Jump to content
Johnathan R. Razorback

Fondements philosophiques et moraux du libéralisme chez les liborgiens (sondage)

Recommended Posts

Liborgiennes et liborgiens, bonjour ! 

 

Je suis en train de tester les fonctionnalités d'un générateur de sondages en ligne, Askabox, et j'en profite pour vous sonder sur vos orientations en philosophie morale. C'est un test très simple avec une seule question.

 

Pour participer =>


Voici votre lien d'accès direct pour répondre :
https://www.askabox.fr/repondre.php?s=258110&r=SP42zYQWQe4W
Ou rendez-vous sur www.askabox.fr dans le module 'Répondre à un questionnaire'
avec votre code questionnaire : 258110
et votre code réponse : SP42zYQWQe4W

 

Je rendrais public les résultats vers la fin du mois. Mais normalement, vous pouvez aussi les consulter librement au fur et à mesure, si vous avez voté !

 

PS: J'ai n'ai pas dû cocher la bonne case, le lien permet apparemment de voter à l'infini. Merci aux petits malins ne pas fausser les résultats !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai envie d'y répondre, mais je ne suis même pas sûre de connaître le sens derrière certaines réponses :( 

 

Liberté et évolutionnisme ? L'éthique des vertus contemporaines ? L'éthique minimale de Ruwen Ogien ? La liberté selon Stirner ? Hegel ? La définition de la liberté d'un nietzschéen n'est pas la même que celle d'un nihiliste ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, poincaré a dit :

J'ai envie d'y répondre, mais je ne suis même pas sûre de connaître le sens derrière certaines réponses :( 

 

Ce n'est pas grave, si tu ne connais pas alors ça élimine de facto la possibilité que tes préférences politiques proviennent de la lecture de ces auteurs, ou qu'ils soient la base morale sur laquelle tu fondes ton orientation politique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Ce n'est pas grave, si tu ne connais pas alors ça élimine de facto la possibilité que tes préférences politiques proviennent de la lecture de ces auteurs, ou qu'ils soient la base morale sur laquelle tu fondes ton orientation politique. 

JRR :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis abstenu de cocher plusieurs cases qui correspondent à ce que je suis, en me disant que je ne suis pas libéral parce que je suis épicurien, bien que je sois épicurien.

 

Mais en fait, j'aurais dû cocher jusnaturaliste, j'ai été trop restreint.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chouette, un sondage de JRR, ça faisait longtemps :icon_volatilize: Allez zou, a voté.

 

Il y a 2 heures, poincaré a dit :

J'ai envie d'y répondre, mais je ne suis même pas sûre de connaître le sens derrière certaines réponses :(

 

Il y a 2 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Ce n'est pas grave, si tu ne connais pas alors ça élimine de facto la possibilité que tes préférences politiques proviennent de la lecture de ces auteurs, ou qu'ils soient la base morale sur laquelle tu fondes ton orientation politique. 

 

Du coup j'ai fait ça, même si j'en ai lu certains, comme ça remonte à super longtemps, ( par exemple, je n'ai pas du lire Platon depuis le lycée, et encore je l'avais lu un peu tout seul en première, le cours de philo de terminale  que j'ai eu étant incroyablement pédant et rébarbatif) par honnêteté intellectuelle, j'ai comme si je ne m'en souvenais pas du tout. Ce qui est vaguement le cas d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Alchimi a dit :

Chouette, un sondage de JRR, ça faisait longtemps :icon_volatilize: Allez zou, a voté.

 

Il y a des gens qui kiffent les listes, moi mon truc c'est les sondages :D 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je comprends bien, ton outil de sondage te permet de faire des réponses agrégés sans voir les préférences de chaque voteur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

a voté.

autre : "Le genre humain se divise politiquement entre ceux qui veulent contrôler la vie des autres, et ceux qui n'éprouvent pas ce besoin." - Robert Heinlein

Je suis dans la 2° catégorie.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Lameador a dit :

Si je comprends bien, ton outil de sondage te permet de faire des réponses agrégés sans voir les préférences de chaque voteur ?

 

Je peux voir les préférences individuellement (anonymement), j'ai aussi un graphique en camembert qui rend les résultats un peu plus lisibles.

 

Déjà 23 personnes ont voté, merci !

 

Je suis assez surpris des résultats ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 12/6/2019 at 3:05 PM, Johnathan R. Razorback said:

Liborgiennes et liborgiens, bonjour ! 

 

Je suis en train de tester les fonctionnalités d'un générateur de sondages en ligne, Askabox, et j'en profite pour vous sonder sur vos orientations en philosophie morale. C'est un test très simple avec une seule question.

 

Pour participer =>


Voici votre lien d'accès direct pour répondre :
https://www.askabox.fr/repondre.php?s=258110&r=SP42zYQWQe4W
Ou rendez-vous sur www.askabox.fr dans le module 'Répondre à un questionnaire'
avec votre code questionnaire : 258110
et votre code réponse : SP42zYQWQe4W

 

Je rendrais public les résultats vers la fin du mois. Mais normalement, vous pouvez aussi les consulter librement au fur et à mesure, si vous avez voté !

 

PS: J'ai n'ai pas dû cocher la bonne case, le lien permet apparemment de voter à l'infini. Merci aux petits malins ne pas fausser les résultats !

 

Les codes questionnaires et résultats ne fonctionnent pas pour simplement voir les résultats. La seule façon d'y (ré) accéder serait de revoter 😈

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Lameador a dit :

La seule façon d'y (ré) accéder serait de revoter 😈

 

Ou d'attendre que la date de fin d'ouverture du vote soit passée et que j'assouvisse ta curiosité :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas toutes les options nécessaires dans ton sondage. Notamment, si tu reconnais à juste titre qu'il existe un libéralisme d'inspiration chrétienne, tu oublies qu'il en existe un d'inspiration juive, dont je suis peut-être un des derniers représentants. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Rincevent a dit :

Il n'y a pas toutes les options nécessaires dans ton sondage. Notamment, si tu reconnais à juste titre qu'il existe un libéralisme d'inspiration chrétienne, tu oublies qu'il en existe un d'inspiration juive, dont je suis peut-être un des derniers représentants. :lol:

 

Je me doute, je me suis creuser la tête en pestant par avance de forcément oublier des possibilités.

 

Cela dit j'ai mis "chrétien" par simplification, mais ce n'est pas une orientation philosophique. En toute rigueur, j'aurais dû mettre thomiste à la place, mais en même temps je ne voudrais pas exclure les protestants, qui doivent sûrement avoir leur "théologie philosophante" (Marx) à eux. Il y a peut-être des gens qui ont une interprétation libérale (erronée) de Jacques Ellul, qui sait.

 

J'espère que tu trouveras quand même quelque chose pour quoi voter ! ;)

 

PS: ah, j'aurais dû mettre une option "relativiste" ! Quelle manque d'inclusivité pour les disciples de Hobbes :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

6c1f59d8f37b2fab4ee917094d391ae5.png

 

Il est arrivé ! (En cas de bug de l'image, le lien pour visualiser l'image du sondage: https://hebergeur-images.com/fr/vi/6c1f59d8f37b2fab4ee917094d391ae5 )

 

Un magnifique sondage que voilà !

 

Alors, première information capitale: il y a eu 38 participants au final, mais seuls 35 ont laissé des réponses. Par conséquent le résultat est apparemment sur 92% et non sur 100%.

 

Deuxièmement, il y a des options qui n'ont été cochées par personne, et qui par suite ne sont pas visualisables: marxiste, platonicien, aristotélicien...

 

Ensuite, sur les résultats.

 

Le premier trait qui caractérise les préférences morales des libéraux (je sais que deux ou trois non-liborgiens se sont glissés dans l'enquête), c'est la diversité. Il y a un très grand nombre de doctrines ou de bases morales à partir desquelles les libéraux estiment qu'on peut ou que l'on doit défendre la liberté. Ce seul fait devrait inviter tous les antilibéraux à la prudence et la modestie, toutes les fois qu'on nous explique que le libéralisme n'est que la conséquence de telle philosophie (morale) erronée. Si erreur il y a, force est de constater qu'elles sont légions et n'ont pas les mêmes sources.

 

Ensuite, on remarque tout de même un premier pôle de réponses qui se dégage autour du scepticisme moral (15.5%). Beaucoup de libéraux ne semblent pas savoir (ou penser qu'il est impossible de savoir) ce qu'est le Bien, et en tire la conclusion que les prétentions du politique à contraindre les individus ne peuvent pas se justifier. (On pourra certes leur répondre -comme l'a fait Rothbard- que dans ce cas, leur préférence pour la liberté n'est pas moins arbitraire, ce qui ne semble pas être une très bonne base morale). 

 

Il serait toutefois erroné d'en conclure, conformément au stéréotype communément répandu, que les libéraux seraient des relativistes moraux. D'une part, le scepticisme et le relativisme moral ne sont pas exactement les même positions philosophiques. D'autre part, cette position est nettement contrebalancée et même dépassée par des positions qui peuvent tout à fait dépendre d'une forme de réalisme moral. Ainsi, si l'on groupe ensemble les jusnaturalistes (13.4%), les objectivistes (8.2%), les kantiens (3.1%), les chrétiens (3.1%), les tenants d'une éthique de la vertu (2.1%), de l'utilitarisme (9.3%), les épicuriens (3.1%), et les partisans d'un eudémonisme (égoïste -9.3%- ou non-égoïste -6.2.%), on regroupe 57,8% de l'ensemble des réponses. Ce résultat contredit manifestement l'idée que les libéraux seraient souvent des gens dénués de croyances morales fortes.

 

Je soulignerais enfin un petit bémol concernant la qualité des réponses. Les réponses étant à choix multiples, de nombreux participants ont combinés des choix qui semblent pour le moins philosophiquement incohérents (par exemple ceux qui ont combiné un vote objectiviste avec un vote en faveur du scepticisme ou du kantisme…). J'espère pouvoir mettre ça sur le compte de l'enthousiasme, et que certains seront ainsi incité à approfondir leur réflexion en philosophie morale. 

 

Les résultats individuels ci-dessus ! Merci à tous les participants :)

 

 

 

Répondants Réponses
Ucv2S6a3ExJ Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux | Jusnaturaliste
Uu31jF1eehw Objectiviste | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée
UAzqvvsWX2r Objectiviste | Jusnaturaliste
UcHZWFrkQrM Évolutionniste
UG2yahbyxz4 Objectiviste
UzQ2kNf7Hnk Évolutionniste | Jusnaturaliste
URQQAgKjUXZ Kantien | Jusnaturaliste
UTMTfjCXmK5 Objectiviste | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux
U3c7EwxUA6N Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée
UmXwUVjKb5M Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Eudémoniste non-égoïste - la liberté rend la société plus heureuse | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux | Proche d'une forme d'éthique des vertus contemporaines | Jusnaturaliste | Hédoniste - Je fais ce que je veux avec mes cheveux
UpC8TkJPwsp Objectiviste | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux | Jusnaturaliste
UJPyt3UVyHF Kantien | Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Évolutionniste | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Eudémoniste non-égoïste - la liberté rend la société plus heureuse | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux | Jusnaturaliste | Hédoniste - Je fais ce que je veux avec mes cheveux
U5UanbxzsRN Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Eudémoniste non-égoïste - la liberté rend la société plus heureuse | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux | Hédoniste - Je fais ce que je veux avec mes cheveux
UnSMQCv11GH Jusnaturaliste
UdSudSsYv7J Chrétien - la liberté n'est que la suite du message évangélique bien compris | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Eudémoniste non-égoïste - la liberté rend la société plus heureuse
UXxThtmH4ym Chrétien - la liberté n'est que la suite du message évangélique bien compris | Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Épicurien
UqHGrs8y9wA Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux | Épicurien | Hédoniste - Je fais ce que je veux avec mes cheveux
UvybPEwfsZt Eudémoniste non-égoïste - la liberté rend la société plus heureuse | Épicurien | Spinoziste | Hédoniste - Je fais ce que je veux avec mes cheveux | Autre
UdmncAqmRcm Évolutionniste | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Proche d'une éthique minimale à la Ruwen Ogien
UK9FHpxVV1E Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée
UByJP5Mtkv9 Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Jusnaturaliste | Autre
UbGFfhg7dyd Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Eudémoniste non-égoïste - la liberté rend la société plus heureuse | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux
UWWc1dX6kZj Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Évolutionniste
UefgjYvFKB4 Évolutionniste | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Jusnaturaliste | Autre
UVVF2QhYHzx Nihiliste
UqYJh5mjqT3 Objectiviste | Jusnaturaliste
UsQqXe1SVKS Nietzschéen
UDz5jdYTeHC Spinoziste
UdpuNphaQe4 Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Hédoniste - Je fais ce que je veux avec mes cheveux
UPDdV3QUc5J Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Nietzschéen
UPsS1Ac9kjh Chrétien - la liberté n'est que la suite du message évangélique bien compris | Kantien | Objectiviste
UHvdnAWBQ5e Évolutionniste | Objectiviste | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée | Jusnaturaliste
Uy8G1fqVu5g Évolutionniste | Eudémoniste égoïste - être libre me rend plus heureux | Proche d'une forme d'éthique des vertus contemporaines | Jusnaturaliste | Nietzschéen
UHfJBE92SAU Autre
UbtuSVQ6pdW Chrétien - la liberté n'est que la suite du message évangélique bien compris | Utilitariste - la liberté maximise le plus grand bien du plus grand nombre | Sceptique - en l'absence de certitudes sur la nature du bien, la coercition ne peut être jusitifée

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Beaucoup de libéraux ne semblent pas savoir (ou penser qu'il est impossible de savoir) ce qu'est le Bien, et en tire la conclusion que les prétentions du politique à contraindre les individus ne peuvent pas se justifier.

 

Si tu sais ce qu'est le Bien véritable et absolu, ça ne dérangerait pas les sceptiques que tu leur démontres/expliques en toute clarté. J'pense qu'ils seront ouverts au dialogue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Remarque technique : je ne pense pas que cette visualisation soit légitime pour un questionnaire où les gens pouvaient choisir de donner une ou plusieurs réponses. Le 100% ici est l'ensemble des réponses données, pas des participants, donc les participants qui ont décidé de donner plein de réponses ont plus d'influence que les autres. Donner pour chaque réponse individuellement le nombre de personnes l'ayant sélectionnée serait mieux. Pas parfait parce qu'il faudrait aussi regarder les interactions (quelles sont les options qui ont tendance à être choisies en même temps, quelles options ne sont jamais choisies seules...).

Pour prévenir le problème il aurait fallu construire le test différemment, par exemple en demandant exactement 1 réponse (ou 2 peu importe) par participant, ou en proposant pour chaque réponse une échelle de Likert.

Par ailleurs j'ai un problème de base avec les options proposées qui n'ont pas toute la même granularité (des choses très vagues comme "chrétien" côtoient des distinctions ésotériques comme celle entre trois types d'utilitarisme). Une solution dans ce cas aurait pu être de proposer un système hiérarchique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, Lancelot said:

Remarque technique : je ne pense pas que cette visualisation soit légitime pour un questionnaire où les gens pouvaient choisir de donner une ou plusieurs réponses. Le 100% ici est l'ensemble des réponses données, pas des participants, donc les participants qui ont décidé de donner plein de réponses ont plus d'influence que les autres. Donner pour chaque réponse individuellement le nombre de personnes l'ayant sélectionnée serait mieux. Pas parfait parce qu'il faudrait aussi regarder les interactions (quelles sont les options qui ont tendance à être choisies en même temps, quelles options ne sont jamais choisies seules...).

Pour prévenir le problème il aurait fallu construire le test différemment, par exemple en demandant exactement 1 réponse (ou 2 peu importe) par participant, ou en proposant pour chaque réponse une échelle de Likert.

Par ailleurs j'ai un problème de base avec les options proposées qui n'ont pas toute la même granularité (des choses très vagues comme "chrétien" côtoient des distinctions ésotériques comme celle entre trois types d'utilitarisme). Une solution dans ce cas aurait pu être de proposer un système hiérarchique.

 

Bonne idée, à refaire en mieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon intention n'est pas de dire que les résultats sont sans intérêt, hein :lol:

Aucun set de donnée n'est jamais parfait et une bonne interprétation commence par une maîtrise des limites de ce qu'on interprète. Je suis peut-être parti un peu trop loin dans le constructive criticism par déformation professionnelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien, ça prouve que nous sommes "raisonnables" au sens que donne Rawls dans Libéralisme politique (nos valeurs sont "raisonnables" si elles nous permettent de nous mettre d'accord politiquement même avec des gens qui ont des valeurs fondamentales différentes).

Par contre, les 9.3% d'utilitaristes, dénoncez vous, prévaricateurs !

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Mégille said:

Et bien, ça prouve que nous sommes "raisonnables" au sens que donne Rawls dans Libéralisme politique (nos valeurs sont "raisonnables" si elles nous permettent de nous mettre d'accord politiquement même avec des gens qui ont des valeurs fondamentales différentes).

Par contre, les 9.3% d'utilitaristes, dénoncez vous, prévaricateurs !

 

J'assume parfaitement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est où la part de camembert de ceux qui n'étaient forcés de se faire sonder ? 😛

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que celui qui s'est dit nihiliste se dénonce ! nonossage requis 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...