Jump to content
POE

Lutter contre les virus-corona ou pas

Recommended Posts

C'est pas vraiment la 1° fois que l'ordre se conduit comme une belle saloperie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une des pistes qui me parait très importante dans la recherche serait de comprendre pourquoi et comment certains individus font des formes graves ou plus sérieuses que les autres.

Est ce un déficit du système immunitaire ou bien au contraire une réaction disproportionnée ?

Les dernières observations montrent que les personnes sous immunosuppresseurs ou immunomodulateurs seraient plutôt protégés de ces formes graves ce qui avalise plutôt l'idée d'une réaction exagérée du système immunitaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant, on sait que les UV ont un effet anti septique. Je ne maîtrise pas le sujet, UV A ou UV B ? Par quels mécanismes ? Quelle durée d'exposition ? 

Cela n'empêche pas d'en faire un business comme UV Germi spécialiste dans la dépollution aux UV qui est une des rares entreprises à voir son cours monter, logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, POE said:

Une des pistes qui me parait très importante dans la recherche serait de comprendre pourquoi et comment certains individus font des formes graves ou plus sérieuses que les autres.

Est ce un déficit du système immunitaire ou bien au contraire une réaction disproportionnée ?

Les dernières observations montrent que les personnes sous immunosuppresseurs ou immunomodulateurs seraient plutôt protégés de ces formes graves ce qui avalise plutôt l'idée d'une réaction exagérée du système immunitaire.

Oui j'ai lu des trucs autour de ça de différentes sources, ça semble être relativement connu, puisque je l'ai même vu dans une des premières vidéos de vulgarisation sur le sujet (choc cytokinique).

Pourtant ça doit pas être aussi simple, vu qu'il y a quand même pas mal de dégâts car sinon il suffirait de filer des anti-inflammatoires puissants pour les sauver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Noob a dit :

Oui j'ai lu des trucs autour de ça de différentes sources, ça semble être relativement connu, puisque je l'ai même vu dans une des premières vidéos de vulgarisation sur le sujet (choc cytokinique).

Pourtant ça doit pas être aussi simple, vu qu'il y a quand même pas mal de dégâts car sinon il suffirait de filer des anti-inflammatoires puissants pour les sauver.

 

Une étude montrait un effet positif de la corticothérapie...

L'idée c'est surtout de comprendre pourquoi certains et pas d'autres ? Séquençage génétique demandé +++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une apply anglaise qui crée un auto signalement avec geolocalisation 

https://covid.joinzoe.com/

pas d'équivalent en France ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/18/2020 at 5:57 PM, POE said:

Une idée d'apply à la con.

Si vous êtes malades : retrouver avec un smartphone, toutes les personnes que vous avez croisé et qui ont l'apply, puis les avertir qu'ils ont croisé un malade contagieux !

C'est faisable techniquement ?

Des implementations existent à Singapour et en Israël. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/24/2020 at 3:31 PM, POE said:

En attendant, on sait que les UV ont un effet anti septique. Je ne maîtrise pas le sujet, UV A ou UV B ? Par quels mécanismes ? Quelle durée d'exposition ? 

Cela n'empêche pas d'en faire un business comme UV Germi spécialiste dans la dépollution aux UV qui est une des rares entreprises à voir son cours monter, logique.

UV C mais je n'en sais pas plus. Cela semble mauvais pour les humains en exposition direct mais bon pour decontaminer les objets. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Sekonda a dit :

UV C mais je n'en sais pas plus. Cela semble mauvais pour les humains en exposition direct

Alors oui, ne faites pas ça chez vous hein.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/03/2020 à 15:31, POE a dit :

En attendant, on sait que les UV ont un effet anti septique. Je ne maîtrise pas le sujet, UV A ou UV B ? Par quels mécanismes ? Quelle durée d'exposition ? 

Cela n'empêche pas d'en faire un business comme UV Germi spécialiste dans la dépollution aux UV qui est une des rares entreprises à voir son cours monter, logique.

Sinon il y a ça:

2006_desinfection_sterilisation_SFHH.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Sekonda a dit :

Des implementations existent à Singapour et en Israël. 

C'est quoi les noms des apply ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceux qui ont des infos/liens sur l'interaction clope-corona, vous pouvez les (re)balancer svp ?

ça change vraiment grand chose de fumer ou pas ?

Merci

 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/un-referentiel-pour-fabriquer-ses-propres-masques-edite-par-l-afnor-20200327

 

Citation

Un «référentiel de fabrication de masques» pour «néofabricants et particuliers» avec «patrons à imprimer»: face à la pénurie en pleine épidémie de coronavirus, l'Afnor a mis en ligne vendredi un mode d'emploi pour confectionner ses propres équipements de protection.

 

https://www.afnor.org/actualites/coronavirus-telechargez-le-modele-de-masque-barriere/

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le papier complet ici https://chemrxiv.org/articles/Repurposing_Therapeutics_for_the_Wuhan_Coronavirus_nCov-2019_Supercomputer-Based_Docking_to_the_Viral_S_Protein_and_Human_ACE2_Interface/11871402/3

Dans le top 4 : on retrouve deux antibiotiques connus et déjà utilisés dans d'autres indications, on trouve également l'eriodictyol un composant de l'Herba Santa remède traditionnel utilisé pour traiter asthme et rhume, et enfin le pemirolast utilisé pour traiter l'allergie.

Prochaine étape ? Tester ces molécules à Marseille en mesurant la charge virale ?

On note aussi la présence de la Quercétine un composant que l'on trouve naturellement dans l'oignon par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remets cet article ici qui fait une bonne synthèse sur les coronavirus :

https://www.theatlantic.com/science/archive/2020/03/biography-new-coronavirus/608338/

On apprend notamment que les coronavirus sont connus depuis des dizaines d'années, qu'ils provoquent environ 25% des rhumes hivernaux, et donc sont la plupart du temps tout à fait bénin. Ce qui fait qu'ils n'intéressaient pas grand monde jusqu'à l'apparition de souches particulièrement pathogènes : SARS Cov, MERS Cov.

Cette situation va très certainement changer et on peut penser qu'un bon nombre de laboratoires vont désormais étudier de plus prêt ces virus.

L'article termine en disant qu'ironie de l'histoire, les experts des coronavirus qui devaient se réunir en mai dans un village Hollandais ont reporté leur réunion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, POE a dit :

Je remets cet article ici qui fait une bonne synthèse sur les coronavirus

 

C'est malin : tu postes ici l'article que j'ai traduit hier dans le fil Pandémie, et je viens de faire un encart (dans le fil Pandémie) sur une info que tu as mentionnée hier (IBM Summit). 🙃

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/03/2020 à 17:38, Noob a dit :

Il y a des gens motivés pour faire une team liborg sur folding@home ? Pour l'instant je fais en solo, mais pourquoi pas faire une team pour avoir un peu de visibilité.

 

Si vous n'avez pas de grosses config mais que vous voulez donner qq € on peut aussi faire une ou plusieurs vm avec une carte graphique sur le cloud d'Amazon et laisser tourner tranquillement selon les ressources.

Une machine de base sans carte graphique coûte un centime de l'heure. Une machine avec carte graphique classique de 5 à 40 centimes et une carte pro vaut 3$ de l'heure.

toujours partant pour une team liborg ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, NoName said:

toujours partant pour une team liborg ?

Toujours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

à propos de lutte contre covid-19 https://ozat.fr/blog/besoin-de-bras/

 

Je suis preneur de tous liens/infos pour abonder cette page.

 

J'y vois une opportunité (même si les circonstances sont ce qu'elles sont)

d'un peu plus de souplesse, pour beaucoup de candidats au travail (je pense eg aux migrants).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les concernés, je signale que les visières avec simplement un transparent format A4, c'est pas trop mal.

Super léger, assez rigide, coût ~0. Facile à travailler/trouer/découper.

En plus, avec un paquet, vous pouvez faire face un moment, même si vous devez en changer.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu de chauvinisme (coucou @h16)

 

Coronavirus. Une entreprise bretonne met au point un test « ultra-rapide » de détection du Covid-19

 

Citation

NG Biotech, une entreprise bretonne implantée à Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine), a mis au point un test « ultra-rapide » de l’infection de Covid-19, réalisé à partir d’une goutte de sang. Elle espère le commercialiser à grande échelle. Entretien.

 

L’entreprise bretonne NG Biotech a développé un nouveau test sérologique. « Ce test sur bandelette permettra, à partir d’une goutte de sang, d’identifier, en 15 minutes, les anticorps spécifiques produits par l’organisme », en cas d’infection au virus SARS-CoV-2, responsable du Covid-19. « Il s’agit du premier test sanguin ultra-rapide fabriqué et cliniquement validé en France », comme le décrit le Dr Alain Calvo, directeur du développement chez NG Biotech.

 

Ce test ultra-rapide, de quoi s’agit-il ?

 

Il ne s’agit pas d’une innovation. Mais notre test rapide se démarque par sa simplicité d’utilisation. Il suffit d’une goutte de sang au bout du doigt. Comme pour un test de grossesse, sauf que cette fois-ci, le principe est appliqué dans le cadre d’une crise sanitaire inédite, pour lequel il a fallu rapidement s’adapter.

 

Présentez-nous NG Biotech…

 

NG Biotech est une entreprise française, avec Milovan Stankov Poges à sa tête, son PDG fondateur. Elle dispose d’une équipe de recherche pointue, d’un site de production à Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine), près de Rennes. Nous avons une longue expérience dans le test rapide. Il donne une autre dimension au diagnostic. Il peut être réalisé en dehors du laboratoire classique et permet de transférer les résultats en temps réel.

 

MjAyMDAzZmM1OTMyMTZkNmJkZGM2YjA4OGE0NmI4MTk0Mzk4OTQ?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=6dada80f6e73410277c14abe7d682df5f32cb3b0959604cf80c87957471af67b
 
Le site de production de NG Biotech à Guipry (Ille-et-Vilaine) emploie actuellement une quarantaine de personnes. | DR

 

Comment fonctionne-t-il ?

 

Actuellement, le test PCR permet de détecter le virus, mais il demande du temps et coûte cher. Plus de 50 € l’unité. Nous proposons une solution complémentaire : le test sérologique. Il permet de détecter la présence d’anticorps dans le sang, en quelques minutes. Ces derniers apparaissent après l’infection, car notre système immunitaire se met en action. Et cela fonctionne que l’on ait été malade ou non : les cas asymptomatiques, même s’ils ne présentent pas les symptômes du Covid-19, produisent quand même des anticorps.

 

Quelles utilisations concrètes ?

 

Ce test peut se révéler très utile pour les personnels soignants, les personnes à risques. Il permet aussi de localiser très rapidement des porteurs sains qui peuvent infecter d’autres personnes autour d’eux. Dans le futur, il sera très important de connaître le statut immunitaire de la population, pour dresser un état des lieux, mettre en place les outils nécessaires en cas de nouvelle apparition de l’épidémie.

 

MjAyMDAzYmU1YzdiZDBmMjU0OWQ5ODE5MGU1OTRhYzIwNGQ0NjE?width=630&focuspoint=32%2C21&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=ab571a7396d75b88a082d47a6c1fd213c9ca8ab0631fd519ba7645cc5e7e9860
 
Milovan Stankov Poges, PDG de NG Biotech à Guipry. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

 

D’autres concurrents sur les rangs ?

 

Nous sommes fiers d’être une société française, bretonne. Nous sommes une petite structure, très réactive. De grandes sociétés vont arriver avec des tests sérologiques, mais elles n’ont pas toutes une plateforme de production en France.

 

Le test a-t-il été validé par les autorités sanitaires ?

 

Le test est marqué CE. Il s’agit d’une auto-validation qui permet de le commercialiser. Il a été surtout évalué par des centres hospitaliers ainsi que par l’Institut Pasteur. En quelques semaines, nous avons su mettre en place la faisabilité d’un test entre les mains d’urgentistes. Dorénavant, ce test est commercialisable, validé et largement diffusé en communication auprès de la communauté scientifique.

 

Qui a passé commande ?

 

Au départ, il n’y a pas eu de commande. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé qu’il comptait commander 2 millions de tests de sérologie, pour une mise à disposition plus importante. Pour l’instant, nous sommes en négociation avec le ministère. Notamment pour fixer le prix. Nous avons bon espoir d’aboutir rapidement.

 

MjAyMDAzNDkxZWQxZTI0OTU4NTk2YzUzMGI4NzkwZTA0ZjYyOGI?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=3475cddc4f256f971f099742d7c8a7d0706c1f0d2b8f2402ee54c9b0fb9e5bca
 
Le test est réalisé simplement, à partir d'une goutte de sang prélevée au bout du doigt. | KARL SCHWERDTFEGER

 

Comment le test sera-t-il diffusé ?

 

Actuellement, il faut traiter l’urgence. La priorité est de mettre ce type de test entre les mains du corps médical soignant, dans les hôpitaux. On peut aussi imaginer son déploiement, dans un second temps, dans les laboratoires. Pourquoi pas un test grand public à l’avenir ? Mais ce n’est pas l’objectif premier. On aurait d’ailleurs du mal à suivre au niveau de la production.

 

Quelles sont vos capacités de production ?

 

Notre effectif actuel totalise une quarantaine de personnes. Nous sommes en mesure de produire entre 50 000 et 70 000 tests dès ce mois d’avril. Nous nous sommes penchés sur une projection, pour monter en puissance rapidement. Nous pouvons atteindre une capacité de 300 000 à 500 000 tests par mois en mai. Puis monter à un million de tests en juillet. Pour cela, il faudra nous aider, nous accompagner pour recruter et étendre notre site de production en Bretagne.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc attend je resume.

On a un test pas cher sérologique avant tout le monde, et on va pouvoir en avoir 1 million EN JUILLET ? :D

T'as raison , cocorico ... Bordel c'est la qu'on voit qu'on dort debout.

 

J'aimerais vivre dans une dystopie ou on paie ces type à prix d'or pour racheter le design de leur produit, qu'on dereglemente potentiellement de manière au moins temporaire tout ce qui touche au blocage de la production, et que tous les industriels français apte à produire ce truc là s'y mettent en urgence. Peux être que je zappe complètement la problématique (ca marche pas ou il y a une raison essentielle à ce qu'ils gardent leur production) mais je vois pas quel element compense dans la balance le fait que l'économie tourne pas 6 à 12 semaines pendant qu'un type propose une amélioration significative mondiale de la situation fait face à des problèmes de scaling digne de 1825.

 

J'imagine que je parle dans le vent comme un complotiste de comptoir, mais je vois même pas pourquoi ouest france m'en parle: ou ca marche pas et je m'en branle, ou ca marche et à cette heure ci ca devrait déjà descendre de mon boss.

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

  • Yea 1
  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...