Jump to content
Tramp

Le fil de la réforme des retraites

Recommended Posts

On voit bien que la terre n’est pas ronde quand on se promène dehors. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Marlenus a dit :

Bof.

 

Je peux te citer pleins de métiers qui sont pénibles physiquement et qui ne paye que le SMIC au mieux.

L'agriculture en est rempli par exemple.

Mais on peut aussi regarder du côté des livreurs à vélo, des métiers du BTP, etc.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ceteris_paribus

Citation

Et que ceux qui joue le jeu, ben sont de la baise.

Travailler contre un salaire j'appelle pas ça être de la baise.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les métiers de l'agriculture et du BTP ne paient pas bien mais mieux que le smic, quand même.

 

D'autre part, ils ont d'autres perks qui sont intéressantes pour ceux qui y travaillent. 

Typiquement l'agricole c'est de l'emploi dans des régions habituellement sinistrées économiquement donc c'est mieux que le chômage, et ça recrute énormément par réseau personnel. Idem pour le BTP. Les deux secteurs permettent de faire beaucoup d'heures sup et de black qui peuvent amener de gros salaires avec suffisamment d'heures: et dans le vrai monde, on est payé en argent, pas en rendement horaire.

 

Compare ça avec un métier de manutentionnaire en logistique et là tu vois un métier relativement pénible (mais moins) et effectivement payé au Smic en général. Comparé encore ça avec un emploi d'assistant administratif  comme j'ai occupé et là avec zéro penibilite, tu es payé strictement au smic.

 

Au final, tout est toujours pris en compte et il y a absolument aucun doute sur le fait que la penibilite d'un métier est comptée et valorisée de manière quantitativement mesurable ou non. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, NoName a dit :

Les deux secteurs permettent de faire beaucoup d'heures sup et de black qui peuvent amener de gros salaires avec suffisamment d'heures: et dans le vrai monde, on est payé en argent, pas en rendement horaire.

 

C'est vraiment pas con. Le pouvoir de négociation d'un certain nombre de métiers ne doit pas se transformer en salaire légal mais en pognon semi-légal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n'a toujours pas de stat' sur le bonus sur la paie de la pénibilité toutes choses égales par ailleurs.

(mais maintenant on sait que des fois c'est vrai des fois non)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Marlenus a dit :

Citation qui est intéressante pour les théories.

 

Pour la pratique...

laisse tomber, il est obtus..et refuse d'admettre qu'il a tort et que derrière la théorie y'a la pratique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Mathieu_D a dit :

On n'a toujours pas de stat' sur le bonus sur la paie de la pénibilité toutes choses égales par ailleurs.

(mais maintenant on sait que des fois c'est vrai des fois non)

 

On a des statistiques qui lient les 35h et la baisse du chômage. 

 

J’aimerais avoir l’explication qui fait que l’on sait que toutes choses égales par ailleurs la surpénibilité d’une tâche n’entraine pas de prime.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, biwi a dit :

laisse tomber, il est obtus..et refuse d'admettre qu'il a tort et que derrière la théorie y'a la pratique.

 

Soit la théorie est vraie, soit elle est fausse mais il n’y a pas la théorie et la pratique. 

  • Yea 4
  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Tramp a dit :

Soit la théorie est vraie, soit elle est fausse mais il n’y a pas la théorie et la pratique. 

Aka "Stratagème 33". :wub:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me répète Tout ce qui dépasse ce cadre à mon sens ne peut recueillir un consensus politique, et n'est pas destiné à être débattu.

Il est impossible de se mettre d'accord sur la pénibilité du travail. Par exemple, le métier de boulanger me parait un métier ultra pénible par les horaires, les conditions de travail....pourtant nous n'avons besoin d'aucune régulation ni de fixation du prix pour avoir du pain à peu près partout en France, du moins là on en mange.

Nous sommes d'accord là dessus, pourquoi s'écharper sur des détails....

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2/1/2020 at 10:38 AM, Tramp said:

 

 

J’aimerais avoir l’explication qui fait que l’on sait que toutes choses égales par ailleurs la surpénibilité d’une tâche n’entraine pas de prime.

Tout dépends ce que l'on entend par là.

 

Cela entraine SYSTEMATIQUEMENT une prime?

 

Cela entraine SOUVENT une prime?

 

Cela entraine PARFOIS une prime?

 

Cela n'entraine JAMAIS une prime?

 

 

 

Le "jamais" personne ici ne le défend, donc on va passer.

 

Le "parfois", de même, je ne vois pas grand monde ici qui le défende.

 

 

La question étant entre "systématiquement" et "souvent".

 

Perso, je suis un adepte de la théorie du "souvent".

Et pour soutenir ma théorie je montre que certains métiers au SMIC sont plus pénibles que d'autres sans différence de qualifications requises visible.

 

Donc mon explication, tu l'as.

Après, tu peux faire ta réponse "l'anecdote est anecdotique", perso, cela me renforce plus dans ma vision.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2/1/2020 at 10:43 AM, Tramp said:

 

Soit la théorie est vraie, soit elle est fausse mais il n’y a pas la théorie et la pratique. 

Il y a la théorie où on peut trouver 2 jobs toutes choses égales par ailleurs à part la pénibilité cela existe et cela permet de disserter.


Et la pratique où j'aimerais bien voir exactement ce que cela veut dire et où je sens d'avance que je peux prouver que ce n'est pas toutes choses égales par ailleurs.

Mais bon, je veux bien voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le smic est un seuil en effet. Le pire métier qui génère peu ou pas de valeur ajouté ne verra pas de différences de rem selon la pénibilité.

Plus il y a de valeur ajoutée plus la pénibilité va impacter la rémunération.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Mathieu_D a dit :

Le smic est un seuil en effet. Le pire métier qui génère peu ou pas de valeur ajouté ne verra pas de différences de rem selon la pénibilité.

Plus il y a de valeur ajoutée plus la pénibilité va impacter la rémunération.

 

Ca joue quand même. Par exemple, on n'hésite pas à demander aux cadres de remplacer la secrétaire (parce que son job n'est pas très pénible, surtout avec l'IT), et donc les jobs de secrétaire disparaissent. On n'en est pas encore à leur demander de remplacer la femme de ménage, parce que c'est pénible.

 

D'un côté les jobs disparaissent, au SMIC, de l'autre ils restent, au SMIC aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Marlenus a dit :

Il y a la théorie où on peut trouver 2 jobs toutes choses égales par ailleurs à part la pénibilité cela existe et cela permet de disserter.


Et la pratique où j'aimerais bien voir exactement ce que cela veut dire et où je sens d'avance que je peux prouver que ce n'est pas toutes choses égales par ailleurs.

Mais bon, je veux bien voir.

 

Quand deux métiers sont différents, on n’est pas toutes choses égales par ailleurs. C’est pourtant assez littéral comme expression non?

La preuve la plus évidente est le même métier dans la même entreprise, dans la même ville, de jour et de nuit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
58 minutes ago, Tramp said:

 

Quand deux métiers sont différents, on n’est pas toutes choses égales par ailleurs. C’est pourtant assez littéral comme expression non?

La preuve la plus évidente est le même métier dans la même entreprise, dans la même ville, de jour et de nuit. 

Oui.

Et?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On tourne en rond Marlenus.

Cette discussion a commencé parce que Mégille voulait que les métiers pénibles reçoivent plus de points à cotisations égales.

La réponse est qu’il serait mieux de laisser faire le marché pour établir le salaire, comme information de prix qui regroupe tous les facteurs.

la pénibilité n’étant qu’1 facteur parmi tant d’autres, il est illusoire de vouloir comparer et decider “etatiquement” de la pénibilité. Ajoutez la contrainte géographique, les compétences requises, les avantages non salariaux, etc....

Le marché n’est sans doute pas assez libre, mais tenter une correction sera pire. Surtout qu’on attend encore des stats fiables qui démontrent que TCEPA la pénibilité n’est pas récompensée ou pas suffisament.

Meme genre de débat que “les femmes sont payées 20% de moins.

 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Antoninov said:

On tourne en rond Marlenus.

Cette discussion a commencé parce que Mégille voulait que les métiers pénibles reçoivent plus de points à cotisations égales.

La réponse est qu’il serait mieux de laisser faire le marché pour établir le salaire, comme information de prix qui regroupe tous les facteurs.

la pénibilité n’étant qu’1 facteur parmi tant d’autres, il est illusoire de vouloir comparer et decider “etatiquement” de la pénibilité. Ajoutez la contrainte géographique, les compétences requises, les avantages non salariaux, etc....

Le marché n’est sans doute pas assez libre, mais tenter une correction sera pire. Surtout qu’on attend encore des stats fiables qui démontrent que TCEPA la pénibilité n’est pas récompensée ou pas suffisament.

Meme genre de débat que “les femmes sont payées 20% de moins.

 

 

Ah ça pour le coup ok.

 

Le problème étant que l'état ait la main sur tout ça. 

Maintenant, il fout des primes sur tout et n'importe quoi.

C'est juste de la mer.. la manière dont il gère le tout.

La pénibilité serait qu'un truc de plus dans ce gros gloubi boulga.

 

Surtout que le jour où la pénibilité est reconnu, je sens déjà que l'on va avoir les secrétaires nous expliquer que leur boulot est pénible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Marlenus said:

 

Surtout que le jour où la pénibilité est reconnu, je sens déjà que l'on va avoir les secrétaires nous expliquer que leur boulot est pénible.

 

Un joli autogoal !

 

Tu viens de citer le meilleur argument contre la prise en compte d ela pénibilité : celà va mettre en place un marchandage politique pour la reconnaissance de points bonus à certains métiers, dans le cadre d'un jeu à some nulle. Et au final, le type qui poser son cul sur le cockpit d'un train en cliquant une fois toutes les 30 secondes sur un bouton va âtre reconnu comme pénible, pendant que la caissière qui flingue son dos en transbahutant des palettes chez Lidl ne le sera pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Lameador said:

 

Un joli autogoal !

 

Tu viens de citer le meilleur argument contre la prise en compte d ela pénibilité : celà va mettre en place un marhcnadage politique pour la reconnaissance de points bonus à certains métiers, dans le cadre d'un jeu à some nulle. Et au final, le type qui poser son cul sur le cockpit d'un train en cliquant une fois toutes les 30 secondes sur un bouton va âtre reconnu comme pénible, pendant que la caissière qui flingue son dos en transbahutant des palettes chez Lidl ne le sera pas.

Ah mais je ne suis pas pour une prise en compte de la pénibilité.

Ou plus exactement, je m'en carre l'oignon.

Le système est pourri, cela ne le rendra pas spécialement plus pourri ou meilleur, IMO.

 

La seule chose, c'est que je pense que la pénibilité n'est pas forcément visible dans les salaires.

C'est sur ça que j'argumentais.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...