Jump to content
Hayek's plosive

Recherche santé et long shots

Recommended Posts

Il n'y a pas de fil idoine à ma connaissance et la plupart des innovations dans ce secteur restent des long shots, donc pas de quoi en faire un fil trop sérieux, mais ça vaut le coup de garder un œil dessus:

 

https://www.acsh.org/news/2019/08/01/arthritis-drug-could-help-treat-pancreatic-cancer-14198

 

Un médicament pour l'arthrite soignerait le cancer du pancréas en faisant imploser les mitochondries des cellules cancéreuses. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Hayek's plosive a dit :

Il n'y a pas de fil idoine à ma connaissance et la plupart des innovations dans ce secteur restent des long shots, donc pas de quoi en faire un fil trop sérieux, mais ça vaut le coup de garder un œil dessus:

 

https://www.acsh.org/news/2019/08/01/arthritis-drug-could-help-treat-pancreatic-cancer-14198

 

Un médicament pour l'arthrite soignerait le cancer du pancréas en faisant imploser les mitochondries des cellules cancéreuses. 

 

Leflunomide, Arava, utilisé pour la polyarthrite rhumatoïde et certains psoriasis, transformé en un métabolite actif qui inhibe une enzyme qui intervient dans la biosynthèse des pyrimidines, qui comme chacun sait entre dans la composition des ADN et ARN.

Dans le papier, il semble qu'alors que les mitochondries sont petites et fragmentées dans les cellules cancéreuses, elles sont plus grosses et plus longues avec le leflunomide, ce qui déclenche leur destruction par les cellules cancéreuses et donc la perte de leur source d'énergie.

Si on élargit on se rend compte que le mode d'action de beaucoup d'immunosuppresseurs, agissant sur la division cellulaire, en fait des candidats potentiels pour un effet anti cancer ou anti prolifératif. On peut aussi penser qu'en perturbant la synthèse d'ADN ou d'ARN, ils risquent potentiellement de favoriser certains cancers également...pas simple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Nick de Cusa a dit :

oui bonne idée de fil.

 

À propos de cancer du pancréas, une façon de réduire le risque, https://academic.oup.com/jcem/advance-article-abstract/doi/10.1210/jc.2019-00033/5537542#.XTyN_UcoWKI.twitter

 

L'obésité et le diabète de type 2 sont classiquement des facteurs de risque du cancer du pancréas. La question ici est Est ce que la glycémie à jeun est un facteur isolé ou pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La naltrexone est un antagonise  des récepteurs opioïdes utilisé pour le sevrage des toxicomanes à la dose de 50 mg par jour.

Ce qui est intéressant, c'est que les doses faibles entre 1 et 5 mg ont un effet différent de régulation positive des voies de la douleur, mais aussi probablement sur la régulation des signaux cellulaires, et peut être des cancers.

Ce cas isolé de régression d'un lymphome sous ULD de Naltrexone https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17761642

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 hours ago, POE said:

 

L'obésité et le diabète de type 2 sont classiquement des facteurs de risque du cancer du pancréas. La question ici est Est ce que la glycémie à jeun est un facteur isolé ou pas ?

il y a un lien possible insuline - risque de cancer

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/ijc.30729

https://news.weill.cornell.edu/news/2019/03/sickeningly-sweet

 

Comme il y a aussi des liens avec les risques cardiovasculaires et de démence, ça semble un bon pari

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...