Jump to content
menape

Système judiciaire de menape

Recommended Posts

il y a 7 minutes, menape a dit :

"6. ne pas nuire au succès des projets de l’association (par exemple en privilégiant les critiques constructives)" 

 

Ce point concerne réellement les projets de l'association.

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, menape said:

 

Bon, comme vous le savez je suis nouveau et j'ai parcouru le guide des bonnes pratiques, je vous recommande d'y refaire un tour et j'attirerais en particulier votre attention sur le point suivant

 

"6. ne pas nuire au succès des projets de l’association (par exemple en privilégiant les critiques constructives)"

Ah, ce projet est directement passé au statut de projet de l'association. C'est ou qu'on signe? Ca m'intéresse.

 

On peut aussi directement passer de "un message posté" à "nonossage" directement? Ca peut être aussi amusant.

 

1 hour ago, menape said:

 

Non justement, si une majorité de cons accusent à tout va une minorité, leur score fait qu'une autre minorité peut faire tomber cette majorité

 

pour ce qui est de la compaison avec le système de note chinois ça n'a vraiment rien à voir :

- en chine l'état encourage les citoyens à en accuser d'autre

- mon système décourage les citoyen à en accuser d'autres 

Facile alors. La liste est-elle publique? Car il suffit de trouver quelqu'un qui s'est déjà fait violer plusieurs fois (et qui a donc utilisé ses points à porter plainte) pour s'en faire une victime qui ne peut se défendre. J'aime.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Menape ne semble pas se rendre compte que si ce forum était doté du même système de modération que son idée de système judiciaire n'importe quel utilisateur pourrait le faire bannir de manière automatique.

 

Quoique, quelque part, je commencerai presque à le trouver bon, son système.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, menape a dit :

Par ailleurs je n'ai peut-être pas lu la bibliographie complète des auteurs libéraux depuis le 18ème siècle mais il me semble que liberté intellectuelle et liberté morale (à ne pas confondre avec absence de morale) sont partie intégrante du libéralisme, or j'ai l'impression qu'à ce niveau ça suit pas vraiment vu les retours que je me prends. Je comprendrais parfaitement une absence d'intérêt (donc de commentaire) mais si vous faites des retours c'est pour être constructif merci. 

 

Ton topic suscite bien un certain intérêt (la preuve : il génère pas mal de réponse). Cette nouvelle justice que tu proposes, par contre, donne lieu à un certain nombre de critiques qui semblent, pour le coup, constructives (et qui soulignent, notamment, le fait que ta conception automatique de la justice serait source de plus de problèmes que d'avantages). 

Sinon, en passant, la liberté intellectuelle ne signifie pas que l'on doive approuver n'importe quelle idée, elle n'exonère pas de la critique (bien au contraire).

PS : Ça pourrait être pas mal d'en profiter pour se présenter, c'est la tradition en ces lieux.

 

il y a 19 minutes, cedric.org a dit :

On peut aussi directement passer de "un message posté" à "nonossage" directement? Ca peut être aussi amusant.

Relax avec les nouveaux, il faut du temps pour intégrer les us et coutumes du forum.

 

il y a 16 minutes, Alchimi a dit :

Menape ne semble pas se rendre compte que si ce forum était doté du même système de modération que son idée de système judiciaire n'importe quel utilisateur pourrait le faire bannir de manière automatique.

 

Quoique, quelque part, je commencerai presque à le trouver bon, son système.

:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, menape a dit :

 

Certes mais ne jetons pas la pierre à ce travail tri-centenaire, il n'y avait pas internet à l'époque

Euh, what ? :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te remercie pour ton retour Ultimex (ne serait-ce que pour sa cordialité qui dénote avec le reste), mais les quelques critiques pratiques je les récupère au compte goutte au milieu d'un flot de condescendance sans lien avec le sujet c'est lourd et ça me donne ni envie de me présenter ni envie de continuer ma route sur ce forum

 

à+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, menape a dit :

L’idée est que lorsqu'un citoyen accuse un autre citoyen d’une infraction (délit ou crime), ce dernier est sanctionné automatiquement sans vérification requise (ni enquête, ni procès), uniquement en fonction des accusations déjà émises et reçues par chacun des deux citoyens dans le passé

Il risque d'y avoir du monde dans tes prisons. Et j'ai mal lu ou n'importe qui peut littéralement mettre en prison n'importe qui en racontant n'importe quoi ? Même s'il fait ça pour trouzmille personnes (imaginons que ce soit sa seule façon de se divertir), vu qu'il n'y a pas un seul mec pour vérifier si ces accusations sont fondées ou non, il peut très bien continuer à mettre tout le monde en taule. A moins évidemment que la famille des gens qu'il a mis en taule pour aucune raison le mette en taule avant qu'ils les mettent en taule. Ce qui s'annonce sportif. Et je suppose que les machines ne peuvent pas se tromper en calculant le coefficient (condamné à cinquante coups de canne pour avoir fumé dans un espace non-fumeur) ?

 

/Troll on Sinon moi j'ai un autre système judiciaire décentralisé qui me paraît beaucoup plus libéral :

220px-The_Purge_film_poster.jpg

/Troll off

 

Il y a 1 heure, Mégille a dit :

pas sûr de comprendre le rôle du deuxième score. Plus tu te plains, moins tes plaintes ont de valeur ? (si c'est l'inverse, c'est encore plus con, il suffit alors de passer son temps à accuser tout le monde de génocide pour obtenir tout ce qu'on veut) Dans ce cas, si tu veux commettre un viol, il faut ramener le plus de monde avec toi, pour faire diminuer la valeur des plaintes de la victime, c'est ça ? Drôle de façon de voir la justice.

+1000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, menape a dit :

 

 

Non c'est ce que tu avais compris au début : plus tu te plains, moins tes plaintes ont de valeur.

pour le cas où plusieurs personnes se mettent en équipe pour réaliser une infraction on peut facilement imaginer une catégorie spécifique dont plus de gravité à ton accusation. 

L'idée étant, je le répète, qu'être accusé a plus d'impact négatif qu'être l'auteur d'une accusation

 

Dans ce cas, celui qui a le malheur d'être victime de plus de crimes qu'un autre est doublement puni, puisque se plaindre aura moins d'impact pour lui que pour un autre qui aura été plus chanceux face à ses semblables (ou qui, tout simplement, aura été plus parcimonieux en accusations, fondées ou non).

 

Je crois que tu essaies d'imaginer un système qui serait un jeu juridique dont la réalité, les faits concrets, hors des procédures, n'entreraient pas dans les règles. C'est assez séduisant, dans la mesure où ça nous débarrasserait de la nécessité d'interpréter, de la faillibilité humaine qui va avec, et des vices qui s'y insèrent. Mais pour que ce soit envisageable, il faudrait que la répartition des peines par ce système soit au moins une approximation convaincante de la répartition des torts. Etre la cible de nombreuses accusations peut effectivement être lié au fait d'être un connard multi-récidiviste... ou non. Ou être un paria, un type avec une mauvaise réputation, du mauvais groupe social, etc. Être l'auteur de nombreuse accusation peut vouloir dire que tu est un emmerdeur, ou que tu cherches à abuser du système... ou alors, juste, que tu as plus de raison que les autres de te plaindre. Ou alors, que tu fermes moins les yeux sur les crimes. Avec ton système, on a intérêt à ne pas trop souvent se plaindre, puisque ça revient à gaspiller ton score, en quelque sorte. donc la plupart du temps, les gens vont fermer les yeux. Les gens risquent d'autant moins d'attendre un crime pour se plaindre de quelqu'un : rendre justice devient coûteux (ça baisse ta note), et tu es donc d'autant plus incité à vouloir garder ton pouvoir de punir directement pour nuire, ou pour intimider. en fait, ça créerait un rapport de force constant entre tout le monde. Les jeunes deviendraient hyper dangereux. Et les pauvres vieux... Bon, je ne veux même pas essayer d'en imaginer plus.

Essaie encore ! Ou ajoute quelques règles, au moins ! :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites
38 minutes ago, Mégille said:

Ou ajoute quelques règles, au moins ! :mrgreen:

Pitié non.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, menape a dit :

Je te remercie pour ton retour Ultimex (ne serait-ce que pour sa cordialité qui dénote avec le reste), mais les quelques critiques pratiques je les récupère au compte goutte au milieu d'un flot de condescendance sans lien avec le sujet c'est lourd et ça me donne ni envie de me présenter ni envie de continuer ma route sur ce forum

 

à+

Eh bien désolée, mais avoue que ce que tu nous proposes est assez surprenant. 

 

Si je comprends bien : ce que tu recherches avec ce système, c'est d'instaurer une sorte de loi du talion implicite où la plainte d'une victime aurait proportionnellement moins de valeur en fonction des crimes qu'elle aurait commis ? Et parallèlement, diminuer le nombre de plaintes infondées ? 

 

Si être accusé a plus d'impact négatif qu'être accusateur, alors la parole du plus grand nombre contre une seule et même personne constituerait un commencement de preuve ? Ça pose de sérieux problèmes probatoires, tu ne penses pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, menape a dit :

L’idée est que lorsqu'un citoyen accuse un autre citoyen d’une infraction (délit ou crime)

...on est alors dans une situation qui est au fond assez minoritaire dans un système judiciaire. J'aime bien les idées originales, mais quand tu veux révolutionner un domaine, il n'est pas interdit d'en maîtriser les bases, ou même les concepts les plus élémentaires. Par exemple, comprendre que la justice ne se limite pas aux affaires pénales (et qu'il y a même eu des sociétés sans pénal).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/09/2019 à 15:50, Mégille a dit :

Je ne vois juste aucune façon de légitimer moralement le fait de punir quelqu'un automatiquement dès qu'il est accusé, sans qu'il ne se défende

 

Mmmmh en système anarcap avec des gens qui rejoignent volontairement ce système judiciaire a très bas coût ? :D

 

Le 04/09/2019 à 16:46, Alchimi a dit :

Et l'exécution de la sentence elle est automatique?

 

C'est code dans la blockchain voyons. Et pas besoin de robot geôlier. Comme ta porte de maison est branchée sur le système, tu es le prisonnier de ton propre appartement qui ne te laisse plus sortir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Bézoukhov a dit :

Mmmmh en système anarcap avec des gens qui rejoignent volontairement ce système judiciaire a très bas coût ? :D

 

Qui rejoindrait un système aussi pourri ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je renomme le sujet. Et je précise aux éventuels futurs nouveaux qui passeraient par ici que le forum des nouveaux est fait pour les présentations. Et ensuite, dans le fil d'une présentation, on peut introduire le sujet qui nous tient à cœur s'il n'existe pas déjà ailleurs dans le forum. C'est une manière plus respectueuse de s'intégrer. Comme IRL en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Bézoukhov a dit :

Mmmmh en système anarcap avec des gens qui rejoignent volontairement ce système judiciaire a très bas coût ? :D

Pas sûr en plus. Je crois que c'est comme ça que Friedman 2 voit les choses, mais, si c'est uniquement un gros contrat entre les gens, alors il est toujours possible de le rompre. Ce serait juste un jeu sado-maso, avec un safeword. La coercition (punition ou réparation) doit venir en amont du système marchand et contractuelle, puisqu'elle en est la condition. Mais c'est hétérodoxe pour un ancap de reconnaître ça, j'imagine.

 

Il y a 4 heures, NoName a dit :

 

Qui rejoindrait un système aussi pourri ? 

Bonne question, @menape, tu le rejoindrais, toi, ton système ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

On nage en plein délire. Ce système judiciaire n'est pas le mien, j'ai annoncé d'entrée qu'il était a priori néfaste. C'est remettre en question l'évidence de sa faillite que je trouve intéressant, au même titre que n'importe quelle évidence. 

 

Au vu des retours sur le sujet, certains de ses détracteurs semblent être des experts en droit, en philo, en psychologie ou en économie mais aucun d'eux n'a daigné synthétiser ou vulgariser ses arguments pour le néophyte que j'étais à leurs yeux. Je trouve cette attitude un peu technocrate sur les bords (le courant des années 30 qui d'après Wikipedia promeut "l'abandon du libéralisme économique") mais ce qui me convainc réellement de ne pas échanger d'avantage ici c'est le fait que ma curiosité soit amalgamée de la sorte à une forme de caution du système évoqué, comme si se poser une question et rechercher des informations pouvaient représenter en soit une menace pour vous

 

Pour ce qui est de "réécrire" mon article vous êtes libres de le supprimer mais autrement merci de rester civilisés et d'en respecter l'intégrité d'origine - que j'assume sans détour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Mégille a dit :

Pas sûr en plus. Je crois que c'est comme ça que Friedman 2 voit les choses, mais, si c'est uniquement un gros contrat entre les gens, alors il est toujours possible de le rompre. Ce serait juste un jeu sado-maso, avec un safeword. La coercition (punition ou réparation) doit venir en amont du système marchand et contractuelle, puisqu'elle en est la condition. Mais c'est hétérodoxe pour un ancap de reconnaître ça, j'imagine.

 

Bonne question, @menape, tu le rejoindrais, toi, ton système ?

ah voilà merci : bien sur que non dans l'état de nos connaissances. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est très juste, je n'avais pas lu la phrase ou tu dis que c'est une mauvaise idée dès le départ. Mais alors, pourquoi vouloir discuter absolument d'une idée que tout le monde sait être une mauvaise idée? Pour bien montrer que c'est une idée de merde?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, menape a dit :

On nage en plein délire. Ce système judiciaire n'est pas le mien, j'ai annoncé d'entrée qu'il était a priori néfaste. C'est remettre en question l'évidence de sa faillite que je trouve intéressant, au même titre que n'importe quelle évidence. 

 

Au vu des retours sur le sujet, certains de ses détracteurs semblent être des experts en droit, en philo, en psychologie ou en économie mais aucun d'eux n'a daigné synthétiser ou vulgariser ses arguments pour le néophyte que j'étais à leurs yeux. Je trouve cette attitude un peu technocrate sur les bords (le courant des années 30 qui d'après Wikipedia promeut "l'abandon du libéralisme économique") mais ce qui me convainc réellement de ne pas échanger d'avantage ici c'est le fait que ma curiosité soit amalgamée de la sorte à une forme de caution du système évoqué, comme si se poser une question et rechercher des informations pouvaient représenter en soit une menace pour vous

 

Pour ce qui est de "réécrire" mon article vous êtes libres de le supprimer mais autrement merci de rester civilisés et d'en respecter l'intégrité d'origine - que j'assume sans détour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceci étant dit je comprends également le risque pour l'image du forum, d'être amalgamé tout entier (comme je l'ai été depuis le début du thread) à la proposition d'un système qui fait froid dans le dos en l'état.

 

Par ailleurs je n'avais pas saisi en arrivant l'échelle à taille humaine du forum (au risque de reprendre les expression de RH en boite de consulting), je pensais que c'était beaucoup plus publique et impersonnel que ça mais des échanges avec les modérateurs et le parcours plus approfondi du forum m'ont fait prendre un peu de recul. Si j'avais eu cette vision au départ je n'aurais peut-être pas publié un sujet comme ça en frontal alors qu'on ne se connait pas, effectivement. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
33 minutes ago, menape said:

Au vu des retours sur le sujet, certains de ses détracteurs semblent être des experts en droit, en philo, en psychologie ou en économie

Oui. Welcome to liborg.

 

33 minutes ago, menape said:

mais aucun d'eux n'a daigné synthétiser ou vulgariser ses arguments pour le néophyte que j'étais à leurs yeux.

Des arguments percutants il y en a eu plein que ce soit sur le principe de la démarche (vouloir remplacer un truc sans comprendre comment ça marche à la base ça n'aboutit jamais à rien de bon), sur ses contradictions avec ce qui existe (suppression des notions de responsabilité, de preuve, inapplicabilité dans la majorité des problèmes de droit...), sur ses conséquences (nécessite un système totalitaire, peut être abusé en long en large et en travers...). Il suffit de savoir lire au delà des piques par ailleurs méritées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, menape a dit :

comme si se poser une question et rechercher des informations pouvaient représenter en soit une menace pour vous

:rolleyes:

 

Il y a 1 heure, menape a dit :

Ceci étant dit je comprends également le risque pour l'image du forum, d'être amalgamé tout entier (comme je l'ai été depuis le début du thread) à la proposition d'un système qui fait froid dans le dos en l'état.

 

Par ailleurs je n'avais pas saisi en arrivant l'échelle à taille humaine du forum (au risque de reprendre les expression de RH en boite de consulting), je pensais que c'était beaucoup plus publique et impersonnel que ça mais des échanges avec les modérateurs et le parcours plus approfondi du forum m'ont fait prendre un peu de recul. Si j'avais eu cette vision au départ je n'aurais peut-être pas publié un sujet comme ça en frontal alors qu'on ne se connait pas, effectivement. 

Tu es pardonné, jeune padawan.

 

Maintenant, tu peux nous raconter qui tu es/d'où tu viens dans le fil idoine: nous sommes curieux!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, menape a dit :

mais ce qui me convainc réellement de ne pas échanger d'avantage ici c'est le fait que ma curiosité soit amalgamée de la sorte à une forme de caution du système évoqué, comme si se poser une question et rechercher des informations pouvaient représenter en soit une menace pour vous

 

 

Relax. Le ton peut paraître rude ici, les réponses amenées sans diplomatie et il arrive que les échanges se transforment en dialogue de sourd (ce qui, à mon avis, n'était pas trop le cas ici pour ce dernier point). Mieux vaut donc le savoir et avoir le cuir épais. Car, passée ces premières impressions, l'ambiance est plutôt joviale. Bref, va falloir se faire à la culture du forum (et, j'insiste, se présenter en quelques lignes).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Menapien 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lancelot a dit :

Oui. Welcome to liborg.

 

Sans aller jusqu'à expert je pense que la moyenne des membres actifs de liborg on doit être entre bac+5 et bac+7/8 avec un niveau d'éducation très largement supérieur à la moyenne française 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà, on est tous beaux (sauf toi là bas) intelligents (Qi125) et riches (salaire à 6 chiffres, pretax :().

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et notre chef a des mocassins à glands et un très gros zizi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Mégille a dit :

Et notre chef a des mocassins à glands et un très gros zizi.

C'est toujours mieux que d'avoir des mocassins à zizis et un très gros gland.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...