Jump to content

Raoult : Râleur ? Raël ? Relou ? Qui est-il vraiment ?


Recommended Posts

il y a 39 minutes, Rincevent a dit :

"La science se construit par consensus" ? Crétin. Crétin dangereux et malveillant.

 

Tu es sans doute plus calé que moi en philosophie des sciences, mais ça rejoint un peu la thèse de Kuhn, non ? Certes la méthode scientifique proprement dite n'a rien à voir avec le consensus, néanmoins on peut voir l'avancement des sciences comme une série de consensus (que Kuhn appelle des paradigmes) avec des remises en question de temps en temps.

 

Je ne connais pas le monde de la recherche, et je m'avance donc quelque peu, mais à un moment il me semble qu'il faut opérer des choix et tel organisme de recherche, tel conseil d'experts ou tel directeur de thèse va juger de ce qu'il paraît important de poursuivre ou non. Par exemple, en maths, l'analyse non standard à connu une période où elle était à la mode (dans les années soixante) et puis c'est passé et au final elle n'a pas apporté les résultats escomptés.

Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Freezbee a dit :

Tu es est sans doute plus calé que moi en philosophie des sciences, mais ça rejoint un peu la thèse de Kuhn, non ? Certes la méthode scientifique proprement dite n'a rien à voir avec le consensus, néanmoins on peut voir l'avancement des sciences comme une série de consensus (que Kuhn appelle des paradigmes) avec des remises en question de temps en temps.

La science construit des consensus, elle ne se construit pas par consensus. Un consensus, c'est ce qui reste quand un domaine de la science n'est plus un sujet de recherches actives et que la poussière est retombée ; tant qu'il y a de la recherche active, la science se construit par succession de controverses (et d'enterrements, pour reprendre la formule).

 

Prétendre que la science se construit par consensus, c'est donner à certains le pouvoir de décréter l'enterrement des autres avant l'heure.

  • Yea 5
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Rincevent a dit :

La science construit des consensus, elle ne se construit pas par consensus.

 

Oui voilà, formulé comme ça c'est OK.

Link to post
Share on other sites

Sur Kuhn: pas vraiment : en temps normal, la science 'fonctionne' à partir de paradigmes qui font consensus dans les labos, mais régulièrement, quand les paradigmes ont trop de trous pour pouvoir expliquer/guider la pratique scientifique ordinaire, il y a crise, voire révolution (et donc gros dissensus avec des paradigmes différents qui s'affrontent pour donner la meilleure explication possible de l'état de la science. D'ou le titre de son bouquin btw) puis retour à une situation normale avec adoption du paradigme qui a triomphé de la compétition (puis répétition.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Kuhn ne dit pas que la domination d'un paradigme (qui n'est pas tout à fait pareil qu'un consensus) est intrinsèquement une bonne chose ou que ça indique quoi que ce soit sur la valeur dudit paradigme.

Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Rübezahl a dit :

"La science progresse par la mort des vieux" - Schrödinger

... pour le consensus

Peut-être apocryphe. Je crois que la citation originelle était de Max Planck, citation résumée par "la science avance un enterrement après l'autre". L'originale, dans son auto-biographie, est nettement plus longue (à l'allemande).

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Rincevent a dit :

Peut-être apocryphe. Je crois que la citation originelle était de Max Planck, citation résumée par "la science avance un enterrement après l'autre". L'originale, dans son auto-biographie, est nettement plus longue (à l'allemande).

oui. Je crois en effet me souvenir qu'un autre physicien (indeed Planck) a dit un truc dans le genre.

(et ama c'est tout à fait vrai).

PS: Schrödinger ferait passer les scientifiques d'aujourd'hui (suivez mon regard) pour des enfants de choeur.

Link to post
Share on other sites

Il faut toujours se méfier des types qui prennent Feyerabend pour un auteur sérieux.

Link to post
Share on other sites

Ce qu'on ne ferait pas pour élargir son audience...

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, F. mas a dit :

Il faut toujours se méfier des types qui prennent Feyerabend pour un auteur sérieux.

 

Ok, je ne suis pas cinglé d’avoir trouvé Feyerabend complètement à côté de la plaque, donc ?

Link to post
Share on other sites
17 minutes ago, Johnnieboy said:

 

Ok, je ne suis pas cinglé d’avoir trouvé Feyerabend complètement à côté de la plaque, donc ?

Non, pas du tout. Je suis en train de relire des extraits de 'Adieu la raison' pour retrouver ce qui m'avait agacé à l'époque de sa lecture. Et là, tout l'énervement revient comme au premier jour. C'est une succession de propos de comptoir, de strawmen et d'assertions relativistes démagos. 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Johnnieboy a dit :

Ok, je ne suis pas cinglé d’avoir trouvé Feyerabend complètement à côté de la plaque, donc ?

Non. C'est bon pour les circlejerks scetpiques qui te traitent de scientiste parce que tu penses que du chamanisme aux IRM, la médecine a progressé.

Putnam lui envoie un très bon coup de pied retourné dans Reason, Truth and History.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Dans les quelques extraits que j'ai pu voir de l'interview de Raoult par Apolline de Mescouilles (pas question de me taper une heure de journalimse à la française, merci), je n'ai pas pu m'empêcher de penser à celle de Peterson par Cathy NoMan.

 

On a dans les deux cas une journaliste qui se comporte ouvertement comme une sale gamine mal élevée qui tente de jouer de sales tours de demi-habile à un patriarche qui a trop de bouteille pour s'y laisser prendre, ce dernier devant recadrer aussi régulièrement que poliment la petite, en espérant qu'elle en tire une leçon qu'elle aurait dû recevoir enfant.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Je crois que c'est à cette occasion que cette pointure de journaliste a demandé à Raoult si il accepterait la légion d'honneur. Ce à quoi, il a répondu : non.... étonnement de la nana et réponse de Raoult : parce que je l'ai déjà déjà

Quand on reçoit un invité à interviewer, le minimum, ce n'est pas de réviser sa bio ?

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Perso je jumpe vers 25:00 et Mescouilles demande: est-ce que le virus a moins tué grâce au confinement?

raoult: vous savez la causalité c’est compliqué il y a le pic qu’on peut diminuer mais ça veut pas dire qu’on a moins de morts

apolline de malherbe: so what you’re saying is: confinement ou pas confinement scientifiquement c’est la même?

raoult be like: meh why am I talking to people
 

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

 

 

Le 28/04/2020 à 14:50, Lancelot a dit :

 

Pas à une prise de position couillue près, Raoult ne croit pas à une seconde vague.

 

Finalement Raoult avait raison sur l'absence d'une deuxième vague lors du déconfinement.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, L'affreux a dit :

Finalement Raoult avait raison sur l'absence d'une deuxième vague lors du déconfinement.

Il en saurait plus que Greta.

C'est dur à admettre.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Rübezahl a dit :

Il en saurait plus que Greta.

C'est dur à admettre.

 

Il se fait quand même bien défoncer par la nouvelle étude. 100 000 patients observés, toutes les thèses de Raoult à la poubelle, la Chloroquine rejetée par les hôpitaux. Plus qu'à espérer qu'il prenne un bon coup dans la tronche en terme de réputation, vu le mal qu'il a fait à la crédibilité de la parole scientifique, il le mérite.

Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas beaucoup écouté les interventions de Raoult jusqu'ici. Je viens de tomber sur celle-ci, récente.

Il dit des choses intéressantes sur le fonctionnement interne du système de santé, qui permettent de mieux comprendre ce qui coince.

Les médias présentent souvent "l'affaire Raoult" comme une querelle de scientifiques alors que Raoult se place plutôt en Soignant de terrain face à la Technocratie sanitaire qui l'empêche de faire son métier.

 

Raoult : "L'idée que c'est à l’État de définir ce que fait le médecin face à son malade, c'est franchement un abus de fonctionnement. Il faut arrêter cette pente de demander à des gens plutôt pas compétents d'ordonner ce que les médecins doivent faire à leur malade. Ce n'est pas bien !"

 

 

Link to post
Share on other sites

J'ai écouté une demi-douzaine de vidéos de Raoult,

et, grosso-modo, il répète beaucoup les mêmes messages, simples et ama généralement corrects.

 

Il envoie régulièrement chier le système (de façon limite pour lui), et ose critiquer publiquement ses vraies tares,

c'est l'une des grosses raisons pour laquelle les chiens de garde ne le lâchent pas depuis le début.

C'est un exemple qui doit être exécuté publiquement pour dissuader d'autres candidats.

Les hauts-fonks et leurs relais ne le lâcheront pas. C'est une question de pouvoir, ie vitale pour eux.

Link to post
Share on other sites

... abus de fonctionnement. L'État est dans son rôle d'endoctrinement, il pourrait le dire clairement.

Et l'idée que c'est l'État qui décide ce que fait le médecin face à son malade contente la majorité de ses collègues.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...