Jump to content
Adrian

Baccalauréat 2019

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Hayek's plosive a dit :

Quand j'allais au bureau de ma mère le mercredi après midi et que je m'emmerdais, ma mère me trouvait des trucs à faire: remplacer le rouleau de papier dans le fax, remplir la machine à café, aller chercher des ramettes de papier dans la réserve, faire des photocopies, coller des timbres sur les enveloppes, distribuer le courrier, livrer des colis, distribuer des flyers dans les boites aux lettres du quartier (ca me faisait rater les guignols de l'info...), réceptionner le facteur ou même des clients, tout un tas de petits trucs à la con dans la journée d'une secrétaire qui peuvent être faites par un mouflet de 10 ans. 

 

On a inventé les e-mails depuis que tu étais petit :D .

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Neomatix a dit :

une preuve que t'es pas un débile mental [...] Rien de tout ça ne s'acquiert grâce au collège ou au lycée.

 

Image may contain: 1 person, text

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouaip, le bachelor c'est 3 ans après le cm2.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Mathieu_D a dit :

Ouaip, le bachelor c'est 3 ans après le cm2.

 

Rage Against The Strawman

 

Yeah yeah

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Bézoukhov a dit :

On a inventé les e-mails depuis que tu étais petit :D .

 

Quand j'étais vraiment gosse mon père avait l'ancetre de l'imprimante: la table tracante. Avec des mini-stylos de couleur et tout. J'adorais la voir marcher quand il imprimait des courbes de performance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Neomatix said:

J'ai un peu de mal avec l'idée de passer 15 ans dans des salles de classe à apprendre des trucs n'ayant rien à voir avec la quasi-totalité des métiers pour qu'à la fin on vienne te demander "bon, au fait, tu veux faire quoi ?"

L"'obligation" d'avoir son bac  n'influence pas le contenu des cours. C'est supposé être un programme généraliste pour les hautes études, sans trop pré-orienter les lycéens. Le fait que des tas des mioches n'apprennent rien ou presque "d'utile" pour leur avenir pose plutôt de la question de leur présence à ce stade et de leur orientation avant l'entrée au lycée. Il faut vraiment voir le truc à l'inverse, sans avoir de conséquence sur l'orientation des élèves les universités demandent que ces derniers aient compris certains sujets qui prendraient beaucoup de temps et de pédagogie pour les enseigner proprement ce que les universités ne peuvent pas faire, notamment parce que dans un cours de 400 élèves il n'est pas vraiment possible de poser des questions.

 

3 hours ago, ttoinou said:

Enchaîner dès stages de 3 mois dès l'âge de 12 ans jusqu'à que tu trouves ce que t'aimes bien me paraît pas déconnant

T'es sérieux ? Je vais te parler du collège en Suisse mais j'imagine pas qu'en France se soit totalement différent.

Pour l'écriture, à 12 piges les gamins ne connaissent pas encore toute la grammaire du français. Il doit même y avoir des temps de verbe qui n'ont pas été vu à cet âge là.

Et pour les math ça consiste à introduire les mesures. Donc les angles les poids les mètres carrés, les millilitres. Et à faire des conversions de l'un à l'autre. Inutile vraiment ?

Si tu veux comparer en détail.

https://plandetudes.ch/

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Hayek's plosive a dit :

 

Quand j'allais au bureau de ma mère le mercredi après midi et que je m'emmerdais, ma mère me trouvait des trucs à faire: remplacer le rouleau de papier dans le fax, remplir la machine à café, aller chercher des ramettes de papier dans la réserve, faire des photocopies, coller des timbres sur les enveloppes, distribuer le courrier, livrer des colis, distribuer des flyers dans les boites aux lettres du quartier (ca me faisait rater les guignols de l'info...), réceptionner le facteur ou même des clients, tout un tas de petits trucs à la con dans la journée d'une secrétaire qui peuvent être faites par un mouflet de 10 ans.

 

Pour rappel, sans remonter au moyen age dans les champs, c'est justement parce qu'ils ont commencé à bosser avant d'avoir 10 ans que des gars comme Vanderbilt, Rockefeller & co ont fait fortune (entre autres raisons). Bill Gates a monté sa premiere boite a 13 ans. Meme dans des métier plus terre a terre, Jiro Ono, le meilleur sushi de Tokyo, a commencé à 9 ans parce qu'il s'est fait foutre dehors par son père.

 

C'est des cas extremes, mais enfoncer ses talons en se bouchant les oreilles et en disant "cépapossib' lé pauv piti nenfants" well forcément...

 

Tu sais qu’en France, travailler c’est déjà dur pour les adultes (insérer ici « trepalium ») alors les enfants...

  • Love 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

 

Tu sais qu’en France, travailler c’est déjà dur pour les adultes (insérer ici « trepalium ») alors les enfants...

 

J'ai hésité entre "Haha" et "Love".

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Bézoukhov a dit :

On a inventé les e-mails depuis que tu étais petit :D .

 

Quand je vois les vieux en fin de carrière qui tapent à deux à l'heure avec deux doigts, tu pourrais les mettre en binome avec des gosses de 14 ans qui tapent 10 fois plus vite...

Share this post


Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, Neomatix said:

Exemple de tâches données à des stagiaires bac+5 lors de mon dernier stage

Donc un mec de 23 piges en moyenne qui va rentrer dans le monde du travail dans 3 mois. Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle un moyen de découvrir une orientation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut aussi attendre de l'école qu'elle soit autre chose qu'une formation à but professionnalisant, hein. Obtenir au moins les bases d'une culture humaniste et scientifique, c'est quelque chose de plutôt chouette, ça aide à ne pas être débile et platiste, et ça lubrifie une possible ascension sociale. Bon, lorsque c'est monopolisé par l'état (ou l'église, ou n'importe qui) ça devient une grosse machine à moutonisation, mais ça n'a pas nécessairement à être monopolisé.

Même en anarcapie, pour ne pas que le socialisme soit réinventé toutes les quelques années, il faudrait bien qu'une certaine partie de la population ait des bases d'histoire, d'économie et de philosophie. Et tout le monde n'est pas autodidacte.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Noob a dit :

L"'obligation" d'avoir son bac  n'influence pas le contenu des cours. C'est supposé être un programme généraliste pour les hautes études, sans trop pré-orienter les lycéens. Le fait que des tas des mioches n'apprennent rien ou presque "d'utile" pour leur avenir pose plutôt de la question de leur présence à ce stade et de leur orientation avant l'entrée au lycée. Il faut vraiment voir le truc à l'inverse, sans avoir de conséquence sur l'orientation des élèves les universités demandent que ces derniers aient compris certains sujets qui prendraient beaucoup de temps et de pédagogie pour les enseigner proprement ce que les universités ne peuvent pas faire, notamment parce que dans un cours de 400 élèves il n'est pas vraiment possible de poser des questions.

À l'Université que j'ai fréquentée en Suisse ils avaient des tests d'entrée pour les Bachelor. Ce n'est pas délirant d'imaginer qu'un gamin de 18-19 ans voulant acquérir une formation supérieure dans son domaine prenne des cours pour se former aux concepts qui lui seront utiles.

Citation

qu'en France se soit totalement différent.

Pour l'écriture, à 12 piges les gamins ne connaissent pas encore toute la grammaire du français. Il doit même y avoir des temps de verbe qui n'ont pas été vu à cet âge là.

Ahem, à <insérer l'age de noob> non plus, manifestement :mrgreen:

 

Citation

Et pour les math ça consiste à introduire les mesures. Donc les angles les poids les mètres carrés, les millilitres. Et à faire des conversions de l'un à l'autre. Inutile vraiment ?

Si tu veux comparer en détail.

https://plandetudes.ch/

Ce n'est pas inutile mais :

1) j'ai appris tout ça en primaire (à part des temps type "plus que parfait du subjonctif" mais là on est vraiment sur du temps de nerd).

2) de toute façon une bonne moitié de la population française, au bas mot, est infoutue de convertir des km² en m² alors à quoi bon ? 3) Une fois que le gamin maîtrise ces concepts, pourquoi le retenir ?

 

il y a 1 minute, cedric.org a dit :

Donc un mec de 23 piges en moyenne qui va rentrer dans le monde du travail dans 3 mois. Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle un moyen de découvrir une orientation.

 

il y a 40 minutes, Neomatix a dit :

Des tas de tâches dans le genre qui sont aussi bien exécutées par un gamin de 15 ans ou un autre de 23.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est quand on essaie de trouver un truc qui marche pour tout le monde alors qu'il y a des tonnes de profils de gamins qui bénéficient plus ou moins (et souvent pas du tout) de telle ou telle méthode.

Le modèle d'études longues me parle parce qu'il se trouve qu'il me convenait très bien. Si je ne considérais que mon expérience je réclamerais même une grosse augmentation du niveau et du volume de trucs "inutiles" enseignés depuis la primaire. Me donner un stage professionnalisant au collège aurait été l'équivalent de donner une fourchette à une poule et au pire j'aurais fini glandouilleur dans une administration à la con en me faisant chier toute ma vie (littéralement mon stage de troisième était dans une bibliothèque municipale).

Ce qui existe n'est pas parfait et la plupart des élèves perdent des années, j'en ai parfaitement conscience. Mais si les trucs de hippies ou le travail des mineurs pourraient mieux convenir à certains profils, ce n'est pas du tout évident qu'on y gagnerait de manière globale. Et tant qu'on a une éducazion nazionale c'est bien le point de vue global qu'on doit adopter.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Mégille a dit :

On peut aussi attendre de l'école qu'elle soit autre chose qu'une formation à but professionnalisant, hein. Obtenir au moins les bases d'une culture humaniste et scientifique, c'est quelque chose de plutôt chouette

 

Non, c'est du luxe. Surtout quand il y a 2,5 millions d'illettrés pourtant passés par la case EdNat.

 

Ce qui n'est pas du luxe, c'est de former et éduquer les enfants d'aujourd'hui de facon a ce qu'ils soient employables demain. Et ca c'est ce qui nécessite un temps minimum à l'école supérieur à ce qu'il a pu etre dans le passé. L'humanisme et l'instruction civique, non. Avoir des notions de développement informatique, oui.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moui alors vous êtes gentils mais votre romantisme à 140 milliards d'euros par an qui marche pas on peut le remettre en question, je crois.

 

@Lancelot  t'aurais peut-être bossé pour un professeur de psycho pour collecter des données. Ou tu te serais découvert une autre voie. On peut difficilement dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Lancelot a dit :

Le modèle d'études longues me parle parce qu'il se trouve qu'il me convenait très bien.

 

Manger du saumon midi et soir me conviendrait très bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, Neomatix said:

@Lancelot  t'aurais peut-être bossé pour un professeur de psycho pour collecter des données. Ou tu te serais découvert une autre voie. On peut difficilement dire.

Non parce que je n'avais aucun idée qu'un tel truc existait, qu'on ne peut pas faire essayer tous les métiers du monde à tous les gamins ni faire confiance aux conseillers d'orientation pour des raisons évidentes. Du coup l'apprentissage ça marche bien pour des gens qui ont déjà une vocation forte (petite minorité) ou pour ceux qui n'ont pas vraiment le choix (le fils d'un restaurateur qui se prépare pour reprendre l'entreprise familiale par exemple). Sans compter que dans un labo de recherche les stagiaires se font chier, jusqu'en M2 on ne sait pas trop quoi en foutre.

 

1 minute ago, Hayek's plosive said:

Manger du saumon midi et soir me conviendrait très bien.

Si tu lis ce que j'écris, je critique précisément les gens qui veulent généraliser des trucs sous prétexte que ça leur aurait mieux convenu à eux.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tramp a dit :

Tu sais qu’en France, travailler c’est déjà dur pour les adultes (insérer ici « trepalium ») alors les enfants...

Ça a l'air douloureux... :crying:

 

il y a 53 minutes, Hayek's plosive a dit :

Quand je vois les vieux en fin de carrière qui tapent à deux à l'heure avec deux doigts, tu pourrais les mettre en binome avec des gosses de 14 ans qui tapent 10 fois plus vite...

Je connais des gens qui ont écrit des livres en binôme comme ça. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Lancelot comment as-tu choisi ton cursus et quel est l'intérêt des cours de collège et de lycée dans celui-ci ?

Comment peux-tu être certain que ta voie actuelle soit ton grand amour et qu'aucun autre parcours ne t'aurait permis de t'épanouir ?

Et aussi : combien ça a coûté au contribuable, ton éveil personnel ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pourrais te poser les mêmes questions mais on n'est pas dans une séance de développement personnel collective.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais ton taf avec ces questions. Vous soutenez un système aux bénéfices difficilement prouvables et au coût, certain, faramineux. A priori c'est plutôt à vous de montrer que les 140 milliards sont bien investis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
17 minutes ago, Neomatix said:

Vous soutenez un système aux bénéfices difficilement prouvables et au coût, certain, faramineux. A priori c'est plutôt à vous de montrer que les 140 milliards sont bien investis.

Je soutiens que le système qui existe est fonctionnel pour une grande partie des élèves (tu es satisfait de ton job ? boum un nouvel exemple) et qu'on ne peut pas en affirmer autant des châteaux dans le ciel que vous vous amusez à construire. Le coût de ces bidouillage est tout aussi impossible à prédire que leur hypothétique supériorité, mais il faut y ajouter un coût de transition substantiel. Bref cet argument économique est plus dangereux pour ceux qui le manient que pour sa cible.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Neomatix said:

À l'Université que j'ai fréquentée en Suisse ils avaient des tests d'entrée pour les Bachelor. Ce n'est pas délirant d'imaginer qu'un gamin de 18-19 ans voulant acquérir une formation supérieure dans son domaine prenne des cours pour se former aux concepts qui lui seront utiles.

J'ai pas dit le contraire, si vraiment l'université à un besoin très spécifique pourquoi pas. Et c'est très fréquent quand il s'agit de diplôme d'un autre pays. N'empêche que le bac sert plutôt à permettre à ceux qui passent par là de tâter un peu les matières qui leur plaisent avant de s'engager à la fac.

Du reste en Suisse les deux dernières années de scolarité obligatoire offrent (offraient?) aux gamins la possibilité de faire des stages d'une semaine en entreprise avant de postuler pour un apprentissage (pas 36 non plus, il faut quand même pouvoir suivre les cours hein). Mais pour les trucs nécessitant des connaissance théoriques plus poussées le lycée est plutôt pratique.

Quote

Ce n'est pas inutile mais :

1) j'ai appris tout ça en primaire (à part des temps type "plus que parfait du subjonctif" mais là on est vraiment sur du temps de nerd).

Même la conjugaison avec l'auxiliaire avoir ? Nous c'était seulement à partir de la première année de secondaire 1 (donc de collège).

Par exemple c'est aussi à ce moment là qu'on apprend à lire des vrais livres, donc à acquérir du vocabulaire un peu plus riche.

 

Quote

2) de toute façon une bonne moitié de la population française, au bas mot, est infoutue de convertir des km² en m² alors à quoi bon ? 3) Une fois que le gamin maîtrise ces concepts, pourquoi le retenir ?

Oui et non, passé de ha à mètre carré oui, mais du millilitre au litre vraiment ? Et non les "expériences" avec une caméra et un micro sous le nez ne compte pas. (sauf si on est sinistre des finances et habitués aux caméras depuis longtemps)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Lancelot a dit :

Je soutiens que le système qui existe est fonctionnel pour une grande partie des élèves (tu es satisfait de ton job ? boum un nouvel exemple) et qu'on ne peut pas en affirmer autant des châteaux dans le ciel que vous vous amusez à construire. Le coût de ces bidouillage est tout aussi impossible à prédire que leur hypothétique supériorité, mais il faut y ajouter un coût de transition substantiel. Bref cet argument économique est plus dangereux pour ceux qui le manient que pour sa cible.

Rendre la liberté aux gens n'est pas du bidouillage. On peut copier coller ton argument pour justifier la conservation de tous les postes de dépenses inutiles du gouvernement

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Neomatix said:

Moui alors vous êtes gentils mais votre romantisme à 140 milliards d'euros par an qui marche pas on peut le remettre en question, je crois.

LMD c'est le modèle de tout le monde civilisé, pourquoi tu nous parles de la France ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

8 hours ago, Hayek's plosive said:

Quand j'allais au bureau de ma mère le mercredi après midi et que je m'emmerdais, ma mère me trouvait des trucs à faire: remplacer le rouleau de papier dans le fax, remplir la machine à café, aller chercher des ramettes de papier dans la réserve, faire des photocopies, coller des timbres sur les enveloppes, distribuer le courrier, livrer des colis, distribuer des flyers dans les boites aux lettres du quartier (ca me faisait rater les guignols de l'info...), réceptionner le facteur ou même des clients, tout un tas de petits trucs à la con dans la journée d'une secrétaire qui peuvent être faites par un mouflet de 10 ans.

 

Homme de paille : personne n'a prétendu ici que l'expérience professionnelle ne servait à rien. Strictement personne.

De même que personne n'a prétend ici que tout emploi nécessitait un bagage intellectuel important. Strictement personne.

 

En revanche il y a plusieurs personnes qui nous expliquent ici que tout apprentissage expérientiel peut se faire sans développement des capacités de réflexion et d'abstraction. Ou que le développement des capacités de réflexion et d'abstraction nécessite guère plus que de savoir lire et écrire et d'aller surfer une après-midi sur wikipedia.

 

Et puisqu'apparemment il faut faire du virtue signalling ici, je vais faire de même en étalant à mon tour mon CV : comme je ne suis pas un fils à papa et maman, j'ai dû en grande partie financer mes études en accumulant des jobs en parallèle des cours (ma maman n'avait pas la possibilité de m'offrir un emploi) : j'ai donc travaillé à la chaîne en usine, chez Décathlon, chez McDo, et j'ai même été... guichetier dans une banque !

Et ? Eh bien toutes ces expériences m'ont énormément enrichi. Ai-je appris quelque chose ? Bien sûr, énormément. Est-ce que je regrette toutes ces années de galère ? Oh que non, je me suis construit au travers de toutes ces expériences, elles font partie intégrante de mon identité et j'en suis même très fier.

 

Et donc est-ce que j'en conclus que la science infuse par le simple fait de vivre une expérience ? Non.

Ce qui compte dans une expérience professionnelle n'est pas simplement de vivre une expérience, mais d'en faire une expérience.

 

 

Quote

Pour rappel, sans remonter au moyen age dans les champs, c'est justement parce qu'ils ont commencé à bosser avant d'avoir 10 ans que des gars comme Vanderbilt, Rockefeller & co ont fait fortune (entre autres raisons). Bill Gates a monté sa premiere boite a 13 ans. Meme dans des métier plus terre a terre, Jiro Ono, le meilleur sushi de Tokyo, a commencé à 9 ans parce qu'il s'est fait foutre dehors par son père.

 

Biais du survivant qui ne prouve rien.

Et sinon, j'apprécie le "entre autres raisons" mis entre parenthèses. Ce qui est intéressant dans ces histoires de self-made men ce sont justement ces "entre autres raisons"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surtout citer Gates qui a eu une excellente education et part entreprendre depuis Harvard...

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, Neomatix said:

Moui alors vous êtes gentils mais votre romantisme à 140 milliards d'euros par an qui marche pas on peut le remettre en question, je crois.

 

7 hours ago, Hayek's plosive said:

Manger du saumon midi et soir me conviendrait très bien.

 

38 minutes ago, ttoinou said:

Rendre la liberté aux gens n'est pas du bidouillage. On peut copier coller ton argument pour justifier la conservation de tous les postes de dépenses inutiles du gouvernement

 

Si on pouvait cesser le concours de celui qui a la plus grosse bite libérale.

Ce n'est pas le sujet. Personne ne justifie ici le maintien d'un monopole public de l'instruction.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 minutes ago, Mathieu_D said:

Surtout citer Gates qui a eu une excellente education et part entreprendre depuis Harvard...

 

Chut... C'est à 13 ans dans son garage, qu'il a tout inventé le petit mouflet...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le coup de l'optimisation linéaire en une après midi c'était un peu trop :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

×
×
  • Create New...