Jump to content
Versus

Je me découvre libertarien ! Formidable, et maintenant ?

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Je me présente, et en même temps j'en profite pour poser quelques questions !

 

À l'âge d'être au collège, je grandissais derrière un écran d'ordinateur où passait en boucle South Park, et où la culture des hackers/cypherpunks et la liberté étaient prégnantes. Dix ans plus tard, après de nombreux échecs scolaires, sociaux et entrepreneuriaux, je fais une pause introspective et trouve nombre de réponses à mes problèmes. Je relance une entreprise, mais cette fois-ci débarrassée d'inquisition et de morale étatiques. Le succès est enfin au rendez-vous. Je me risque à parier l'entièreté de mon capital. Deuxième succès, me voilà désormais rentier ! Mon nouveau "travail" consiste à me cacher des États spoliateurs et de ses agents. Nouvelle pause introspective car je n'ai toujours pas compris qui j'étais politiquement. Je me découvre libertarien ! Formidable, et maintenant ?

 

Je me suis déraciné de ma classe sociale, ai un mode de vie rentier difficilement avouable, et en plus je suis de la famille des libéraux ! Autant de tares qui n'en sont pas et dont je suis fier mais qui isolent profondément. Comment le vivez-vous d'être libéral vos cercles sociaux ? Faut-il oser s'exprimer et ainsi provoquer sans le vouloir pour autant ? Ou laisser les étato-collectivistes vous expliquer comment ils veulent vous déposséder, sans sourciller ? Faut-il les exclure quitte à s'enfoncer un peu plus dans l'isolement ?

 

Certains matins je me réveille avec la rage de contre-attaquer l'étatisme outrancier, le collectivisme ou n'importe lequel de ses supporters qui croiseraient mon chemin... Mais le soir il m'arrive d'aller me coucher en pensant que tout ceci n'est qu'une des formes de l'expression complexe des jeux de pouvoirs entre individus, que je ne dois pas confondre ma propre lutte avec celles des autres. Qu'il n'y a donc rien à faire si ce n'est aller rejoindre les nouveaux copains de ma nouvelle classe sociale (très riche et donc fortement libérale), et espérer sortir de cet isolement d'ici peu, ce dont je doute pourtant. Que faire ensuite de toute façon ?

 

Aurais-je le pouvoir avec ce capital et ce temps libre de changer les choses politiquement ? Dois-je m'y préparer dès maintenant et surtout comment, ou est-ce vain ? Qu'est-ce que j'aurais à y gagner ? J'ai déjà gagné plusieurs batailles à titre individuel, même s'il m'en coûte l'effort de devoir rester caché. Bien que cela soit difficile, les gens sont assez libres pour y arriver malgré tout s'ils le voulaient, d'autant qu'il s'agit d'un mouvement individualiste à la base, non ?

 

Que faire, mon coeur balance...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à toi,

 

l'isolement social ne dépend pas de la couleur politique, sauf si tu te refuses à parler aux personnes qui ne sont pas d'accord avec toi.

Comment je vis ça dans mon cercle social ? En famille, je suis le seul libéral, alors j'envoie des bonnes grosses piques, on s'engueule un peu, on rigole un coup et on se ressert du pinard puis on va voir notre vieux grand père qui ne peut plus marcher et on se rappelle que l'essentiel de la vie n'est pas la politique. C'est d'ailleurs pour ça que je suis libéral. L'essentiel de la vie n'est pas politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je pense que, comme en tout, il faut faire la part de ce qui est faisable, et ce qui ne l'est pas.

 

1/ La liberté, non, désolé, ce n'est pas pour tout le monde.

Il faut 8 ou 9 générations pour domestiquer un renard. C'est une chose faite pour une partie de l'espèce humaine.

Ces gens sont désormais demandeurs d'une aile qu'ils croient protectrice. Ils veulent, de toutes leurs forces, croire à cette illusion.

Ils se regroupent pour vivre collectivement car ils pensent que cela est plus efficace. etc.

Bref, ama, inutile (frustrant, voire dangereux) de gaspiller salive ou énergie pour ces individus.

Tenter de les convaincre individuellement a autant de sens que tenter de remplir un tonneau percé.

Le prosélytisme libéral n'a de sens qu'envers les individus qui ont déjà ça au moins un peu dans leurs tripes.

 

2/ Le point 1/ n'est absolument pas contradictoire avec le fait de faire des actions dont les effets concrets sont libéraux.

Ce qui est même, ama, la seule façon réelle (et opérationnelle) de diffuser le libéralisme pratique, celui qui touche nos vies quotidiennes.

Il y a largement de quoi s'occuper utilement (et profitablement) jusqu'à la fin des temps.

C'est l'essence du progrès humain depuis la nuit des temps.

 

3/ il me semble aussi que pour réaliser 2/, c'est nettement plus prudent d'être caché.

... ce qui est précisément un secteur où il y a beaucoup de demande, beaucoup de travail à faire, beaucoup de services utiles à rendre.

 

Il faut laisser les moutons aux moutons, et se soucier de nous tous, individus qui aspirons à la liberté entre nous.

C'est du boulot, car, appuyé par la masse des moutons, les assassins de la liberté ne cessent de nous emmerder, parfois gravement.

 

Bon, j'ai déjà été trop long.

Welcome.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Mister_Bretzel said:

Salut à toi,

 

l'isolement social ne dépend pas de la couleur politique, sauf si tu te refuses à parler aux personnes qui ne sont pas d'accord avec toi.

Comment je vis ça dans mon cercle social ? En famille, je suis le seul libéral, alors j'envoie des bonnes grosses piques, on s'engueule un peu, on rigole un coup et on se ressert du pinard puis on va voir notre vieux grand père qui ne peut plus marcher et on se rappelle que l'essentiel de la vie n'est pas la politique. C'est d'ailleurs pour ça que je suis libéral. L'essentiel de la vie n'est pas politique.

 

Salut Mister_Bretzel,

 

Effectivement mon isolement est multi-facteurs (je ne les ai pas tous cités), et le facteur politique est un de plus qui est venu s'ajouter. Mais ce n'est pas tant une question de points de vues divergents, qu'une question que l'interlocuteur m'explique comment il justifie me faire les poches ou d'amenuiser mes libertés qui peuvent me fâcher !

Sinon oui je te rejoins, l'essentiel n'est heureusement pas politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 minutes ago, Rübezahl said:

Perso, je pense que, comme en tout, il faut faire la part de ce qui est faisable, et ce qui ne l'est pas.

 

1/ La liberté, non, désolé, ce n'est pas pour tout le monde.

Il faut 8 ou 9 générations pour domestiquer un renard. C'est une chose faite pour une partie de l'espèce humaine.

Ces gens sont désormais demandeurs d'une aile qu'ils croient protectrice. Ils veulent, de toutes leurs forces, croire à cette illusion.

Ils se regroupent pour vivre collectivement car ils pensent que cela est plus efficace. etc.

Bref, ama, inutile (frustrant, voire dangereux) de gaspiller salive ou énergie pour ces individus.

Tenter de les convaincre individuellement a autant de sens que tenter de remplir un tonneau percé.

Le prosélytisme libéral n'a de sens qu'envers les individus qui ont déjà ça au moins un peu dans leurs tripes.

 

2/ Le point 1/ n'est absolument pas contradictoire avec le fait de faire des actions dont les effets concrets sont libéraux.

Ce qui est même, ama, la seule façon réelle (et opérationnelle) de diffuser le libéralisme pratique, celui qui touche nos vies quotidiennes.

Il y a largement de quoi s'occuper utilement (et profitablement) jusqu'à la fin des temps.

C'est l'essence du progrès humain depuis la nuit des temps.

 

3/ il me semble aussi que pour réaliser 2/, c'est nettement plus prudent d'être caché.

... ce qui est précisément un secteur où il y a beaucoup de demande, beaucoup de travail à faire, beaucoup de services utiles à rendre.

 

Il faut laisser les moutons aux moutons, et se soucier de nous tous, individus qui aspirons à la liberté entre nous.

C'est du boulot, car, appuyé par la masse des moutons, les assassins de la liberté ne cessent de nous emmerder, parfois gravement.

 

Bon, j'ai déjà été trop long.

Welcome.

 

Bonjour Rübezahl,

 

1/ Tu renforces ma pensée. Très belle analogie avec les renards !

 

2/ Il y a une infinité de façons de procéder. Je pense au logiciel libre, qui n'est pas du prosélytisme mais une application aussi directe que concrète, avec des projets comme Tor, que j'utilise actuellement pour pouvoir me cacher et parler librement. Sur ce point justement, je ne saurai comment y participer à ma manière, ni même s'il y a plus à faire encore, ou comment.

 

3/ Je me demandais justement quelle est l'ampleur de la demande ? Surtout qu'elle ne peut, par nature, être publique ! Quand je vois à quel point il est délicat aujourd'hui de protéger sa vie privée vis-à-vis d'un gouvernement. J'y arrive dans une certaine mesure, mais ça reste technique et contraignant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Versus a dit :

2/ Il y a une infinité de façons de procéder. Je pense au logiciel libre, qui n'est pas du prosélytisme mais une application aussi directe que concrète, avec des projets comme Tor, que j'utilise actuellement pour pouvoir me cacher et parler librement. Sur ce point justement, je ne saurai comment y participer à ma manière, ni même s'il y a plus à faire encore, ou comment.

Tu peux tout bêtement leur filer un peu de fric ! en cryptos ou autre.
Il y a une assoc française, qui gère des serveurs.

Leur filer un peu de pognon c'est directement aider les serveurs etc, qui sont indispensables.

Après, si tu touches un peu, tu peux faire tourner des relais etc.

 

Le logiciel libre a fait 100x plus pour le libéralisme que toutes les tentatives politiques qui sont, désormais par construction, vouées à l'échec.

(Ce qui ne signifie pas qu'il faille arrêter tout prosélytisme hein. Il faut aussi alimenter les codeurs en matériel intellectuel !).

 

Citation

3/ Je me demandais justement quelle est l'ampleur de la demande ? Surtout qu'elle ne peut, par nature, être publique !

La ruée sur les cryptos est quand même un putain de signal.

Les gens se font plumer par milliers par des centaines d'escroqueries ... et pourtant ils continuent d'y aller.

Même s'ils ne pigent pas toute la technique, ils voient bien que c'est une lueur d'espoir.

Après avoir construit la strate/socle informationnel (qui marche plutôt bien),

nous voilà à bâtir la strate pognon. C'est un travail immense, et potentiellement immensément libérateur.

Rien ne peut stopper les lignes de code qui se répandent et s'hybrident.

 

Citation

J'y arrive dans une certaine mesure, mais ça reste technique et contraignant.

... oui, les UX sont justement l'endroit où il y a le plus de boulot (et donc potentiellement le plus de progrès à venir).

Un très bon exemple : keybase .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et maintenant c'est le moment de prendre du popcorn et de regarder le cirque. We are living interesting times.

34508.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue !

La conversion est un peu difficile socialement au début (enfin, ça l'a été pour moi, mais j'imagine que je ne suis pas le seul). On est plein d'enthousiasme, on a envie de partager notre découverte avec tout le monde, et en même temps, on se rend compte du faussé idéologique... Pour ma part, j'ai réussi à convertir quelques amis proches, et pour les autres, je réussi à éviter le conflit en me disant "philosophiquement anarchiste" face aux gauchistes, et "pragmatiquement libéral" face aux droitards. Du coup, je suis souvent vu comme un hérétique, mais rarement comme un ennemi.

Je pense qu'il faut renoncer à l'idée de pouvoir convaincre tout le monde, et se rappeler qu'on peut, la plupart du temps, apprécier quelqu'un sans forcément adhérer aux mêmes idées. Et en restant un peu discret et en avançant souvent masqué, mine de rien, on peu souvent distiller quelques gouttes de libertarianisme par-ci par-là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue Versus !

 

 

Il y a 2 heures, Versus a dit :

Mon nouveau "travail" consiste à me cacher des États spoliateurs et de ses agents.

Ah, un adepte d'OffshoreCorpTalk :D  /!\ https://www.offshorecorptalk.com/ /!\
 

 

 

Pour revenir à ton problème : s'exprimer politiquement sans tomber dans les engueulades ou déceptions n'est pas aisé. Pour conjuguer vie sociale et vie privée sans prise de tête on peut éviter d'avoir une attitude supérieure, se restreindre de donner des conseils seulement aux moments où ils sont importants / réellement sollicités / dans les situations utiles, éviter de hausser le ton pour des broutilles politiques, comprendre quand la discussion ne mènera à rien, progressivement faire une liste noire des gens que l'on abandonne de convaincre (il y a certaines personnes il faut laisser tomber cela ne vaut pas le coup), montrer l'exemple en comparant ta réussite personnelle à des choix en relation avec tes idées, commencer les discussions en partant du principe qu'ils peuvent aussi t'apprendre quelque chose en premier lieu (perso un ami coco m'apprends des trucs tout le temps) ou en retour (laisser parler et écouter), tout simplement essayer de vivre avec ton environnement et t'y sentir bien indépendamment de tes propres idées politiques. Pour ce dernier point il semblerait que tu aie déjà fait vivre tes idées politiques à travers ton parcours, alors pourquoi essayer de convaincre les gens par la parole ? Les français aiment discuter politique mais rien ne dit qu'ils y changent d'avis. Continue de montrer l'exemple et de vivre indépendamment... Si on a besoin de l'approbation des autres on est mal barrés. Nous ne sommes pas des êtres politiques

 

Il y a 2 heures, Versus a dit :

Aurais-je le pouvoir avec ce capital et ce temps libre de changer les choses politiquement (1) ? Dois-je m'y préparer dès maintenant et surtout comment, ou est-ce vain ? Qu'est-ce que j'aurais à y gagner ? (2)

(1) Personnellement plus tard je ferais bien des vidéos (/ expériences multimédia) pédagogiques générales dans lesquelles il y aura des brins de politiques dedans, mais (2) il faut que tu y trouves ton compte dans le format de ce que tu vas faire (ou les contenus annexes non politiques), que tu y trouves ton compte même en supposant que tu ne convaincras personne. C'est la meilleure façon à mon avis, et en plus non seulement tes œuvres seront plus subtiles mais en plus tu n'auras rien à regretter plus tard si tu changes tes idées.

 

Je parlais art / divertissement, mais sinon pour changer les choses sur le terrain il y a plein de façons avec des fondations ou autres. Ou convaincre plein de libéraux d'émigrer dans un canton suisse pour y lancer tous ensemble notre kibboutz libéral etc. Pour partir sur cette idée : Etape 1) tu convainc plein de gens de commencer la transition vers un travail indépendant et/ou nomade 2) tu les fais adhérer santé privée, leur propre retraite, planter leurs drapeaux dans tous les pays du monde 3) et enfin tu as une armée pour lancer un projet politique local :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Mégille a dit :

Bienvenue !

...on se rend compte du faussé idéologique...

 

lapsus calami ? ou correcteur automatique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toi et bienvenue ! 

 

Mon père et mon frère sont des libéraux qui s'ignorent donc ça va.

Mes amis ont une opinion parfois libérale, parfois soc-dem, c'est selon le sujet.

J'ai des amis/connaissances qui ont voté Mélenchon.

 

Je n'ai pas de souci à ce que mes amis soient différents de moi. Tout ce qui m'intéresse, c'est qu'ils ne s'identifient pas forcément à leurs opinions sur divers sujets afin qu'on puisse avoir une réelle discussion et non pas un concours de bite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Versus a dit :

très riche et donc fortement libérale

 

Ouh là, tu sais que Mélenchon est millionnaire ? que Poutine et Kim-Jong-Un sont sûrement les hommes les plus riches du monde ?

Il y a 1 heure, ttoinou a dit :

Ou convaincre plein de libéraux d'émigrer dans un canton suisse pour y lancer tous ensemble notre kibboutz libéral etc.

 

Allez, tous au canton de Zoug.

 

Bienvenue sinon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Bahamas a dit :

Allez, tous au canton de Zoug.

:wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'allais aussi proposer de venir en Suisse, si possible dans les cantons centraux. :lol: Ou un autre endroit où le débat public et les discussions privées ne consistent pas à cracher le plus fort possible sur les riches et le libéralisme. Mais c'est peut-être déjà fait ?

 

Bienvenue et bravo pour ton parcours ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Tipiak a dit :

J'allais aussi proposer de venir en Suisse, si possible dans les cantons centraux. :lol: 

Ils sont libéraux, mais ils n'aiment pas bien les nouvelles têtes. Libéraux et conservateurs serait plus exact, dans des proportions variées selon le coin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Rübezahl said:

Tu peux tout bêtement leur filer un peu de fric ! [...]

 

Le logiciel libre a fait 100x plus pour le libéralisme [...]

La ruée sur les cryptos est quand même un putain de signal.

 

... oui, les UX sont justement l'endroit où il y a le plus de boulot [...]

 

 

Je connais cette asso de longue date, je suis bien content qu'elle existe d'ailleurs. Tu me trouveras peut-être avare, mais je préfère continuer à faire travailler mon capital plutôt que de faire des dons, et ainsi avoir une plus grosse force de frappe à l'avenir. Ça me fait penser au Pinapple Fund qui a reversé 55 millions en bitcoin à tout un tas d'associations, le geste est plus qu'honorable !

 

Le logiciel libre a ça de génial qu'il se bat avec des outils différents que nos adversaires, et qu'ils ne savent souvent pas comment les appréhender, comme le Bitcoin que tu cites à juste titre !

 

Tu as raison pour les UX, je n'y avais pas vraiment pensé. À méditer, merci.

 

4 hours ago, Mégille said:

Je pense qu'il faut renoncer à l'idée de pouvoir convaincre tout le monde, et se rappeler qu'on peut, la plupart du temps, apprécier quelqu'un sans forcément adhérer aux mêmes idées. Et en restant un peu discret et en avançant souvent masqué, mine de rien, on peu souvent distiller quelques gouttes de libertarianisme par-ci par-là.

 

Tu arrives à mettre de l'eau dans ton vin alors. Mais jamais tu n'as banni quelqu'un sur ses idées politiques ? Un jour, une personne que j'appréciais m'a ouvertement dit que je (en tant que riche capitaliste libéral) "tirait toute la société vers le bas", alors que nous avions un débat pourtant respectueux et ouvert à la base. J'en suis peiné encore aujourd'hui... comment retourner vers cette personne avec le sourire ?

 

2 hours ago, ttoinou said:

Ah, un adepte d'OffshoreCorpTalk :D  /!\ https://www.offshorecorptalk.com/ /!\

 

[...] tout simplement essayer de vivre avec ton environnement et t'y sentir bien indépendamment de tes propres idées politiques. Pour ce dernier point il semblerait que tu aie déjà fait vivre tes idées politiques à travers ton parcours, alors pourquoi essayer de convaincre les gens par la parole ? [...]

 

Personnellement plus tard je ferais bien des vidéos [...]

 

[...] Ou convaincre plein de libéraux d'émigrer dans un canton suisse pour y lancer tous ensemble notre kibboutz libéral etc. [...]

 

Merci pour ce site ! Vraiment merci, justement je ne trouvais jamais ce genre de forum et ne m'en étonnais qu'à peine. Il n'y a guère qu'un seul site francophone (paradisfiscaux20.com). J'ai remarqué que si tout le monde triche plus ou moins, rares sont ceux qui expliquent comment. C'est normal puisque sinon une fois diffusée, l'astuce risquerait de devenir caduque, ou du moins le privilège serait perdu. J'ai l'impression que ces raisons sont tout aussi importantes que les conséquences juridiques.

 

Pourquoi tenter de convaincre les gens ? Égoïstement car je tirerai des avantages de vivre dans un monde plus libéral. Mais malgré m'être octroyé certaines libertés, j'ai quand même envie de vivre dans une société plus libre. Je ne sais pas pourquoi, c'est en moi je suppose.

 

Montrer l'exemple par la réussite, j'y ai pensé, mais exposer une réussite financière est mal vue par ici... ça "cache quelque chose", attise parfois la jalousie et peu casser les liens sociaux bien plus facilement qu'en s'opposant politiquement. C'est aussi faire le choix de s'exposer, voire de se mettre en danger.

 

Pourquoi réaliser des vidéos plutôt qu'écrire des articles ? La facilité d'écoute ?

 

Quant à la Suisse, j'ai l'impression que le socialisme y fait son chemin tout doucement... et il n'y a d'ailleurs plus autant d'avantages fiscaux qu'avant.

 

1 hour ago, Jukebox said:

Mon père et mon frère sont des libéraux qui s'ignorent donc ça va.

 

Je n'ai pas de souci à ce que mes amis soient différents de moi.

 

Merci pour la bienvenue !

 

C'est toujours réjouissant de voir un petit peu de libéralisme de-ci de-là :)

 

Tu parles d'amis ici, donc de gens bienveillants, mais tu n'as jamais été attaqué personnellement sur tes idées par d'autres personnes, ou peut-être que tu t'en fichais réellement ? Je t'envie ! Bientôt un jour j'en serai à ton stade j'espère.

 

58 minutes ago, Bahamas said:

Ouh là, tu sais que Mélenchon est millionnaire ? que Poutine et Kim-Jong-Un sont sûrement les hommes les plus riches du monde ?

 

Merci pour la bienvenue !

 

C'est drôle car je pensais justement à Mélenchon en écrivant ça. C'est l'exception qui confirme la règle. De plus, j'ai dit "fortement", et ça se vérifie par des cartographies de votes en comparaisant du PIB/habitants.

 

27 minutes ago, Tipiak said:

J'allais aussi proposer de venir en Suisse, si possible dans les cantons centraux. :lol: Ou un autre endroit où le débat public et les discussions privées ne consistent pas à cracher le plus fort possible sur les riches et le libéralisme. Mais c'est peut-être déjà fait ?

 

Même réponse que plus haut, l'exil n'est pas une solution facile pour moi malheureusement, d'autant que le socialisme gagne la Suisse aussi j'ai l'impression, autant que ses avantages s'amenuisent. Mais j'avoue chercher encore l'endroit idéal, sinon rester et me battre.

 

Merci pour la bienvenue aussi, à toi et tous les autres :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rincevent a dit :

Ils sont libéraux, mais ils n'aiment pas bien les nouvelles têtes

Surtout les frouzes et les Welsch. Pis parler cette horreur qu'est le Schweizerdeutsche...

Kanton Züri > alles, sinon

 

Bienvenue Versus !

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, Versus said:

 

Merci pour la bienvenue !

 

C'est toujours réjouissant de voir un petit peu de libéralisme de-ci de-là :)

 

Tu parles d'amis ici, donc de gens bienveillants, mais tu n'as jamais été attaqué personnellement sur tes idées par d'autres personnes, ou peut-être que tu t'en fichais réellement ? Je t'envie ! Bientôt un jour j'en serai à ton stade j'espère.

 

Attaqué, non. 

Après, certaines personnes (souvent soc-dem) ne sont pas d'accord avec moi et une discussion s'ensuit. Mais on ne m'a jamais insulté de "connard de capitaliste turbo-libéral de merde" (enfin pas au premier degré hahaha). 

 

Et puis, c'est vrai que je m'en fiche un peu, je ne m'identifie pas à mes opinions. En gros, on peut les attaquer, même de manière stupide, je ne me sens pas particulièrement offensé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Versus a dit :

Merci pour ce site ! Vraiment merci, justement je ne trouvais jamais ce genre de forum et ne m'en étonnais qu'à peine. Il n'y a guère qu'un seul site francophone (paradisfiscaux20.com). J'ai remarqué que si tout le monde triche plus ou moins, rares sont ceux qui expliquent comment. C'est normal puisque sinon une fois diffusée, l'astuce risquerait de devenir caduque, ou du moins le privilège serait perdu. J'ai l'impression que ces raisons sont tout aussi importantes que les conséquences juridiques.

De rien ! En francais y'a pas masse de trucs. Y'a ça https://libredetat.com/ la version française de https://tax-free.today/ dont j'ai rencontré le créateur, libertarien sympathique. Sinon c'est justement pour être dans la légalité qu'on a besoin de conseils, après chacun fait ses compromis coûts / risques

 

il y a 45 minutes, Versus a dit :

Pourquoi réaliser des vidéos plutôt qu'écrire des articles ? La facilité d'écoute ?

Oui et parce que ça me plairait. Et puis mon point c'était fait des trucs que tu apprécies d'abord. Tu as beaucoup plus à perdre en essayant de convaincre les gens dans le seul but de les convertir politiquement

 

il y a 45 minutes, Versus a dit :

Montrer l'exemple par la réussite, j'y ai pensé, mais exposer une réussite financière est mal vue par ici... ça "cache quelque chose", attise parfois la jalousie et peu casser les liens sociaux bien plus facilement qu'en s'opposant politiquement. C'est aussi faire le choix de s'exposer, voire de se mettre en danger.

Je ne parlais pas forcément de réussite financière :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Rübezahl said:

https://uplib.fr/wiki/FSP/Free_State_Project

et il y a d'autres idées.

Le cyberspace devient aussi une réalité.

 

Ça donne de l'espoir, même si c'est très loin de chez moi !

 

J'ai adoré ce passage :

"À Keene il y a une mode pour le « Robin-des-Boisage », une forme d’activisme où les gens guettent les pervenches dans les rues et alimentent les parcmètres arrivant à expiration."

 

En quoi le cyberspace est en devenir ? On y était bien plus libre il y a 20 ans sur certains aspects (on y trouvait d'ailleurs sans problème des plans pour fabriquer des bombes artisanales haha), alors qu'aujourd'hui on a une énorme dichotomie : des outils protégeant la vie privée et ses libertés tout en ayant des États et entreprises qui s'y attaquent. J'ai l'impression que la masse ne profite plus de la liberté/naïveté d'antan, non ?

 

1 hour ago, Neomatix said:

Surtout les frouzes et les Welsch. Pis parler cette horreur qu'est le Schweizerdeutsche...

Kanton Züri > alles, sinon

 

Bienvenue Versus !

 

Merci !

Vous énervez pas les Suisses :D

 

27 minutes ago, Jukebox said:

 

Attaqué, non. 

Après, certaines personnes (souvent soc-dem) ne sont pas d'accord avec moi et une discussion s'ensuit. Mais on ne m'a jamais insulté de "connard de capitaliste turbo-libéral de merde" (enfin pas au premier degré hahaha). 

 

Et puis, c'est vrai que je m'en fiche un peu, je ne m'identifie pas à mes opinions. En gros, on peut les attaquer, même de manière stupide, je ne me sens pas particulièrement offensé.

 

Tu as eu de la chance alors ! Bon après j'ai le plaisir hasardeux de tomber sur des léninistes, marxistes,... En même temps, je vois que tu es à Londres, tu ne dois pas trop en croiser :D

 

27 minutes ago, ttoinou said:

De rien ! En francais y'a pas masse de trucs. Y'a ça https://libredetat.com/ la version française de https://tax-free.today/ dont j'ai rencontré le créateur, libertarien sympathique. Sinon c'est justement pour être dans la légalité qu'on a besoin de conseils, après chacun fait ses compromis coûts / risques

 

Oui et parce que ça me plairait. Et puis mon point c'était fait des trucs que tu apprécies d'abord. Tu as beaucoup plus à perdre en essayant de convaincre les gens dans le seul but de les convertir politiquement

 

Je ne parlais pas forcément de réussite financière :)

 

Je regarde, merci !

 

Bon, je vous entends, il faut vraiment que je passe à l'étape suivante, et ne pas tenter de convertir. Et possiblement me concentrer à aider ceux qui souhaiteraient se libérer, bien que je ne sache toujours pas comment. J'ouvrirai un autre thread.

 

À quelle réussite faisais-tu références, et qui serait en lien avec le libéralisme ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Versus a dit :

Merci !

Vous énervez pas les Suisses :D

Chuis pas suisse. J'aimerais bien, tu penses.

Sinon on croise des marxistes à Londres, bizarrement. J'ai une amie qui, malgré son éducation à Oxbridge et son boulot dans la finance, se revendique marxiste ¯\_(ツ)_/¯

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Neomatix said:

Chuis pas suisse. J'aimerais bien, tu penses.

Sinon on croise des marxistes à Londres, bizarrement. J'ai une amie qui, malgré son éducation à Oxbridge et son boulot dans la finance, se revendique marxiste ¯\_(ツ)_/¯

:facepalm:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Neomatix a dit :

Sinon on croise des marxistes à Londres, bizarrement. J'ai une amie qui, malgré son éducation à Oxbridge et son boulot dans la finance, se revendique marxiste ¯\_(ツ)_/¯

Les élites qui trahissent délibérément, c'est sans doute ce qu'il y a de plus détestable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Versus a dit :

En quoi le cyberspace est en devenir ?

Tu peux louer des serveurs aux 4 coins de la terre. Payer en altcoins.

y balader des services.

etc

La notion d'asservissement géographique s'érode.

 

Citation

J'ai l'impression que la masse ne profite plus de la liberté/naïveté d'antan, non ?

C'est possible.
Perso je ne me soucie pas des gens qui ne la veulent pas ou ne la cherchent pas ou ne la construisent pas.

 

"Never doubt that a small group of thoughtful, committed citizens can change the world; indeed, it's the only thing that ever has." - Margaret Mead

 

Si/quand la masse profite, tant mieux. Perso je ne lui veux que aucun mal.

Mais, pour l'aspect progrès, la masse n'est de facto intéressante qu'en tant que terreau/pourvoyeur de bons individus.

(les roses poussent dans le fumier).

La masse elle même n'impulse rien. Au contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Rübezahl said:

Tu peux louer des serveurs aux 4 coins de la terre. Payer en altcoins.

y balader des services.

etc

La notion d'asservissement géographique s'érode.

 

C'est possible.
Perso je ne me soucie pas des gens qui ne la veulent pas ou ne la cherchent pas ou ne la construisent pas.

 

"Never doubt that a small group of thoughtful, committed citizens can change the world; indeed, it's the only thing that ever has." - Margaret Mead

 

Si/quand la masse profite, tant mieux. Perso je ne lui veux que aucun mal.

Mais, pour l'aspect progrès, la masse n'est de facto intéressante qu'en tant que terreau/pourvoyeur de bons individus.

(les roses poussent dans le fumier).

La masse elle même n'impulse rien. Au contraire.

 

Ok donc tu parlais en terme économique aussi, je te rejoins complètement.

 

Si tu ne te soucies pas des gens qui ne veulent/cherchent pas la liberté, alors la tienne est en danger. J'en reviens à l'un des sujets initiaux : faut-il bannir les gens qui ne partagent pas nos valeurs, sachant que certains sont nos proches ?

Par exemple : tu es un lanceur d'alerte anti-étatique, un fraudeur fiscal, un cypherpunk.. bref, tu gênes et cherches donc à te protéger au maximum mais tes amis se fichent de leur vie privée. Comment fais-tu pour protéger la tienne vis-à-vis d'eux s'ils refusent d'installer Keybase pour discuter de manière sécurisée avec toi ? N'en arriveras-tu pas à être moins lié à ces personnes pourtant proches ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Versus a dit :

Si tu ne te soucies pas des gens qui ne veulent/cherchent pas la liberté, alors la tienne est en danger. J'en reviens à l'un des sujets initiaux : faut-il bannir les gens qui ne partagent pas nos valeurs, sachant que certains sont nos proches ?

Par exemple : tu es un lanceur d'alerte anti-étatique, un fraudeur fiscal, un cypherpunk.. bref, tu gênes et cherches donc à te protéger au maximum mais tes amis se fichent de leur vie privée. Comment fais-tu pour protéger la tienne vis-à-vis d'eux s'ils refusent d'installer Keybase pour discuter de manière sécurisée avec toi ? N'en arriveras-tu pas à être moins lié à ces personnes pourtant proches ?

Perso j'ai gentiment dégagé quasi toutes les personnes inintéressantes.

Il y a des millions de gens biens et intéressants, aujourd'hui joignables par internet, aux 4 coins du monde.

Chaque seconde passée avec un imbécile est une seconde de perdue pour les gens futés. C'est de la mauvaise allocation de temps.

(et il y a d'autres effets secondaires, parfois lourds et cumulatifs, à rester avec des idiots).

On reste souvent avec des cons par tradition, flemme, peur de blesser. C'est stupide. ama il faut quitter cette zone mortifère.

  • "It is only the great hearted who can be true friends. The mean and cowardly, Can never know what true friendship means." - Charles Kingsley
  • I shall choose friends among men, but neither slaves nor masters. - A Rand
  • The key is to keep company only with people who uplift you, whose presence calls forth your best. ~ Epictetus

Il y a aussi un dicton qui dit qu'un pauvre ne peut pas être un ami. (merci à qui le retrouverait).

C'est très vrai.

au premier souci où il devra choisir entre une poignée de croquettes et ses potes, il choisira les croquettes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...