Jump to content
Raffarin2012

Morceaux ou (mieux) groupes libéraux

Recommended Posts

OK donc le titre est explicite, sachant que tous les domaines sont à explorer. Point bonus pour la street cred.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus évident: Taxman des Beatles

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Carl Barks said:

Le plus évident: Taxman des Beatles

J'aurais cité les inconnus moi :D

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plupart des textes de Debazine, le groupe d'Emmanuel Martin (dont je fut le batteur à l'époque !)

 

 

  • Yea 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression qu'il manque un pied (un "don't") aux deuxième et troisième refrains.

 

Accessoirement, la chanson a servi de générique au cours de l'Ecole de la Liberté dédié à Bastiat, présenté par Damien Thellier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Street cred à fond :

 

 

 

  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Inconnus point bonus street cred en effet 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Libertarianisme sauce pizza trash

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 pour la provenance frog

- 12 points street cred :

 

 

 

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

(private nukes ftw)

  • Yea 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rah credence. Amoureux depuis 13 ans et cette BO fantastique de Forrest Gump. Le pire c'est qu'ils ont aussi mis Break on Through dedans. DES MALADES.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis de la mauvaise herbe, braves gens, braves gens
Je pousse en liberté dans les jardins mal fréquentés
Et je me demande pourquoi, Bon Dieu
Ça vous dérange que je vive un peu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans celle ci la référence est assez subtile mais apparemment ce serait une allusion sympathisante aux libertariens :

 

 

Quand à celle ci, je n'ai pas de certitudes :

 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un groupe liberal ? Tram(m)p évidemment 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas le meilleur morceau des Kinks mais...

 

"I was born in a welfare state

Ruled by bureaucracy

Controlled by civil servants

And people dressed in grey

Got no privacy, got no liberty

Cos the twentieth century people

Took it all away from me."

 

Les Kinks toujours (même si le narrateur de ce morceau n'est pas nécessairement un chic type) :

 

 

"The tax man's taken all my dough,

And left me in this stately home,

Lazing on a sunny afternoon.

And I can't sail my yacht,

He's taken everything I got,

All I've got's this sunny afternoon."

  • Yea 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Frank Zappa libéral borderline (un 'practical conservative' selon ses propres mots, partisan du 'small government, lower taxes' dans son autobiographie) :

 

 

 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

J'ai essayé de m'en tenir aux trucs en français mais bon...

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Lancelot a dit :

J'ai essayé de m'en tenir aux trucs en français mais bon...

C'est mort côté frog je pense, les brits ou les ricains c'est moins bien mais ça reste potentiellement très bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hoooo, j'ai oublié de vous montrer cette absolue pépite de bitcoin que j'ai découvert il y a quelques mois dans les tréfonds d'Internet. C'est une version anglophone de la chanson "San Bastiat" et chantée par le même groupe groupe nommé Academicos de Milton Friedman et c'est de la BOSSA NOVA LIBERALE AAAAAAAAHHHH

 

 

  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

*Sinon on revient sur du Backwordz avec leur célèbre morceau "Praxeology"

 

 

Avec les lyrics

Révélation

The debt is at 20 trillion. Why, bro? Fundamental econ.
Economic calculation. Trying to predict a market full of millions.
No. Must be slower than a snail's nest.
That crap don't even pass the smell test.
Needs less Keynes, more Mises.
Then you'll understand why we're in a recess.

You're inviting in the poorest men, but follow logic to it's end.
Production seized, drives us into poverty.
Greed doesn't end with loss of liberty.

This ain't just Republican or Democrats, 
this is about a handful of bureaucrats.
Know the exact cost of a spending act?
How in the world can they dictate that?
It doesn't make a lick of sense.
Keynesianism might be the death of us all.
The most tanked economies were centrally planned.
You get sadness, you get famine,
you get poverty, you get everybody just starving.

Should read the Road to Serfdom.
Claim they love the poor, but their policies hurt them.
Giving them power but is it really worth the trouble
when you're productive and your means get nerfed?
Free enterprise seems to rise living standards,
but man will politic if he ain't got the answers
and damage up an economy if he is envious.
Immediately run the other way if he is leading you.

 

Sinon j'ai découvert ça aussi, du Rap Ancap en Portugais @Hugh

 

Du Rap Blockchain

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By RaHaN
      Que tu sois amateur de construction musicale sophistiquée et d'expérimentations hasardeuses, ou juste un simple curieux, sois le bienvenue dans un univers dédié à un genre musical absolument fabuleux, je veux bien évidemment parler du Progressive Rock.
      Ce mouvement, apparu fin des années 60, aura accouché de véritables chefs-d’œuvre musicaux et laissé à jamais à la postérité des musiciens ayant fréquemment frôlé le divin.
       
      Une nécessité de structuration, couplé au désir de la complexité, l'envie d'exploration capté par la touche de virtuosité : toutes les caractéristiques d'un genre que pourtant un bon nombre d'amoureux du genre ont du mal à définir.
      C'est pour cette raison que ce topic a toute raison d'exister sur ce forum.
       
      Aussi, plutôt que d'ouvrir un topic pour balancer une tonne de vidéos, j'aimerai avant tout revenir sur toute l'histoire du Prog. Et n'étant pas encore né à cette époque, et ayant davantage avalé des heures d'écoute qu'absorber des ouvrages historiques, je me servirai pour cela du livre d'Aymeric Leroy, sobrement appelé "Rock Progressif". Nous voyagerons donc dans le temps, en débutant par la période précédent l'émergence du mouvement, pour suivre en détail l'évolution du rock progressif de 1969 à 1979.

      N'ayant absolument aucune idée de la fréquence à laquelle je vais sortir les différents posts, je vous laisse en bonne compagnie, et j'ai bien hâte de découvrir à mon tour vos pépites !
       
       
    • By Prouic
      Pour fêter les 25 ans de ma perte de virginité, c'est à dire le moment ou j'ai touché une corde de mi grave pour la première fois, je vous propose ce petit topic récurrent sur un objet qui m’accompagne depuis le jour ou j'ai demandé  un scooter à une mère bien trop française pour accepter l'incertitude:
      THE BASS !

      https://imgur.com/SlcYwWk
      (Mon jouet actuel, Warwick LTD NT 2010, electronique active, manche traversant érable, corps en fêne rouge, revêtement du corps en ziricote, la perfection faite bois.)
       
      La (guitare) basse. Un  instrument dont l'intérêt des gens est à l'opposé de son bienfait sur le monde. Un monde sans guitare basse, c'est un sandwich club mayo sans mayo. Avec c'est gras, ca semble absolument dispensable d'un point de vue calorique, mais si on l'enlève, on ne sait pas pourquoi une tranche de jambon et une feuille de salade dans du pain, c'est insipide et sec, et le sandwich finit à la poubelle. Comme vous le savez déjà, le gras, c'est la vie.
      La basse se représente ainsi: c'est un instrument de RYTHME, qui fait en premier lieu un liant rythmique avec la grosse caisse de la batterie, et en second temps liant musical au niveau de l'harmonie avec les instruments mélodiques principaux comme le piano,  les cuivres ou les cordes.
      Choisir un rythme de basse, c'est choisir si on bat du rythme  avec les têtes ou avec les fesses. Pas de 1,2,3 ... 5,6,7 ... de prof de danse salsa sans ligne de basse.
      Sans basse, pas de Red Hot Chili Peppers, pas de Prince, pas de Michael Jackson, pas de skrillex (bon ok, c'est pas grave).

      La basse est un instrument à 4 cordes (sauf quand on est geek, là on en met 5 voire seulement 3 pour les gros nerds), qui s'étale sur un peu plus de 3 octaves, dont la première se situe une octave en dessous du la guitare, soit entre 50 et 250 Hz.
      La particularité de l'oreille fait qu'il faut beaucoup plus de puissance pour sentir des dB dans les graves que dans les aigus. Aussi les amplis tournent sur des bases de puissance de 300 à 600 Watts, là ou les amplis guitares ont besoin de 80-150 Watts. Pour pousser tout çà il faut des gros boomers (sauf depuis qu'on a découvert le néodyme, dommage pour les gabonais), et donc des gros aimants, aussi le matériel est plutôt lourd.

      Les bassistes ne s'embarassent pas de réglages compliqués, ils cherchent pour la majorité la pureté du grave. Il y a donc très peu de pédales d'effets, et un bassiste préfère mettre 1000€ dans une basse pour qu'il n'ai trien à toucher en réglage. Ceci est donc la raison pour laquelle le bassiste est toujours le premier branché, au bar à boire une bière: il n'a rien à faire
      Je vous propose dans ce topic de me tenir à quelques anecdotes et une ou deux chansons par jour, une sorte de top 100 , absolument impartiel 😛 (t'as vu mon oeil?!), du style en veut tu en voilà, pour découvrir le moteur qui se cache derrière tout groove qui se respecte:
      La basse, c'est l'instrument par excellence qui transforme une partition en musique, un mouvement de danse en attirance calliente. Oui. Rien que ça.
       
      Bon appétit.
       
      Et pour ce soir , ça sera deux musiciens monstres aux commandes:
       

      Good times de Chic, la puissance faite Funk,  avec Bernard Edwards, mort à 43 ans seulement, qui entre autre fondateur de Chic a posé ses mimines sur l'album let's Dance de Bowie, entre autres.
      Il a aussi écrit Upside Down pour Diana Ross, un peu de respect.
       
       
      Le regretté Chris Squire du Groupe Yes, la raison de pourquoi tous les bassistes ayatollah qui interdisent le médiator ( dont moi... ) ont tort !
       
       
      Ca se joue comme ça:  (https://youtu.be/kt1RUa_E534?t=40)
    • By Raffarin2012
      Go gambille
       
       
    • By Hidalgo
      Un fil pour tous les fans de métal car je sais qu'il y en a beaucoup par ici. Je commence par ça:
      Samael - "Telepath"

      Apocalyptica - "Path"

      Danzig - "Mother"

      KMFDM - "A drug against war"

    • By SilenT BoB
      On a un sujet sur le Métal hurlant avec des guitares très énervées, des chanteurs hurleurs. je vous propose de mettre ici plutôt du blues jusqu'au hard rock. 
       
      Je propose de commencer par du très très lourd!

       
      Clapton sera resté deux ans avec John Mayall entre les Yardbirds et Cream. Le résultat, cet album magique et certainement celui où je trouve Clapton le plus hallucinant.
       
      Allez, afin de donner les deux extrêmes de ce thread:

       
       
×
×
  • Create New...