Jump to content

Coronavirus : publications scientifiques, cartes, statistiques, essais cliniques etc.


Freezbee

Recommended Posts

3 hours ago, GilliB said:

Un vacciné contamine moins qu'un non vacciné, mais un vacciné sans raison (moins de 60 ans) fait une pression sélective sur les variants qui deviennent de facto résistants.. et la population cible (les plus de 65 ans) se retrouve avec un vaccin inefficace. Les antibiotiques ce n'est pas automatique. Même ma concierge le sait.  

les vaccins c'est pas pendant une pandémie.... on l'a su aussi

 

 

Link to comment
Il y a 1 heure, Freezbee a dit :

Au rayon statistiques et probabilités, je découvre le site QCovid (mis en place par la NHS). Je ne sais pas s'il a déjà été cité en ces lieux :

 

https://qcovid.org/

 

Pour ma part le risque COVID + hospitalisation s'élève à 0,0074% (1 / 13 514) et le risque COVID + décès à 0,0006% (1 / 166 667).

Et même pour mes ancêtres le risque est vraiment très très faible, je ne pensais pas que c'était à ce point.

 

Je me demande quand-même comment ils calculent ça (sur la base de quels indicateurs). Ça doit être assez approximatif.

Ça a été déjà mentionné, oui. C'est sur la base des statistiques collectées par le NHS, avec une régression linéaire sur les facteurs connus de risque (et mesurables de manière non invasive, parce qu'ils ne demandent pas le dosage en vitamine D ni en zinc ; en même temps, qui les demandent, hein). Par contre ils ont lourdement refait leur site, c'est désormais plus complet, y compris dans les résultats.

 

Pour ma part je me retrouve actuellement avec une chance sur 800 d'être hospitalisé pour Quauvide, et une chance sur 45 000 d'en mourir (mon Townsend Deprivation Index n'a pas pu être calculé, ce qui plombe sans doute un peu mes résultats).

  • Yea 1
Link to comment

 

Citation

There is marked uncertainty as to whether dose 3’s actually lowers severe outcomes & hospitalizations in young men. The FDA is making a huge regulatory gamble with boosters, and they are cheered on by many who are not adept at data analysis.

 

Boosting 16-40 yo men might not be in their best interest (it might be net detrimental). We simply do not know with confidence. If it is revealed that it is not in their best interest, this administration will have dropped a nuclear bomb on vaccine confidence for 20 years. God help us all.

 

We could have spaced out dose 2 in young men, or considered omitting it entirely, as some colleagues and I have been saying since June, in an effort to capture most of the gains and eliminate most of the harms of vaccination. This can still be done for Pfizer.

 

Link to comment
il y a 1 minute, GilliB a dit :

Le vaccin devient de - en - efficace

Aaaah ok, oui j'ai lu ça ici et là. On finit par en conclure que les vaccins à Arn messager c'est plutôt de la merde en flacon, non ? Comparé au bon vieux vaccin à virus inactivé ou atténué ?

Link to comment
il y a 29 minutes, Bisounours a dit :

Aaaah ok, oui j'ai lu ça ici et là. On finit par en conclure que les vaccins à Arn messager c'est plutôt de la merde en flacon, non ? Comparé au bon vieux vaccin à virus inactivé ou atténué ?

C'est plus rapide à mettre en route, mais le vaccin contre la grippe ne brille pas pour son efficacité, en particulier sur la population cible qui ont un système immunitaire 'paresseux'. Les vaccins inactivés sont plus lourds à fabriquer puisqu'il faut faire pousser les virus sur des oeufs fécondés de poule et purifier le résultat.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 40 minutes, Bisounours a dit :

Aaaah ok, oui j'ai lu ça ici et là. On finit par en conclure que les vaccins à Arn messager c'est plutôt de la merde en flacon, non ? Comparé au bon vieux vaccin à virus inactivé ou atténué ?

Sinovac, qui est inactivé, fait encore pire. La troisième dose ne marche a priori même pas contre Omicron (sur le plan de l'immunité anticorps, je crois) 

  • Yea 1
  • Huh ? 1
Link to comment
il y a 2 minutes, GilliB a dit :

le vaccin contre la grippe ne brille pas pour son efficacité

Oui en effet, à ce que j'ai compris, c'est variable d'une année à l'autre en fonction de la souche utilisée et du virus en action l'année du vaccin.

Les vaccins inactivés existent contre le covid je crois, mais ne sont pas utilisés en France ?

Link to comment
il y a 5 minutes, Bisounours a dit :

Oui en effet, à ce que j'ai compris, c'est variable d'une année à l'autre en fonction de la souche utilisée et du virus en action l'année du vaccin.

Les vaccins inactivés existent contre le covid je crois, mais ne sont pas utilisés en France ?

Pas pour le moment mais celui de Valneva devrait arriver sous peu. 

Link to comment
il y a 38 minutes, Carl Barks a dit :

Sinovac, qui est inactivé, fait encore pire. La troisième dose ne marche a priori même pas contre Omicron (sur le plan de l'immunité anticorps, je crois) 

Intéressant, tu as des sources ?

Link to comment
17 minutes ago, Rincevent said:

Intéressant, tu as des sources ?

Je te laisse remonter à la source depuis les articles de vulgarisation :

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-12-23/three-sinovac-doses-fail-to-protect-against-omicron-study-shows

 

En passant on notera que les doses de rappel semblent nécessaires quelques soient les types de vaccins. (Le fond de ma pensée étant "arrêtez de vous focaliser sur le type de vaccin" ça ne semble pas pertinent d'en vouloir un d'un type plutôt qu'un autre.)

  • Yea 1
Link to comment
Le 21/12/2021 à 20:25, Freezbee a dit :

Au rayon statistiques et probabilités, je découvre le site QCovid (mis en place par la NHS). Je ne sais pas s'il a déjà été cité en ces lieux :

 

https://qcovid.org/

 

Pour ma part le risque COVID + hospitalisation s'élève à 0,0074% (1 / 13 514) et le risque COVID + décès à 0,0006% (1 / 166 667).

Et même pour mes ancêtres le risque est vraiment très très faible, je ne pensais pas que c'était à ce point.

 

Je me demande quand-même comment ils calculent ça (sur la base de quels indicateurs). Ça doit être assez approximatif.


C'est fabuleux.

Link to comment
Il y a 1 heure, Mathieu_D a dit :

Je te laisse remonter à la source depuis les articles de vulgarisation :

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-12-23/three-sinovac-doses-fail-to-protect-against-omicron-study-shows

Je vois au minimum 3 articles de Peiris, Hui et al datés de 2021 et mentionnant des comparaisons de vaccins dont le SinoVac ; et comme le pisse-bleu de Bloomberg est infoutu de mettre un bête lien ou de donner le titre précis, ma question reste en suspens. <_<

Link to comment
Il y a 6 heures, GilliB a dit :

Le vaccin devient de - en - efficace

Juste une question je n'ai aucune connaissance en médical ou en immunologie hein..

à force d'injecter des doses de rappel , donc de créer de nouveaux variants, ne va t on pas au final faire comme dans les hôpitaux , à force de stériliser tout à gogo on oblige les patients à prendre des antibiotiques de plus en plus puissants face à des virus qui mutent et résistent aux moyens de les combattre?? ( je parle de maladies nosocomiales qui sont de plus en plus dures à traiter, mon père qui avait un truc à la prostate s'était fait opérer et a chopé une nosocomiale qu'ils ont difficilement fait partir en lui donnant des antibios excessivement puissants qui l'ont presque rétamé) .....bref n'aggrave t on pas le sujet en créant des variants qui vont devenir impossibles à traiter?

Link to comment
Il y a 2 heures, Mathieu_D a dit :

Ouais j'ai cherché aussi sans trouver. 

¯\_(ツ)_/¯

 

il y a 13 minutes, Carl Barks a dit :

Bon ça m'énerve. Je n'avais vu que le communiqué de l'université de Hong Kong et, effectivement, je ne trouve pas l'étude sur Pubmed. Ca ne doit pas encore être publié dans une revue.

Le plus récent, c'est ça mais a priori, c'est tout juste pré Omicron https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34820940/

Bref, ça commence à sentir soit le wishful thinking d'un journalope, soit la volonté de "spinner" un lectorat (je n'oserais pas parler de fake news ou d'opération d'intox... en tous cas pas avant démenti d'au moins un des auteurs du papier).

Link to comment
il y a une heure, biwi a dit :

Juste une question je n'ai aucune connaissance en médical ou en immunologie hein..

à force d'injecter des doses de rappel , donc de créer de nouveaux variants, ne va t on pas au final faire comme dans les hôpitaux , à force de stériliser tout à gogo on oblige les patients à prendre des antibiotiques de plus en plus puissants face à des virus qui mutent et résistent aux moyens de les combattre?? ( je parle de maladies nosocomiales qui sont de plus en plus dures à traiter, mon père qui avait un truc à la prostate s'était fait opérer et a chopé une nosocomiale qu'ils ont difficilement fait partir en lui donnant des antibios excessivement puissants qui l'ont presque rétamé) .....bref n'aggrave t on pas le sujet en créant des variants qui vont devenir impossibles à traiter?

La résistance aux antibiotiques n'est pas le même mécanisme. Un antibiotique est une molécule qui bloque une fonction enzymatique, si la bactérie mute, cad change de forme spatial de sa fonction enzymatique on ne sait pas faire une nouvelle molécule antibiotique qui va bien. Pour le vaccin Rna, on prend le nouveau code génétique (RNA) du virus qui a muté, et on l'encapsule pour en faire un vaccin. Le virus mute, on a juste a prendre le RNA muté et l'injecter.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 3 minutes, GilliB a dit :

Pour le vaccin Rna, on prend le nouveau code génétique (RNA) du virus qui a muté, et on l'encapsule pour en faire un vaccin. Le virus mute, on a juste a prendre le RNA muté et l'injecter.

Sauf que là, les rappels de vaccin sont les mêmes que ceux du début de l'épidémie, ils n'ont pas été modifiés, non ?

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 1 heure, Bisounours a dit :

Sauf que là, les rappels de vaccin sont les mêmes que ceux du début de l'épidémie, ils n'ont pas été modifiés, non ?

Absolument. 

 

D'ailleurs ça ne code pas exactement pour la protéine originelle du virus, une petite séquence jugée neutre (le terminus N, de mémoire) a été modifiée de crainte que la protéine injectée n'ait le même effet syncitial que la spicule du virus. Manque de bol, on s'est aperçu après coup que cette partie était fonctionnelle (elle augmente l'affinité de la spicule pour le récepteur ACE2 en s'accrochant à un "radeau lipidique", apparemment). 

Link to comment
à l’instant, Miss Liberty a dit :

@Bisounours @Rincevent Il me semble que les vaccins ARN ont été mis à jour au moins une fois depuis le début. Source : une connaissance médecin qui l'avait remarqué lors de sa propre vaccination.

Intéressant, si tu as davantage d'infos ça m'intéresse. :)

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...