Jump to content
Alchimi

Parti Libertarien, ( Les naufragés paumés sur une île déserte sur l'océan de l'étatisme français)

Recommended Posts

il y a 42 minutes, frigo a dit :

Sauf que le PL est pour le droit de sécession et que ça c'est frontalement anti étatique, que c'est le seul à proposer ça, que c'est un sujet très clivant et que les bénéfices de ce positionnement sont potentiellement énormes, surtout que le contexte s'y prête ( Belgique, Italie, RU...). Moi j'en ferai le thème central.

 

Je mettrais plus l’emphase sur l’abolition de la licence IV.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On appellerait ça le plan Vichy picrate.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Demetra a dit :

Comment comptez-vous changer les choses sans entrer en politique ?

C'est assez magnifique comment l'état une fois bien en place,

pond/moule des excroissances diverses et variées qui lui sont 100% inféodées,

et ensuite fait avaler à la population que des choses pourraient changer via ces excroissances et uniquement via icelles.

 

Il y a des dizaines de façons de démontrer Pythagore

... et il n'y aurait qu'une seule manière de changer les choses ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Adrien31 a dit :

Merci pour ton retour, en quoi tu as espoir alors ?

cryptomonnaies, free cities, projets open, etc.

ça va au final plus vite par là, et c'est international.

Mais évidemment, ce n'est pas facile, il y a du boulot.

L'ingéniosité humaine a déjà résolu beaucoup de durs problèmes, elle peut peut-être aussi régler le problème de l'étatisme.

 

  • Haha 1
  • Ancap 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non tout ce que tu proposes est bien, je suis pas contre, mais ça ne changera pas la politique du pays pour autant.

 

Qu'entends-tu par free cities ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Demetra a dit :

 

Non tout ce que tu proposes est bien, je suis pas contre, mais ça ne changera pas la politique du pays pour autant

 

 

Chaque changement de la société force la politique à s’adapter. 

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

 

Chaque changement de la société force la politique à s’adapter. 

 

On est encore dans l'attente des changements politiques ... Le cannabis, la lutte innefficace contre les drogues, la prostitution, l'euthanasie, la PMA, la GPA, la liberté de vivre comme on le veut sur son terrain, etc...

 

Quant elle veut elle s'adapte la politique !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Demetra a dit :

la PMA, la GPA,

 

Beaucoup de choses ont changé sur ce sujet notamment parce que les gens sont allés le faire ailleurs. 

 

il y a 13 minutes, Demetra a dit :

la liberté de vivre comme on le veut sur son terrain

 

Extrêmement impopulaire en France

 

il y a 13 minutes, Demetra a dit :

Le cannabis, la lutte innefficace contre les drogues,

 

La France est à la ramasse mais ça a changé dans plein de pays et pas parce que des gens ont créé un parti politique.

 

L’erreur de diagnostique c’est de croire que les Français veulent du libéralisme ce qui donne des perspectives électorales quasi-nulles. Les libéraux feraient mieux de monter des lobby single-issue

  • Yea 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Tramp a dit :

 

Chaque changement de la société force la politique à s’adapter. 

 

il y a 42 minutes, Rübezahl a dit :

cryptomonnaies, free cities, projets open, etc.

ça va au final plus vite par là, et c'est international.

Mais évidemment, ce n'est pas facile, il y a du boulot.

L'ingéniosité humaine a déjà résolu beaucoup de durs problèmes, elle peut peut-être aussi régler le problème de l'étatisme.

 

 

Je suis totalement d'accord avec vous, mais l’État peut ralentir fortement la marche des choses... bien qu'il ne puisse pas l’empêcher.

Si on pouvait éviter d'avoir une décennie de retard ce serait bien.

Comme par exemple les réglementations débiles qui sont passé sur les cryptomonnaies en France... (Je ne sais pas d'ailleurs si elles sont passées, mais j'avais lu des articles sur le sujet cela fait peur :) )

 

Pour moi l'un n'empêche pas l'autre, peut-être que le combat politique est perdu d'avance en France mais pas pour autant qu'il ne faut pas lutter, on verra ce qu'il en ressortira...

Si déjà 10% du programme du PL étais appliqué en France ce serait un "gros" progrès vu d'où on part.

 

Je comprends que cela peut être démotivant et qu'on peut se dire qu'on n'en sortira pas, moi-même je le suis à chaque fois que j'allume la TV mais je me m'imagine un Russe sous le communisme devait se dire la même chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Tramp a dit :

 

Beaucoup de choses ont changé sur ce sujet notamment parce que les gens sont allés le faire ailleurs. 

 

 

Extrêmement impopulaire en France

 

 

La France est à la ramasse mais ça a changé dans plein de pays et pas parce que des gens ont créé un parti politique.

 

L’erreur de diagnostique c’est de croire que les Français veulent du libéralisme ce qui donne des perspectives électorales quasi-nulles. Les libéraux feraient mieux de monter des lobby single-issue

Que veux tu dire par Lobby ? think Tank ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Adrien31 a dit :

Si on pouvait éviter d'avoir une décennie de retard ce serait bien.

 

Il faudra plus d’une décennie pour faire gagner des élections à un parti de 60 membres.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Adrien31 a dit :

Que veux tu dire par Lobby ? think Tank ?

 

Lobby : on rassemble les gens concernés par le problème et on le rend politiquement rentable. On fait des tribunes, de l’agit prop et des manifestations jusqu’à avoir gain de cause. Ça implique de laisser le côté idéologie de côté. C’est ce qui a été fait pour le cannabis ou l’ecstasy aux US. C’est ce que font les écolos en France. 

  • Yea 1
  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Tramp a dit :

 

Il faudra plus d’une décennie pour faire gagner des élections à un parti de 60 membres.

1 point pour toi :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Tramp a dit :

 

Il faudra plus d’une décennie pour faire gagner des élections à un parti de 60 membres.

Mais il faut bien démarrer quelque part, et si tout le monde pense comme toi le parti ne grossira pas (pas une critique)

 

il y a 5 minutes, Tramp a dit :

 

Lobby : on rassemble les gens concernés par le problème et on le rend politiquement rentable. On fait des tribunes, de l’agit prop et des manifestations jusqu’à avoir gain de cause. Ça implique de laisser le côté idéologie de côté. C’est ce qui a été fait pour le cannabis ou l’ecstasy aux US. C’est ce que font les écolos en France. 

 

En gros mener un combat politique ciblé sur des lois libérales qui pourraient passer rapidement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Adrien31 a dit :

Mais il faut bien démarrer quelque part, et si tout le monde pense comme toi le parti ne grossira pas (pas une critique)

 

 

J’ai rien contre un parti mais c’est pas une solution de court ou moyen terme mais de long terme. Ce qui nécessite un engagement de long terme. Et une stratégie qui comprend que le seul truc qui compte c’est de faire parler de lui. 

 

il y a 3 minutes, Adrien31 a dit :

En gros mener un combat politique ciblé sur des lois libérales qui pourraient passer rapidement ?

 

Ça a plus de chance de faire bouger les choses à court et moyen terme. Le groupe single issue n’entre pas en concurrence avec les hommes politiques en place, il essaie de faire croire qu’il est politiquement rentable d’adopter son idée. Ça veut dire aller parler à tous les hommes politiques, faire gonfler le support médiatique pour la mono-idée et montrer qu’on peut apporter des voix à une élection - ce qui tombe bien en période d’abstention élevée.

 

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Tramp a dit :

 

J’ai rien contre un parti mais c’est pas une solution de court ou moyen terme mais de long terme. Ce qui nécessite un engagement de long terme. Et une stratégie qui comprend que le seul truc qui compte c’est de faire parler de lui. 

 

 

Ça a plus de chance de faire bouger les choses à court et moyen terme. Le groupe single issue n’entre pas en concurrence avec les hommes politiques en place, il essaie de faire croire qu’il est politiquement rentable d’adopter son idée. Ça veut dire aller parler à tous les hommes politiques, faire gonfler le support médiatique pour la mono-idée et montrer qu’on peut apporter des voix à une élection - ce qui tombe bien en période d’abstention élevée.

 

Tu as raison un parti c'est long terme, j'aime bien l'idée de mener des actions court/ moyen terme pour faire passer des lois.

Mais en pratique tu suggères par exemple de voter à des élections pour un parti par franchement libéral s'il fait passer certaines lois . Comment le mettre en place sans perdre de vu l'objectif ou le dénaturer et au final perdre plus de liberté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Adrien31 a dit :

Mais en pratique tu suggères par exemple de voter à des élections pour un parti par franchement libéral s'il fait passer certaines lois . Comment le mettre en place sans perdre de vu l'objectif ou le dénaturer et au final perdre plus de liberté ?

 

Ces partis vont être élus de toute façon. Ca c’est le fait de base. 

Le but c’est de faire incorporer des trucs biens au milieu du business as usual. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

bah faisons un lobby j'ai rien contre ça reste une manière comme une autre de faire de la politique

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

L'ingéniosité humaine a déjà résolu beaucoup de durs problèmes, elle peut peut-être aussi régler le problème de l'étatisme.

Sauf si le problème de l'étatisme est lié à la nature humaine (soit qu'il en émane spontanément dans certaines conditions, soit qu'à l'inverse il l'influence). Bref, raisonner en problème/solution, c'est aborder des problèmes sociaux et politiques, bref, humains, avec une grille de lecture d'ingénieur. Et quand on procède de cette manière, le plus souvent, tragedy ensues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Rincevent a dit :

Sauf si le problème de l'étatisme est lié à la nature humaine (soit qu'il en émane spontanément dans certaines conditions, soit qu'à l'inverse il l'influence). Bref, raisonner en problème/solution, c'est aborder des problèmes sociaux et politiques, bref, humains, avec une grille de lecture d'ingénieur. Et quand on procède de cette manière, le plus souvent, tragedy ensues.

Je pense que, en effet, le problème de l'étatisme est lié à la nature humaine (besoin de sécurité qui balaye tout le reste).

Néanmoins, je ne crois pas que le besoin de sécurité (et la statolatrie qui s'en suit) affecte tous les humains également.

Pour reprendre la division de Heinlein : "Le genre humain se divise politiquement entre ceux qui veulent contrôler la vie des autres, et ceux qui n'éprouvent pas ce besoin."

 

Le problème est donc ama de donner aux individus qui privilégient la liberté des outils pour se protéger des autres.

 

Je ferais une analogie avec le problème de la confidentialité (qui est très lié ama au problème de l'étatisme).

Le problème de la confidentialité a été résolu par les ingénieurs cryptographes dans les années 1970.

 

Je ne désespère pas que d'autres avancées ingénieurales (assises d'ailleurs sur la cryptographie) fournissent des outils capables de réduire l'emprise des états sur les gens.

Pas de tragédie à craindre ama.

(Et les efforts des états pour contrarier ces travaux sont probablement un bon indicateur de leur intérêt).

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
21 hours ago, Lancelot said:

Au pire ça peut exclure quoi, 5 personnes grand max ? :mrgreen:

 

C'est juste. Mais ça permettrait tout de même de doubler les effectifs ! 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, Rübezahl said:

Je ferais une analogie avec le problème de la confidentialité (qui est très lié ama au problème de l'étatisme).

Le problème de la confidentialité a été résolu par les ingénieurs cryptographes dans les années 1970.

Techniquement, le problème a certes été résolu, mais un certain nombre d'Etats (dont la France) ont passé des lois pour forcer les gens à divulguer les conventions de chiffrement.

 

Du coup, la confidentialité est certes maintenue, mais au prix d'un emprisonnement...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Rübezahl a dit :

Le problème est donc ama de donner aux individus qui privilégient la liberté des outils pour se protéger des autres.

Je suis plutôt d'accord avec ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, frl a dit :

Techniquement, le problème a certes été résolu, mais un certain nombre d'Etats (dont la France) ont passé des lois pour forcer les gens à divulguer les conventions de chiffrement.

Du coup, la confidentialité est certes maintenue, mais au prix d'un emprisonnement...

Ce n'est pas qu'une résolution technique sans effet (comme un théorème démontré, mais sans application).

Le nombre d'individus utilisant pratiquement du chiffrement a du être multiplié par 1.000.000 (au minimum) depuis le RSA et la cryptographie asymétrique.

Le nombre d'utilisations pratiques du chiffrement a du être multiplié par 1.000.000 (au minimum) depuis le RSA et la cryptographie asymétrique.

Il y a donc bien un progrès qualitatif et quantitatif très significatif pour le plus grand nombre.

 

Les cryptomonnaies sont une 1° couche applicative (assez évidente) posé sur les outils cryptographiques.

D'autres applications sont en cours. D'autres couches sont en cours.

Il est certain que de nombreux états tentent de freiner cela.

Mais je doute que 100% des états de la planète adoptent cette attitude.

Donc, ce qui se passe, est qu'on va bien voir (de plus en plus clairement) quels sont les états liberticides et quels sont pro-liberté.

Je veux dire par là que, comme tu l'écris, les états incapables d'espionner leurs concitoyens discrètement sur les réseaux globaux, sont obligés de le faire au plus près de l'individu.

Bref, le caractère inquisiteur et coercitif (ou pas) se voit plus.

Les individus sont en mesure de choisir ce qu'ils veulent ... et ils le font déjà. Et ils le feront de plus en plus.

Ne restent en cage que ceux qui le veulent bien.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/06/2019 à 06:59, Rübezahl a dit :

Je pense que, en effet, le problème de l'étatisme est lié à la nature humaine (besoin de sécurité qui balaye tout le reste).

This dimension, Uncertainty Avoidance, has to do with the way that a society deals with the fact that the future can never be known: should we try to control the future or just let it happen? This ambiguity brings anxiety with it, and different cultures have learnt to deal with this anxiety in different ways. The extent to which the members of a culture feel threatened by ambiguous or unknown situations and have created beliefs and institutions that try to avoid these is reflected in the score on Uncertainty Avoidance.

At 86, French culture scores high on Uncertainty Avoidance.

 

Le besoin de sécurité en lui même semble être un facteur déterminant de la nature humaine, mais la particularité de notre pays c'est qu'on a levé ça au rang  de nécessité absolue. Dans les faits ca revient au même, que ca soit humain ou simplement Français, on pourra pas faire sans.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vraie question c'est: de quoi les Français ont-ils si peur pour être aussi hostiles à l'incertitude ?

 

Je n'avais pas tellement insisté sur la peur comme source de l'anticapitalisme.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Message de service : 
Le PL accepte les contributions pour son blog + pour aider à définir un programme détaillé en vue des prochaines élections locales et nationales.

A bon entendeur.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'habitude, on se sent assez proche des idées d'un parti pour y adhérer, le problème des libéraux c'est quand on se sent assez près des idées de ce parti pour NE PAS y adhérer :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Prouic a dit :

D'habitude, on se sent assez proche des idées d'un parti pour y adhérer, le problème des libéraux c'est quand on se sent assez près des idées de ce parti pour NE PAS y adhérer :D

 

Pas compris.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By PABerryer
      Quid des LR? Après l'échec aux pdt ne risque t il pas la même chose que le PS? Déclin, scission, fusion, refondation? Le parti se retrouve partagé entre les kapos de Juppé et Sarkozy, quid de la ligne Fillon et de Sens Commun?
    • By Neuron
      L'interview d'un député matheux me donne l'idée de vous proposer ce thème. 
      Nous pourrions ainsi voir (ou pas) les nouveautés qu'apportent les députés LREM à l'Assemblée nationale. 
      Le fil Macron serait ainsi plus centré sur l'action du président. 
    • By Sekonda
      Je créé ce fil en remplacement de celui sur le PLD qui a été absorbé par Objectif France (communiqué) .
       
      Ils se décrivent ainsi:
       
      http://www.objectif-france.org/
       
      Note : J'anticipe un peu car ce ne sera officiel que le 18 Mai.
    • By Bézoukhov
      Le PLD lance des listes aux régionales, en jouant sur la corde "droite libérale" (mon petit cœur de gauche saigne ): http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/05/26/25001-20150526ARTFIG00316-la-droite-liberale-presentera-une-liste-en-le-de-france.php
       
      Ca sera pas du nanarcap pur jus, mais si ils réussissent à faire résonner quelques idées, c'est toujours ça ^^.
       
      Bonne chance !
    • By PABerryer
      Bon, un fil sur le PS mais la question est surtout de savoir ce que sa mort annoncé va impliquer. Maintien après refondation, lente décomposition genre PCF ou dissolution soit au Front de Gauche ou dans EM?
×
×
  • Create New...