Jump to content

Actualité Covid-19


Recommended Posts

il y a 1 minute, Bisounours a dit :

Non, ça a fait pschitt pour le moment.

CF l'article d'O. Maurice demain à ce sujet, sur Contrepoints

 

Dommage qu'avec mon masque, tu n'ais pas pu observer mon énorme rictus à la joker trahissant une tentative d'humour avortée :blush:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Point de la semaine.

 

CbxlZ6S.png

 

On ne va pas se mentir, ça monte (pour les hospitalisations et les réanimations) après un point minimal fin août.

Link to post
Share on other sites

Oui, ça monte clairement, mais avec une constante de temps beaucoup plus faible. En mars ça doublait tous les quelques jours (en général entre 2 et 4 selon le pays) ; et là, la "demi-vie inversée" doit plutôt être autour d'un mois et demi ou deux.

Link to post
Share on other sites

Ce truc ne va pas se tasser en un an après le début de l'épidémie en chine et les pouvoirs publics ont pas finis de nous faire chier en improvisant à longueur de temps pour trouver quelle mesure de leur part marchera. Si tant est qu'il y en ait une.

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Lancelot a dit :

Point de la semaine.

 

 

 

On ne va pas se mentir, ça monte (pour les hospitalisations et les réanimations) après un point minimal fin août.

 

Dans deux semaines les liborgiens qui vont bégayer (moi y compris) en réalisant que les autorités essayaient véritablement de limiter les effets d'une seconde vague (comme des peintres quoi qu'il).

 

Mais je serais prêt à faire mon mea culpa c'est le principal!

Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Rincevent said:

Oui, ça monte clairement, mais avec une constante de temps beaucoup plus faible. En mars ça doublait tous les quelques jours (en général entre 2 et 4 selon le pays) ; et là, la "demi-vie inversée" doit plutôt être autour d'un mois et demi ou deux.

 

Oui, en admettant qu'on soit sur une seconde vague comparable on est plus tôt dans le cycle qu'en mars.

 

2 hours ago, Loi said:

Dans deux semaines les liborgiens qui vont bégayer (moi y compris) en réalisant que les autorités essayaient véritablement de limiter les effets d'une seconde vague (comme des peintres quoi qu'il).

 

Mais je serais prêt à faire mon mea culpa c'est le principal!

Si on est sur un truc saisonnier les interventions diverses et variées étaient largement inutiles (ce n'est pas l'état qui a fait baisser les cas en été, ce n'est pas la négligence des français qui les fait remonter en automne).

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Calcul de coin de table :

Nombre de cas journaliers réels : a priori 25.000 (même très nombreux les tests ne découvrent pas tout)

Nombre hospitalisation quotidienne : grosso modo 350

Taux de décès par hospitalisation : j'ai l'impression que c'est de l'ordre de 25 % au vu des chiffres de Lancelot (en comparant les pics journaliers sur le graphe en haut à droite)

D'où à priori 87,5 nouveaux décès futurs.

Donc 25000 cas donnant 87,5 nouveaux décès on aurait un ratio de 1 décès sur 285 cas ou 0,35 %

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Lancelot a dit :

Oui, en admettant qu'on soit sur une seconde vague comparable on est plus tôt dans le cycle qu'en mars.

Non, je pense surtout que la seconde vague aura lieu mais ne sera pas comparable, elle sera beaucoup plus lente à se développer (et probablement plus petite).

 

Il y a 7 heures, Lancelot a dit :

Si on est sur un truc saisonnier les interventions diverses et variées étaient largement inutiles (ce n'est pas l'état qui a fait baisser les cas en été, ce n'est pas la négligence des français qui les fait remonter en automne).

C'est le pari de Raoult, que ça finira par constituer notre cinquième coronavirus endémique saisonnier, dont la seule particularité est de ne pas tomber exactement aux mêmes dates que les autres.

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Domi a dit :

Calcul de coin de table :

Nombre de cas journaliers réels : a priori 25.000 (même très nombreux les tests ne découvrent pas tout)

Nombre hospitalisation quotidienne : grosso modo 350

Taux de décès par hospitalisation : j'ai l'impression que c'est de l'ordre de 25 % au vu des chiffres de Lancelot (en comparant les pics journaliers sur le graphe en haut à droite)

D'où à priori 87,5 nouveaux décès futurs.

Donc 25000 cas donnant 87,5 nouveaux décès on aurait un ratio de 1 décès sur 285 cas ou 0,35 %

J'ai fait aussi un calcul 'coin de table'

PCR+ de + 70 ans 500. Dans 15 jours 100 décès. 

Le PCR + de 60-70ans 600 soit 30 décès.

Link to post
Share on other sites
Le 14/09/2020 à 14:51, Lancelot a dit :

Point de la semaine.

 

CbxlZ6S.png

 

On ne va pas se mentir, ça monte (pour les hospitalisations et les réanimations) après un point minimal fin août.

 

C'est le graphe en haut a droite que je trouve delirant.

 

On a une idée du % de faut positif? Genre 5% ou 300%?

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Hayek's plosive a dit :

On a une idée du % de faut positif? Genre 5% ou 300%?

J'ai vu passer 80%.

Grosso-modo, au plus tu laisses tourner ta PCR (culture), au plus tu finis par réussir à détecter qq chose.

 

(Ne pas oublier non plus les décès non-covid imputés au covid).

Link to post
Share on other sites

Après des traces même infimes de virus en prélèvement naso-pharyngé c'est quand même un signe de quelque chose.

 

Le virus une fois qu'il passe il se réplique et la trace infime une fois partie se retrouve légion à l'arrivée.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Mathieu_D a dit :

Après des traces même infimes de virus en prélèvement naso-pharyngé c'est quand même un signe de quelque chose.

 

Le virus une fois qu'il passe il se réplique et la trace infime une fois partie se retrouve légion à l'arrivée.

Oui. Je crois que c'est dans la vidéo d'aujourd'hui que Dédé explique que 35 cycles de PCR permettent en gros de détecter la présence d'une à dix copies d'ARN dans l'échantillon de départ ; en faire davantage, c'est chercher des dilutions littéralement homéopathiques, et n'en faire que 20 ne permettait de détecter que la présence de plus d'un millier de copies, ce qui n'est évidemment pas assez sensible.

 

Comment on fait pour détecter moins d'une copie, me direz-vous ? Et bien les appareils de PCR, à moins que ce ne soit leur toute première utilisation, ne sont jamais parfaitement propres (c'est bourré de recoins ces machins, et les molécules d'ADN offrent beaucoup trop de prise aux forces de Van der Waals pour ne pas tenter de se coller un peu partout). Du coup, au dessus d'un certain nombre de cycles, c'est moins le patient que la machine qui donne un résultat positif.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Hayek's plosive said:

C'est le graphe en haut a droite que je trouve delirant.

 

On a une idée du % de faut positif? Genre 5% ou 300%?

Ce qu'en dit Raoult :

 

"Jusqu'à 44% de faux positifs" quand ils recontrôlent les résultats venus d'ailleurs.

 

Link to post
Share on other sites

Ah putain qu'est-ce que je me fais chier à composer un post quand j'aurais pu copier et coller l'URL de sa vidéo originale. :facepalm:

Link to post
Share on other sites
8 hours ago, Rincevent said:

Oui. Je crois que c'est dans la vidéo d'aujourd'hui que Dédé explique que 35 cycles de PCR permettent en gros de détecter la présence d'une à dix copies d'ARN dans l'échantillon de départ ; en faire davantage, c'est chercher des dilutions littéralement homéopathiques, et n'en faire que 20 ne permettait de détecter que la présence de plus d'un millier de copies, ce qui n'est évidemment pas assez sensible.

 

Comment on fait pour détecter moins d'une copie, me direz-vous ? Et bien les appareils de PCR, à moins que ce ne soit leur toute première utilisation, ne sont jamais parfaitement propres (c'est bourré de recoins ces machins, et les molécules d'ADN offrent beaucoup trop de prise aux forces de Van der Waals pour ne pas tenter de se coller un peu partout). Du coup, au dessus d'un certain nombre de cycles, c'est moins le patient que la machine qui donne un résultat positif.

Oui mais je ce que dis que si un virus passe il fait *1000pi à chaque infection de cellule et ça va vite.

On suspecte un lien entre quantité de virus infectant et sévérité c'est vrai, mais des traces seulement de virus peuvent suffire pour infecter.

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Mathieu_D a dit :

Oui mais je ce que dis que si un virus passe il fait *1000pi à chaque infection de cellule et ça va vite.

On suspecte un lien entre quantité de virus infectant et sévérité c'est vrai, mais des traces seulement de virus peuvent suffire pour infecter.

Encore une fois, pour être infecté il faut au moins un virus. Si tu fais plus de 35 cycles, tu détectes des quantités inférieures à un seul virus dans ton échantillon, ce qui n'a aucun sens.

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Mathieu_D a dit :

On suspecte un lien entre quantité de virus infectant et sévérité c'est vrai, mais des traces seulement de virus peuvent suffire pour infecter.

J'ai lu que précisément non.

S'il y a trop peu de virus, il n'y a pas de quoi contaminer.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Rincevent a dit :

Encore une fois, pour être infecté il faut au moins un virus. Si tu fais plus de 35 cycles, tu détectes des quantités inférieures à un seul virus dans ton échantillon, ce qui n'a aucun sens.

ça a comme sens d'exciter la population.

« Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes. » - Nicolas Machiavel

Link to post
Share on other sites

La galère des tests, sur Paris apparemment. Ici, en région Lyonnaise, pas de souci pour le moment.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Johnnieboy a dit :

C'est fou ce besoin que tous ces auteurs ont de mettre Trump dans l'URL et la phrase d'accroche de leur article, pour ne plus jamais en parler par la suite parce que ce n'est simplement pas le sujet. :lol: (À part ça l'article est bon, en effet).

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Zut, arrivé au tiers jai eu droit à "suscribe to finish the story".

 

edit : bon, c'est dans le code source

Link to post
Share on other sites

Oui, Tor ne sert pas qu'a acheter des champignons hallucinogène et des armes en ligne.

Link to post
Share on other sites

Je lis par-ci par-là qu'il y a une remontée des hospitalisations, que le virus frapperait de nouveau après une période estivale d'apaisement. Sans pour autant provoquer pour le moment une inflation de décès.

Pour autant peut-on évoquer une seconde vague ? Déjà, ce parallèle avec une submersion cataclysmique non maitrisable me parait douteux et destiné à foutre la trouille.

La seconde vague survient quand après la première ? Elle est de quelle amplitude ?

Peut-on employer ce terme pour la grippe saisonnière ? Car enfin, chaque année, entre novembre et février, la grippe aussi revient, non ?

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...