque où tu sais quasiment déjà l'ampleur d'une manifestation avant qu'elle ait eu lieu: https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/gilets-jaunes-langueux-sera-notre-place-forte-15-11-2018-12135533.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Il y a une émission en cours sur France culture au sujet du pétrole, des taxes et du mouvement de demain. Le cadre du débat c'est "comment allouer au mieux les taxes pour lutter contre le réchauffement climatique ?". A aucun moment l'idée que la taxation serait -je n'ose dire injuste- trop élevée n'effleure les intervenants. Quant à entendre un point de vue non-réchauffiste, inutile d'en parler.

 

Y a un prof d'économie qui explique que l'Accord de Paris n'était pas suffisant. La France doit assumer une "stratégie globale"...

Il y a un autre larron qui fait l'éloge de la "fiscalité comportementale". L'idée que les gens peuvent être obligés de consommer de l'essence ne l’effleure pas non plus.

 

Question il y a des facs d'économie en France libérales? Je sais qu'il y avait à Aix certains profs libéraux, ils enseignent toujours? Il y en a d'autres?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×