Jump to content
Librekom

un comique forcé de payer 15k$ pour avoir insulté une cliente qui interrompait son spectacle

Recommended Posts

https://nationalpost.com/news/canada/supreme-court-upholds-decision-to-force-comedian-to-pay-15000-for-tirade-of-ugly-words-against-lesbian-heckler

 

Traduction: 

 

Quote

Guy Earle a été condamné par le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique à payer 15 000 $ americains (22k$ canadiens) après qu'une femme homosexuelle eut allégué que son spectacle lui avait causé un trouble de stress post-traumatique.

Dans une décision qui pourrait avoir des répercussions pour les clubs de comédie partout au Canada, la Cour suprême de la Colombie-Britannique a confirmé le droit d'une cliente d'un bar de recevoir des dommages-intérêts à cinq chiffres d'un comédien dont la performance lui aurait causé, d'après elle, un stress post-traumatique.

 

En 2011, le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique a ordonné au comédien torontois Guy Earle de verser 15 000 $ à Lorna Pardy, une femme homosexuelle qui a déclaré avoir subi " des effets physiques et psychologiques durables " après que M. Earle lui ait adressé toute une gamme de propos lesbiens dans une soirée micro ouvert à Vancouver en 2007.

 

Mercredi, le tribunal de la Colombie-Britannique a rejeté l'affirmation de M. Earle selon laquelle les clubs de comédie devraient demeurer des endroits spéciaux consacrés à la " poursuite sans peur de la liberté d'expression " et que la décision du Tribunal aurait un " effet paralysant sur les spectacles et les artistes en Colombie-Britannique ".

 

Offensant, irrévérencieux et inapproprié


Le juge Jon Sigurdson a plutôt statué que, bien que les clubs de comédie puissent tourbillonner avec un langage "offensant, irrévérencieux et inapproprié", ils n'opèrent pas dans des "zones d'immunité absolue contre la législation sur les droits humains".

 

En mai 2007, Lorna Pardy et une amie se trouvaient au Zesty's, un restaurant de Vancouver dont la clientèle était en grande partie homosexuelle, quand une soirée micro ouverte organisée par M. Earle a débuté. Les deux femmes ont décidé de rester et de regarder le spectacle.

 

Selon les conclusions ultérieures du Tribunal des droits de la personne, pendant l'émission, la petite amie de Mme Pardy lui avait simplement donné un bécot sur la joue lorsque M. Earle a dit à la foule : "Ne vous occupez pas de cette table de gouine inconsidérée là-bas. Les lesbiennes gâchent toujours tout pour tout le monde."

La réplique a déclenché des huées envers la table de Mme Pardy et a donné le coup d'envoi d'une série d'insultes et de plaisanteries sur le thème lesbien, culminant par deux confrontations hors scène au cours desquelles Mme Pardy a lancé deux verres d'eau à l'humoriste et lui, en retour, a cassé ses lunettes de soleil.

Comme M. Earle l'a dit, cependant, le couple s'embrassait passionnément au premier rang et interrompait à plusieurs reprises le spectacle avec des grossièretés lorsque M. Earle a essayé de " faire taire " la table en disant qu'elles n’étaient même pas lesbiennes "aucun homme ne veut vous baiser, c'est pourquoi vous êtes ensemble" donnant ainsi un coup de fouet à cette escalade désolante.

Après deux conversations animées avec le propriétaire du bar le lendemain, dont la dernière a amené Mme Pardy à crier aux clients du restaurant que la propriétaire tolérait la violence faite aux femmes, Mme Pardy a porté sa cause devant le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique.

 

En avril 2011, Murray Geiger-Adams, membre du tribunal, a publié un rapport détaillé de 102 pages sur les diagrammes du restaurant, a examiné les origines de la soirée hebdomadaire du micro ouvert et a même examiné les antécédents irakiens du propriétaire du bar (" Il appartenait à des groupes ethniques et chrétiens minoritaires et a lui-même été victime de discrimination ").

Le fait que presque tous les témoignages provenaient de personnes qui avaient bu a compliqué les choses, obligeant M. Geiger-Adams à passer au crible plusieurs scénarios concurrents.

 

En fin de compte, le tribunal a statué que l'attaque de M. Earle avait aggravé l'état préexistant de Mme Pardy, qui souffrait d'un trouble anxieux généralisé avec crises de panique, et causé son SSPT. Longtemps après l'épisode, par exemple, Mme Pardy a dit que le simple fait d'entendre M. Earle raconter la soirée lors d'une entrevue à la radio l'avait faite manquer le travail.

 

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle n'a pas simplement quitté l'établissement, au lieu de rester jusqu'à la toute fin du spectacle, "elle a répondu qu'elle n'était pas partie parce qu'elle était trop choquée et qu'elle ne pouvait littéralement pas se lever de la cabine", selon les documents de décision. Quant aux jets d'eau, "la conduite de M. Earle avait mis Mme Pardy dans un état tel qu'elle était incapable de formuler immédiatement une réponse mesurée, voire rationnelle".

Elle n'a pas été en mesure de formuler immédiatement une réponse mesurée, ni même rationnelle.


En plus de la pénalité de 15 000 $ imposée à M. Earle, le restaurant a également été condamné à verser 7 000 $ à Mme Pardy au motif que, puisque le propriétaire avait donné à M. Earle une petite note de bar pour tenir l'événement, le comédien était légalement un employé. Le restaurateur Salam Ismail avait déjà dépensé au moins 13 000 $ en frais juridiques pour se défendre devant le tribunal.

 

L'avocat de M. Earle, quant à lui, a quitté le tribunal plus tôt que prévu, alléguant qu'il s'agissait d'un " procédure illégale ".

 

Dans une contestation devant la Cour suprême, M. Earle a tenté de soutenir que Mme Pardy " a joué un rôle vital et très dramatique en perturbant complètement le spectacle des bénévoles non rémunérés ".

 

"Les clubs de comédie ne sont pas comme les autres, la quintessence qui les distingue des médias grand public insipides est la poursuite sans peur de la liberté d'expression."

Néanmoins, comme l'a dit le juge, "M. Earle ne jouait pas une comédie lorsqu'il s'est lancé dans sa tirade de commentaires injurieux visant Mme Pardy."

 

"En fin de compte, il ne s'agit pas ici de la portée de l'expression dans une représentation comique ou artistique, a-t-il écrit. "Il s'agit de violence verbale et physique qui équivaut à un traitement défavorable fondé sur le sexe et l'orientation sexuelle."

 

 

 

Ce qui est dingue c'est qu'on ne semble pas s'inquiété de la responssabilité de la plaignante (faire chier l'artiste sur scene pendant son spectacle) ni du dommage reel ou fanstamé causé par les insultes, et qu'on ne renvois pas ca a ce que c'est "une disputes de guigoles qui ne savent pas se tenir en societe ou reagir intelligement a la betise humaine.

 

Ce qui compte la, c'est que les insultes visait la sexualités des victimes. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était Trigglypuff ?

 

:jesors:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi trigglytruc ?

Mon inculture est insondable, oui, je sais.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Bisounours a dit :

C'est quoi trigglytruc ?

Mon inculture est insondable, oui, je sais.

Non là c'est plutôt un signe de bonne santé mentale de ta part que de ne pas connaitre ceci, (sans aucune pique de ma part hein).

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Bisounours a dit :

Ah bon, c'est  dégueu ?

Résultat de recherche d'images pour "Trigglypuff"Résultat de recherche d'images pour "Trigglypuff"

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Gilles a dit :

Résultat de recherche d'images pour "Trigglypuff"Résultat de recherche d'images pour "Trigglypuff"

 

L'enfant caché du viol de la princesse Leia par Jabba le hutt?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais mais qu'est ce que c'est que cette créature  immonde qui gigote ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réponse à ta question :D

Et celle qui filme, c'est Kassy Dillon (pour les amateurs) 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trigglytruc c'est un être euh...  humain, donc ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une féministe hystérique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, elle est grosse, elle est hystérique, probablement pas une lumière, mais dégeux ... ?? 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais ressembler à un sac c'est une chose, s'attifer comme un sac par dessus le tout c'en est une autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et se comporter comme un sac en est encore un autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela s'est quand même déroulé il y a 6ans (pour le jugement et et 12 pour les faits).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui tiens...

Pourquoi déterrer un truc aussi essentiellement idiot de quelque côté qu'on se tourne ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Bisounours a dit :

un truc aussi essentiellement idiot de quelque côté qu'on se tourne ?

Pour le dire comme Fritz Zwycky, "sphériquement idiot".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3406702/2018/04/07/Une-jeune-equipe-de-hockey-victime-d-un-horrible-accident-14-morts.dhtml

       
       
    • By Librekom
      http://montreal.ctvnews.ca/shooting-at-a-quebec-city-mosque-multiple-dead-1.3262477
    • By Tramp
      Dissolution des Communes au Canada. Je ne suis pas pour Harper mais Trudeau est un crétin gauchiste.
    • By Hayek's plosive
      Pauline Marois, première femme à la tête du Québec
      Yen a qui suivent un peu la politique au Québec? Je lis quelques fois les billets du Minarchiste, ca a pas l'air tres tres jojo. Surtout si les libéraux se font virer du pouvoir.
      Ce serait bien de savoir ce qu'il s'y passe. Pour le jour ou on va devoir se barrer d'Europe, se renseigner sur un point de chute dans un pays un peu plus libéral (quoiqu'apparemment, c'est pas trop le cas, mais au moins ils continuent de se désendetter) ne peut pas faire de mal…
×
×
  • Create New...