Jump to content

Communisme : trente millions de morts au XIXème siècle


Recommended Posts

Un titre un peu provocateur et contestable historiquement.

 

De manière étonnante, je ne crois pas que le forum ait abordé la révolte des taipings ou l'épisode du royaume céleste de la grande paix.

 

Je n'en connais que ce qu'en dit wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Révolte_des_Taiping

 

mais bon tout y est : partage des terres, communisme, séparation des sexes, sauf pour les hauts dirigeants qui constituent des harems et s'entre-tuent...

 

 

 

 

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites

Cela fait partie des grands hémoclysmes (j'emprunte le terme à Pinker) chinois peu connus chez nous, avec la révolte d'An Lushan. Dans l'historiographie marxiste, c'est considéré comme un épisode précurseur du communisme chinois.

Link to post
Share on other sites

Les Taiping sont proto-cocos par bien des aspects. Ils ont aussi initié une nouvelle graphie je crois, idée que Mao a reprise quand il s'est agi dès la période républicaine de moderniser la langue des lettrés et des mandarins (le wenyan) pour promouvoir une syntaxe plus simple (baihua). Ils se revendiquent aussi comme les vrais Chinois (par opposition aux Mandchous et, dans une moindre mesure, aux Européens), un peu comme le PCC pendant la guerre civile contre Chiang pour convaincre les paysans que le parti adverse était à la solde des Japonais et corrompu, même si eux de leur côté recevaient aussi l'aide de l'URSS. Il y a une dimension religieuse et bien barrée chez les Taiping qui ne me semble pas aussi consciente chez les cocos même si j'ai lu Jules Monnerot (Hong Xiuqan avait lu une brochure protestante d'un missionnaire du Guangdong et ça lui avait fait vriller la tête), une sorte de syncrétisme de protestantisme et d'éléments culturels chinois qui a beaucoup à voir avec la mentalité communisante genre tous les hommes sont des frères. Et comme les communistes, ça a fini en délire de rivalités personnelles, purges internes et privilèges ridicules pour ceux que le pouvoir avait dans ses petits papiers.

Mais il y a aussi des différences: c'est un mouvement qui part clairement des paysans d'ailleurs les mecs vont même rallier des mineurs d'une montagne dans le coin (montagne du Chardon au sud de Guilin) et ils vont creuser en permanence sous les remparts des villes qu'ils assiègent ça marche très bien. Mais après, ils vont se cantonner (npi) dans les villes. Le PCC en revanche part des villes, voire de sociétés secrètes basées à l'étranger. Mao lui-même était fils de paysans aisés. Ils organisent des grèves maousses. Et ensuite ils vont à la conquête des campagnes.

Il y a deux bons bouquins là-dessus, La Grande révolution chinoise de Fairbank et The Penguin History of Modern China de Fenby (récemment paru).

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

@Vilfredo Pareto : merci de ces précisions.

 

A propos, je me pose la question suivante : combien recense-t-on de tentatives sérieuses d'instaurer une forme ou l'autre de communisme (au sens d'égalité économique imposée par le pouvoir par opposition aux petites communautés volontaires) dans l'histoire ? A part cet exemple et le Marxisme, je n'ai pas trop d'exemples en tête mais j'imagine qu'il doit y en avoir. Les réductions du Paraguay ? Je n'ai pas l'impression que ça colle à cette définition...

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Domi a dit :

@Vilfredo Pareto : merci de ces précisions.

 

A propos, je me pose la question suivante : combien recense-t-on de tentatives sérieuses d'instaurer une forme ou l'autre de communisme (au sens d'égalité économique imposée par le pouvoir par opposition aux petites communautés volontaires) dans l'histoire ? A part cet exemple et le Marxisme, je n'ai pas trop d'exemples en tête mais j'imagine qu'il doit y en avoir. Les réductions du Paraguay ? Je n'ai pas l'impression que ça colle à cette définition...

My pleasure pour les précisions.

Mais j'ai peur de ne pas avoir beaucoup d'exemples. J'ai pensé aux Diggers de l'époque de Cromwell. @Dardanus @NoName des idées?

Link to post
Share on other sites

Lyon preum's ! Mais comme les anars d'Espagne, ça a pas eu le temps de se casser la gueule tout seul...

 

Toujours en Chine, mais bien plus tôt, il y a aussi eu l'usurpation de Wang Mang, qui avait un projet de redistribution égalitaire des terres. En fait, le socialisme agricole est assez fréquent. Il y a aussi eu les Gracques à Rome qui ont tenté un truc comme ça, un certain Clisthènes (pas l'athénien, mais son oncle) quelque part en Grèce, peut-être Mazdak en Iran... Ca a à peu près marché dans les Andes, chez les Inca au moins, mais probablement aussi chez leurs prédécesseurs. Par contre, c'était au prix d'une incroyable stagnation technique. Une civilisation vieille de plusieurs millénaires, qui n'a trouvé ni le fer, ni la roue, ni l'écriture...

Link to post
Share on other sites
36 minutes ago, Dardanus said:

J'ai consacré un article sur CP à la "révolution hussite" :

 

https://www.contrepoints.org/2015/09/02/217064-il-y-a-600-ans-letrange-revolution-hussite

 

J'ai découvert la semaine dernère à Prague qu'il y avait encore des rayons dédiés à la théologie hussite (et aussi un Eglise hussite qui date des années 20) bien vivante.

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
15 minutes ago, Bisounours said:

Oui, ok, ça a mal tourné mais faut de nouveau essayer, cette fois ça va le faire

 

 

Et France culture qui relaie ca, décontracté du gland, entre deux greves...

Link to post
Share on other sites

C'est la liberté d'expression, monsieur, promouvoir une idéologie meurtrière, inviter des humoristes qui chantent Jésus est pédé, pas de souci.

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Adrian a dit :

Et personne pour interrompre / perturber sa conférence à l'université ...

 

A la manière des SJW tu veux dire ?

(Et puis, le sujet présenté à la fac n'avait peut-être aucun rapport avec la philo politique).

Link to post
Share on other sites
On 1/8/2020 at 4:02 PM, Dardanus said:

J'ai consacré un article sur CP à la "révolution hussite" :

 

https://www.contrepoints.org/2015/09/02/217064-il-y-a-600-ans-letrange-revolution-hussite

Je propose de faire renaître le mouvement juste pour pouvoir les appeler les ré-hussites.

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Mégille said:

Il est passé à ma fac l'an dernier, tout le monde le monde était excité comme si c'était une super star... 

 

Ben oui il est connu quand même (et respecté académiquement, c'est pas Onfray quoi, il est censé avoir une 'oeuvre' en-dehors de ses interventions politiques)

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Fagotto a dit :

il est […] respecté académiquement

 

Par qui ? Je l'ai jamais vu cité, ou même évoqué.

 

Le seul prof qui ait jamais évoqué Badiou devant moi c'est un prof de philo tout à fait post-foucaldien / gauchiste, et il ne parlait que de la nostalgie communiste de Badiou. Si Badiou a une œuvre philosophique, c'est bien à mon insu. ( @Mégille en sait peut-être davantage).

Link to post
Share on other sites

Oh, il en a une, mais d'une autre époque, que plus personnes ne lit, et avec raison...

Il fait parti de cette tribu de marxistes qui, pour enlever Hegel de Marx ont voulu y mettre un autre philosophe/penseur à la place. Ca a beaucoup été fait en y mettant soit de la psychanalyse, soit de la phénoménologie (avec plus ou moins de succès), Althusser l'a fait avec Spinoza, Deleuze avec Nietzsche, etc etc. Lui, il a tenté le coup avec Platon, comme s'il avait envie de donner raison aux critiques de Popper. Il prétend que la philosophie se trompait jusqu'à présent en privilégiant l'unité à la multiplicité (Deleuze avait déjà le monopole de la réhabilitation de la différence contre l'identité, et Derrida de l'absence contre la présence, alors il a fait avec ce qui reste), et il essaie de ne pas avoir l'air trop con-tinental (post-moderne) et littéraire en mettant des références aux maths et aux sciences dures partout, mais de façon particulièrement obscure, et vraisemblablement sans rien y comprendre. Il va jusqu'à dire que les maths sont la véritable métaphysique, mais personne ne comprend ce qu'il veut dire par là. J'ai un pote qui a réussi à l'acculer sur ce point là. On a aussi essayer de lui poser des questions pour comprendre comment il faisait le lien entre son maoïsme et Platon, et il s'est perdu dans un charabia en nous disant que Platon et Marx, c'était un peu comme la relativité restreinte et la relativité générale.

Bref, vous voyez le bonhomme. Vous avez le droit de répondre "kamoulox".

 

Il croupit dans le monde académique, et il n'est pas grand public du tout, ce n'est pas un Onfray. Mais ça reste de la merde, et au fond, tout le monde s'en fou un peu. Il a juste l'avantage d'avoir vécu un peu plus longtemps que les autres charlatans de sa génération... sans doute parce qu'il prenait moins de drogues. C'est une sorte de relique vivante.

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
Le 29/01/2020 à 03:55, Bisounours a dit :

Oui, ok, ça a mal tourné mais faut de nouveau essayer, cette fois ça va le faire

 

 

 

J'ai trouvé une réplique à ce commentaire sur Twitter.

https://twitter.com/MichaelMickha/status/1221160968438321154

 

Ironique de voir, certains banquiers comme Olof Aschberg https://fr.wikipedia.org/wiki/Olof_Aschberg  qui était un admirateur de Lénine. Je me demande s'il avait le syndrome de Stockholm? :lol:

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...