Jump to content

Actualité Covid-19


Recommended Posts

l22ViBw.png

 

Par rapport aux semaines précédentes je me suis permis de réaligner les deux pics (juste quelques jours de décalage). Sinon comme vous pouvez le voir ça suit son cours, et du coup se pose très sérieusement la question de la saisonnalité. Je suis allé voir rapidement la littérature là-dessus. De manière prévisible mais néanmoins décevante c'est un gros champ de bataille. Si vous vous y risquez, faites bien attention à la date de parution qui est cruciale.

 

Voici ce qu'en dit un papier récent (12 novembre) :

Quote
Zaitchik, B. F., Sweijd, N., Shumake-Guillemot, J., Morse, A., Gordon, C., Marty, A., ... & Lu, Y. (2020). A framework for research linking weather, climate and COVID-19. Nature Communications, 11(1), 1-3.
 
Early studies of weather, seasonality, and environmental influences on COVID-19 have yielded inconsistent and confusing results.
[...]
The rapid pace of COVID-19 research has meant that studies on this topic appeared on pre-print servers and then on news and social media outlets faster than the information could be cross-checked and peer-reviewed. As many such studies accumulated, it became clear that reported evidence was often contradictory, and in some cases studies were being selected subjectively in a manner that seemed intended to support political agendas.
[...]
If and when more consistent and meaningful climatic and environmental sensitivities are identified, such disease forecasts have the potential to help policy makers and public health officials target interventions in a way that optimizes effectiveness while minimizing their social and economic burden. Seasonally-informed physical distancing, other personal protection policies, and climate-informed vaccination strategies, for example, could make meaningful contributions to COVID-19 control, if the evidence that underlies science-based recommendations is robust and credible.
To realize this potential, however, pitfalls of miscommunication, use of unsuitable data and methods, and misrepresentation of results must be carefully guarded against. The interdisciplinary research and operational forecasting communities can do this by adopting a set of good practices for publishing, publicizing, and operationalizing their work.
[...]
The very energy and civic-mindedness that has led so many from disparate disciplines to engage in the challenge of environmentally-informed COVID-19 disease risk prediction, has, at times, led to premature sharing of preliminary and sometimes unjustified results. The current scientific culture of releasing time-sensitive results on journal pre-print servers prior to peer review has resulted in a relaxation of the traditional self-regulation that research communities place on dissemination of results.
[...]
In addition, researchers should embrace their role as representatives of the broader research community when communicating or operationalizing research results. This includes informing media outlets or policy makers of dissenting views and encouraging the presence of multiple voices in coverage of their work. It also includes clear presentation of uncertainties and alternative hypotheses in any publicly disseminated risk assessment or forecast—a practice that is well-established in climate and environmental change research.

 

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites

On fait, quand on nous sors du "il ne faut pas relacher les efforts, sinon ça va cesser de descendre", on est sur du "ça doit forcément marcher comme ça", ou bien on a vraiment un début d'élément empirique ? Un pays ayant déconfiné trop tôt et où la courbe se serait ré-inversée, ou quelque chose comme ça.

Parce que même si je n'ai pas la moindre idée de la façon dont ça marche, j'ai bien l'impression que la courbe en cloche des infections & co est une sorte de développement naturel de l'infection, qu'elle suit qu'il y ait confinement ou non.

 

Parce que si le seul rôle du confinement est d'éviter que les urgences soient débordés (ça viole le NAP et ça n'a pas forcément un bon rapport coût/bénéfice, mais je peux comprendre qu'on soit vaguement tenté), alors, une fois que ça descend, il n'y a vraiment plus aucune raison valable de continuer cette petite tyrannie.

Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, Mégille said:

quand on nous sors du "il ne faut pas relacher les efforts, sinon ça va cesser de descendre", on est sur du "ça doit forcément marcher comme ça", ou bien on a vraiment un début d'élément empirique ? Un pays ayant déconfiné trop tôt et où la courbe se serait ré-inversée, ou quelque chose comme ça.

Tu douterais donc, espèce de complotiste ? :lol:

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Lancelot a dit :

Tu douterais donc, espèce de complotiste ? :lol:

 

Si Sud-Radio diffuserait à partir du Québec au lieu de la France, les journalistes de Radio-Canada ainsi que des journeaux comme Le Devoir, La Presse et le Journal de Montréal les auraient traités de complotistes s'ils aurait vu cet extrait qu'ils ont posté en parlant de lobbying pharmaceutique, guerre d'influences entre Remdesivir et hydroxychloroquine et du prof Raoult. 

 

 

Link to post
Share on other sites

Ils tentent de profiter au max, tant que l'ambiance est encore propice.

Quitte à aggraver les choses, comme depuis le début.

Ces gens sont des criminels.

 

Le plus effarant est le soutien d'une partie non négligeable de la population à tout ça.

 

Les amoureux de la liberté sont coincés comme jamais entre ces 2 mâchoires de l'étau.

 

Il y a de bonnes chances que la coexistence tranquille là-dedans soit terminée.

(entre autres car l'état va continuer aussi longtemps et aussi loin qu'il est soutenu).

Link to post
Share on other sites

Un docteur qui prônait le masque obligatoire a été surpris de ne pas pratiquer ce qu'il a prêché. https://www.zerohedge.com/political/doctor-who-demanded-mandatory-mask-law-pictured-partying-maskless-boat-surrounded-bikini

Citation


Authored by Paul Joseph Watson via Summit News,

The world’s so-called “hottest doctor,” who has repeatedly called for mandatory mask laws and social distancing, was pictured maskless partying on a boat in Miami while surrounded by bikini-clad women.

 

Mikhail Varshavski, known as ‘Dr. Mike’ online, completely contradicted his own advice by throwing a ‘super-spreader’ 31st birthday party for himself on November 12.

“A picture of Varshavski on a boat in Sunset Harbor surrounded by 14 other people — most of them bikini-clad women — has since done the rounds with his fans calling him out for hypocrisy,” reports the Daily Mail.

Another video shows the doctor massaging a woman’s neck on the deck of the boat while wearing a face scarf that isn’t even covering his nose.

 

 

 

Une chose est sûre, ce docteur est allé à la même école que Tortue Géniale.

 

b64ffe7276b4579c348f6bea88c2bb44.png&f=1

 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

le nombre de morts depuis mars jusqu'au 16 novembre.

2020         2019         2018       2020-19    2020-18

458998    417398    421576    +41600     +37422

 

depuis janvier

2020         2019         2018       2020-19    2020-18
567798    533645    537823  +34153     +29975

 

Morts covid:45054. Dans le mode de calcul de la grippe, on prends la surmortalité concomitante d'un épisode grippal. Avec le même mode de calcul on a 30K de morts Covid  sur deux épisodes, quand la grippe de 2016-2017 a 20K de morts sur un épisode de 2 mois.

 

PS 

janv-fev 2020   108800
janv-fev 2018    112000
janv-fev 2019    116247

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

La surmortalité reste donc faible, mais la surmortalité n'indique pas l'âge et les antécédents des morts.

 

Pour moi, l'indicateur brut le plus intéressant pour connaitre la dangerosité du virus c'est celui de l'espérance de vie.

 

J'en reste à -0,1 an pour les femmes, et 0,2an pour les hommes. (et ca reste très franco-francais comme résultat)

Pour la plupart des pays ca ne change rien. (enfin si, l'espérance de vie va descendre énormement+ puisque des millions de personnes replongent dans la très grande pauvreté).

 

Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, GilliB a dit :

le nombre de morts depuis mars jusqu'au 16 novembre.

2020         2019         2018       2020-19    2020-18

458998    417398    421576    +41600     +37422

 

depuis janvier

2020         2019         2018       2020-19    2020-18
567798    533645    537823  +34153     +29975

 

Morts covid:45054. Dans le mode de calcul de la grippe, on prends la surmortalité concomitante d'un épisode grippal. Avec le même mode de calcul on a 30K de morts Covid  sur deux épisodes, quand la grippe de 2016-2017 a 20K de morts sur un épisode de 2 mois.

 

PS 

janv-fev 2020   108800
janv-fev 2018    112000
janv-fev 2019    116247

Humm..  petite erreur de tableur c'est  

533645 janv-nov 2018 ce qui fait 34222 morts de plus 2020-2018.

 

 

Link to post
Share on other sites
Le 23/11/2020 à 12:19, Lancelot a dit :

l22ViBw.png

 

Par rapport aux semaines précédentes je me suis permis de réaligner les deux pics (juste quelques jours de décalage). Sinon comme vous pouvez le voir ça suit son cours, et du coup se pose très sérieusement la question de la saisonnalité. Je suis allé voir rapidement la littérature là-dessus. De manière prévisible mais néanmoins décevante c'est un gros champ de bataille. Si vous vous y risquez, faites bien attention à la date de parution qui est cruciale.

 

Voici ce qu'en dit un papier récent (12 novembre) :

 

 

A voir. C'est relou, mais cette courbe diffère aussi selon les pays. En Allemagne, pas de pic clair comme ici, mais pour l'instant un plateau bien chiant...

image.thumb.png.7861bad6dc53d74d31e6b0c76d6025fd.png

 

A noter que le pays n'a pas confiné brutalement comme en France. D'autres pays ont des courbes aussi tordues, par exemple l'Espagne

image.thumb.png.25fc66e4339806d8b837c4797f57bd2f.png

 

C'est encore un peu difficile de faire la part des choses sur cette seconde vague. Niveau saisonnalité, je sens qu'on en saura pas plus avant un an de recul

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Rolanddezar a dit :

C'est sûr que si tu te bases sur les courbes de cas positifs, tu risques de pas comprendre grand chose...

Ces gens qui s'intéressent au nombre de cas pour savoir s'il y a plus de cas, ma bonne dame, c'est tout de même scandaleux!

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Gilles a dit :

toujours plus qu'en essayant de se baser sur l'espérance de vie parce que la surmortalité ne te plaît pas.

Ce qui me plait c'est d'essayer d'être au plus proche de la réalité. Rien de plus.

 

Un virus qui tue 30 000 personnes fragiles, ou qui tue 30 000 enfants en pleine santé, pour moi c'est vraiment différent.

 

Je vois pas ce qui ne te plait pas là cette constatation mais peu importe, tes pouces rouges m'indiffèrent vraiment.

 

 

 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, Rolanddezar said:

C'est sûr que si tu te bases sur les courbes de cas positifs, tu risques de pas comprendre grand chose...

Les courbes de contaminations européennes sont comparables en novembre, tout le monde a des tests en abondance maintenant.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Rolanddezar a dit :

Ce qui me plait c'est d'essayer d'être au plus proche de la réalité. Rien de plus.

 

Ah oui c'est vrai, comme quand tu demandais des études sur les masques, que je t'en ai filé par dizaines, et que tu n'en as pas regardé une seule. ;) 

 

à l’instant, Rolanddezar a dit :

Je vois pas ce qui ne te plait pas là cette constatation mais peu importe, tes pouces rouges m'indiffèrent vraiment.

 

Délire de persécution ? J'en ai pas mis depuis longtemps, de ces trucs là. :) 

Link to post
Share on other sites

 

il y a 1 minute, Mathieu_D a dit :

Les courbes de contaminations européennes sont comparables en novembre, tout le monde a des tests en abondance maintenant.

Je ne sais pas pour les autres pays, mais en France, la politique des tests a évolué de mois en mois, voir de semaines en semaines.

Sans compter cette histoire de cycles (y a t-il harmonie entre chaque pays?)

 

 

Link to post
Share on other sites

un truc que j'ai jamais compris ce sont les chiffres donnés par les journalistes 

on y parle du nombre de cas détectés ( ça on s'en branle en fait non?) du nombre de morts ( on sait pas si c'est dû au covid pour tout le monde) et du nombre de patients en réa ( et là est le souci c'est que d'un jour sur l'autre est ce qu'ils enlèvent le nombre de morts précédents ????????? là est ma question) 

 

parce que si c'est oui bah les chiffres me semblent faux depuis le début de la pandémie.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Gilles a dit :

 

Ah oui c'est vrai, comme quand tu demandais des études sur les masques, que je t'en ai filé par dizaines, et que tu n'en as pas regardé une seule. ;) 

 

Je t'ai expliqué avec la fusée.

Tu m'apportes des milliers d'étude d'ingénieurs surdiplômés et sur-expérimentés qui expliquent que la fusée n'aurait pas dû explosée en vol... 

 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, biwi a dit :

un truc que j'ai jamais compris ce sont les chiffres donnés par les journalistes 

on y parle du nombre de cas détectés ( ça on s'en branle en fait non?) du nombre de morts ( on sait pas si c'est dû au covid pour tout le monde) et du nombre de patients en réa ( et là est le souci c'est que d'un jour sur l'autre est ce qu'ils enlèvent le nombre de morts précédents ????????? là est ma question) 

 

parce que si c'est oui bah les chiffres me semblent faux depuis le début de la pandémie.

 

Pour ma part, les seuls chiffres sur lesquels je me base sont :

- les hospitalisations pour COVID (voire réanimation pour COVID)

- la surmortalité et surtout l'évolution de l'espérance de vie (qu'on n'a qu'au bout de plusieurs mois).

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Mathieu_D a dit :

Les courbes de contaminations européennes sont comparables en novembre, tout le monde a des tests en abondance maintenant.

 

A noter que, en tout cas par chez moi, c'est dur d'avoir des infos sur le nombre de tests parce que l'information n'est pas nécessairement centralisée. Par contre localement l'évolution suit exactement cette du pays: ça fait un bon moment qu'on stagne complètement sur les chiffres. J'ai l'impression qu'au moins au début, l'un des plus gros vecteurs était les écoles, il y en a eu quelques bons clusters.

 

il y a 1 minute, biwi a dit :

on y parle du nombre de cas détectés ( ça on s'en branle en fait non?)

 

 

pas forcément, je dirais pour deux grosses raisons. la première, c'est qu'on a maintenant pas mal de recul depuis la première vague pour savoir à quel point les chiffres sont représentatifs, ce qui n'était effectivement pas encore évient en mars. La 2e, c'est qu'avec ce recul on voit aussi assez bien la corrélation entre le nombre officiel de cas et la saturation des lits de réa ainsi que le nombre de morts. Au final même si on parie sur une certaine imprécision de la courbe, elle reste un témoin important, pas suffisant à elle-seule mais à relier au reste.

 

A noter aussi une réflexion que j'ai vue de la part de virologues allemands, qui est que si le virus se propage trop il sera plus difficile aussi de l'arrêter avec le vaccin, vu qu'on ne pourra pas vacciner tout le monde tout de suite. Ca peut expliquer aussi l'acharnement des politiques sur ce sujet malgré l'arrivée imminente du "remède".

 

il y a 1 minute, biwi a dit :

 

est ce qu'ils enlèvent le nombre de morts précédents ?????????

 

 

tu veux dire de l'année précédente ? (si oui, pour ça y'a les courbes de surmortalité)

Link to post
Share on other sites

non en fait enlèvent ils le nombre de personnes décédées des patients en réa de la veille sur les chiffres qu'ils donnent le lendemain? et j'ai un gros doute sur ça en fait

parce que la logique voudrait que ces chiffres des morts soit déduit le lendemain du nombre de gens admis en réa

genre tu meurs du covid le jour 1 forcemént le jour j+1 ça te fait une place en réa en plus 

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Rolanddezar a dit :

Je t'ai expliqué avec la fusée.

Tu m'apportes des milliers d'étude d'ingénieurs surdiplômés et sur-expérimentés qui expliquent que la fusée n'aurait pas dû explosée en vol... 

 

 

Kamoulox :lol:

Heureusement qu'il existe les diplômes Youtube quand même, sinon on serait bien mal avec tous ces scientifiques qui font des études scientifiques! :D

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, biwi a dit :

non en fait enlèvent ils le nombre de personnes décédées des patients en réa de la veille sur les chiffres qu'ils donnent le lendemain? et j'ai un gros doute sur ça en fait

Je ne sais pas où tu t'informes mais il faut regarder le solde.

Sur les hospitalisations/réa, je ne pense pas qu'il y ait de chiffres trop bidons en france.

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Gilles a dit :

 

Kamoulox :lol:

Heureusement qu'il existe les diplômes Youtube quand même, sinon on serait bien mal avec tous ces scientifiques qui font des études scientifiques! :D

Même pas besoin de diplome pour voir que la fusée a explosé ! :)

 

A moins que ca soit un complot ?!

Bon t'es gentil mais je suis sûr (pas besoin de diplôme non plus pour ça) que tu as mieux à faire de ta vie, bisous.

Link to post
Share on other sites
50 minutes ago, Gilles said:

A voir. C'est relou, mais cette courbe diffère aussi selon les pays. En Allemagne, pas de pic clair comme ici, mais pour l'instant un plateau bien chiant...

Je ne m'occupe pas des autres pays c'est vrai. La comparaison est difficile parce que les politiques varient tellement (les interventions contre l'épidémie bien sûr mais aussi rien que les chiffres diffusés et la manière dont ils le sont). On peut avoir une idée de l'influence potentielle de ces facteurs en comparant les chiffres de cas des deux vagues en France. C'est assez énorme.  Un point sur lequel @Rolanddezar a raison est qu'il y a pas mal de raisons de penser que le nombre de cas n'est pas la métrique la plus intéressante (multiplication des tests de qualités variables, faux positifs...). Les hospitalisations/réanimations/décès sont plus fiables mais décalés dans le temps bien sûr.

En ce qui concerne les courbes tordues, si on en croit Raoult ça veut dire qu'il y a en fait différentes épidémies qui se chevauchent. L'interprétation me laisse dubitatif mais après tout on verra.

Link to post
Share on other sites
51 minutes ago, Rolanddezar said:

- la surmortalité et surtout l'évolution de l'espérance de vie (qu'on n'a qu'au bout de plusieurs mois).

La surmortalité c'est un indicateur pertinent mais qui laisse une part d'interprétation. (Quand on compte en z-score pour moi c'est pertinent mais ça laisse une marge d'erreur appréciable.)

 

L'impact sur le "reste à vivre" ou sur l'espérance de vie c'est un indicateur moisi, extrêmement compliqué à calculer et, surtout, profondément soviétoïde.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...