Jump to content
Tiersi

Début «Elections européennes tout doit changer -1

Recommended Posts

Bonjour!

Aujourd’hui, deux problèmes cruciaux à résoudre le plus rapidement possible: fin du monde (effondrement écologique) et fin du moi (proposition «SYAPA»).

Le moins de renseignements sur moi. Lire intégralement le chapitre «7 – Imposer un islam pacifié» dans «Elections européennes tout doit changer - 2». L’auteur non anonyme verrait son espérance de vie très écourtées. Les djihadistes ne plaisantent pas. Chaque révélation sur moi serait un petit caillou qui mène à mon rapide trépas.

 

Début «Elections européennes tout doit changer -1

- Je ne compte sur personne pour trouver des idées inédites. Denrées rares par les temps qui courent.

- Aucun parti politique, syndicat, religion ne me souffle mes idées originales.

- Classe modeste. Instruction primaire. Obscur inconnu. Anonymat permanent.

- Je ne recours jamais aux citations. Puisées chez les vedettes intellectuelles, signes d’affichage universitaire, ces plagiats non répréhensibles servent à se mettre en valeur. Remplissage ne réclamant pas d’effort. J’écris tout personnellement.

L’Europe sauve la planète des hommes

Quand elles sont sérieuses, les innovations sociales, économiques et politiques ne s’appuient sur aucun pilier dépassé. Procédons avec intelligence. Les trouvailles pratiques sont l’or des civilisations.

 

Mesures non doctrinaires

L’effondrement écologique n’a pas d’orientation politique, sa résolution aussi. Chacun peut perfectionner mes propositions. Parmi nos divers politiques, ceux qui sont judicieux les ajouteront à leur programme.

Même pas besoin de citer la source. Les mentalités changent. Pour beaucoup, la gloriole n’est plus un but en soi. Avec un ego démesuré, l’homme ne progresse pas. Mentionner aussi peu que possible mon pseudo est très bien. J’ai assez d’humour pour ne pas me prendre au sérieux, tout en réfléchissant sérieusement aux périls du monde actuel et à l’Europe. S’identifier à son inspiration est de l’égocentrisme. Les Grecs évoquaient leur Muse avec raison. Thalia n’a pas d’égoïsme terrestre. Ma Muse des frais bosquets exemptés d’émanations toxiques se fiche de sa notoriété.

 

Politique de l’UE en 2019

Pour survivre, l’UE doit:

1 - Empêcher l’effondrement écologique,

2 – Développer une nouvelle économie,

3 - Vaincre la pauvreté,

4 - Créer une nouvelle sociabilité,

5 - Assurer la sécurité sur son territoire,

6 - Résorber l’immigration indésirable,

7 – Imposer un islam pacifié,

8 – Préparer sa langue commune,

9 - Créer sa défense autonome.

 

Sommaire

1 - Empêcher l’effondrement écologique

Réduire drastiquement l’utilisation des ressources terrestres grâce à la location généralisée de produits increvables. Un protectionnisme draconien afin d’éviter les gaspillages kilométriques. Alors la planète des humains sera sauvée. Résultats positifs, peu de dépenses d’Etat.

 

2 – Développer une nouvelle économie

L’UE révise ses traités d’importation-exportation. Quand ils sont indispensables, elle n’autorise que les échangent commerciaux avec des pays proches. Limitation du kilométrage des acheminements de marchandises. Vis-à-vis des pays extérieurs, l’UE pratique un protectionnisme drastique. Les produits indispensables mais introuvables dans nos Etats fédéraux échappent aux surtaxes dissuasives. Taxation des produits d’un Etat de l’UE quand il est lointain, afin d’éviter le gaspillage kilométrique. Interdiction d’importer des marchandises déjà produites sur notre sol. Obligation d’installer des nouvelles usines sur les territoires où beaucoup d’habitants manquent de travail. L’UE interdit le commerce par correspondance de produits non écologiques. Elle favorise fiscalement le commerce de proximité. Nombreux résultats positifs, peu de dépenses d’Etat.

 

3 - Vaincre la pauvreté

Un impôt anti-pauvreté (3 formes) par lequel l’exclusion disparaît. Sans l’administration, sans l’intermédiaire des fonctionnaires. L’exclu qui fournit des heures d’activité civique travaille en réalité pour lui (aide uniquement destinée aux pauvres). Pas la corvée d’antan, de l’entraide. Défiscalisation pour les non-exclus, agriculteurs, entrepreneurs qui fournissent des heures d’activité anti-pauvreté ou certains produits (exclusivement utiles aux exclus). Complément accordé à tout Français qui connaît une fin de mois difficile. En récupérant les sommes exorbitantes pour régler ce service crucial, que l’administration est incapable d’assurer, l’Etat fait des économies.

 

4 - Créer une nouvelle sociabilité

La «loterie civique» est un moyen de pression efficace contre les incivilités, les délits, les récidives, etc. Même chose pour l’«argent de poche civique». Moyen aussi de pression pour créer du lien social: obligation d’être membre actif d’une association d’amateurs. Patriotisme des jeunes Européen visible grâce aux magnifiques tenues scolaires que créeront les élèves doués. Et bien d’autres choses encore… Nombreux résultats positifs, peu de dépenses d’Etat.

 

5 - Assurer la sécurité sur son territoire

 «Quartiers» séparés en deux. Bonnes gens d’un côté, canailles de l’autre. Les policiers contrôlent régulièrement la partie malsaine. Relégation pour les perturbateurs. Les éducateurs ont un moyen de pression toujours opérant. La justice frappe pour chaque acte contraire au vivre ensemble. Résultats positifs, peu de dépenses d’Etat.

 

6 - Résorber l’immigration indésirable

L’UE refuse les indésirables: migrants clandestins, radicalisés, individu fiché «S»… Enfermement à vie dans des camps humains: jardinage privilégié. Sortie sur-le-champ à condition de quitter définitivement l’UE. Obtient d’office la nationalité française, le jeune (lui seul) ayant des aptitudes phénoménales: intelligence, mémoire, ingéniosité, virtuosité, rigueur morale… Isolé des siens et de sa culture, l’Etat lui propose l’éducation propre aux nationaux. Interdiction de faire venir ses proches. Mais il peut leur envoyer de l’argent. L’UE ajoute une contribution régulière qui finance la localité du départ d’exile. Autorisation de retourner dans son pays d’origine puis regagner ensuite l’Europe aussi souvent que le permettent les quotas écologiques. L’UE interdit le regroupement familial sur son territoire. Résultats positifs, peu de dépenses d’Etat.

 

7 – Imposer un islam pacifié

Instaurer la paix islamique grâce à un petit questionnaire que chaque musulman signe, permettant de distinguer les sauvages, des civilisés. Les islamistes, des amis musulmans. Résultats positifs, peu de dépenses d’Etat.

 

8 – Préparer sa langue commune

Une langue commune (pas unique), ultrasimple donc super-efficace, dont l’Europe Babel (24 langues officielles) a un indéniable besoin. Langue artificielle qui deviendra peut-être même mondiale. Différent de l’anglais d’origine, les anglophones ne seront pas avantagés. Ils devront l’apprendre. Comme un Français, le créole. Nombreux résultats positifs, peu de dépenses d’Etat.

 

9 - Créer sa défense autonome

L’UE change. Elle finance au minimum trois porte-avions, de nombreuses escadrilles, une flotte puissante. Vaste équipement spatial. Chaque Etat commande son armée de terre. L’UE finance l’entretien et la modernisation du feu nucléaire, pouvant ainsi recourir à son éventuel emploi. Obligation de fabriquer l’armement européen dans un ou plusieurs Etats fédérés. Election directe par toutes les populations européennes du véritable chef de l’UE: poste réservé aux ex-dirigeants des Etats d’une Europe unifiée. Chaque 14 juillet, commémorant le grand bouclier révolutionnaire d’une Europe solidaire, défilent avec nos troupes les armées de terre des autres Etats fédérés. Dans le ciel, se succèdent les escadrilles appartenant aux pays de l’UE. Survolent les Champs-Elysées, des modèles obligatoirement européens. Pour ses soldats, l’UE fait confectionner des uniformes distinctifs.

 

 

(Lecture pour les courageux).

7 – Imposer un islam pacifié

 

Religion politique

L’UE interdit l’activité politique de toute religion sur son territoire. Elle interdit que ses lois tiennent compte d’arguments irrationnels, religieux, invérifiables.

L’individuelle protection policière des personnes ayant critiqué l’islam coûte cher à chaque Etat. Enormes dépenses aussi pour la protection des lieux de culte. Pour débusquer les radicalisés. Pour surveiller les fichés «S»… Religion et politique sont antinomiques. Il n’y a pas davantage un islam modéré qu’une inquisition modérée. L’inquisition tue. Nul n’est décédé modérément. Quand les religieux ont le pouvoir de tuer, ils tuent. Ce sont les plus grands s… de la terre car personne ne peut forcer leur donneur d’ordres, improuvable, à se présenter physiquement au procès criminel. A toutes les époques, l’organisation bédouine façonne le comportement des musulmans. Une règle atavique les guide. Remplacement systématique d’un gouvernement «ramolli» de sédentaires par une horde sauvage et son chef impitoyables. Tyrannie sanglante au nom d’Allah. Inquisition islamique afin de perpétuer l’épouvante sacralisée sur tous les croyants. Mœurs de populations non civilisées. Le domaine d’une religion est la spiritualité des fidèles, pas d’enrégimenter les citoyens. Politique: très grande faute de Mahomet. Les hommes font la guerre, pas Dieu. Il faut une réforme de l’islam pour que les musulmans respectables s’assimilent et contribuent à la paix européenne. L’islam sans inquisition est le pire cauchemar des djihadistes. Croire en Allah ou s’y refuser revient au même puisqu’aucune preuve ne peut trancher la question. Pas une seule citation coranique ne peut servir de preuve. Consécutivement à l’arrivée des vagues massives de musulmans en Europe, ces derniers exigeront, tôt ou tard, l’application d’une charia généralisée partout sur nos territoires. Ils débarquent sans respecter nos lois car les faibles Européens se montrent incapables d’empêcher la pénétration d’individus décidés. Alors aucune raison pour eux d’accepter la législation laïque. L’implantation de nombreux musulmans obscurantistes en France conduit à la guerre civile.

 

Islam dans l’UE

L’UE enjoint l’islam d’accepter la réforme pacifique. Les musulmans civilisés s’opposent à la barbarie des sauvages qui tuent au nom de Dieu. Par scrutin, ils exigent de leurs dignitaires l’application officielle des 3 clauses d’une religion non meurtrière:

1) Abrogation de tous les préceptes criminels des textes coraniques.

2) Excommunication des djihadistes et tous les auteurs de fatwa (takfir).

3) Interdiction de la charia et des fatwas (mise à mort légale au nom d’Allah).

En cas de refus: islam non autorisé.

Depuis longtemps, l’islam connaît le procédé «abrogeant/abrogé». Les autorités musulmanes l’appliquent au Coran. En droit, abroger signifie: rendre nul. Alléguer un contexte particulier n’est pas recevable: «La récompense de ceux qui font la guerre contre Dieu et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment». (5:33) «Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais : mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient. Autrement dit c’est l’absolution par avance pour un meurtrier pour peu qu’il tue un infidèle au nom d’Allah». (8:17)... Rien ne peut absoudre ces textes. Quand il y a des tueries au nom d’Allah, les musulmans n’ont pas le droit de se dérober. Laissant prospérer une religion homicide sans réagir, ils fortifient nolens volens le djihadisme. Le slogan: «pas en mon nom» ne convainc personne. Seuls les discours officiels des autorités comptent. En fulminant publiquement leurs imprécations contre un coreligionnaire djihadiste (mort ou vif), le traitant nommément de mécréant, les dignitaires du mahométisme l’excommunient. Insaisissables, ils s’abstiennent pourtant de le faire, révélant leur soutien souterrain au djihadisme. Autre preuve de complicité, ces autorités n’abolissent pas la charia et les fatwas qui incitent à priver de vie au nom d’Allah: apostats, homosexuels, blasphémateurs, etc. Il convient de pousser à l’exile la totalité des radicalisés. Pourquoi quitteraient-ils notre pays? Parce qu’aucun fanatique ne peut signer pour la réforme de l’islam PACIFIQUE. Signer ce document revient à exiger l’application de nos trois mesures salutaires. L’absence de clergé qu’invoquent les sunnites pour esquiver leur responsabilité religieuse est une tromperie grossière. Il n’y a aucun pape chez les protestants. L’ensemble des chefs de l’islam en France constitue une autorité avec laquelle l’Etat français peut traiter.

 

Français musulman

Le Français musulman qui vote pour la réforme pacifique du mahométisme a l’autorisation de quitter son quartier «malsain». En francisant son nom, il peut se loger dans les meilleures localités. L’individu qui se déclare musulman français perd ses avantages civiques. Même sanction pour réclamer une mosquée sur un territoire où habitent majoritairement des autochtones.

A l’opposé du musulman français, le Français musulman mérite notre respect. Il ne place pas sa religion avant tout. On peut donc faire confiance à ce citoyen. Une mosquée sans particularités architecturales de l’islam serait admissible, après consultation des habitants. Au XXIe siècle, les nouveaux bâtiments religieux ne doivent plus se faire remarquer. L’ère de la visibilité prosélyte est terminée.

 

Amis musulmans

L’accusation d’islamophobie de notre part ne se justifie à aucun moment. Phobie (peur), oui! Mais anti-islam, non! Pas du tout. La criminalité sadique des djihadistes fait peur, à juste titre. Contrairement aux sauvages, les musulmans civilisés, hautement respectables, très nombreux, sont nos amis. Leur installation en terre française nous invite à découvrir la beauté d’une civilisation admirable. Ils reçoivent ici, tel un contre-don, la liberté de penser le fait religieux. Civilisation fascinante, à l’instar d’autres si différentes: chinoise, indienne, égyptienne, perse, grecque, romaine, précolombienne… Merveilles de l’humanité. Les divinités changent, le génie des peuples métamorphose la culture à l’infini.

 

Anti-fanatisme dans l’UE

L’UE interdit sur son sol: circoncision, excision, prier au travail, halal, ramadan, mariage forcé, niqab, voile...

La pureté religieuse est une monstrueuse saloperie. Elle induit la destruction des trésors archéologiques. A cause de son adoration fétichiste, les fanatiques tuent. Afin d’afficher cette putative pureté, les dignitaires imposent des absurdités comportementales. La perfection absolue chez l’homme n’existe pas. L’esprit humain ne sera jamais parfait. Une longue période d’alimentation contraire à la santé des travailleurs, perturbant les autochtones, est inacceptable dans un pays moderne. Ce qu’il ingère ne rend pas forcément le musulman honorable. Le jeûne améliore parfois la santé, pas le niveau moral de l’individu. La coutume primitive des tabous alimentaires sépare dramatiquement les hommes. Dissimulant n’importe qui, l’accoutrement d’abaissement féminin enfreint les règles sécuritaires. On ne trompe pas Dieu avec des artifices tribaux, alimentaires, vestimentaires. L’au-delà paradisiaque ne s’échange pas contre du paraître. Ni contre des assassinats commis par les djihadistes. Allah n’est ni c… ni s…

 

Anti-obscurantisme dans l’UE

L’UE annule les lots de la loterie civique aux intolérants qui se plaindraient d’un blasphème auprès des autorités. Si le plaignant est étranger: expulsion immédiate de l’UE.

Pour Dieu, la notion de blasphème n’existe pas. Nulle ombre projetée sur le soleil ne peut l’assombrir. Supposant Dieu atteint par un blasphème, le fidèle doute de la grandeur d’Allah: musulman incrédule. Prétendre qu’on blasphème son prophète en fait l’égal d’Allah: sacrilège! Musulman idolâtre. Affirmer qu’on blasphème l’islam et l’ensemble des croyants les place au rang d’Allah: impudence d’adorateur sauvage avec ses tabous. Musulman fétichiste. En France, les descendants fanatisés de la tradition nomade ne sont pas obligés d’acheter Charlie Hebdo. Personne ne les oblige à rester dans un pays «décadents et débauché». Ils peuvent f… le camp pour s’ébattre dans un paradis d’obscurantistes. Et y rester. Sagesse des nations: «à Rome, vis comme à Rome». L’étranger n’a pas le droit de vilipender la vie romaine. On doit aimer Rome ou la quitter.

 

Prophétisme

Afin de critiquer les religions crédiblement, il faut montrer qu’on sait comment elles sont fichues: contacts avec Dieu, psychologie des prophètes, leurs piètres connaissances divines, comportement du personnel religieux qui exploite ensuite la révélation devenant alors doctrinaire. Tous les messies sont des hommes. Longtemps après leur mort, les religieux font de l’arbre rachitique un sapin de Noël étincelant. Magie de la com’. Le récit de la Création (Adam, Eve, etc.) puis son fonctionnement après (intelligibilité du mal) manque d’explications. A l’évidence, les prophètes obtiennent peu d’informations, ou ils n’ont guère d’imagination. Inspiration mystique et romancière s’apparentent. Les prophètes réputés jouissent des deux, bien souvent sans pouvoir ériger une franche différence entre chacune. Même eux se frottent à la folle du logis. Impossible de prouver que Dieu parle au prophète. Notre technologie surpasse les miracles d’antan. Rien ne prouve qu’un homme est l’élu d’Allah. Ces intimes du divin ont une existence imaginaire: boniment de secte. Sermons insoutenables quand l’obscurantisme libidineux indulgencie le mariage à caractère pédophilique d’un prophète. Enfer, diable, démons, djinns, goules, éfrits, incubes, succubes, houris, mauvais œil, sublimité de chaque parole d’un prophète, prééminence de ses compagnons, livre incréé, contenu scientifique du Coran, miracles, anges, transmission familiale d’aptitudes divines, pouvoir des reliques autre que l’effet placebo, élu promis à l’éden supérieur au mécréant, paradis aux fleuves de miel récompensant les criminels religieux, jugement dernier n’existent pas. Et pas davantage, la demande d’Allah qu’on Le prie un nombre précis de fois chaque jour, qu’on se prosterne pour cela, qu’on soit orienté vers un lieu arabique, qu’on vénère un prophète, qu’on idolâtre tout ce qu’il dit, qu’on verse la zakat aux mosquées, qu’on fasse le pèlerinage, qu’on mange halal, qu’on pratique les jeûnes grégaires, qu’on respecte à cet effet des horaires pointilleux, qu’on dissimule les femmes, qu’on ait plusieurs épouses en même temps, qu’on épouse une enfant… Ces demandes proviennent en réalité d’un prophète politicien qui élabore sa religion méthodiquement. Instrument de domination sociale, elle doit supplanter les monothéismes précédents et s’implanter partout où se trouvent des pays conquérables. Ambition comparable à celle d’autres fondateurs de religion. Les procédés restent les mêmes. Pouvoir surveiller en permanence ses fidèles. Les subterfuges pour cela ne manquent pas. Imposer le port de signes reconnaissables (barbe, voile, niqab…) Ils permettent aux dignitaires de compter leurs troupes. Cela montre en plus au voisinage une puissance démographique qu’il faut redouter. Façon très particulière de prier (prosternation sur un tapis) à des moments précis, bien visible, permet de repérer les éventuels récalcitrants. Les appels quotidiens du muezzin renforcent l’emprise contrôleuse des consciences. Nourriture à part (tabous et obligations alimentaires) qui interdit de manger avec les non-musulmans. Marquage corporel (circoncision, excision) qui sépare des autres à vie. Pour répandre rapidement sa religion, Mahomet édifie une religion extrêmement facile à pratiquer: cinq engagements (piliers). Autrement dit: paraître et obéir aux dignitaires. Nouveau calendrier afin de marquer les esprits. Comme jour d’adoration principal (samedi et dimanche n’étant plus libres), on retient le vendredi. Choix calculé. Il  sous-entend que le dernier monothéisme devance les autres. Rien n’est laissé au hasard. Le prophète se fait mousser grâce à un ange (relation invérifiable). Allah outragé: les califes s’entretuent depuis l’hégire et n’arrêtent plus ensuite. Les prophètes n’ont pas l’autorisation «d’approcher Dieu très près» pour une seule raison qu’il serait trop long d’expliquer ici.

 

Obscurantisme

Il n’appartient pas aux musulmans de condamner les animistes, eux qui vénèrent un caillou. Le Dieu unique ne protégeant pas uniquement, «à plein temps», leur clan, les polythéistes estiment y perdre au change. Leur ralliement s’obtient par le glaive ou de substantiels avantages. Le Dieu exclusif des sauvages est comme eux: jaloux, ombrageux, colérique, cupide, injuste, tyrannique, vengeur, cruel, pervers, paranoïaque, criminel… Ce Dieu crapule exige pathologiquement d’incessantes prières, comme pour s’assurer qu’il existe. Les primitifs ne conçoivent pas l’amour inépuisable de la Conscience Initiale.

 

Djihad

Diabolique ambiguïté conçue par Mahomet. Elle cause tant de morts. Allah interdit de tuer en Son nom. Enfreindre cette loi sacrée a des conséquences gravissimes. Lucifer (pas le diable, confusion d’ignorant) est impitoyable quand il faut défendre l’intégrité de Dieu bafouée par des dignitaires. Il Lui obéit fidèlement. Dans sa fureur guerrière, Mahomet refuse d’écouter Dieu: péché intolérable. Voici l’énoncé du châtiment divin: «attendu que le guerrier Mahomet fonde sa religion sur la guerre soi-disant sainte et incite ses fidèles à tuer au nom d’Allah, tous les musulmans s’entretueront indéfiniment». L’expiation durera aussi longtemps que l’islam refusera toute réforme pacifique. Il faut chasser l’obscurantisme islamique du sol européen car cette infection psychique met à mort l’individu différent d’une communauté religieuse que ses membres sacralisent. Telle la personne qui déroge à l’érotisme procréatif. Qui délaisse le lit conjugal. Qui veut quitter sa religion. Qui croit aux esprits de la nature (pseudonyme de Dieu). Qui croit à plusieurs dieux. Qui n’a aucune religion. Qui croit à une version précédente du monothéisme. Qui modifie la doctrine. Qui ne reconnaît pas la hiérarchie religieuse. Qui ne se comporte pas comme l’exigent les religieux. Qui critique la religion. Qui enquête sur elle. Qui pense librement. Qui écrit librement. Qui exerce une activité artistique. Qui amuse le public. Qui caricature. Qui blasphème…

 

Ténèbres

On connaît la stratégie des islamistes. Ils qualifient chaque critique de dénigrement vengeur. Ils ont le culot d’invoquer l’«incitation à la haine» si sont évoquées leurs boucheries religieuses. On décrit un méfait de musulmans, aussitôt: amalgame! Un autre méfait: stigmatisation! Critiquer la barbarie des islamistes ne signifie pas mettre tous les musulmans dans le même panier. Avec l’aide d’Internet et son complotisme ambiant, où d’innombrables zigotos prennent chacun pour une buse, ils se présentent comme des victimes. Ils obtiennent ainsi le renversement des rôles. Alors le public désarçonné perd de vue les cruautés du djihadisme. Leurs incriminations fielleuses ne tiennent pas debout. Notre laïcité ne s’oppose jamais à l’existence des religions, elle les protège. Si les musulmans ne veulent plus de soupçons, que leurs dignitaires commencent par se séparer solennellement des assassins d’Allah. Dès lors, tout rapprochement deviendra impossible.

 

Métaphysique libre

Par des points positifs, chaque Etat encourage l’étude de la métaphysique non tranchante. Points négatifs et annulation des lots de la loterie civique pour l’élève qui refuse d’étudier le fait religieux. Obligation pour le radicalisé de suivre cet enseignement salvateur.

L’approfondissement sans apriori sectaires des interrogations mystiques ringardise auprès du jeune public les grotesques positions djihadistes. Refusant d’adhérer à une religion, beaucoup de nos contemporains s’intéressent néanmoins aux grandes questions qui tracassent les hommes depuis belle lurette. Dieu existe-t-Il? Y a-t-il quelque chose après la mort? Comment définir le mal? L’existence a-t-elle un sens? Chacun doit pouvoir penser librement. Tout homme doit pouvoir contester certains dogmes religieux. Les êtres inspirés doivent pouvoir proposer le fruit de leurs recherches. Les prophètes n’ont pas le monopole des révélations mystiques. Tout le monde peut exposer ses idées. A chacun ensuite d’en tirer ses propres conclusions, librement.

 

Liberté de parole européenne

Tout propos qui trouble gravement l’ordre public vaut à son auteur l’annulation des possibles lots de la loterie civique. Chaque Etat fédéré confisque l’argent provenant de déclarations qui désagrègent le vivre ensemble. L’UE interdit les lois mémorielles.

Ce qui trouble gravement l’ordre public est défini par les représentants du peuple. Trop censurer devient vite malsain. La parole bâillonnée resurgit tôt ou tard, généralement d’une façon inattendue. On érige un barrage afin de stopper le torrent d’allégations exaspérantes. Hourra! plus aucune goutte horripilante ne sourd. Les censeurs jubilent. Mais un jour, le barrage cède sous la pression d’une déferlante baveuse. A cause du mutisme trop longtemps contenu, l’effet ravageur décuple. D’autant plus terrible que la censure a duré. D’un coup, tout remonte à la surface, provoquant d’effroyables dégâts. La censure est l’arme des sournois stupides. Au fil du temps, elle se retourne invariablement contre celui qui la manipule. On ne censure pas un historien, sinon l’histoire devient de la propagande. Même pour un motif estimable: propagande. Il y aura toujours des théoriciens de la terre plate. A part d’autres imbéciles, aucune personne sensée ne les prendra au sérieux. Longtemps, la postérité ridiculisera les menteurs patentés du web avec leurs grossiers entubages. La mémoire des gens lucides les couvrira de quolibets. Quant au malotru qui veut à tout prix, aujourd’hui, dire ses vérités perturbatrices, cela lui coûte seulement une faramineuse somme d’argent éventuelle. Et il travaille pour des prunes. Liberté respectée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme, c'est la fin du toi. En tout cas c'est cool d'être passé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, c'est gentil d'être passé, mais on ne va pas s'éterniser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...