Jump to content
Adrian

Baccalauréat 2019

Recommended Posts

il y a une heure, Largo Winch a dit :

Je suis sur le cul. Le déni dans lequel certains s'installent à l'égard du niveau des étudiants et des diplômes (et des problèmes de recrutement de profs) est assez fascinant.

 

Tu parles de moi ?

Si oui, c'était de la provocation ! Des étudiant.e.s sorti.e.s du bac, j'en lis régulièrement et effectivement, c'est assez désespérant. Certaines facs proposent des cours d'aide à la rédaction jusqu'en master (et ce n'est pas juste pour apprendre à écrire un article scientifique...). Mais généralement, il y a quelqu'un pour venir nous expliquer qu'il ne faut pas croire les témoignages sur internet, etc. Je me suis dit que ça manquait ce coup-ci. :icon_wink:

tenor.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah zut... me suis fait avoir ! 

 

C'est bien la preuve que le niveau baisse : certains ne sont plus fichus de voir l'ironie... 🤪😂

Share this post


Link to post
Share on other sites
47 minutes ago, Philiber Té said:

Des étudiant.e.s sorti.e.s

Q1GN2V3.png

  • Yea 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûrement de l'ironie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ironique jusqu'à ce que ça ne le soit plus.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
45 minutes ago, Lancelot said:

Q1GN2V3.png

Alors que c'est tellement plus simple des étudiant(e)s sorti(e)s...

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Azzak a dit :

L'orthographe est effectivement presque inutile aujourd'hui à moins d'être en contact avec la clientèle ou à des postes de direction.

Au vu l'importance de la transmission de l'information dans une organisation, et au vu de la corrélation entre orthographe et vocabulaire (qui permet une bien meilleure communication et donc transmission de l'information) j'ai instinctivement envie de répondre : nah.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui ne sont pas d'accord avec ma dernière réflexion, merci de m'expliquer pourquoi.

 

La majorité de la population n'est pas cadre, n'a pas vocation à l'être, ne le sera jamais. La maitrise de l'orthographe n'a probablement aucun effet sur la productivité de la plupart des métiers.

 

Je suis le premier à déplorer que lire se révèle de plus en plus douloureux, mais soyons réalistes. Est-ce vraiment si grave que cela d'avoir des travailleurs qui font des fautes ?

 

Je parle de faire des fautes, pas d'écrire un charabia incompréhensible.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Azzak said:

La maitrise de l'orthographe n'a probablement aucun effet sur la productivité de la plupart des métiers.

Pourquoi faudrait-il réduire ainsi cette question à un angle productiviste ? On peut faire plein de métiers en étant semi-analphabète, so what?

 

8 minutes ago, Azzak said:

Je parle de faire des fautes, pas d'écrire un charabia incompréhensible.

Différence de degré.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Azzak a dit :

Pour ceux qui ne sont pas d'accord avec ma dernière réflexion, merci de m'expliquer pourquoi.

 

La majorité de la population n'est pas cadre, n'a pas vocation à l'être, ne le sera jamais. La maitrise de l'orthographe n'a probablement aucun effet sur la productivité de la plupart des métiers.

 

Je suis le premier à déplorer que lire se révèle de plus en plus douloureux, mais soyons réalistes. Est-ce vraiment si grave que cela d'avoir des travailleurs qui font des fautes ?

 

Je parle de faire des fautes, pas d'écrire un charabia incompréhensible.

 

 

La majorité n'est pas cadre mais travaille dans le tertiaire, beaucoup devant un ordinateur, ce qui implique une communication par mail de plus en plus abondante, y compris vers l'extérieur (bonjour l'image de l'entreprise...). Sans même parler de la capacité à rédiger un CV et une lettre de motivation sans fautes.

C'est peut-être plus important aujourd'hui qu'il y a 30 ans. 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Azzak a dit :

Pour ceux qui ne sont pas d'accord avec ma dernière réflexion, merci de m'expliquer pourquoi.

 

La majorité de la population n'est pas cadre, n'a pas vocation à l'être, ne le sera jamais. La maitrise de l'orthographe n'a probablement aucun effet sur la productivité de la plupart des métiers.

 

Je suis le premier à déplorer que lire se révèle de plus en plus douloureux, mais soyons réalistes. Est-ce vraiment si grave que cela d'avoir des travailleurs qui font des fautes ?

 

Je parle de faire des fautes, pas d'écrire un charabia incompréhensible.

 

 

 

L'éducation n'a pas vocation qu'à améliorer la productivité. La théorie du signal, par exemple, affirme qu'elle fournit également des informations aux employeurs potentiels. L'orthographe fait partie de ces signaux.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Azzak a dit :

Le mec a vite fait corrigé les fautes que je lui avais signalé,

 

 

Et les fautes, en général, tu les repères facilement?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

48 minutes ago, Azzak said:

Pour ceux qui ne sont pas d'accord avec ma dernière réflexion, merci de m'expliquer pourquoi.

 

La majorité de la population n'est pas cadre, n'a pas vocation à l'être, ne le sera jamais. La maitrise de l'orthographe n'a probablement aucun effet sur la productivité de la plupart des métiers.

 

Je suis le premier à déplorer que lire se révèle de plus en plus douloureux, mais soyons réalistes. Est-ce vraiment si grave que cela d'avoir des travailleurs qui font des fautes ?

 

Je parle de faire des fautes, pas d'écrire un charabia incompréhensible.

 

 

Trop gros, là. Trop visible le trollage. Je ne me ferai pas prendre une deuxième fois.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Résumons :

 

L'ensemble du spectre politique est dans le déni avec des croyants écologistes qui appellent à la dictature socialiste, un centre technocrate social-démocrate aussi décevant que liberticide, et une droite pitoyablement consumée dans un concours de coups de mentons autoritaires.

 

La dette publique officielle est sur le point d'atteindre 100% du PIB, personne n'a de plan sérieux pour réformer correctement le pays et si les investisseurs se retournent et les institutions internationales s'en mêlent, il y a de forte chance que cela ne change pas significativement la direction du pays, Greece-style.

 

L'éthique de travail est dans les choux, l'Europe est complètement à la ramasse niveau innovation et en plus de tout cela nous aurons une majorité d'illettrés dans une poignée de générations. Vraiment ?

 

What could possibly go wrong?

 

On va continuer d'essayer d'évangéliser, bien sûr. On pourrait hériter par hasard de l'équivalent d'un social-démocrate intelligent et opportuniste comme Schröder cuvée 2003 - rien de mieux n'est possible àmha. 

 

Mais bon...

  • Yea 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Marlenus a dit :

J'avais lu un article d'une directrice d'une école d'ingé qui expliquait que si le niveau était plus faible à l'entrée (et encore, elle disait qu'ils avaient plus de qualité à l'oral que les anciens), au final fallait juste adapter les cours et que les qualités à la sortie étaient globalement les mêmes.

Qu'un ingénieur de maintenant n'était pas moins bon qu'un ingénieur d'avant.

Mouais... en attendant, mon ancienne école a mis en place des cours de Français (et non, pas à destination des étrangers), parce que c'est progressivement devenu dramatique.

 

Il y a 5 heures, Rübezahl a dit :

Et il n'y a pas non plus de raisons évidentes pour lesquelles les générations suivantes seraient génétiquement significativement plus bêtes que leurs aînés (à part le biais de domestication).

La domestication me semble prendre plus de temps que la dysgénie classique (l'effet Idiocracy, si tu veux).

 

Il y a 3 heures, Lancelot a dit :

C'est ironique jusqu'à ce que ça ne le soit plus.

Quelque chose entre le "motte-and-bailey" et le "pied-dans-la-porte".

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, G7H+ a dit :

La dette publique officielle est sur le point d'atteindre 100% du PIB, personne n'a de plan sérieux pour réformer correctement le pays et si les investisseurs se retournent et les institutions internationales s'en mêlent, il y a de forte chance que cela ne change pas significativement la direction du pays, Greece-style.

Ah non, il y avait une double-page dans le Echos ce matin de l'ancien chef économiste du FMI pour nous expliquer qu'il fallait revoir les règles budgétaires européennes pour relancer le déficit car les taux d'intérêt négatifs sont là pour rester 10+ ans. Il faudrait utiliser ce pognon pour investir dans la "transition énergétique" (encore une fois, va falloir m'expliquer en quoi consiste cet investissement quand notre électricité est déjà décarbonée à 100% ou presque).

 

Quand la majorité d'illettrés atteint les boards des plus importantes organisations internationales, le problème ne vient pas de la sélectivité du bac ou du Capes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, G7H+ a dit :

Résumons :

 

L'ensemble du spectre politique est dans le déni avec des croyants écologistes qui appellent à la dictature socialiste, un centre technocrate social-démocrate aussi décevant que liberticide, et une droite pitoyablement consumée dans un concours de coups de mentons autoritaires.

 

La dette publique officielle est sur le point d'atteindre 100% du PIB, personne n'a de plan sérieux pour réformer correctement le pays et si les investisseurs se retournent et les institutions internationales s'en mêlent, il y a de forte chance que cela ne change pas significativement la direction du pays, Greece-style.

 

L'éthique de travail est dans les choux, l'Europe est complètement à la ramasse niveau innovation et en plus de tout cela nous aurons une majorité d'illettrés dans une poignée de générations. Vraiment ?

 

What could possibly go wrong?

 

On va continuer d'essayer d'évangéliser, bien sûr. On pourrait hériter par hasard de l'équivalent d'un social-démocrate intelligent et opportuniste comme Schröder cuvée 2003 - rien de mieux n'est possible àmha. 

 

Mais bon...

 

Les délires ecolos, la dette abyssale, le niveau indigent des jeunes et des boomers, un immobilier délirant, une économie anémique... Ça concerne à peu près toute l'Europe... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
53 minutes ago, Rincevent said:

Quelque chose entre le "motte-and-bailey" et le "pied-dans-la-porte".

Le pied dans la motte™

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Lancelot a dit :

Le pied dans la motte™

Ça a l'air tellement sale, dit comme ça... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:hypocrite:

 

Edit: illustration du mécanisme psychologique à l’œuvre

uIOJ60c.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Neomatix a dit :

Ah non, il y avait une double-page dans le Echos ce matin de l'ancien chef économiste du FMI pour nous expliquer qu'il fallait revoir les règles budgétaires européennes pour relancer le déficit car les taux d'intérêt négatifs sont là pour rester 10+ ans. Il faudrait utiliser ce pognon pour investir dans la "transition énergétique" (encore une fois, va falloir m'expliquer en quoi consiste cet investissement quand notre électricité est déjà décarbonée à 100% ou presque).

 

A ce sujet, dans les Experts de ce matin, Alain Madelin commentait les propos de Blanchard en remarquant qu'avec son open bar de la dette publique, il rejoignait en fait le projet économique de Marine Le Pen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Marlenus a dit :

J'avais lu un article d'une directrice d'une école d'ingé qui expliquait que si le niveau était plus faible à l'entrée (et encore, elle disait qu'ils avaient plus de qualité à l'oral que les anciens), au final fallait juste adapter les cours et que les qualités à la sortie étaient globalement les mêmes.

Qu'un ingénieur de maintenant n'était pas moins bon qu'un ingénieur d'avant.

 

Ça fait des années qu'on fait ça. A partir des années 2000, l'ancien programme du baccalauréat a commencé à déborder sur les six premiers mois de classe préparatoire ; sauf pour les marocains car le programme n'a pas changé pour eux.

Au bout d'un moment, les études supérieures ne pourront plus absorber le retard. Ça le fait encore avec les gens brillants, mais même là ça devient dur. De discussions off avec l'administration de grandes écoles, les gens considèrent qu'on ne peut plus lever la taille des promos sans dégrader le niveau, à cause des réformes du lycée.

 

Aujourd'hui, je vois des mecs qui sont nés au fin fond de ce qu'on appelait le Tiers Monde, qui sont arrivés dans la classe moyenne française et qui envisagent sérieusement d'envoyer leurs gosses dans les lycées internationaux en Afrique au vu du niveau de l'instruction en France.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 hours ago, Azzak said:

Pour ceux qui ne sont pas d'accord avec ma dernière réflexion, merci de m'expliquer pourquoi.

 

La majorité de la population n'est pas cadre, n'a pas vocation à l'être, ne le sera jamais. La maitrise de l'orthographe n'a probablement aucun effet sur la productivité de la plupart des métiers.

 

Je suis le premier à déplorer que lire se révèle de plus en plus douloureux, mais soyons réalistes. Est-ce vraiment si grave que cela d'avoir des travailleurs qui font des fautes ?

 

Je parle de faire des fautes, pas d'écrire un charabia incompréhensible.

 

 

Vision purement utilitariste résumant l'écrit à un outil de production.

Mais bon, si maintenant, à l'ère de l'information, on commence à considérer qu'on peut se passer de l'écrit, bon, effectivement, autant supprimer les cours de français plus tôt, ça sera toujours ça d'économisé. Les maths également : ça sert à quoi, les maths, pour 80% des gens ? Et l'histoire ?

On devrait faire du macramé. Ça sert à tout le monde le macramé.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement, faites-les bosser dès la fin du primaire, de toute façon ils sont toujours plus cons les un que les autres après 15 ans à l'école.

Les mômes maintenant ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat ils sont toujours puceaux à 10 ans.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est intéressant, c'est aussi ce qu'il reste aux personnes après le lycée.

 

On parle des maths, et même sur les générations qui ont passés 40ans, c'est fou le nombre de personnes qui ne savent pas calculer un pourcentage à la main.

 

Et perso, malgré mon bac S spé math, je serais bien incapable de résoudre ça maintenant (en tout cas sans chercher sur le net comment faire):

{\displaystyle \int _{0}^{\frac {\pi }{3}}x\cos x\,\mathrm {d} x}

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien que les polynômes du 2nd degré...

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Marlenus said:

Et perso, malgré mon bac S spé math, je serais bien incapable de résoudre ça maintenant (en tout cas sans chercher sur le net comment faire):

{\displaystyle \int _{0}^{\frac {\pi }{3}}x\cos x\,\mathrm {d} x}

 

C'est pas le résultat qui est important, c'est d'avoir appris à un moment donné à se creuser un peu la tête pour résoudre un truc.

 

 


Sinon, le truc ici c'est de penser que la dérivée de x c'est 1, et donc si on utilise une intégration par partie on aura un truc du type 1 * quelque chose dont on pourra trouver une primitive.
 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, cedric.org a dit :

Vision purement utilitariste résumant l'écrit à un outil de production.

Mais bon, si maintenant, à l'ère de l'information, on commence à considérer qu'on peut se passer de l'écrit, bon, effectivement, autant supprimer les cours de français plus tôt, ça sera toujours ça d'économisé. Les maths également : ça sert à quoi, les maths, pour 80% des gens ? Et l'histoire ?

On devrait faire du macramé. Ça sert à tout le monde le macramé.

 

1515, Marignan, François Ier. 90%+ des français le savent. Mais à part ça, queud. Contre qui, où, avec qui ? Néant. 

 

Apprendre l'histoire pour le fait d'apprendre connement des dates ne sert à rien. Amasser des connaissances pour être vaguement bon à Trivial Pursuit ne te rend pas plus employable, ou alors tout juste à la marge.

 

Entre l'instruction civique, SES, les cours sur les COD COI (ça a encore changé donc tout ça c'est poubelle, makes my point), et de manière générale des cours et des programmes inadaptés au rythme d'apprentissage et de progression de chacun des gosses (et surtout à leur vie professionnelle future), l'école c'est plus de 50% de temps perdu au mieux et de lavage de cerveau au pire. 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 17 minutes, Hayek's plosive a dit :

 

1515, Marignan, François Ier. 90%+ des français le savent. Mais à part ça, queud. Contre qui, où, avec qui ? Néant. 

 

Apprendre l'histoire pour le fait d'apprendre connement des dates ne sert à rien. Amasser des connaissances pour être vaguement bon à Trivial Pursuit ne te rend pas plus employable, ou alors tout juste à la marge.

 

Entre l'instruction civique, SES, les cours sur les COD COI (ça a encore changé donc tout ça c'est poubelle, makes my point), et de manière générale des cours et des programmes inadaptés au rythme d'apprentissage et de progression de chacun des gosses (et surtout à leur vie professionnelle future), l'école c'est plus de 50% de temps perdu au mieux et de lavage de cerveau au pire. 

 

" l'école c'est plus de 50% de temps perdu au mieux "  J'ai une théorie perso  ou je pense qu'au meilleur des cas, 1 heure de cours par élève concentré sur l'enfant est largement supérieure à une journée continue en groupe (au pire, 20 minutes :D ) . Evidemment, on ne peut pas multiplier les profs, mais si la concentration d'une heure se fait autour d'une table de 4, le ratio sera à minima équivalent à la proposition actuelle. ajoute une heure de rabachage du même cours au bout d'une semaine à 12, et une autre au bout de 2 mois à 30, et t'as des têtes 2.7 fois (faut bien compter l'heure perdue de rabâchage) plus peine qu'aujourd'hui en 1h par jour.

A minima c'est indiscutable pour l'anglais et la bureautique, hors ce sont les 2 seuls enseignements que tu peux vraiment faire valoir aujourd'hui en sortie d'école.

Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

Ce qui est intéressant, c'est aussi ce qu'il reste aux personnes après le lycée.

 

On parle des maths, et même sur les générations qui ont passés 40ans, c'est fou le nombre de personnes qui ne savent pas calculer un pourcentage à la main.

 

Et perso, malgré mon bac S spé math, je serais bien incapable de résoudre ça maintenant (en tout cas sans chercher sur le net comment faire):

{\displaystyle \int _{0}^{\frac {\pi }{3}}x\cos x\,\mathrm {d} x}

Voir au dessus, mon problème c'est surtout d'avoir fait ça 2 ans, alors que j'ai attendu les autres comprendre leur COD et leur pythagore durant 5 piges.

De toute façon, la problématique numéro 1 de nombre de gens qui ont peur des maths c'est qu'ils ne savent pas à quoi ça sert. Il faudrait donc leur montrer dans quel cas pratique la réduction mathématique du problème se limite à calculer une surface d'un tiers de cercle de manière cyclique. (évidemment après avoir commencer par savoir mesurer la tour eiffel avec thales, ou au moins la surface necessaire de peinture à acheter pour les murs de leur salon, quand je vois que certains en sont à calculer ça en faisant uniquement le périmètre du sol :) )

J'ai réalisé il y a seulement 5 ans, soit 15 après ma sortie d'école que les nombres complexes servent à faire des rotations dans un plan orthonormé, on m'aurait dit ça dès le début, j'aurai pas passé ma terminale à n'avoir aucune idée de l'utilité de ce truc..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

Et perso, malgré mon bac S spé math, je serais bien incapable de résoudre ça maintenant (en tout cas sans chercher sur le net comment faire):

{\displaystyle \int _{0}^{\frac {\pi }{3}}x\cos x\,\mathrm {d} x}

Oui mais tu sais vaguement comment ça marche et c'est juste l'affaire de 1mn de Google pour retrouver les bonnes intégrales

il y a 20 minutes, Hayek's plosive a dit :

Apprendre l'histoire pour le fait d'apprendre connement des dates ne sert à rien. Amasser des connaissances pour être vaguement bon à Trivial Pursuit ne te rend pas plus employable, ou alors tout juste à la marge.

Les dates ça sert à avoir des repères historiques pour éviter de passer pour un con. Dans l'absolu, l'enseignement est inutile à partir de la 6ème pour 95% des jobs. Mais c'est cette idée romantique d'integration du bagage culturel dans les activités bassement productives qui condamne tout le monde à 15 ans fermes dans une salle de classe.

il y a 20 minutes, Hayek's plosive a dit :

Entre l'instruction civique, SES, les cours sur les COD COI (ça a encore changé donc tout ça c'est poubelle, makes my point)

Wait, qu'est-ce qui a changé ?

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

×
×
  • Create New...