Jump to content
Lancelot

[Sérieux] Grand remplacement et petite frite

Recommended Posts

il y a 10 minutes, Rincevent a dit :

il semble subsister un différentiel de fécondité, en lien avec le fait que ces populations soient "davantage croyantes" (placez ici la métrique qu'on voudra) ?

 

Si je lis bien le texte, ça dit que les femmes musulmanes filles d'immigrés (donc françaises par droit du sol et/ou mariage d'un de leur parents, a priori) n'ont un différentiel de fécondité que de 0.3 enfants/femmes d'avec les femmes françaises sans religion. C'est donc bien qu'au bout d'une génération, la différence cesse d'exister en moyenne (même si les filles d'immigrés les plus religieuses font monter la moyenne).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Johnathan R. Razorback a dit :

un différentiel de fécondité que de 0.3%

C'est 0,3 % ou bien 0,3 enfants par femme ? 0,3 enfants par femme, c'est déjà beaucoup, comme différentiel ; genre, pour passer de 2 à 2,3 enfants, il y a une différence de 15 %, tout de même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Rincevent a dit :

C'est 0,3 % ou bien 0,3 enfants par femme ? 0,3 enfants par femme, c'est déjà beaucoup, comme différentiel ; genre, pour passer de 2 à 2,3 enfants, il y a une différence de 15 %, tout de même.

 

J'ai corrigé, ce ne sont pas des pourcentages. Mea culpa du coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Bisounours a dit :

Ça veut dire quoi 0.3 enfant  ?

C'est une moyenne. Tu prends le nombre d'enfants dans un groupe / un ensemble de familles donné, tu divises par le nombre de femmes ; ça te donne l'indice de fécondité. Et tu compares cet indice entre différents groupes. En supposant que les Françaises de base fassent en moyenne 2 enfants, si il y a un différentiel de 0,3 enfants avec les musulmanes pratiquantes, ça veut dire que ces dernières ont en moyenne 2,0 + 0,3 = 2,3 enfants.

 

Edit : j'en profite aussi pour dire que du point de vue de la démographie, l'âge auquel on a ses enfants compte beaucoup (parce que c'est le temps qui sépare une génération d'une autre). Dans le cas mathématiquement simple d'une population où chaque femme a quatre enfants (aboutissant à un doublement de la taille de la population à chaque génération, la population va augmenter beaucoup plus vite si les femmes ont leurs enfants autour de 20 ans ou autour de 30 ans (une population qui double en vingt ou en trente ans, c'est assez différent).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Claireolivia a dit :

 

Pour 28% - les plus jeunes - la charia prime sur les lois de la République.

/!\ https://www.marianne.net/debattons/editos/musulmans-en-france-lenquete-qui-devoile-tout-enfin /!\

 

Serte les immigrer s'occidentalises mais les musulmans les plus radicaux sont les jeunes 

 

 Faudrait voir ce que les jeunes entendent par Charia. Si c'était la charia comme en Arabie Saoudite, alors oui, ça serait inquiétant. Faudrait faire le sondage. 

 

 Mais je suis pas sûr que c'est la vision de la charia qu'ont les jeunes. Les jeunes musulmans que je connais, l'islam est important pour eux, mais comme une marque. Genre je suis geek, c'est comme je suis musulman. Mais ça recoupe souvent peu de réalités pratiques et théologiques derrière. 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben déjà dire ça n'est pas un bon signal d'intégration.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La population française, change c'est indéniable.

Comme dans tous les pays occidentaux, les blancs diminuent en %age.

 

Dans une vision libérale, les choses qui me questionnent avec les changements que l'on voit:

 

 

-Je me demande à quel point la montée du nombre de personnes non blanches en France ne va pas nous apporter son nombre de lois SJWs. Actuellement ce sont les femmes et les minorités sexuelles qui sont au coeur des lois du genre, je me demande dans combien de temps cela switchera avec des quotas des différentes "races"

 

-Plus généralement, plus les groupes venant d'un endroit sont fort, plus ils peuvent faire des lois aux petits oignons pour leur communauté.

Cela n'a d'ailleurs pas de rapport avec la couleur, vu que l'on a l'exemple typique avec la loi memorielle sur le génocide Arménien.

Mais, comme les SJWs ne cessent de leur répéter qu'ils sont des victimes de par leur couleur, ils n'ont pas de raisons à un moment de demander des réparations.

On a eu notre lot de lois mémorielles (comme celle sur l'esclavage).

 

-Pour l'Islam, même problème quelque part.

Plus ils auront de pratiquants, plus ils pourrons demander du Fric pour leur  mosquées   centres culturels (c'est assez courant actuellement les demandes de locaux et de financement),  et autres lois spéciales pour les protéger.

 

C'est un peu le problème, plus tu as de groupes se voyant comme différents, plus tu vas arroser de pognon des impôts et de lois à la c.. .

 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Claireolivia a dit :

 

Pour 28% - les plus jeunes - la charia prime sur les lois de la République.

/!\ https://www.marianne.net/debattons/editos/musulmans-en-france-lenquete-qui-devoile-tout-enfin /!\

 

Serte les immigrer s'occidentalises mais les musulmans les plus radicaux sont les jeunes 

 

Je crois que tu as loupé un scoop : musulman n’est pas synonyme d’immigré.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Nigel a dit :

 

 Faudrait voir ce que les jeunes entendent par Charia. Si c'était la charia comme en Arabie Saoudite, alors oui, ça serait inquiétant. Faudrait faire le sondage. 

 

 Mais je suis pas sûr que c'est la vision de la charia qu'ont les jeunes. Les jeunes musulmans que je connais, l'islam est important pour eux, mais comme une marque. Genre je suis geek, c'est comme je suis musulman. Mais ça recoupe souvent peu de réalités pratiques et théologiques derrière. 

 

Et puis on pourrait l’écrire d’autres manières.

Par exemple : pour les libéraux, le droit naturel prime sur les lois de la république.

  • Yea 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Lancelot a dit :

Ce thread est noté comme sérieux, nous ne sommes pas ici pour nous engueuler ou pour troller mais pour recueillir les éléments à charge et (surtout a priori) à décharge de tous les points évoqués dans la description ci-dessus, ou pour corriger cette description au besoin.

 

Il me semble qu'une collection de questions sur l'immigration ne précise qu'insuffisamment ce qui est en jeu. Il convient d'abord de se demander où se trouve exactement le débat, c'est-à-dire de problématiser. On peut également se demander pourquoi l'expression camusienne a eu un tel succès, ce qui nous amènera peu ou prou à la même problématique.

 

Le succès immense de l'expression (rares sont les livres que personne ne lit mais dont le titre est connu aux quatre coins du globe), tient à deux choses : son aspect visuel, le mot "remplacement", et son aspect emphatique, le mot "grand". Le premier est assez simple à comprendre ; on ancre l'idée dans l'expérience personnelle et partagée par beaucoup : je connais cette place, avant on y croisait tel et tel ; maintenant, ils n'y sont plus, ils ont été remplacés. Le mot "grand", quant à lui, n'est pas qu'un élément de dramatisation, comme le pense @Fagotto. C'est un mot qui cherche à donner à ce phénomène migratoire visible une dimension historique. On dit : Grandes Invasions, Grande Guerre, Grandes Découvertes, Grand Échange (colombien). Le mot "grand" établit le "remplacement" comme un phénomène historique. En fait, la question qu'on pose, en des termes plus neutres, est la suivante : les migrations Sud-Nord du XXème/XXIème siècle sont-elles un évènement ? Au delà des arguties chiffrées, ça revient aussi à se demander ce qu'est un évènement.

 

Et je crois bien que c'est la bonne question, parce que c'est là que le cœur du débat se joue. J'ai très rarement vu entamer des débats techniques sur tel ou tel argument drépanocytaire (*) ou des prénoms (**), mais bien des arguments qui s'articulent autour de cette notion d'évènement. En fait, l'opposition cherche à refuser le statut d'évènement via deux catégories d'arguments, qui se confondent souvent un peu :

  • l'argument de la continuité, au sens où les migrations auraient toujours existé, auraient toujours été comparables, et où, dans la version la plus extrémiste, chacun est issu de migrant ;
  • l'argument du dernier homme (et de la fin de l'Histoire) qui nie la notion d'évènement. L'Histoire est terminée ; ainsi, ce qui se passe aujourd'hui n'est que la marche naturelle et nécessaire du progrès.

Je pense que cette question : les migrations Sud-Nord du XXème/XXIème siècle sont-elles un évènement ? a un véritable intérêt dans le débat, dans la mesure où elle ne cherche pas à définir des catégories bien/mal, et où elle n'est pas directement politique. Elle englobe chacune des questions précédentes, parce ce qu'on veut savoir, au fond, c'est à quel point ces migrations modifient la marche du monde.

 

(*) J'ai cru comprendre, de la part de gens qui disent habituellement des choses intelligentes et honnêtes, que les questions méthodologiques étaient trop nombreuses pour avoir confiance en ces chiffres, mais n'ai pas plus exploré.

(**) Comme je disais il y a trois jours, l'étude de Fourquet me fait remettre en question mon opinion initialement assez négative.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être. Mais on se souvient de certaines crues, parce qu'elles furent un évènement justement. Ou de certain fleuve gelé d'ailleurs.

 

(Et l'une des spécificités géologiques de l'homme moderne, c'est d'avoir très bien maîtrisé l'écoulement des fleuves)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Fagotto a dit :

 

Parce que c'est un concept de propagande politique et qu'on ne reprend pas les éléments de langage des adversaires aux intentions nuisibles.

 

Ensuite c'est trompeur, parce que 'Grand' est là pour dramatiser (pour Camus c'est pire qu'un génocide), et que 'remplacement' veut dire substitution, or quand un noirabe rentre ou nait en France ça ne provoque pas le départ ou  la disparition d'un blanc, c'est simple c'est donc une confusion totale et voulue, d'ailleurs je n'ai jamais vu aucun chiffre, même chez les pires droitards comme quoi il y a moins de blancs en France en nombre que à n'importe quelle autre époque, c'est donc bien que les noirabes ne prennent pas la place des blancs puisque ces derniers sont encore là, bref le vocabulaire est complètement trompeur.

 

Bref cautionner cette expression est une abomination sauf si on est d'accord avec la propagande politique de Camus (qui inclut constat et des 'solutions', les 2 vont ensembles).

 

Rappel salutaire. 

 

Il y a 10 heures, Bisounours a dit :

Ben déjà dire ça n'est pas un bon signal d'intégration.

 

Quand le signal d'integration que l'on envoie aux musulmans, c'est que leurs filles pratiquantes et portant le voile n'auront pas le droit d'aller a l'ecole publique alors qu'ils paient des impots pour comme tout le monde, c'est peut-etre normal qu'ils se crispent un peu et rejettent ce modele trop contraignant.


 Sans nier que differents groupes et populations existent, peut-on s'interesser aux individus ? Quel individu a remplace quel individu ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Nigel a dit :

 

 Faudrait voir ce que les jeunes entendent par Charia. Si c'était la charia comme en Arabie Saoudite, alors oui, ça serait inquiétant. Faudrait faire le sondage. 

 

 Mais je suis pas sûr que c'est la vision de la charia qu'ont les jeunes. Les jeunes musulmans que je connais, l'islam est important pour eux, mais comme une marque. Genre je suis geek, c'est comme je suis musulman. Mais ça recoupe souvent peu de réalités pratiques et théologiques derrière. 

 

C'est nimp, sans compter qu'il n'y a rien de surprenant que des adolescents qui considèrent, à tort ou à raison,  qu'ils sont délaissés par la société surjouent les terreurs. Du reste c'est étude est absolument mal branlée, au point que même un étudiant de sociologie en Ba3 comprendrais que le questionnaire administré est risible.

 

https://www.lemonde.fr/religions/article/2016/09/27/ce-que-l-on-fait-dire-aux-musulmans_5003823_1653130.html

 

https://blogs.mediapart.fr/melusine-2/blog/081116/les-musulmans-imaginaires-de-l-institut-montaigne

 

 

 

Et je rajouterais bien que, théorie du labelling oblige, c'est justement ce genre de pseudo science qui tente maladroitement de cacher un vieux racisme à la con qui renforce les problèmes qu'on tente par ailleurs de dénoncer.

Sinon, je rigole bien à lire ce genre de thread, pas plus tard que hier j'ai passé la journée avec des animateurs de rues dans un des quartiers les plus populaires d'Anderlecht (ie : forte présence de descendants d'immigrés, dont les animateurs en question), et c'est très amusant de les entendre parler des Syriens venus dans la suite de la guerre qui "profitent du système" ou parler des "smex" (je vous laisse googler). Ces gars, tout musulmans qu'ils sont, sont les premiers à être emmerdés par les salafs auxquels certains prétendent ici les réduire. Et ce sont aussi ces gamins (parce qu'on parlent de gars issus de ces quartiers et qui ont pour la plupart moins de 26 ans, contrats aidés oblige) qui sont en première ligne pour lutter contre ces dérives qu'ils dénoncent pendant qu'on doit supporter les élucubrations du type "grand remplacement" et "moi je vois bien j'ai pris le métro à Marseille" (j'ai vécu 2 ans à Marseille à la Joliette à l'époque ou l'autoroute passait encore sur un pont qui arrivait au niveau du 3ième étage des appartements et ou il fallait slalomer entre les dealer pour rentrer le soir, j'y ai d'ailleurs laisser deux smartphones, merci je connais).

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Bézoukhov a dit :

(Et l'une des spécificités géologiques de l'homme moderne, c'est d'avoir très bien maîtrisé l'écoulement des fleuves)

Et l'une des spécificités de l'homme (ancien et moderne), c'est de ne pas être une molécule d'eau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je déteste être ce gars dans le contexte de cette discussion mais le post suivant manifeste un certain nombre de paresses intellectuelles que je ne m'attendais pas à trouver ici (on en trouve plein d'autres, ne vous inquiétez pas), et pas sous la plume de l'auteur cité, je dois dire.

 

Citation

Parce que c'est un concept de propagande politique et qu'on ne reprend pas les éléments de langage des adversaires aux intentions nuisibles.

 

Je crois qu'il est évident depuis le début que le but du topic que le but n'est pas de mettre en scène ou donner de la visibilité à ce terme, mais à établir quelles sont les thèses qu'il recouvre, descriptives ou normatives, et essentiellement d'évaluer ces thèses (pour les normatives c'est vite vu)

 

Citation

Ensuite c'est trompeur, parce que 'Grand' est là pour dramatiser (pour Camus c'est pire qu'un génocide),

 

Hors sujet, du coup.

 

Citation

et que 'remplacement' veut dire substitution, or quand un noirabe rentre ou nait en France ça ne provoque pas le départ ou  la disparition d'un blanc, c'est simple c'est donc une confusion totale et voulue, d'ailleurs je n'ai jamais vu aucun chiffre, même chez les pires droitards comme quoi il y a moins de blancs en France en nombre que à n'importe quelle autre époque, c'est donc bien que les noirabes ne prennent pas la place des blancs puisque ces derniers sont encore là, bref le vocabulaire est complètement trompeur.

 

Alors on va pas jouer à "qu'est-ce qu'il y a dans la vraie thèse défendue par les vrais ennemis avec qui il ne faut pas faire preuve de charité", donc je n'attribuerai la proposition suivante à personne, mais que répondrais-tu à quelqu'un qui dirait que le remplacement n'est pas celui d'une personne par une autre, mais est d'une population par une autre, du fait de la différence de fécondité et le fait que les populations blanches aient un taux de fécondité inférieur au seuil de renouvellement? De fait si c'est le cas, tôt ou tard ils ne seront plus là, sauf si une subtilité mathématique m'échappe. Evidemment la faiblesse de ce taux n'est pas une conséquence de l'immigration, si à ton avis cela justifie de ne pas utiliser le terme remplacement soit, le débat sur les termes est inutile. Si l'on croyait aux pouvoirs magiques des mots, on pourraît parler plutôt de suicide des blancs que de remplacement des blancs. Pour une définition de "blanc" et de "non blanc", pour savoir à quel horizon la part de "blancs" passera sous une valeur donnée, il faut bien sûr se demander de combien de temps le taux de fécondité des entrants met à rejoindre celui des locaux ("blancs" et "non blancs confondus"), même si vraisemblablement, dans l'hypothèse que le taux de fécondité des "blancs" reste sous le seuil de renouvellement, que l'entrée de nouveaux "non blancs" se poursuit, et que leur propre fécondité moyenne ne passe pas sous la barre de celle des "blancs", la substitution s'opère quoi qu'il en soit.

 

edit : bien sûr une autre possibilité est le regain soudain de la fécondité des "blancs" ou l'arrivée de "blancs" féconds sur le territoire sur lequel les parts de population sont mesurées.

 

Citation

Bref cautionner cette expression

 

Qu'est-ce que ça veut dire "cautionner une expression", au fait ?

 

Citation

est une abomination

 

Un peu de magie des mots.

 

Citation

sauf si on est d'accord avec la propagande politique de Camus (qui inclut constat et des 'solutions', les 2 vont ensembles).

 

Hors sujet, cf. supra. En plus dire que les deux vont ensemble c'est faux, et Lancelot avait bien fait de distinguer tous les aspects. Ta remarque contribue donc à diminuer la clarté du débat.

 

Tout cela me donne envie de faire un peu de simulation en Netlogo !

  • Yea 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notre logiciel libéral nous empêche de voir un aspect important qui se cache derrière le "grand-remplacement":
La majorité collectiviste (95% du spectre politique) part du postulat que la population (le stock) doit être remplacé "après usage" et même croitre, peu importe l'origine des flux (endogène/exogène), en premier lieu pour payer les retraites et plus généralement pour fournir du carburant à l’économie de l'endettement. Alors qu'un Libéral philosophiquement (pas un patron de PME vaguement pro business) est par principe neutre sur ces questions. C'est une différence fondamentale, et il ne faut pas tomber dans ce piège.
La population française pourrait baisser à 40 M d'habitants en 2050 du fait de notre faible fécondité je m'en contre-fout et rien de dit que 15 ans plus tard la fécondité  ne remonterait pas en flèche pour x ou y raison. Il faut prendre du recul historique, notre génération n'est pas le centre du monde.

  • Yea 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
21 minutes ago, Anton_K said:

Je crois qu'il est évident depuis le début que le but du topic que le but n'est pas de mettre en scène ou donner de la visibilité à ce terme,

 

Oui j'ai compris, je rebondissais spécifiquement sur le post de PAB qui demande pour quoi c'est tabou d'en parler, mais je pense qu'il n'est pas bon d'utiliser ce terme en général, pas par peur des mots qui font mal, mais parce qu'en politique un concept n'est jamais neutre, on n'utilise pas ici les concepts d'ultralibéralisme ou d'intersectionalité par ex. ou alors pour s'en moquer. Je fais un point de tactique politique c'est tout.

 

23 minutes ago, Anton_K said:

Hors sujet, du coup.

 

 

C'est pas hors-sujet d'expliquer pourquoi Camus utilise le mot "Grand".

 

25 minutes ago, Anton_K said:

De fait si c'est le cas, tôt ou tard ils ne seront plus là, sauf si une subtilité mathématique m'échappe.

 

Non pour le coup la disparition des blancs c'est bullshit, ou bien ça demande de se lancer des projections temporelles en dehors de tout temps politique sérieux, et sans prendre en compte par exemple les évolutions scientifiques et sociales (pour caricaturer on a des ovules et des spermatozoides de balnc en stock, on en referra donc quand y en aura plus assez...). 

Bref c'est le fond de mon opposition à ce terme, les Blancs ne disparaissent pas et ne disparaitront pas, c'est faux de dire ça, et tout ceux qui le pensent (ça va jusqu'à Zemmour) sont au mieux des idiots.

 

Après y a la question de la majorité de la population qui pourrait basculer vers le "non-blanc", pour moi c'est un sujet différent, qui est plus crédible, mais que je ne developperai pas ici, ce n'était pas le sujet de mon poste.

 

24 minutes ago, Anton_K said:

Qu'est-ce que ça veut dire "cautionner une expression", au fait ?

 

 

Simplement l'utiliser, on ne doit pas utiliser le vocabulaire de l'ennemi, c'est la base de la politique c'est tout.

 

30 minutes ago, Anton_K said:

Hors sujet, cf. supra. En plus dire que les deux vont ensemble c'est faux, et Lancelot avait bien fait de distinguer tous les aspects. Ta remarque contribue donc à diminuer la clarté du débat.

 

Si on parle d'immigration, de migrations, de changement démographique, on peut distinguer les deux, pas si on utilise le concept de "grand remplacement" c'est tout ce que je dis. Je pense qu'il serait mieux de changer le titre par ex. c'es tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Salim32 a dit :

La population française pourrait baisser à 40 M d'habitants en 2050 du fait de notre faible fécondité je m'en contre-fout et rien de dit que 15 ans plus tard la fécondité  ne remonterait pas en flèche pour x ou y raison. Il faut prendre du recul historique, notre génération n'est pas le centre du monde.

 

 En fait non on s'en contrefout pas. On le pourrait si cette dernière était équirépartie (environ) sur la pyramide des âges, or si on se retrouve à un actif pour un retraité, ça va poser problème. 

 

 Ca va poser problème, non seulement dans ce pays (endetté déjà) où la santé et les retraites sont collectivisées, mais ça poserait problème même sans ça. Car les retraités ont des besoins en biens et services que ne pourrait leur fournir une population d'actifs pas assez nombreuse et productive.

 

 Du reste, je suis très sceptique sur toutes possibilités de remontée de la fécondité. Au vu de notre mentalité actuelle (on est d'éternels ados gâtés quelque part), je pense que cette époque est décidément révolue. 

 

il y a 34 minutes, Fagotto a dit :

Après y a la question de la majorité de la population qui pourrait basculer vers le "non-blanc", pour moi c'est un sujet différent, qui est plus crédible, mais que je ne developperai pas ici, ce n'était pas le sujet de mon poste.

 

Oui mais je crois que c'est le sujet du topic. Car je suis pas sûr que même Camus croit à la disparition des blancs. Mais je ne l'ai pas lu j'avoue. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les exemples historiques qu'on a sont assez différents de la période actuelle : quand l'europe a fait son grand remplacement sur le continent américain ou que les romains sont venus envahir la Gaule ou que les arabes sont partis à la conquête de l'Afrique du Nord puis de l'Europe (au moins la péninsule Ibérique) etc., c'étaient des civilisations plus avancées qui en dominaient, militairement d'abord, et démographiquement ensuite, d'autres. Là on a une bizarrerie à ce niveau : l'émigration vient principalement des pays moins développés vers les pays plus développés et le différentiel démographique n'est pas lié linéairement aux performances économiques. De plus ce n'est pas non plus le résultat d'une invasion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, poney a dit :

ce genre de pseudo science qui tente maladroitement de cacher un vieux racisme à la con 

 

Tu sais qui a écrit l'étude ? Tu penses vraiment que c'est du racisme ? De la part de l'Institut Montaigne ?

Ça a fait parler parce que, justement, ça venait d'un think tank social-libéral. Et si Hakim El Karoui est raciste, faut vite le prévenir :D.

 

il y a 39 minutes, Fagotto a dit :

 

Bref c'est le fond de mon opposition à ce terme, les Blancs ne disparaissent pas et ne disparaitront pas, c'est faux de dire ça, et tout ceux qui le pensent (ça va jusqu'à Zemmour) sont au mieux des idiots.

 

Mais les romains ont bel et bien disparu :p.

 

il y a 40 minutes, Fagotto a dit :

Je pense qu'il serait mieux de changer le titre par ex. c'es tout.

 

+1 ; il y a une question de vocabulaire qui est légitime.

Mais là encore, c'est dur de trouver quelque chose d'aussi frappant.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Anton_K a dit :

Je déteste être ce gars dans le contexte de cette discussion

I know that feel, bro. Mais c'est parce que cette discussion n'est pas feel good que c'est d'autant plus important que quelqu'un le fasse (et personne ne pouvait le faire mieux que Monsieur Méthode).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Kassad a dit :

Les exemples historiques qu'on a sont assez différents de la période actuelle : quand l'europe a fait son grand remplacement sur le continent américain ou que les romains sont venus envahir la Gaule ou que les arabes sont partis à la conquête de l'Afrique du Nord puis de l'Europe (au moins la péninsule Ibérique) etc., c'étaient des civilisations plus avancées qui en dominaient, militairement d'abord, et démographiquement ensuite, d'autres. Là on a une bizarrerie à ce niveau : l'émigration vient principalement des pays moins développés vers les pays plus développés et le différentiel démographique n'est pas lié linéairement aux performances économiques. De plus ce n'est pas non plus le résultat d'une invasion.

Il y avait aussi des facteurs génétiques (les Européens avaient des résistances aux zoonoses, pas les Amérindiens ; les cavaliers du Hedjaz digéraient le lactose, pas les gens qu'ils ont conquis). J'en profite pour rappeler, au cas où, que les facteurs biologiques peuvent expliquer une partie de l'histoire humaine, notamment les phases d'expansion de tel ou tel peuple, mais ne justifient pas conquêtes et meurtres, évidemment. 

 

Là, ce n'est pas un peuple ou une famille de peuples liés qui vient prospérer sur les terres de ses voisins, ce sont des gens d'un tas de peuples qui n'ont pas grand chose à voir les uns avec les autres, et qui ne semblent pas avoir d'avantage biologique particulier. Peut-être y a-t-il eu des précédents tout de même, mais ils sont sans doute plus rares.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Tu sais qui a écrit l'étude ? Tu penses vraiment que c'est du racisme ? De la part de l'Institut Montaigne ?

Ça a fait parler parce que, justement, ça venait d'un think tank social-libéral. Et si Hakim El Karoui est raciste, faut vite le prévenir :D.

 

Je ne visais pas l'IM ici, mais les tenants du GR.
Je disais par contre que l'étude de l'IM est mal foutue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Anton_K a dit :

mais que répondrais-tu à quelqu'un qui dirait que le remplacement n'est pas celui d'une personne par une autre, mais est d'une population par une autre, du fait de la différence de fécondité et le fait que les populations blanches aient un taux de fécondité inférieur au seuil de renouvellement? De fait si c'est le cas, tôt ou tard ils ne seront plus là

 

Tôt ou tard nous serons tous morts et remplacés.

 

Le grand remplacement me gave, désolé pour le mauvais jeu de mot. Il y a donc des libéraux qui ont peur du grand remplacement. Alors ils voudraient un peu d'intervention étatique pour diminuer la liberté d'étrangers colorés ou croyants aux frontières. C'est-à-dire qu'ils sont un peu liberticides. On a vu le résultat aux USA. Le résultat, c'est qu'il y a un peu moins de libéraux.

 

Ça. me. gave.

Désolé pour la mauvaise humeur.

Je ressors.

  • Yea 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, L'affreux a dit :

Il y a donc des libéraux qui ont peur du grand remplacement. Alors ils voudraient un peu d'intervention étatique pour diminuer la liberté d'étrangers colorés ou croyants aux frontières.

 

Je crois pas que ça concerne qui que ce soit ici, ou en tout cas ça n'a pas été exprimé.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Fagotto said:

Simplement l'utiliser, on ne doit pas utiliser le vocabulaire de l'ennemi, c'est la base de la politique c'est tout.

 

Si on parle d'immigration, de migrations, de changement démographique, on peut distinguer les deux, pas si on utilise le concept de "grand remplacement" c'est tout ce que je dis. Je pense qu'il serait mieux de changer le titre par ex. c'es tout.

Donc si on veut parler du communisme on n'a pas le droit de dire "communiste" parce que c'est le vocabulaire de l'ennemi ?

La discussion porte ici sur le concept de grand remplacement, ce qu'il recoupe et pourquoi ceux qui s'en réclament ont raison ou pas, pourquoi avoir peur des mots ?

Concernant le titre j'estime que n'importe quel lecteur un minimum attentif aura vu le jeu de mot et compris que la notion n'est pas vraiment prise au sérieuse ici a priori. C'est un bon titre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Lancelot a dit :

Donc si on veut parler du communisme on n'a pas le droit de dire "communiste" parce que c'est le vocabulaire de l'ennemi ?

La discussion porte ici sur le concept de grand remplacement, ce qu'il recoupe et pourquoi ceux qui s'en réclament ont raison ou pas, pourquoi avoir peur des mots ?

Concernant le titre j'estime que n'importe quel lecteur un minimum attentif aura vu le jeu de mot et compris que la notion n'est pas vraiment prise au sérieuse ici a priori. C'est un bon titre.


Communisme n'est pas un terme de propagande. C'est vraiment pas complique a comprendre. On ne va pas creer un fil titre : Glorieux Plan Quinquennal. Apres, j'ai bien compris que ton titre n'etait pas tout a fait serieux mais ca reste de l'humour d'inities liborgiens. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces questions de "est-il stratégique d'utiliser le terme X ?" n'avancent à rien et, pire, ressemblent beaucoup à du concern troll pour entraver la discussion de mon point de vue.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...