Jump to content
Librekom

Actualité Covid-19

Recommended Posts

Tous les jours nous réveillons sans savoir si nous irons dormir et dormons sans savoir si nous irons nous réveiller.

 

(Je ne sais pas, je veux dire: "everyday we wake up without knowing if we will sleep and sleep without knowing if we will wake up").

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Mathieu_D said:

Yolo

You Only Yolo Once

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 hours ago, h16 said:

C'est objectivement peu différent d'une grippe

 

Ah, voilà ! Enfin tu admets !

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire ce matin un article du point Enquête - Les bureaucrates auront-ils notre peau ?

 

Malheureusement, cet article est réservé aux abonnés, ce qui m'agace particulièrement car ça limite la diffusion auprès d'un public le plus large possible. Quand on veut dénoncer les ravages de l'administration on diffuse au maximum, non ?

 

Je vais insérer quelques florilèges, si je n'ai pas le droit, merci aux modos de supprimer mes citations.

 

Citation

Fin mars, dans un département de l’Hexagone, les services de l’État sont sur les dents : ils ne trouvent pas de gel hydroalcoolique. Pharmacies, médecins, Ehpad… Même les hôpitaux en manquent ! Les fonctionnaires de l’Agence régionale de santé (ARS) sonnent à toutes les portes. Sauf une : celle des pompiers. « Pourtant, nous avions pu fabriquer 300 litres avec des ingrédients retrouvés dans nos stocks, raconte l’un d’eux, encore effaré par cet imbroglio. Mais, comme l’ARS considère que les pompiers ne relèvent pas des autorités sanitaires mais de l’ordre public, donc du préfet, [ses agents] ont l’interdiction de s’adresser à nous. On n’a donc pas pu les prévenir ! »

 

Citation

Mais tout coince. « Autant je suis admiratif de la capacité de l’État à produire en temps record des ordonnances relativement bien rédigées, autant il y a sur le terrain un manque d’opérationnalité incroyable. (…) On me demande des bénévoles pour soutenir les Ehpad, du matériel, des masques. Je débrouille tout, j’appelle, et personne ne me répond. Et au bout de quatre jours, on me balance un mail avec des circulaires inopérantes. Ces gens sont des machines à cracher de la norme ! »

 

Citation

« Il n’y a pas de stratégie ! Le gouvernement n’a aucune vision, il ne fait que s’adapter à la pénurie », tempête le député centriste Olivier Becht, affolé de voir arriver le 11 mai et la date supposée du déconfinement, sans aucune garantie. Son département du Haut-Rhin a été le premier frappé par la vague. « J’ai vu des fonctionnaires englués dans leurs habitudes, totalement tétanisés. Et le flou continue ! Combien de masques aurons-nous le 4 mai, puisqu’il va falloir les distribuer ? Pour qui ? Combien de tests ? »

 

Citation

« C’est invraisemblable », fulmine le président du Syndicat des biologistes, François Blanchecotte, qui s’est battu des semaines durant pour que soient élargies les capacités de tests du pays. Car, en la matière, la France aurait pu frapper beaucoup plus fort, et beaucoup plus vite, en mobilisant les laboratoires de génétique ou de recherche, ainsi que les 75 laboratoires publics départementaux vétérinaires, équipés de machines « ouvertes » performantes et ne dépendant pas, comme celles des hôpitaux, du seul réactif de leur fabricant. Dès le 15 mars, les acteurs de l’analyse vétérinaire informent le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qu’ils sont capables de réaliser, sous un délai de quinze jours, entre 150 000 et 300 000 tests par semaine. Personne ne leur répond… 

 

 

  • Yea 3
  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Groucho Marx a dit :

retrouvés dans nos stocks


Ca donne une idée de la gestion des stocks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et on parlait il y a quelques jours de la gestion financière de nos admirables administrations peuplées de mongolients

 

Citation

Le 13 mars, la Commission européenne assouplit enfin la règle du marquage CE. Mais la France reste gênée par ses règles de commande publique. Matignon s’en inquiète aussitôt : « On a très tôt donné la consigne de s’asseoir sur le Code des marchés publics,qui interdit de payer plus de 5 % à la commande, explique un proche conseiller d’Édouard Philippe. On a payé jusqu’à 30 % ! Mais on parle d’argent public. Dans une telle jungle, avec des centaines d’intermédiaires véreux, on ne peut pas se permettre d’envoyer valdinguer toutes les garanties. » Le problème, c’est que « personne n’accepte des paiements à trente jours, s’esclaffe Dirk Van Lear. Vous imaginez ? On ne connaît pas 80 % de nos clients, et la Terre entière veut des masques. On demande au minimum 75 % d’avance, et rien ne quitte la Chine sans avoir été entièrement payé. » 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand le couvercle d'un cercueil est cloué avec 300 clous,

il ne faut pas s'y prendre à la dernière minute pour commencer à vouloir l'ouvrir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Largo Winch a dit :

Ah, voilà ! Enfin tu admets !

Pour 85% de la population, oui. Je n'ai jamais dit le contraire. C'est l'impact sur les 15% restants qui font qu'on ne peut pas la gérer comme un grippe. 

Je l'ai dit de cette façon : le problème covid n'est pas un problème médical, mais un problème logistique.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et au final, on a quelques uns qui finissent par comprendre l'action mortifère des administrations:

 

Citation

Le président du Conseil national d’évaluation des normes, l’ancien ministre du Budget Alain Lambert, caresse le rêve encore plus large d’un coup de balai historique : « Aujourd’hui, chacun découvre que le droit que nous produisons de manière forcenée menace la survie du pays. Des malades sont renvoyés en cours de transfert parce qu’on a oublié un papier… Est-ce qu’on mesure l’incongruité terrible d’un pays qui en est là ? Dans la vie administrative, ce qui n’est pas explicitement autorisé est interdit… Et des fonctionnaires hantés par la crainte d’être poursuivis s’interdisent de faire ce que l’intérêt général leur commande. » La bureaucratie a produit une société de défiance

 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Groucho Marx a dit :

Et au final, on a quelques uns qui finissent par comprendre l'action mortifère des administrations:

Certains causent (à tort) d'internet comme d'un espace virtuel,

... mais l'espace cerfaland c'est réellement un cauchemar de débilité qui vient s'insérer de force dans la réalité, et qui y fait des morts.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, h16 a dit :

le problème covid n'est pas un problème médical, mais un problème logistique.

Très juste. En tout cas ça a l'air d'être un sacré facteur limitant actuellement

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, h16 a dit :

Je l'ai dit de cette façon : le problème covid n'est pas un problème médical, mais un problème logistique.

c'est ama très analogue à ce qui se passe avec un tremblement de terre.

Dans un pays préparé, une secousse de 5 ou 6, ça fait pas grand chose,

dans un pays impréparé, c'est destructions + morts.

 

Il n'y a pas de covid-19 nu.

Il y a covid-19, dans différents espaces étatiques, sur des individus d'âges et santés différentes, à des saisons différentes.

C'est la conjonction qui fait le cocktail.

 

Chez nous, l'état central est clairement un amplificateur de désastre.

  • Yea 1
  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, h16 a dit :

Pour 85% de la population, oui. Je n'ai jamais dit le contraire. C'est l'impact sur les 15% restants qui font qu'on ne peut pas la gérer comme un grippe. 

Je l'ai dit de cette façon : le problème covid n'est pas un problème médical, mais un problème logistique.

 

90% des cas qui finissent sous respirateur meurent. À partir de là, le problème est-il encore logistique ou philosophique et politique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Johnnieboy said:

 

90% des cas qui finissent sous respirateur meurent. À partir de là, le problème est-il encore logistique ou philosophique et politique ?

Donc on sauve quand même du monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, h16 said:

Pour 85% de la population, oui. Je n'ai jamais dit le contraire. C'est l'impact sur les 15% restants qui font qu'on ne peut pas la gérer comme un grippe. 

Je l'ai dit de cette façon : le problème covid n'est pas un problème médical, mais un problème logistique.

 

C'était juste pour charrier. J'aurais dû mettre un smiley. ;)

 

Sinon je dis la même chose : nous ne sommes pas confrontés à une crise sanitaire mais confrontés à une crise du système de santé.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Johnnieboy a dit :

90% des cas qui finissent sous respirateur meurent. À partir de là, le problème est-il encore logistique ou philosophique et politique ?

Logistique pour toute l'organisation qu'il faut pour ne pas confiner ou déconfiner proprement, protéger les soignants, la logistique à l’hôpital, les chaînes d'approvisionnement, prévenir, tester la population etc. Les respirateurs c'est une petite partie du problème, non ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je sauverai le francais meme si, dans le reste de la population, on N'y met vraiment pas du sien 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Mathieu_D a dit :

Donc on sauve quand même du monde.

 

Soyons honnêtes, même ce n'est ni agréable à dire ou à entendre : pour ne sauver que 10% des patients qui finissent sous respirateurs, alors toutes les mesures prises sont disproportionnées et il aurait mieux fallu laisser mourir ces 10% que de prendre ces mesures. J'espère qu'un tel argument sera entendu sur un forum d'INTP.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, ttoinou a dit :

Logistique pour toute l'organisation qu'il faut pour ne pas confiner ou déconfiner proprement, protéger les soignants, la logistique à l’hôpital, les chaînes d'approvisionnement, prévenir, tester la population etc. Les respirateurs c'est une petite partie du problème, non ?

Tu as raison, je n'étais pas bien réveillé :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
17 minutes ago, Johnnieboy said:

 

Soyons honnêtes, même ce n'est ni agréable à dire ou à entendre : pour ne sauver que 10% des patients qui finissent sous respirateurs, alors toutes les mesures prises sont disproportionnées et il aurait mieux fallu laisser mourir ces 10% que de prendre ces mesures. J'espère qu'un tel argument sera entendu sur un forum d'INTP.

Heu, non ?

En quoi c'est disproportionné ou irrationnel de mettre un tuyau dans la gorge de quelqu'un en train de mourir

 avec 10% de chance que ça le sauve ? 

Où tu parles juste du confinement en général ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Johnnieboy a dit :

90% des cas qui finissent sous respirateur meurent. À partir de là, le problème est-il encore logistique ou philosophique et politique ?

 

D'après cette étude menée dans l'État de Washington, sur 18 patients intubés 12 sont morts (soit 67%).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Mathieu_D a dit :

Heu, non ?

En quoi c'est disproportionné ou irrationnel de mettre un tuyau dans la gorge de quelqu'un en train de mourir

 avec 10% de chance que ça le sauve ? 

Où tu parles juste du confinement en général ?


Du confinement, voyons ! Evidemment qu'il faut tout tenter pour sauver les patients une fois qu'ils arrivent à l'hôpital.

 

il y a 6 minutes, Freezbee a dit :

 

D'après cette étude menée dans l'État de Washington, sur 18 patients intubés 12 sont morts (soit 67%).

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-04-22/almost-9-in-10-covid-19-patients-on-ventilators-died-in-study

 

Citation

A giant study that examined outcomes for more than 2,600 patients found an extraordinarily high 88% death rate among Covid-19 patients in the New York City area who had to be placed on mechanical devices to help them breathe.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Oui New York ils sont dans la m* et tu prends de facto un extrême. C'est pas partout pareil, mais je ne connais pas les chiffres sur le sur le territoire français. Tu les as ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Merci pour le lien. Je suis surpris et j'ai du mal à croire que ça soit partout pareil. Compte tenu de l'ampleur de la catastrophe à New York, peut-être qu'ils ont réservé les respirateurs aux cas les plus critiques (d'ailleurs sur les 500 et quelques morts, tous n'étaient pas ventilés) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Freezbee a dit :

Merci pour le lien. Je suis surpris et j'ai du mal à croire que ça soit partout pareil. Compte tenu de l'ampleur de la catastrophe à New York, peut-être qu'ils ont réservé les respirateurs aux cas les plus critiques (d'ailleurs sur les 500 et quelques morts, tous n'étaient pas ventilés) ?

Sur PACA, quasi tous ceux qui sortent de la colonne réa, sont dans la colonne décès.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Lancelot a dit :

You Only Yolo Once

 

C'est mieux que zéro.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Johnnieboy said:

 10% des patients

Dans le bulletin épidémiologique français de la semaine https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-23-avril-2020 on a en France jusqu'à présent environ 82 000 hospitalisations pour 13 000 décès.

(Donc sans les morts en dehors de l'hôpital.)

 

Je ne trouve pas les chiffres exacts mais il y a environ 15% de réanimation parmi ces hospitalisations.

 

Je n'ai pas le ratio survie/réa.

 

 

 

A partir de là je ne pense pas qu'on puisse lacantiquement dire "10% des patients survivent aux soins donc le confinement ne sert à rien".

 

 

(Et je ne me prononce pas sur l'intérêt du confinement.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Lancelot a dit :

You Only Yolo Once

I see what you did here (and I approve). :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Mathieu_D a dit :

(Et je ne me prononce pas sur l'intérêt du confinement.)

Coronavirus : trois fois plus de morts dans les pays confinés que dans les pays non-confinés
https://fr.irefeurope.org/5660 via @irefeurope

 

(article qui a sûrement aussi ses biais).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...