Jump to content

Actualité Covid-19


Librekom

Recommended Posts

Je continue à avoir des gens autour de moi qui mettent  le masque parce qu'ils ont peur. Alors que le masque chirurgical ne protège pas soi-meme. Je ne comprends pas du tout le raisonnement au bout de deux ans. Le pire c'est qu'ils le savent, mais "ça ne peut que protéger". L'emotion annihile tout raisonnement.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 33 minutes, Pelerin Dumont a dit :

hmmm on pourrait tenter l'hypothèse des hommes dont le caractère les porte soit vers la liberté soit vers la servitude  (ou d'alphas, bêtas, etc) ou peut être que la propagande a infusé dans les esprits et que les personnes y sont maintenant accoutumés ("ça fera toujours une protection en plus", "je suis responsable, je protège les autres", "Un masque ce n'est pas si désagréable au final, le coût est maigre au vu du bénéfice global"), renoncer aux masques ce serait admettre leurs errements passés, que le gouvernement a joué sur leurs peurs et leurs bas instincts, et passer du côté complotiste de la Force? Pour bon nombre de citoyens, rester du côté de la "Science", du "Bien commun" a une valeur en soi, supérieur à prix du désagrément passager (port du masque) ? Ou sinon l'habitude prise pendant deux années s'est enracinée, comme l'obligation du port masque dans les transports a été quasiment continue au fil des "vagues", il y a eu un tri entre ceux qui sont sortis du narratif sur le covid et le reste qui continuera quand cela reprendra de plus belle (au bout de 2 ans et demi on peut raisonnablement penser que ceux qui n'ont toujours pris aucun recul ne le feront probablement jamais).

Non parce que beaucoup de gens reviennent au masque (ie après l’avoir enlevé)

Mon hypothèse préférée c’est qu’ils sont pas beaux 

  • Haha 6
Link to comment

Il y a pas mal de gens qui n'arrivent pas à dominer/maîtriser leur anxiété.

ça existait avant le masque.

Le masque rend cette pathologie pleinement visible.

... un peu comme la marée et les baigneurs sans maillots 😄

Link to comment
4 hours ago, Vilfredo said:

A Paris en tout cas les masques sont de retour dans le métro 

 

4 hours ago, cedric.org said:

Je continue à avoir des gens autour de moi qui mettent  le masque parce qu'ils ont peur. Alors que le masque chirurgical ne protège pas soi-meme. Je ne comprends pas du tout le raisonnement au bout de deux ans. Le pire c'est qu'ils le savent, mais "ça ne peut que protéger". L'emotion annihile tout raisonnement.

 

Comme je le disais l'autre jour, j'étais récemment en contact avec des chercheurs américains (donc bac + tout ce que tu veux, leaders dans leur domaine etc.) et ils continuent à prendre le doublemasquage sérieusement. La matrice est trop forte.

  • Sad 3
Link to comment
17 minutes ago, Rincevent said:

Il faut leur faire lire cette étude super intéressante, alors. ;)

 

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0895435622001007

Ah quand même...

Quote

Of 1,567 eligible interventions, 87 (5.6%) had high-quality evidence supporting their benefits. Harms were measured for 577 (36.8%) interventions. There was statistically significant evidence for harm in 127 (8.1%) of these.

 

Link to comment
il y a 30 minutes, Lancelot a dit :

 

 

Comme je le disais l'autre jour, j'étais récemment en contact avec des chercheurs américains (donc bac + tout ce que tu veux, leaders dans leur domaine etc.) et ils continuent à prendre le doublemasquage sérieusement. La matrice est trop forte.

 

Doublemasquage, ils doivent se ficher de la pollution du masque où les masques contaminés sont jetés n'importe où comme les mégots de cigarette...

 

Un peu HS, les gars de Sud-radio ont posté ce clip sur la remontée des cas de Covid.  

 

Link to comment

A propos du masque, j'ai vu une famille masquée, et le père de rentrer dans un tabac acheter un paquet de Malboro.

Quand on connaît les effets toxiques du tabac, c'est vraiment se tromper de priorité.

PS En plus il avait le masque sous le nez..

 

Link to comment
Il y a 12 heures, Rincevent a dit :

Il faut leur faire lire cette étude super intéressante, alors. ;)

 

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0895435622001007

J'ai juste accès à l'abstract mais désolé mais il y a une différence entre forcer les gens et les gens le font d'eux même sans obligation. J'dois bien croire que dans certaine situations précise des masques peuvent réduire des postillons, si certains jugent que c'est bon pour eux pourquoi pas

Link to comment
Il y a 19 heures, Vilfredo a dit :

Non parce que beaucoup de gens reviennent au masque (ie après l’avoir enlevé)

Mon hypothèse préférée c’est qu’ils sont pas beaux 

 

J'ai riz

 

Après pour nuancer quand même un peu, j'ai quelques masques qui reviennent autour de moi au bureau, mais ce sont à chaque fois des gens qui étaient cas contact ou un peu malade sans trop savoir de quoi, ce qui est plutôt responsable pour le coup. Après, pas de feedback sur les transports en commun, je n'y mets jamais les pieds. Je n'ai vraiment pas de sentiment de panique ou d'inquiétude COVID qui revient, comme si la ficelle était désormais trop usée

  • Yea 2
Link to comment
il y a 38 minutes, Lexington a dit :

 

J'ai riz

 

Après pour nuancer quand même un peu, j'ai quelques masques qui reviennent autour de moi au bureau, mais ce sont à chaque fois des gens qui étaient cas contact ou un peu malade sans trop savoir de quoi, ce qui est plutôt responsable pour le coup. Après, pas de feedback sur les transports en commun, je n'y mets jamais les pieds. Je n'ai vraiment pas de sentiment de panique ou d'inquiétude COVID qui revient, comme si la ficelle était désormais trop usée

 

Feedback perso, également, j'ai quelques connaissances qui sont touchées cette semaine, et elles douillent pas mal...

 

Méfiance, donc.

Link to comment
il y a une heure, Lexington a dit :

Après, pas de feedback sur les transports en commun, je n'y mets jamais les pieds.

J'en vois quelques-uns dans le métro, mais je n'ai pas l'impression d'un phénomène massif.

D'ailleurs, je ne saisis toujours pas en quoi c'est embêtant que des gens portent le masque (je le ferais si j'étais malade).

Edit: je veux dire à l'intérieur, évidemment. Après, si des gens sont flippés au point de le porter dehors, au fond, c'est pareil, qu'ils fassent comme ils veulent.

  • Yea 2
Link to comment

Si certains pensent que mettre un grigri n'importe comment en toute circonstance est une garantie de bonne santé, grand bien leur fasse, le ridicule ne tue plus. Ce n'est pas embêtant en soi, pas davantage que celui qui portera un entonnoir en alu pour se protéger des ondes.

Avant la covidémence, qui portait un masque en cas de grippe ? Même en milieu hospitalier j'ai vu exceptionnellement des soignants ou du personnel en contact avec des patients porter un masque alors qu'ils crachouillaient et reniflaient... au point que j'ai dû le signaler au chef du service des soins ambulatoires (comprendre chimio, par exemple).

C'est le message que ça envoie qui est parlant et qui signale la vertu, la trouillite, le risque encouru par les imprudents non protégés etc. J'insiste : en dehors de toute situation réellement risquée.

Moi, je les ignore et lorsqu'il y a tentative d'échange, je réponds que le masque m'a rendue sourde.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 27 minutes, Bisounours a dit :

Si certains pensent que mettre un grigri n'importe comment en toute circonstance est une garantie de bonne santé, grand bien leur fasse, le ridicule ne tue plus. Ce n'est pas embêtant en soi, pas davantage que celui qui portera un entonnoir en alu pour se protéger des ondes.

Avant la covidémence, qui portait un masque en cas de grippe ? Même en milieu hospitalier j'ai vu exceptionnellement des soignants ou du personnel en contact avec des patients porter un masque alors qu'ils crachouillaient et reniflaient... au point que j'ai dû le signaler au chef du service des soins ambulatoires (comprendre chimio, par exemple).

C'est le message que ça envoie qui est parlant et qui signale la vertu, la trouillite, le risque encouru par les imprudents non protégés etc. J'insiste : en dehors de toute situation réellement risquée.

Moi, je les ignore et lorsqu'il y a tentative d'échange, je réponds que le masque m'a rendue sourde.

On est plutôt d'accord mais si ça peut pousser des gens qui, avant ne le faisaient pas avec la grippe, à le faire maintenant, c'est aussi bien.

Mais ça n'arrivera peut-être pas. J'admets que, de ce que je vois autour de moi, l'image erronée du "on porte le masque pour se protéger soi" reste largement répandue.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 50 minutes, Carl Barks a dit :

J'en vois quelques-uns dans le métro, mais je n'ai pas l'impression d'un phénomène massif.

D'ailleurs, je ne saisis toujours pas en quoi c'est embêtant que des gens portent le masque (je le ferais si j'étais malade).

Edit: je veux dire à l'intérieur, évidemment. Après, si des gens sont flippés au point de le porter dehors, au fond, c'est pareil, qu'ils fassent comme ils veulent.


Toute ma vie, j’ai prié pour qu’un signe universel distinctif existe pour les cons. Maintenant qu’on l’a, je me plains. :D

  • Haha 6
Link to comment
Il y a 4 heures, ttoinou a dit :

J'dois bien croire que dans certaine situations précise des masques peuvent réduire des postillons, si certains jugent que c'est bon pour eux pourquoi pas

Lors d'une chirurgie par exemple. On appelerait ça un masque chirurgical ;)

 

il y a 45 minutes, Carl Barks a dit :

D'ailleurs, je ne saisis toujours pas en quoi c'est embêtant que des gens portent le masque (je le ferais si j'étais malade).

Edit: je veux dire à l'intérieur, évidemment. Après, si des gens sont flippés au point de le porter dehors, au fond, c'est pareil, qu'ils fassent comme ils veulent.

Parce que c'est devenu un signe religieux.

 

Je précise (parce que ce n'est parfois pas clair pour certains, même ici) : ces gens sont bien évidemment libres de porter ce qu'ils veulent, mais je suis aussi libre de désapprouver. 

  • Yea 1
Link to comment
5 hours ago, Lexington said:

 

J'ai riz

 

Après pour nuancer quand même un peu, j'ai quelques masques qui reviennent autour de moi au bureau, mais ce sont à chaque fois des gens qui étaient cas contact ou un peu malade sans trop savoir de quoi, ce qui est plutôt responsable pour le coup. Après, pas de feedback sur les transports en commun, je n'y mets jamais les pieds. Je n'ai vraiment pas de sentiment de panique ou d'inquiétude COVID qui revient, comme si la ficelle était désormais trop usée

J'allais le dire. 

J'ai porté le masque dans le métro et dans les réunions avec les collègues pendant plusieurs jours cette semaine, j'étais cas contact de mon mari et mon fils, négative et sans symptômes moi-même donc autorisée à bosser... J'ai estimé que je pouvais faire ça trois fois une heure par jour, le temps qu'il n'y ait plus deux malades à la maison. Et j'ai ressorti le gel aussi.

 

C'est pas la mort, et vu que selon mon hypothèse c'est mon fils qui l'a attrapé dans les transports en commun, je peux essayer d'éviter une semaine de galère aux autres (les symptômes étaient pénibles pour eux deux, et en plus 7 jours sans avoir le droit de faire garder ton gamin, même une fois guéri, merci bien...). 

 

D'ailleurs j'ai été surprise des symptômes pour un enfant de 2 ans, il a passé plusieurs jours vraiment pas bien, avec fièvre, toux, nez bouché, nuits difficiles etc., moins que le papa certes mais quand même. J'ai l'impression que les nouveaux variants tapent moins fort mais de façon plus égalitaire selon l'âge ! 

  • Yea 4
Link to comment

Ah, ah ! Alizé Cornet balance qu'il y a eu une épidémie de Covid dans les vestiaires de Roland Garros et qu'il y a eu un accord tacite entre les joueurs pour ne rien laisser filtrer...

 

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/roland-garros/tennis-cornet-precise-ses-propos-sur-l-epidemie-de-covid-secrete-a-roland-garros-et-estime-qu-il-faut-vivre-avec-le-virus_AV-202206280622.html

Quote

La N°1 française a notamment révélé une "épidémie de Covid-19 à Roland-Garros", volontairement passée sous silence par les joueurs après un "accord tacite". "Le Covid, maintenant, c’est rentré dans les mœurs, a-t-elle lancé. Il y a les vaccins. Il y a toujours eu des blessures et des maladies. À Roland-Garros, il y a eu une épidémie de Covid-19 et personne n'en a parlé. Dans les vestiaires, tout le monde l'a eu et on n'a rien dit. (...) Il y a dû avoir quelques cas et ça devait être un accord tacite entre nous. On ne va pas s’auto-tester pour se mettre dans la merde."


Voyant ses propos relayés un peu partout, Cornet a toutefois souhaité apporter une précision dans la soirée, sur les réseaux sociaux. "J'ai dit que je 'soupçonnais' quelques cas de Covid pendant Roland-Garros, sans avoir aucune preuve, a-t-elle ajouté dans un deuxième temps. C'était avant tout pour souligner que le virus faisait désormais partie de nos vie et qu'il fallait faire avec. Point barre."

 

  • Yea 1
Link to comment
Citation

 "J'ai dit que je 'soupçonnais' quelques cas de Covid pendant Roland-Garros, sans avoir aucune preuve, a-t-elle ajouté dans un deuxième temps. C'était avant tout pour souligner que le virus faisait désormais partie de nos vie et qu'il fallait faire avec. Point barre."

Future ministre.

Link to comment

Ce qui importe ce n'est pas que ça soit arrivé ou pas, mais que ça puisse arriver peut-être en ce moment même et il faut y sensibiliser les gens. Mentir, à côté de cet impératif, ce n'est pas très grave, et relever le mensonge est à la limite de la vulgarité. Vous noterez que c'est exactement la même logique que ces américains qui simulent des agressions racistes contre eux.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...