Jump to content

Actualité Covid-19


Librekom

Recommended Posts

il y a 14 minutes, poincaré a dit :

Note bien que le simple fait de soulever des questions/s'en tenir à un raisonnement scientifique tout à fait basique (lien de causalité, demande d'informations sourcées), et de s'exprimer avec une certaine précaution (pour un sujet aussi complexe, c'est la moindre des choses) suscite autant de clivages et réactions négatives sur ce forum - ce qui est très, très étonnant (voire décevant pour des gens censés se réclamer de la rationalité).

Je ne te le fais pas dire.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 4 minutes, Rincevent a dit :

Un bel homme de paille bien pratique, qui permet d'éviter d'aller s'enquérir du concept de iatrogénie.

Pardonne moi je n'ai pas la chance comme toi de connaître l'autre côté du rideau.

  • Haha 1
Link to comment
il y a 20 minutes, poincaré a dit :

Note bien que le simple fait de soulever des questions/s'en tenir à un raisonnement scientifique tout à fait basique (lien de causalité, demande d'informations sourcées), et de s'exprimer avec une certaine précaution (pour un sujet aussi complexe, c'est la moindre des choses) suscite autant de clivages et réactions négatives sur ce forum - ce qui est très, très étonnant (voire décevant pour des gens censés se réclamer de la rationalité).
 

 


Amusant, ta remarque pourrait s'appliquer aussi dans un autre sens.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 22 minutes, poincaré a dit :

Note bien que le simple fait de soulever des questions/s'en tenir à un raisonnement scientifique tout à fait basique (lien de causalité, demande d'informations sourcées), et de s'exprimer avec une certaine précaution (pour un sujet aussi complexe, c'est la moindre des choses) suscite autant de clivages et réactions négatives sur ce forum - ce qui est très, très étonnant (voire décevant pour des gens censés se réclamer de la rationalité).

Ce qui m'étonne, c'est de voir réhabiliter le principe de précaution sur le thème: "les vaccins mRNA n'ont pour le moment provoqué quasiment aucun effet secondaire mortel, mais attendons d'avoir plusieurs années de recul". 

Mes lectures de wikiberal et autres m'avaient pourtant bien appris l'absurdité de ce raisonnement quant aux OGM, au nucléaire... 

  • Yea 7
  • Love 2
  • Haha 1
Link to comment
il y a 8 minutes, Carl Barks a dit :

Mes lectures de wikiberal et autres m'avaient pourtant bien appris l'absurdité de ce raisonnement quant aux OGM, au nucléaire... 

Au niveau politique c'est en effet absurde. Au niveau individuel ça peut avoir beaucoup de sens d'être un late adopter.

Link to comment
il y a 22 minutes, Carl Barks a dit :

Ce qui m'étonne, c'est de voir réhabiliter le principe de précaution sur le thème: "les vaccins mRNA n'ont pour le moment provoqué quasiment aucun effet secondaire mortel, mais attendons d'avoir plusieurs années de recul". 

Mes lectures de wikiberal et autres m'avaient pourtant bien appris l'absurdité de ce raisonnement quant aux OGM, au nucléaire... 

 

Je m'etais beaucoup amusé avec un même a ce sujet y a quelques semaines

Link to comment
il y a 20 minutes, Johnnieboy a dit :

Amusant, ta remarque pourrait s'appliquer aussi dans un autre sens.

Non : dans un cas, il y a des assertions très incisives sur les supposés dangers du vaccin pour les 12-17 ans alors même qu'on ne dispose d'aucune information détaillée sur les cas rapportés; et de l'autre, il y a un attachement à la méthode scientifique et le souci d'avoir des preuves rigoureuses avant d'en tirer des conclusions hâtives sur la vaccination de certaines catégories. Même si nous sommes tous pour la liberté vaccinale dans les deux cas, nos approches respectives ne se situent absolument pas au même niveau.

Link to comment
Il y a 5 heures, Lexington a dit :

 

 

"Ouais, ouais™️", ça doit être ça.

 

Sinon, il y a plus de 2 000 morts avec décès lié COVID et qui avaient 24 ans ou moins aux US selon les bases officielles, c'est tout de même très loin d'être anodin.

 

Dans tous les cas, la vaccination doit rester un acte libre, le contraire est éthiquement aberrant et contreproductif.

 

D'après l'INED :

https://dc-covid.site.ined.fr/fr/presentation/q7/

 

image.png.6b332cd7a83b04bea9041b7fcffcb64d.png

0.1% des décès pour les 20-25 ans, donc pour environ 111 000 morts en France cela fait environ 111 morts dans la tranche d'âge 20-24 ans.

 

Sachant que la déclaration du médecin porte sur la tranche des moins de 20 ans, pour laquelle aucun mort ne semble enregistré par l'INED.

Il est important de noter que le chiffre américain que tu cites ne concerne la tranche d'âge en rapport avec les propos du médecin.

 

Donc on semble bien avoir un nombre de morts très proche de 0 pour la tranche des moins de 20 ans.

Pour que la balance risque-bénéfice soit favorable au vaccin sur les - de 20 ans, il faut donc qu'il n'y ait quasiment aucun effets secondaires graves déclenchés par les vaccins. Cela semble être une croyance irrationnelle (que tu as parfaitement le droit d'avoir, mais tu ne peux pas la fonder sur les données disponibles).

 

Ici se trouvent les données de pharmocoviligance sur le suivi de la vaccination covid : https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-vaccins/covid-19-suivi-hebdomadaire-des-cas-deffets-indesirables-des-vaccins

Page 3 du document ci-après : https://ansm.sante.fr/uploads/2021/07/16/20210716-vaccins-covid-19-fiche-de-synthese-periode-25-06-2021-08-07-2021-2.pdf

~61 800 (j'arrondis un peu) cas d'effets indésirables, donc 25% graves, soit 15 450 cas d'effets indésirable graves.

 

Il y a apparemment 28,5 millions de double vaccinés en France donc 28 500 000 / 15 450 =  1844, soit environ 1 cas d'effets indésirables graves pour 2 000 vaccinés.

 

Il me semble, en toute rationalité, que ce médecin que tu méprises et qui a été suspendu par "son ordre", a probablement raison dans son affirmation.

 

  • Yea 4
Link to comment
il y a 9 minutes, poincaré a dit :

Non : dans un cas, il y a des assertions très incisives sur les supposés dangers du vaccin pour les 12-17 ans alors même qu'on ne dispose d'aucune information détaillée sur les cas rapportés; et de l'autre, il y a un attachement à la méthode scientifique et le souci d'avoir des preuves rigoureuses avant d'en tirer des conclusions hâtives sur la vaccination de certaines catégories. Même si nous sommes tous pour la liberté vaccinale dans les deux cas, nos approches respectives ne se situent absolument pas au même niveau.

Ce ne sont pas mes assertions qui sont très incisives, ce sont les chiffres que même un débile tel que moi arrive à comprendre.

 

Citation

 

A slide presented during the meeting showed that 0.3 percent of 12- to 25-year-olds (which of course includes 12- to 17-year-olds) have landed in the emergency room following vaccination (0.1 percent after the first dose, and 0.2 percent after the second dose). And 0.3 percent of 1 million, the total number of vaccinations in Walensky’s model, is 3,000. In other words, the CDC is suggesting that within this group, it is preferable for 3,000 12- to 17-year-olds to go to the emergency room after getting vaccinated than for 200 12- to 17-year-olds to be hospitalized from Covid-19. (It’s worth noting that visiting the emergency department is not the same as a hospital admission, and perhaps some portion of the visits were unrelated to the vaccine, but even if 90 percent of the ER patients weren’t admitted, that still would equate to 300 admissions, more than the 200 for Covid-19 infection.) Moreover, as two peer-reviewed studies in a journal published by the American Academy of Pediatrics found, at least 40 percent of pediatric Covid-19 hospitalizations were for patients in the hospital merely with Covid-19, not from Covid-19, meaning the 200 hospitalizations Walensky is referencing may really be around 120.

 

 

There also is a highly relevant factor that was left out of Walensky’s cost-benefit analysis. According to the CDC’s own data, 70 percent of 12- to 17-year-olds hospitalized for Covid-19 had underlying medical conditions. Whereas the evidence suggests the majority of young males with post-vaccination myocarditis were otherwise healthy. This detail matters, since it changes the risk calculation on an individual level. The risk-benefit for a 14-year-old girl with underlying conditions (putting her at higher risk for severe Covid) to be vaccinated, for example, is very different from that of a 14-year-old boy with no underlying conditions.

Germany is recommending that only 12- to 17-year-olds with preexisting conditions should get the vaccine. Denmark has approved the vaccine for 12- to 15-year-olds but is waiting until September, after all adults have been vaccinated to offer it to them. The UK’s Joint Committee on Vaccination and Immunisation has put off making a decision about adolescent vaccination until later this month. Norway, Ireland, Finland, Belgium, Portugal, Greece, and Iceland have either not approved pediatric vaccination or have recommended it only for adolescents at high risk. Some of the decisions by some of these countries are based, in part, on supply and logistics, but many have noted the cost-benefit of a low risk of Covid-19 and potential risks related to the vaccine for adolescents.

 
 


 

Link to comment
Il y a 2 heures, Johnnieboy a dit :

 

Je n’ai aucun avis définitif sur la question. J’ai partagé l’article de Wired à une amie qui bosse pour un labo pharmaceutique et qui fait de l’évangélisation en faveur des vaccins sur les réseaux sociaux. Elle-même a reconnu que les dernières informations à propos de la vaccination des individus mâles de 12 à 17 ans étaient inquiétantes. 

 

Encore une fois, lisez l’article de Wired partagé par H16, c’est assez surréaliste. 

Monsieur Tatillon : individus masculins, parce que mâles et femelles on réserve ça plutôt au cheptel ^^

  • Haha 2
Link to comment

Sinon, en supposant que les jeunes vont quand même majoritairement mourir à l'hôpital en France.

7 enfants sous 9 ans décédés , si je comprend bien la tranche.

et 12 enfants sous 19 ans.

 

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/donnees-hospitalieres-relatives-a-lepidemie-de-covid-19/


(à gauche la région, à droite les décès, par tranche 9 (0-9ans?) et 19 (10 -19 ans?)

image.png.14cae6ede8a8c013b2d9274cffd94a56.png

Il est d'ailleurs intéressant de noter que sur les 19 décès, un enfant est mort ... hier.

image.thumb.png.13ed88cc16b3a7ef1b7d0dc8c8b3954d.png

 

Link to comment
il y a 4 minutes, DiabloSwing a dit :

Monsieur Tatillon : individus masculins, parce que mâles et femelles on réserve ça plutôt au cheptel ^^


My bad, j'ai commis un anglicisme !

il y a 1 minute, Prouic a dit :

Sinon, en supposant que les jeuns vont quand même majoritairement mourir à l'hopital.

7 enfants sous 9 ans decédés , si je comprend bien la tranche.

et 12 enfants sous 19 ans.

 

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/donnees-hospitalieres-relatives-a-lepidemie-de-covid-19/

 

image.png.14cae6ede8a8c013b2d9274cffd94a56.png

Il est d'ailleurs intéressant de noter que sur les 19 décès, un enfant est mort ... hier.

image.thumb.png.13ed88cc16b3a7ef1b7d0dc8c8b3954d.png

 

 

Quel était leur état de santé ?

Link to comment
il y a 2 minutes, h16 a dit :

Tout se déroule comme sur des roulettes.

 

image.png

 

Avant les dernières mesures, j'ai assisté à un concert dont la jauge de la salle avait été réduite à 950 personnes au lieu de 1200... quand elles sont proches du seuil, les salles s'adaptent.

Link to comment

En continuant le test sur le fichier info.gouv ( qui est un peu bizarre, tout ne colle pas à 100%) je remarque cette particularité dont j'avais pas conscience:

 

image.png.4faf67964d71aba13adad15966ebfb54.png

IL est assez interessant de noter que le ratio DC REA donne clairement l'impression que le choix est de faire passer les "jeunes" en REA. Une fois passé la tranche 50+ il est clair qu'il y a pas assez de place en ratio des les décès. Ca devient notable vers  60-70 (moitié de lit) et surtout en 70-80: un quart de dispo. Après 80, j'imagine qu'on peut estimer qu'il faut pas de leurrer.

 

Cet écart me permet d'extrapoler que si on considère la source REA comme problème premier, si on arrive à faire sauter tous les lits sous 50 ans grace au vaccin, on se trouve avec un vivier de lit qui peut permettre d'accueillir toute la tranche 60-70 manquante. Ca fait 1000 personnes sauvables ( évidemment tout est macro, les commorbités permettant sans doute d'éviter d'occuper un lit dans pleins de cas, et à l'inverse pour des jeunes de devoir les y garder) J'imagine que si on demande leur avis à tous les 60-70 ans, il se se trouveront quand même pas assez vieux pour y passer. On peut donc éviter 95% de 1200 décès sous 59 si le pfizer respecte sa promesse, mais surtout récuperer quasiment tous les lits. pour 1 à 2 tranches supérieure.

 

(On ne parlera donc pas du fait que l'autoritarisme est ici un problème de 1000 lits sur un an et demi ...)
 

Link to comment
3 hours ago, poney said:

 

C'est pareil pour les startups de Raoult et l'ivermectine ?

 

Non. L'ivermectine est un traitement pour soigner des malades. Les gains et bénéfices de l'ivermectine concernent le seul patient, ce qui simplifie énormément le débat éthique.

 

Ici, on a plutôt un trolley problem générationnel

 

What Is The Boomer Trolley Problem

 

2 hours ago, poincaré said:

Non : dans un cas, il y a des assertions très incisives sur les supposés dangers du vaccin pour les 12-17 ans alors même qu'on ne dispose d'aucune information détaillée sur les cas rapportés; et de l'autre, il y a un attachement à la méthode scientifique et le souci d'avoir des preuves rigoureuses avant d'en tirer des conclusions hâtives sur la vaccination de certaines catégories. Même si nous sommes tous pour la liberté vaccinale dans les deux cas, nos approches respectives ne se situent absolument pas au même niveau.

 

Il y a des preuves indiscutables, et très incisives sur l'absence d'augmentation significative de l'espérance de survie due au bénéfice du vaccin pour les 12-17 ans masculins sans comorbidités, puisque la létalité du virus sur cette cohorte est proche de zéro, et ce après des dizaines de millions de personnes exposées constatées. Dans ces conditions, il est légitime d'être TRES sourcilleux sur les risques induits.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 1 heure, Domi a dit :

 

Avant les dernières mesures, j'ai assisté à un concert dont la jauge de la salle avait été réduite à 950 personnes au lieu de 1200... quand elles sont proches du seuil, les salles s'adaptent.

 

On a les mêmes effets de seuil à l'échelle des entreprises en France.

 

Visiblement, c'est l'une de nos principales spécialités.

  • Yea 1
Link to comment

 

Il y a 3 heures, Morpheus a dit :

 

D'après l'INED :

https://dc-covid.site.ined.fr/fr/presentation/q7/

 

image.png.6b332cd7a83b04bea9041b7fcffcb64d.png

0.1% des décès pour les 20-25 ans, donc pour environ 111 000 morts en France cela fait environ 111 morts dans la tranche d'âge 20-24 ans.

 

Sachant que la déclaration du médecin porte sur la tranche des moins de 20 ans, pour laquelle aucun mort ne semble enregistré par l'INED.

Il est important de noter que le chiffre américain que tu cites ne concerne la tranche d'âge en rapport avec les propos du médecin.

 

Donc on semble bien avoir un nombre de morts très proche de 0 pour la tranche des moins de 20 ans.

Pour que la balance risque-bénéfice soit favorable au vaccin sur les - de 20 ans, il faut donc qu'il n'y ait quasiment aucun effets secondaires graves déclenchés par les vaccins. Cela semble être une croyance irrationnelle (que tu as parfaitement le droit d'avoir, mais tu ne peux pas la fonder sur les données disponibles).

 

Ici se trouvent ici les données de pharmocoviligance sur le suivi de la vaccination covid : https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-vaccins/covid-19-suivi-hebdomadaire-des-cas-deffets-indesirables-des-vaccins

Page 3 du document ci-après : https://ansm.sante.fr/uploads/2021/07/16/20210716-vaccins-covid-19-fiche-de-synthese-periode-25-06-2021-08-07-2021-2.pdf

~61 800 (j'arrondis) cas d'effets indésirable, donc 25% grave, soit 15 450 cas d'effets indésirable graves.

 

Il y a apparemment 28,5 millions de double vaccinés en France donc 28 500 000 / 15 450 =  1844, soit environ 1 cas d'effets indésirables graves pour 2 000 vaccinés.

 

Il me semble, en toute rationalité, que ce médecin que tu méprises et qui a été suspendu par "son ordre", a probablement raison dans son affirmation.

 

 

Merci, c'est très intéressant d'avoir les chiffres INED et c'est super qu'on puisse débattre des chiffres justement :). Que le COVID soit très peu dangereux pour les jeunes est établi mais c'est instructif d'avoir les chiffres FR aussi, qui ne sont pas complètement alignés sur les chiffres US mais sont proches une fois pris en compte le fait qu'ils ont eu plus de cas et qu'ils ont une population plus jeune. Les chiffres de data.gouv.fr remontés par @Prouic (merci aussi !) sont proches de ceux de l'INED et semblent plus précis (19 apparemment pour les moins de 20 ans vs 55 dans ton analyse) donc je pars plutôt des siens, en plus ils ont l'avantage d'aller "dans votre sens".

 

Sur les effets secondaires graves : tu confirmes déjà que les cas d'effets indésirables graves post vaccins sont très faibles (1 pour 2000, toutes classes d'âge confondues). Et encore, tu prends comme base tous les effets secondaires graves, divisés par le nombre de doubles vaccinés (28M) au lieu du nombre de doses (65M). Mais passons, le vrai sujet est celui de la classe d'âge. Le taux que tu prends du temps à rationaliser est dans le rapport pour les -18 ans, page 5 : 28 cas graves pour 1M de personnes vaccinées (Biontech Pfizer). 0.0028%. 1 effet secondaire grave pour 40 000 vaccination chez les 12-18 ans, nettement moins que le taux global, 20 fois moins que le taux que tu calcules, réjouissons-nous en, non ?

Côté COVID, sur les réas (qu'on va prendre en équivalent d'effets secondaires graves), ça fait 116 réas chez les moins de 20 ans selon le fichier de pouic. 4 fois plus donc avec COVID qu'avec le vaccin sur une classe d'âge identique (116 vs 28) , et avec un volume proche (1.5m de doses vs 1.4M de cas)

=> avantage vaccin confirmé (rapport de 1 à +4)

 

L'extrait du rapport :

image.png

 

Sur les morts : côté vaccin, combien de morts y a-t-il à la suite du vaccin chez des moins de 20 ans ? Il y a eu un million de vaccinés rien que sur les 12 - 18 ans en France, soit autour de 1.5M de doses (2/3 des 18-24 sont fully vaccinated). Vs 1.4M de cas de COVID chez les moins de 20 ans (en supposant 9% de la classe d'âge comme au niveau global FR) donc c'est globalement comparable. Si le vaccin est si dangereux et plus dangereux que le COVID lui-même, on devrait avoir au moins une vingtaine de morts, en supposant, à tort, qu'ils sont tous causés directement par le vaccin. A part notre anti nazi, il y a la moindre source sur des cas suspicieux de décès ayant suivi la vaccination d'un moins de 20 ans en France ? C'est un peu la question quand même... Je n'ai rien vu de tel et le rapport que tu cites indiques clairement : "Concernant les cas de décès déclarés, les élément transmis n’indiquent pas un rôle potentiel du vaccin." Je ne demande qu'à changer d'avis (et ça serait triste car plus de morts...) mais rien ne laisse à penser qu'il y a un nombre significatif de morts post vaccination chez les moins de 20 ans. Au US, VAERS (avec toutes ses limites) indique 38 cas de morts potentiellement liés au vaccin chez les moins de 20 ans. C'est sur tous les US, avec + 10 millions de -20 ans vaccinés. Parmi les 38, 3 suicides, une mort subite du nourrisson, etc. Une règle de trois avec la France et 38 morts donnerait 3 cas potentiels en France... 6 fois moins que COVID.

=> 19 décès COVID vs ?? côté vaccin avec indices de valeur très basse, probable avantage vaccin, à confirmer

 

Ca fait un long message pour arriver à la même conclusion que ce matin : avantage limité mais qui semble réel pour le vaccin, avec surement des plus et des moins si tu zoomes sur des sous-catégories de population. Est-ce vraiment une situation qui justifie le comparatif avec les médecins nazis ? Rien à ce stade ne permet de confirmer les affirmations à la va vite du médecin interdit d'exercer. C'est un sujet qui mérite mieux que des point Godwin et des obligations vaccinales en tout cas.

  • Yea 5
Link to comment
Il y a 3 heures, Morpheus a dit :

 

D'après l'INED :

https://dc-covid.site.ined.fr/fr/presentation/q7/

 

image.png.6b332cd7a83b04bea9041b7fcffcb64d.png

0.1% des décès pour les 20-25 ans, donc pour environ 111 000 morts en France cela fait environ 111 morts dans la tranche d'âge 20-24 ans.

 

Sachant que la déclaration du médecin porte sur la tranche des moins de 20 ans, pour laquelle aucun mort ne semble enregistré par l'INED.

Il est important de noter que le chiffre américain que tu cites ne concerne la tranche d'âge en rapport avec les propos du médecin.

 

 

 

Sur les filles 0,05 % des décès ont moins de vingt ans. En prenant pour base 50 000 décès féminin ça ferait 25 décès. En revanche, rien pour les garçons apparemment.

Link to comment
3 hours ago, Johnnieboy said:

A slide presented during the meeting showed that 0.3 percent of 12- to 25-year-olds (which of course includes 12- to 17-year-olds) have landed in the emergency room following vaccination

Et combien sans vaccin dans la même période ?

  • Yea 1
Link to comment
47 minutes ago, Lexington said:

  Sur les effets secondaires graves : tu confirmes déjà que les cas d'effets indésirables graves post vaccins sont très faibles (1 pour 2000, toutes classes d'âge confondues). Et encore, tu prends comme base tous les effets secondaires graves, divisés par le nombre de doubles vaccinés (28M) au lieu du nombre de doses (65M). Mais passons, le vrai sujet est celui de la classe d'âge. Le taux que tu prends du temps à rationaliser est dans le rapport pour les -18 ans, page 5 : 28 cas graves pour 1M de personnes vaccinées (Biontech Pfizer). 0.0028%. 1 effet secondaire grave pour 40 000 vaccination chez les 12-18 ans, nettement moins que le taux global, 20 fois moins que le taux que tu calcules, réjouissons-nous en, non ?

Côté COVID, sur les réas (qu'on va prendre en équivalent d'effets secondaires graves), ça fait 116 réas chez les moins de 20 ans selon le fichier de pouic. 4 fois plus donc avec COVID qu'avec le vaccin sur une classe d'âge identique (116 vs 28) , et avec un volume proche (1.5m de doses vs 1.4M de cas)

=> avantage vaccin confirmé (rapport de 1 à +4)

[...]

Sur les morts : côté vaccin, combien de morts y a-t-il à la suite du vaccin chez des moins de 20 ans ? Il y a eu un million de vaccinés rien que sur les 12 - 18 ans en France, soit autour de 1.5M de doses (2/3 des 18-24 sont fully vaccinated). Vs 1.4M de cas de COVID chez les moins de 20 ans (en supposant 9% de la classe d'âge comme au niveau global FR) donc c'est globalement comparable. Si le vaccin est si dangereux et plus dangereux que le COVID lui-même, on devrait avoir au moins une vingtaine de morts, en supposant, à tort, qu'ils sont tous causés directement par le vaccin. A part notre anti nazi, il y a la moindre source sur des cas suspicieux de décès ayant suivi la vaccination d'un moins de 20 ans en France ? C'est un peu la question quand même... Je n'ai rien vu de tel et le rapport que tu cites indiques clairement : "Concernant les cas de décès déclarés, les élément transmis n’indiquent pas un rôle potentiel du vaccin." Je ne demande qu'à changer d'avis (et ça serait triste car plus de morts...) mais rien ne laisse à penser qu'il y a un nombre significatif de morts post vaccination chez les moins de 20 ans. Au US, VAERS (avec toutes ses limites) indique 38 cas de morts potentiellement liés au vaccin chez les moins de 20 ans. C'est sur tous les US, avec + 10 millions de -20 ans vaccinés. Parmi les 38, 3 suicides, une mort subite du nourrisson, etc. Une règle de trois avec la France et 38 morts donnerait 3 cas potentiels en France... 6 fois moins que COVID.

=> 19 décès COVID vs ?? côté vaccin avec indices de valeur très basse, probable avantage vaccin, à confirmer

Ce sont des éléments intéressants. Il me semble que dans le calcul bénéfice-risque tu fais l'hypothèse implicite que tous les non-vaccinés auront le covid et qu'aucun vacciné n'aura le covid ?

Link to comment
1 hour ago, Lameador said:

 

Non. L'ivermectine est un traitement pour soigner des malades. Les gains et bénéfices de l'ivermectine concernent le seul patient, ce qui simplifie énormément le débat éthique.

 

Ici, on a plutôt un trolley problem générationnel

 

What Is The Boomer Trolley Problem

 

 

Il y a des preuves indiscutables, et très incisives sur l'absence d'augmentation significative de l'espérance de survie due au bénéfice du vaccin pour les 12-17 ans masculins sans comorbidités, puisque la létalité du virus sur cette cohorte est proche de zéro, et ce après des dizaines de millions de personnes exposées constatées. Dans ces conditions, il est légitime d'être TRES sourcilleux sur les risques induits.

Pardon si ça a déjà été posé, mais en fait depuis l'invention des vaccins, on ne se protège pas seulement soi même, on diminue également de manière exponentielle la circulation du dit virus.

 

Quid de ce cas, que tout le monde oublie ? Et donc quid de l'avantage de faire vacciner tout le monde, en partant du principe que ça ne marche que pour une année ?

  • Yea 1
Link to comment

Le vrai plan de Castex c’est de reconfiner en Septembre. Le « défi 8 millions de vaccinés » alors qu’il n’y a aucune chance que la logistique suivve, c’est pour pouvoir blâmer l’échec et donc le reconfinement sur les ‘vilains antivax d’estrème droite’, d’où l’amorçage qui est fait dans les médias pour associer antipass et antivax.

  • Yea 1
  • Sad 2
  • Confused 1
Link to comment
Il y a 1 heure, cedric.org a dit :

Pardon si ça a déjà été posé, mais en fait depuis l'invention des vaccins, on ne se protège pas seulement soi même, on diminue également de manière exponentielle la circulation du dit virus.

 

Quid de ce cas, que tout le monde oublie ? Et donc quid de l'avantage de faire vacciner tout le monde, en partant du principe que ça ne marche que pour une année ?

 

Trois doses de vaccin par an jusqu'a la fin des temps. Penser cela soit une bonne chose pour nos droits, c'est vraiment le pendant hygiéniste des mongoliens américains de droite qui pensent qu'augmenter le budget de la Défense sans fin n'aura aucune conséquence sur les libertés.

 

(Note que je ne te prête pas cette idée)

  • Yea 2
Link to comment
il y a 6 minutes, Jesrad a dit :

Le vrai plan de Castex c’est de reconfiner en Septembre. Le « défi 8 millions de vaccinés » alors qu’il n’y a aucune chance que la logistique suivve, c’est pour pouvoir blâmer l’échec et donc le reconfinement sur les ‘vilains antivax d’estrème droite’, d’où l’amorçage qui est fait dans les médias pour associer antipass et antivax.

 

C'est l'idée complotiste du moment ? Vous m'appelerez dans 4 mois quand ça sera la réalité.

 

Il y a 1 heure, cedric.org a dit :

Quid de ce cas, que tout le monde oublie ?

 

C'est de la douce utopie. Le virus est sorti du labo. Il faut faire avec maintenant. C'est une classe de virus où l'efficacité des vaccins en rupture de diffusion n'est pas suffisante, sans compter les pays qui ne vaccineront pas et les réservoirs animaux.

 

Le zéro Covid ça ne marche pas. Si tu veux retrouver le monde d'avant, le combat est politique, pas technique.

  • Yea 9
  • Post de référence 1
Link to comment

Ça a fonctionné pour certaines maladies comme la rougeole.

Mais pour des virus comme celui-ci il est à craindre que ce soit comme la grippe dont on n'imagine pas qu'elle puisse être éradiquée. 

Et chaque année il faut se revacciner pour une efficacité relative 

Link to comment
3 minutes ago, Bézoukhov said:

 

C'est l'idée complotiste du moment ? Vous m'appelerez dans 4 mois quand ça sera la réalité.

 

 

C'est de la douce utopie. Le virus est sorti du labo. Il faut faire avec maintenant. C'est une classe de virus où l'efficacité des vaccins en rupture de diffusion n'est pas suffisante, sans compter les pays qui ne vaccineront pas et les réservoirs animaux.

 

Le zéro Covid ça ne marche pas. Si tu veux retrouver le monde d'avant, le combat est politique, pas technique.

Loin de moi l'idée du 0 covid.

Cependant entre "ça ne change rien" et "0 covid grâce au vaccin", j'imagine qu'il y a un juste milieu.

Link to comment
il y a 1 minute, cedric.org a dit :

Loin de moi l'idée du 0 covid.

Cependant entre "ça ne change rien" et "0 covid grâce au vaccin", j'imagine qu'il y a un juste milieu.


Oui : que celui qui pense que c'est utile pour lui se vaccine. Ça tombe bien, c'est conforme a nos principes libéraux.

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...