Jump to content

Coronavirus : publications scientifiques, cartes, statistiques, essais cliniques etc.


Freezbee

Recommended Posts

12 hours ago, Bézoukhov said:

 

La médecine sert à rien.

Soit la maladie est connue et autant lire le Vidal. Le seul problème, c'est que vous pouvez pas vous prescrire des trucs à vous même.

Soit la maladie est inconnue, et une bouteille de whisky est aussi efficace qu'un médecin.

on peut se prescrire du steak. Une bonne facon de decrire le probleme de la medecine est qu'elle fait croire que le steak n'est pas une prescription 

Link to comment
12 hours ago, Lancelot said:

Donc, un matériel bien utilisé fait plus de bien que de mal.

Suis content de le découvrir.

et ce ne fut largement pas le cas ; a-t-on oublie comment on parlait de miracle a roulettes dont il fallait toujours plus ? 

Link to comment
12 hours ago, Nick de Cusa said:

et ce ne fut largement pas le cas ; a-t-on oublie comment on parlait de miracle a roulettes dont il fallait toujours plus ? 

J'ai le souvenir de ce jeune médecin américain à New York qui avait fait une video au tout début de l'épidémie disant qu'il lui semblait qu'il faisait du mal aux patients qu'il intubait et ventilait et les réponses d'autres médecins lui suggérant de poursuivre ses études. Je ne retrouve plus cette video mais cela m'avait marqué. Elle figure quelque part dans le topic covid.

  • Love 1
Link to comment
Il y a 1 heure, wakrap a dit :

J'ai le souvenir de ce jeune médecin américain à New York qui avait fait une video au tout début de l'épidémie disant qu'il lui semblait qu'il faisait du mal aux patients qu'il intubait et ventilait et les réponses d'autres médecins lui suggérant de poursuivre ses études. Je ne retrouve plus cette video mais cela m'avait marqué. Elle figure quelque part dans le topic covid.

"Nous sachons, alors que vous croivez" ; ça n'a pas vieilli.

Link to comment
  • 4 weeks later...

Séquelles du Covid : apparemment, les pertes d'odorat post-Covid sont beaucoup plus fréquentes chez les gens qui ont subi une infection préalable à cytomégalovirus ; le variant Alpha semblait provoquer nettement plus de parosmies, et Omicron plutôt moins. Dans l'écrasante majorité des cas, les anosmiques récupèrent leur odorat se fait dans les 6 mois, mais pour les parosmiques ça semble être beaucoup plus compliqué. La rééducation olfactive marche plutôt bien, les corticoïdes oraux semblent accélérer la récupération mais sans l'augmenter ; le plasma riche en plaquettes semble prometteur.

 

 

Link to comment
il y a une heure, Nick de Cusa a dit :

Des nouvelles potentielles de l'IFR en attente de visee par des pairs 

 

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2022.10.11.22280963v1

Oh, mais c'est Ioannidis qui est derrière ! Ça vaut le coup de reprendre les "highlights" :

 

Citation

*Across 31 systematically identified national seroprevalence studies in the pre-vaccination era, the median infection fatality rate of COVID-19 was estimated to be 0.035% for people aged 0-59 years people and 0.095% for those aged 0-69 years.

*The median IFR was 0.0003% at 0-19 years, 0.003% at 20-29 years, 0.011% at 30-39 years, 0.035% at 40-49 years, 0.129% at 50-59 years, and 0.501% at 60-69 years.

*At a global level, pre-vaccination IFR may have been as low as 0.03% and 0.07% for 0-59 and 0-69 year old people, respectively.

*These IFR estimates in non-elderly populations are lower than previous calculations had suggested.

 

  • Yea 2
Link to comment
  • 2 weeks later...

Un peu de carnitine pour prévenir les Quauvides graves, et raccourcir les Quauvides longs ?

 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8667465/

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnut.2021.780205/full

https://link.springer.com/article/10.1007/s43440-022-00402-y

 

(En fait plus les données s'accumoncellent, plus le Quauvide semble jouer le rôle de vegan remover).

 

(Et hat tip à Saint Gundill, qui a mentionné ça juste en passant dans un podcast récent).

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
il y a 11 minutes, Nick de Cusa a dit :

Suite a des interventions de sante publique jamais vues et massives, je n'arrive pas a comprendre comment la sante publique n'est pas interessee par ceci

 

 

Elle l'est, et les résultats sont intéressants

 

Link to comment

Plus ca va, plus nous sommes d'accord que les interventions de la sante publique sous pretexte de covid tuent en grand nombre, du debut a maintenant, et blessent en nombre immense. 

 

Nous verrons clair quand le taux  de surmortalite de toutes causes des injectes vs celui des non injectes sera connu. 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 9 minutes, Nick de Cusa a dit :

Plus ca va, plus nous sommes d'accord que les interventions de la sante publique sous pretexte de covid tuent en grand nombre, du debut a maintenant, et blessent en nombre immense. 

J'crois que vous étiez d'accord tous les deux sur cela dès t=0. Le sujet de la discorde c'est que les thérapies géniques sont des miracles scientifiques, testées mondialement dans tous plein de laboratoires par des gens super sérieux en blouses blanches qui n'oseraient jamais mettre sur le marché un produit dangereux, si t'es pas d'accord t'es un gros beauf gilet jaune pas capable de lire un abstract, retourne cuire tes saucisses sur les ronds points et laisse faire les costards cravates.

A part celui-ci, tous les sujets libéraux vous lient ensemble !

Link to comment
2 hours ago, ttoinou said:

J'crois que vous étiez d'accord tous les deux sur cela dès t=0. Le sujet de la discorde c'est que les thérapies géniques sont des miracles scientifiques, testées mondialement dans tous plein de laboratoires par des gens super sérieux en blouses blanches qui n'oseraient jamais mettre sur le marché un produit dangereux, si t'es pas d'accord t'es un gros beauf gilet jaune pas capable de lire un abstract, retourne cuire tes saucisses sur les ronds points et laisse faire les costards cravates.

A part celui-ci, tous les sujets libéraux vous lient ensemble !

 

Personne n'a nié que les vaccins étaient dangereux, même les gouvernements vu que certains ont même été retiré ou limité à certaines population (la polémique astrazeneca est arrivé très tôt), mais certains, notamment sur ce forum, ont pensé que pour certaines populations le bénéfice/risque était côté vaccination, ce qui est une totale hérésie qui mérite le bûcher pour d'autres.

Donc tout le débat, sur ce forum, est de savoir si il y a, pour certaines populations, un bénéfice/risque de la vaccination.

Sachant, et je n'ai toujours pas compris pourquoi, les divergences ce sont concentrées sur un seul vaccin (Pfizer), alors qu'il y a pleins d'autres vaccins (AstraZeneca, Jansenn, Sinovac, Sputnik, Sanofi maintenant, etc.) dont certains n'utilisent pas l'ARNm.

 

 

 

 

  • Yea 2
Link to comment

Parce que Pfizer fait plus de publicité pour le leur, et ont graissé (euphémisme pour ne pas parler de corruption) plus de pattes, c'est le revers de la médaille de + se faire critiquer après coup

 

il y a 7 minutes, Marlenus a dit :

mais certains, notamment sur ce forum, ont pensé que pour certaines populations le bénéfice/risque était côté vaccination, ce qui est une totale hérésie qui mérite le bûcher pour d'autres

Aucun souvenir d'avoir lu des critiques virulentes négatives sur ces opinions mais si je devais critiquer je dirais que ca revient à faire confiance à ces études et faire le jeu de la personne mesurée prêt à faire des concessions et suivre la masse. Du coup le sujet de la discorde peut revenir même dans ce cas particulier des personnes les plus à risques. Gilles Jaune sait pas lire un abstract qui prouve bien qu'au delà de 60 ans il y a 8% de chances de moins de passer une journée de moins à l'hôpital, quel lourdaud :D . Bon je caricature hein

 

 

Bon du coup, on fait des paris pour savoir si il y aura une nouvelle pandémie en 2023 ? (autre vecteur que le coronavirus)

Link to comment
19 minutes ago, ttoinou said:

 

 

Aucun souvenir d'avoir lu des critiques virulentes négatives sur ces opinions mais si je devais critiquer je dirais que ca revient à faire confiance à ces études et faire le jeu de la personne mesurée prêt à faire des concessions et suivre la masse. Du coup le sujet de la discorde peut revenir même dans ce cas particulier des personnes les plus à risques. Gilles Jaune sait pas lire un abstract qui prouve bien qu'au delà de 60 ans il y a 8% de chances de moins de passer une journée de moins à l'hôpital, quel lourdaud :D . Bon je caricature hein

 

 

Bon du coup, on fait des paris pour savoir si il y aura une nouvelle pandémie en 2023 ? (autre vecteur que le coronavirus)

Moi aussi des fois je caricature 😛

 

Des pandémies il y en a tous les ans, la questions étant plutôt de savoir si on aura des mesures contraignantes pour lutter contre une pandémie.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 41 minutes, Marlenus a dit :

 

Personne n'a nié que les vaccins étaient dangereux, même les gouvernements vu que certains ont même été retiré ou limité à certaines population (la polémique astrazeneca est arrivé très tôt), mais certains, notamment sur ce forum, ont pensé que pour certaines populations le bénéfice/risque était côté vaccination, ce qui est une totale hérésie qui mérite le bûcher pour d'autres.

Donc tout le débat, sur ce forum, est de savoir si il y a, pour certaines populations, un bénéfice/risque de la vaccination.

Sachant, et je n'ai toujours pas compris pourquoi, les divergences ce sont concentrées sur un seul vaccin (Pfizer), alors qu'il y a pleins d'autres vaccins (AstraZeneca, Jansenn, Sinovac, Sputnik, Sanofi maintenant, etc.) dont certains n'utilisent pas l'ARNm.

 

 

 

 

Pfizer/BioNTech et, dans une moindre mesure, Moderna sont les plus utilisés, de loin, en Europe et aux US. C'est normal que les polémiques se fixent dessus. 

Je ne pense même pas que le caractère innovant de L'ARN messager joue tant que ça. Dans les premiers temps, j'ai l'impression que le Pfizer avait une meilleure image que l'AstraZeneca, avant que celui-ci devienne marginal (encore une fois en France, et l'essentiel de l'UE).

Link to comment
Quote

 

Shir-Raz, Y., Elisha, E., Martin, B., Ronel, N., & Guetzkow, J. (2022). Censorship and Suppression of Covid-19 Heterodoxy: Tactics and Counter-Tactics. Minerva, 1–27.

 

https://link.springer.com/article/10.1007/s11024-022-09479-4

 

The emergence of COVID-19 has led to numerous controversies over COVID-related knowledge and policy. To counter the perceived threat from doctors and scientists who challenge the official position of governmental and intergovernmental health authorities, some supporters of this orthodoxy have moved to censor those who promote dissenting views. The aim of the present study is to explore the experiences and responses of highly accomplished doctors and research scientists from different countries who have been targets of suppression and/or censorship following their publications and statements in relation to COVID-19 that challenge official views. Our findings point to the central role played by media organizations, and especially by information technology companies, in attempting to stifle debate over COVID-19 policy and measures. In the effort to silence alternative voices, widespread use was made not only of censorship, but of tactics of suppression that damaged the reputations and careers of dissenting doctors and scientists, regardless of their academic or medical status and regardless of their stature prior to expressing a contrary position. In place of open and fair discussion, censorship and suppression of scientific dissent has deleterious and far-reaching implications for medicine, science, and public health.

 

 

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...