Jump to content

Le monde de demain / L'après COVID


RaHaN

Recommended Posts

Cela doit faire 18 mois du coup que je n'ai plus serré la main à qui que ce soit.

Les amis et la famille, j'ai continué à faire la bise, les flippés, j'ai checké du poing ou du coude, et les terrorisés, je leur ai fait un hochement de tête depuis le trottoir d'en face.

 

Ce WE au match du petit, un mec du club m'a pris par surprise en me serrant la main.

Je ne savais plus comment on faisait.

J'ai ressenti un tressaillement électrique malaisant, le contact prolongé de sa main et la subversion du geste m'a pétrifié l'espace d'une seconde.

 

Je me suis instantanément auto-dégoûté.

J'ai compris que le conditionnement était bien prégnant. J'ai compris que j'avais perdu une partie de mon humanité. J'ai eu la gerbe de ressentir tout ça. Et j'ai ressenti un énorme besoin d'aller chercher le gel hydroalcoolique pour me purifier et me libérer.

 

Je me suis vraiment senti comme une merde de ressentir tout ça.

  • Yea 3
  • Haha 2
Link to comment

Moi, hier, je suis allée rendre visite à une femme très isolée qui ne sort presque plus de chez elle et n'y reçoit quasi personne...au moment de partir, j'ai ouvert mes bras pour un hug virtuel, et...elle s'y est précipité! quelques secondes de gros câlin, ça fait du bien...

  • Yea 2
  • Love 1
Link to comment
2 hours ago, Bézoukhov said:

Ça commence par toucher les lépreux et ça finit en ayant peur de la grippe.

 

Totalement exact. Je rajouterais que des cathos avec qui je parle sont assez conscients de ce paradoxe.

Link to comment
4 hours ago, Airgead said:

Je me suis vraiment senti comme une merde de ressentir tout ça.

Je n'aime pas être touché hors famille, je ne ressens rien d'autre que de la satisfaction à faire coucou de loin.

 

Ça commence à se retoucher effectivement, les poignées de main, les bises. Et bien je n'ai pas honte de trouver ça désagréable même si c'est des gens que j'aime bien.

Pas de bises, pas de poignées de main c'est comme le télétravail, c'est le New Normal et c'est très bien.

  • Yea 1
  • Nay 3
Link to comment
Il y a 3 heures, Mathieu_D a dit :

 

Pas de bises, pas de poignées de main c'est comme le télétravail, c'est le New Normal et c'est très bien.

C'est vrai pour les bises et les serrages de main, pas pour le télétravail.

Moi, j'aime aller au bureau et ne parler avec personne.

Link to comment

Je serre la main à la plupart de mes amis. Il y a toujours des gens pour se balader masqués la nuit dans les couloirs déserts de l'internat mais, facteur psychologique confondant ou pas, je n'en connais aucun. Par contre la bise, non, et pas pour des raisons de pandémie, pour des raisons de je n'aime pas la faire. (Et je suis très heureux de voir le visage des gens moi, ne serait-ce que parce que, masqué, je dois faire passer toutes mes émotions dans mes yeux et c'est pénible. C'est aussi pénible de croiser quelqu'un qui te reconnaît et de pas le reconnaître à cause du masque. Le seul avantage c'est que c'est plus facile de dissimuler que je me tape silencieusement une barre pendant que quelqu'un parle par exemple. Et il y a toujours le problème des gens beaux masqués/moches démasqués qui ne cesse de me troubler.)

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 11 heures, Mégille a dit :

Il y a plein de pays où l'on est moins tactile qu'en France, hein. Je me souviens avoir été choqué en arrivant de Canada en découvrant la bise, d'ailleurs.

 

C'est rigolo, le sentiment va dans les 2 sens.

 

La première fois que j'ai travaillé avec des américains, je me souviens avoir été déstabilisé par les hugs. Ils n'arrêtent pas d'en faire, même les inconnus, au début c'est troublant je trouve, puis après tu te mets à aimer, c'est particulier et chaleureux, ça crée un lien. J'ai souvent envie de le faire en France lors de telle ou telle interaction, mais les gens ne comprendraient pas.

 

Un de mecs m'avait fait rire à l'époque: "Vous les Français, vous êtes bizarres, vous n'arrêtez pas de vous faire la bise et de vous toucher". Je me souviens lui avoir répondu un truc du genre: "Whaaaaat, t'es sérieux, tu passes ton temps à me happer au vol et ramener mon torse contre le tiens sans que je ne t'en donne l'autorisation, et c'est toi qui dit ça".

 

J'ai fini par comprendre le mécanisme du truc et j'adhère.

Le hug, c'est bien.

  • Yea 3
Link to comment
2 minutes ago, Mathieu_D said:

L'esprit finlandais me semble plus sain de ce qu'on m'en raconte.

(La sphère d'intimité se mesure en kilomètres et on ne rentre pas dans celle des autres.)

 

C'est culturel.

 

Pour en pratiquer un peu au boulot, je trouve que ça a ne froideur assez désagréable

Link to comment
il y a 18 minutes, Mathieu_D a dit :

L'esprit finlandais me semble plus sain de ce qu'on m'en raconte.

(La sphère d'intimité se mesure en kilomètres et on ne rentre pas dans celle des autres.)

C'est facile de reconnaître un extraverti chez les Finlandais : dans une conversation, il ne regarde pas ses chaussures mais les tiennes.

  • Haha 5
Link to comment
Il y a 1 heure, Mathieu_D a dit :

L'esprit finlandais me semble plus sain de ce qu'on m'en raconte.

(La sphère d'intimité se mesure en kilomètres et on ne rentre pas dans celle des autres.)

3f1743c6fe074a45eb7f48c2e1db990f.png

 

  • Haha 3
Link to comment
Il y a 2 heures, Mathieu_D a dit :

L'esprit finlandais me semble plus sain de ce qu'on m'en raconte.

(La sphère d'intimité se mesure en kilomètres et on ne rentre pas dans celle des autres.)

 

Bizarre, à Helsinki, j'ai justement trouvé que les gens se faisaient beaucoup de hug. 

Link to comment

Déstabilisant aussi : le pote coréen qui ne peut pas te parler s'il ne tient pas le bras. Moins déstabilisant toutefois que la coréenne de 28 ans, quand tu te rends compte qu'en fait elle en a 40. 

  • Haha 2
Link to comment
Il y a 3 heures, Waren a dit :

 

Bizarre, à Helsinki, j'ai justement trouvé que les gens se faisaient beaucoup de hug. 


Oui, on dit les Scandinaves plus froids mais ils se prennent beaucoup dans les bras. En fait, je pense qu'ils sont plus froids avec leur cercle extérieur mais plus chaleureux et tactiles avec leur cercle plus proche;

Link to comment
Il y a 15 heures, Airgead a dit :

 

C'est rigolo, le sentiment va dans les 2 sens.

 

La première fois que j'ai travaillé avec des américains, je me souviens avoir été déstabilisé par les hugs. Ils n'arrêtent pas d'en faire, même les inconnus, au début c'est troublant je trouve, puis après tu te mets à aimer, c'est particulier et chaleureux, ça crée un lien. J'ai souvent envie de le faire en France lors de telle ou telle interaction, mais les gens ne comprendraient pas.

 

Un de mecs m'avait fait rire à l'époque: "Vous les Français, vous êtes bizarres, vous n'arrêtez pas de vous faire la bise et de vous toucher". Je me souviens lui avoir répondu un truc du genre: "Whaaaaat, t'es sérieux, tu passes ton temps à me happer au vol et ramener mon torse contre le tiens sans que je ne t'en donne l'autorisation, et c'est toi qui dit ça".

 

J'ai fini par comprendre le mécanisme du truc et j'adhère.

Le hug, c'est bien.

 

Ici: hug, serrer les mains et bise (entre hommes et femmes, non entre hommes, il y a des différences avec la quantité de bises en différentes provinces).

 

Link to comment

Personnellement, je suis assez tactile. Et le jour où je suis tombé sur tout un tas d'études psychologiques qui montrent que le contact physique contribue à faciliter l'influence d'autrui, ça n'a fait que conforter mes pratiques ! :hug:

Du coup, sans possibilité de serrer les mains d'autrui, faire des bises, donner des petits coups de coude, toucher des bras et des épaules, etc., j'ai l'impression d'être déshumanisé.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 3 minutes, Mathieu_D a dit :

Espèce de monstre :icon_surpris:

:icon_rolleyes:

Attention moi si on me fait un cadeau et qu'il me plaît vraiment ou si j'ai pas vu quelqu'un que j'aime beaucoup depuis longtemps, je suis pire que Largo: je suis capable de faire un câlin...

Les coups de coude et les bras sur l'épaule, ça fait partie d'un code de camaraderie que je ne pratique pas mais que j'apprécie des autres (mes potes scouts et cgtistes). Il y a juste des gens qui savent mettre les autres gens à l'aise (généralement le genre à toucher l'épaule) et ceux qui ne savent pas (et ceux qui sont plutôt doués pour mettre les gens mal à l'aise (par exemple: moi)).

  • Haha 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...