Jump to content

Chine : mensonges et (ir)responsabilité sur le virus à couronne ?


Freezbee

Recommended Posts

il y a 56 minutes, Rübezahl a dit :

 

C'est intéressant, malheureusement je n'ai pas réussi à vérifier leurs sources (seulement à traduire le compte-rendu du gouvernement chinois du mois de février  : on ne peut pas comparer avec les chiffres de novembre). J'aimerais que d'autres media que Epoch Times ou Breitbart s'emparent de ce sujet...

 

edit : il y aurait aussi des témoignages indiquant que les crematoriums tournent à plein régime...

 

 

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Freezbee said:

L'OMS est littéralement achetée par la Chine (très jolie la journaliste, en passant) :

 

 

Ça n'a pas l'air d'être très authentique, si tu veux mon avis. 

Je ne dis pas que la Chine n'exerce pas d'influence sur les autorités internationales comme L'OMS (mais toujours moins que les US) mais on ne peut pas se fier à ce truc qui ressemble plus à un extrait d'une série qu'autre chose. 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 21 minutes, Jukebox a dit :

Ça n'a pas l'air d'être très authentique, si tu veux mon avis. 

Je ne dis pas que la Chine n'exerce pas d'influence sur les autorités internationales comme L'OMS (mais toujours moins que les US) mais on ne peut pas se fier à ce truc qui ressemble plus à un extrait d'une série qu'autre chose.

 

🥴

 

Quelle série parlerait de la pandémie en cours, avec un vrai médecin travaillant pour l'OMS ??? La seule option possible serait Pandemics, mais Bruce Aylward ne figure pas dans le cast.

 

RTHK est l'équivalent de la BBC à Hong Kong. La page de l'émission se trouve là : https://www.rthk.hk/tv/dtt31/programme/thepulse/episode/619602

Et voici la vidéo de l'émission. C'est super bien imité (vers 19'53) :

 

 

  • Yea 2
Link to comment
8 minutes ago, Freezbee said:

 

🥴

 

Quelle série parlerait de la pandémie en cours, avec un vrai médecin travaillant pour l'OMS ??? La seule option possible serait Pandemics, mais Bruce Aylward ne figure pas dans le cast.

 

RTHK est l'équivalent de la BBC à Hong Kong. La page de l'émission se trouve là : https://www.rthk.hk/tv/dtt31/programme/thepulse/episode/619602

Et voici la vidéo de l'émission. C'est super bien imité (vers 19'53) :

 

 

J'ai dit que ça ressemblait à une série, pas que c'en était une. 

 

Ça n'a pas l'air d'être un travail journalistique très rigoureux. Au pire, c'est quelque chose d'inauthentique (comme j'ai dit), au mieux, c'est du sensationnalisme de bas étage. 

Link to comment
il y a 6 minutes, Jukebox a dit :

J'ai dit que ça ressemblait à une série, pas que c'en était une. 

 

Ça n'a pas l'air d'être un travail journalistique très rigoureux. Au pire, c'est quelque chose d'inauthentique (comme j'ai dit), au mieux, c'est du sensationnalisme de bas étage. 

 

Tu as dit que ça n'avait pas l'air authentique, je te montre que si. L'interview avec Aylward commence à 17'40. En quoi la journaliste ne travaille-t-elle pas rigoureusement ? Aurait-elle dû s'abstenir de parler de Taiwan (qui réussi plutôt bien à contenir l'épidémie) pour éviter toute accusation de sensationnalisme ? Ça a le mérite de donner un aperçu du pouvoir qu'a la Chine sur l'OMS et je trouve que c'est intéressant de le savoir vu la conjoncture.

  • Yea 2
Link to comment
2 minutes ago, Freezbee said:

 

Tu as dit que ça n'avait pas l'air authentique, je te montre que si. L'interview avec Aylward commence à 17'40. En quoi la journaliste ne travaille-t-elle pas rigoureusement ? Aurait-elle dû s'abstenir de parler de Taiwan (qui réussi plutôt bien à contenir l'épidémie) pour éviter toute accusation de sensationnalisme ? Ça a le mérite de donner un aperçu du pouvoir qu'a la Chine sur l'OMS et je trouve que c'est intéressant de le savoir vu la conjoncture.

Dans l'extrait qui a été montré, on ne sait pas vraiment qui est qui, il n'y a pas de source, c'est filmé d'une manière plus cinématographique que journalistique, ce qui en dit long sur les intentions, etc. 

 

En gros, je doute que, toujours sur cet extrait, on apprenne grand chose (enfin à part que la Chine exerce de l'influence sur les instances internationales, comme toutes les puissances régionales, la belle affaire). 

 

Link to comment
il y a 8 minutes, Jukebox a dit :

Dans l'extrait qui a été montré, on ne sait pas vraiment qui est qui, il n'y a pas de source

 

Ils annoncent plus tôt dans l'émission interviewer Bruce Aylward, un des directeurs adjoints de l'OMS. Et ceux qui suivent la pandémie depuis quelques temps savent qui est le bonhomme, on le voit souvent à la télé ou dans les journaux.

 

Citation

je doute que, toujours sur cet extrait, on apprenne grand chose (enfin à part que la Chine exerce de l'influence sur les instances internationales

 

Ça tombe bien, cet extrait n'a pas d'autre prétention.

Link to comment

Report of Urns Stacked at Wuhan Funeral Homes Raises Questions About the Real Coronavirus Death Toll in China

 

Citation

Outside one funeral home, trucks shipped in about 2,500 urns on both Wednesday and Thursday, according to Chinese media outlet Caixin. Another picture published by Caixin showed 3,500 urns stacked on the ground inside. It’s unclear how many of the urns had been filled.

 

People who answered the phone at six of the eight funeral homes in Wuhan said they either did not have data on how many urns were waiting to be collected, or were not authorized to disclose the numbers. Calls were not answered at the other two.

 

Link to comment
Il y a 4 heures, Freezbee a dit :

L'OMS est littéralement achetée par la Chine (très jolie la journaliste, en passant) :

 

 

On m'a proposé d'avoir son numéro de portable (après avoir fait la même réflexion que toi par ailleurs)

Link to comment
Il y a 11 heures, PABerryer a dit :

Y a t il un moyen de vérifier ou de confirmer de façon raisonnable le fait que la Chine aie menti et continue de mentir? Il y aurait un bon axe pour des articles sur Contrepoints.

Il y a maintenant hélas assez de pays touchés, et moins menteur que la Chine, pour se focaliser dessus ama.

Et perdre du temps à enquêter sur la bidouille des chiffres.

Et puis, les chinois sont 1 milliard, il y a la main d'oeuvre sur place pour faire ce boulot d'enquête.

L'épidémie est partie de là, ok.

Mais désormais elle est notre "bien commun".

Si tous les nationaux s'occupaient des mensonges de leur état, ça serait déjà pas mal (et nettement plus efficace).

  • Yea 1
Link to comment

Ce n'est pas le Gorafi :

 

Shockingly, China’s Wet Markets are Reopening; Will We Ever Learn?

 

Citation

Reports show China's wet markets, which scientists believe triggered the coronavirus pandemic, have reopened after relaxed lockdown measures.

 

1-11-768x401.jpg

 

Wet markets in China reportedly reopened, causing coronavirus fears (source: Fox News)

 

Link to comment
Il y a 16 heures, PABerryer a dit :

Y a t il un moyen de vérifier ou de confirmer de façon raisonnable le fait que la Chine aie menti et continue de mentir? Il y aurait un bon axe pour des articles sur Contrepoints. 

 

Citation

 China Concealed Extent of Virus Outbreak, U.S. Intelligence Says

 

China has concealed the extent of the coronavirus outbreak in its country, under-reporting both total cases and deaths it’s suffered from the disease, the U.S. intelligence community concluded in a classified report to the White House, according to three U.S. officials.

 

The officials asked not to be identified because the report is secret, and they declined to detail its contents. But the thrust, they said, is that China’s public reporting on cases and deaths is intentionally incomplete. Two of the officials said the report concludes that China’s numbers are fake.

 

The report was received by the White House last week, one of the officials said.

 
China Seals Borders to Most Foreigners Starting Saturday

Airport employees wear full body protective suits at Pudong International Airport in Shanghai on March 28.

Photographer: Qilai Shen/Bloomberg

 

Révélation

The outbreak began in China’s Hubei province in late 2019, but the country has publicly reported only about 82,000 cases and 3,300 deaths, according to data compiled by Johns Hopkins University. That compares to more than 189,000 cases and more than 4,000 deaths in the U.S., which has the largest publicly reported outbreak in the world.

 

U.S. President Donald Trump said Wednesday that China’s reported virus data appear to be on the “light side” but that he hadn’t received an intelligence report saying the country had concealed the extent of its outbreak.

 

“Their numbers seem to be a little bit on the light side, and I’m being nice when I say that,” he said at a daily coronavirus briefing at the White House.

 

Trump added that the U.S. and China were in constant communication and that Beijing would spend $250 billion to purchase American products. “We’d like to keep it, they’d like to keep it” he said of the U.S.-China trade deal.

 

Communications staff at the White House and the Chinese embassy in Washington didn’t immediately respond to requests for comment.

‘More Forthcoming’

“The reality is that we could have been better off if China had been more forthcoming,” Vice President Mike Pence said Wednesday on CNN. “What appears evident now is that long before the world learned in December that China was dealing with this, and maybe as much as a month earlier than that, that the outbreak was real in China.

 

While China eventually imposed a strict lockdown beyond those of less autocratic nations, there has been considerable skepticism toward China’s reported numbers, both outside and within the country. The Chinese government has repeatedly revised its methodology for counting cases, for weeks excluding people without symptoms entirely, and only on Tuesday added more than 1,500 asymptomatic cases to its total.

 

Stacks of thousands of urns outside funeral homes in Hubei province have driven public doubt in Beijing’s reporting.

 

Republican lawmakers in the U.S. have been particularly harsh about China’s role in the outbreak. Enhancing Beijing’s role in the pandemic could be politically helpful to Trump, who has sought to shift blame for the U.S. outbreak away from his administration’s delays in achieving widespread testing for the virus and mobilizing greater production of supplies such as face masks and hospital ventilators.

 

 

“The claim that the United States has more coronavirus deaths than China is false,” Senator Ben Sasse, a Nebraska Republican, said in a statement after Bloomberg News published its report. “Without commenting on any classified information, this much is painfully obvious: The Chinese Communist Party has lied, is lying, and will continue to lie about coronavirus to protect the regime.”

 

Deborah Birx, the State Department immunologist advising the White House on its response to the outbreak, said Tuesday that China’s public reporting influenced assumptions elsewhere in the world about the nature of the virus.

 

“The medical community made -- interpreted the Chinese data as: This was serious, but smaller than anyone expected,” she said at a news conference on Tuesday. “Because I think probably we were missing a significant amount of the data, now that what we see happened to Italy and see what happened to Spain.”

Suspect Reporting

The U.S. intelligence community’s conclusion is an attempt to divert attention from surging deaths in the U.S. and other Western countries, Hu Xijin, editor-in-chief of China’s state-run Global Times, said on his account on Chinese social media platform Weibo.

 

There was no way for serious data faking to occur in today’s China, especially for an incident that has drawn such widespread attention, Hu said. He said China managed to curtail the death toll in Hubei, the province where the virus first emerged late last year, by sending medical workers and equipment there from other parts of the country.

 

“To fake the casualty data, which departments will be deployed? Who will implement the plan?,” Hu said. “It will involve many different departments in many places to get the total numbers. If one of them is faking once, they have to fake it all the time. The risk of screwing up could be very high.”

 

China isn’t the only country with suspect public reporting. Western officials have pointed to Iran, Russia, Indonesia and especially North Korea, which has not reported a single case of the disease, as probable under-counts. Others including Saudi Arabia and Egypt may also be playing down their numbers.

 

U.S. Secretary of State Michael Pompeo has publicly urged China and other nations to be transparent about their outbreaks. He has repeatedly accused China of covering up the extent of the problem and being slow to share information, especially in the weeks after the virus first emerged, and blocking offers of help from American experts.

 

“This data set matters,” he said at a news conference in Washington on Tuesday. The development of medical therapies and public-health measures to combat the virus “so that we can save lives depends on the ability to have confidence and information about what has actually transpired,” he said.

 

“I would urge every nation: Do your best to collect the data. Do your best to share that information,” he said. “We’re doing that.”

 

 

- Traduction -

 

Citation

La Chine a dissimulé l'étendue de l'épidémie de virus, selon les services de renseignement américains

 

La Chine a dissimulé l'étendue de l'épidémie de coronavirus dans son pays, sous-estimant à la fois le nombre total de cas et de décès qu'elle a subis, a conclu la communauté du renseignement américain dans un rapport classifié adressé à la Maison Blanche, selon trois responsables américains.

 

Les fonctionnaires ont demandé à ne pas être identifiés parce que le rapport est secret, et ils ont refusé d'en détailler le contenu. Mais l'idée maîtresse, ont-ils dit, est que les rapports publics de la Chine sur les cas et les décès sont intentionnellement incomplets. Deux des fonctionnaires ont déclaré que le rapport conclut que les chiffres de la Chine sont faux.

 

Le rapport a été reçu par la Maison Blanche la semaine dernière, a déclaré l'un des fonctionnaires.

 

Révélation

L'épidémie a commencé dans la province chinoise de Hubei fin 2019, mais le pays n'a rapporté publiquement qu'environ 82 000 cas et 3 300 décès, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins. En comparaison, les États-Unis, qui ont la plus grande épidémie publique au monde, comptent plus de 189 000 cas et plus de 4 000 décès.

 

Le président américain Donald Trump a déclaré mercredi que les données de la Chine sur les virus semblent être "légères", mais qu'il n'avait pas reçu de rapport des services de renseignement indiquant que le pays avait dissimulé l'étendue de son épidémie.

 

"Leurs chiffres semblent un peu légers, et je suis gentil quand je dis cela", a-t-il déclaré lors d'un briefing quotidien sur les coronavirus à la Maison Blanche.

 

M. Trump a ajouté que les États-Unis et la Chine étaient en communication constante et que Pékin dépenserait 250 milliards de dollars pour acheter des produits américains. "Nous aimerions le garder, ils aimeraient le garder", a-t-il dit à propos de l'accord commercial entre les États-Unis et la Chine.

 

Le personnel de communication de la Maison Blanche et de l'ambassade de Chine à Washington n'a pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires.


Plus d'informations à venir

 

"La réalité est que nous aurions pu être mieux lotis si la Chine avait été plus ouverte", a déclaré le vice-président Mike Pence mercredi sur CNN. "Ce qui semble évident maintenant, c'est que bien avant que le monde n'apprenne en décembre que la Chine s'occupait de cette question, et peut-être même un mois plus tôt, l'épidémie était bien réelle en Chine.

 

Alors que la Chine a finalement imposé un verrouillage strict au-delà de ceux des nations moins autocratiques, il y a eu un scepticisme considérable envers les chiffres rapportés par la Chine, à la fois à l'extérieur et à l'intérieur du pays. Le gouvernement chinois a révisé à plusieurs reprises sa méthodologie de comptage des cas, pendant des semaines excluant totalement les personnes sans symptômes, et ce n'est que mardi qu'il a ajouté plus de 1 500 cas asymptomatiques à son total.

 

Des piles de milliers d'urnes à l'extérieur des pompes funèbres de la province de Hubei ont semé le doute dans l'opinion publique en ce qui concerne les rapports de Pékin.

 

Les législateurs républicains aux États-Unis ont été particulièrement sévères quant au rôle de la Chine dans l'épidémie. Le renforcement du rôle de Pékin dans la pandémie pourrait être politiquement utile à M. Trump, qui a cherché à rejeter la responsabilité de l'épidémie américaine sur son administration qui a tardé à réaliser des tests de dépistage du virus à grande échelle et à mobiliser une plus grande production de fournitures telles que des masques faciaux et des ventilateurs d'hôpital.

 

"L'affirmation selon laquelle les États-Unis comptent plus de décès dus au coronavirus que la Chine est fausse", a déclaré le sénateur Ben Sasse, un républicain du Nebraska, dans une déclaration après la publication du rapport de Bloomberg News. "Sans commenter aucune information classifiée, cela est douloureusement évident : le Parti communiste chinois a menti, ment et continuera de mentir sur les coronavirus pour protéger le régime".

 

Deborah Birx, l'immunologiste du Département d'Etat qui conseille la Maison Blanche sur sa réponse à l'épidémie, a déclaré mardi que les rapports publics de la Chine ont influencé les hypothèses faites ailleurs dans le monde sur la nature du virus.

 

"La communauté médicale a fait... a interprété les données chinoises comme C'était sérieux, mais moins important que ce à quoi on s'attendait", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse mardi. "Parce que je pense qu'il nous manquait probablement une quantité importante de données, maintenant que ce que nous voyons est arrivé à l'Italie et que nous voyons ce qui est arrivé à l'Espagne."

 

Signalement des suspects

 

La conclusion de la communauté du renseignement américain est une tentative de détourner l'attention de l'augmentation du nombre de morts aux États-Unis et dans d'autres pays occidentaux, a déclaré Hu Xijin, rédacteur en chef du quotidien chinois Global Times, sur la plateforme chinoise de médias sociaux Weibo.

 

Il n'y avait aucun moyen pour que de sérieuses falsifications de données se produisent dans la Chine d'aujourd'hui, en particulier pour un incident qui a attiré une telle attention, a déclaré Hu Xijin. Il a ajouté que la Chine avait réussi à réduire le nombre de morts dans le Hubei, la province où le virus est apparu à la fin de l'année dernière, en y envoyant du personnel médical et du matériel provenant d'autres régions du pays.

 

"Pour falsifier les données sur les victimes, quels services seront déployés ? Qui mettra en œuvre le plan", a déclaré M. Hu. "Il impliquera de nombreux départements différents dans de nombreux endroits pour obtenir les chiffres totaux. Si l'un d'entre eux fait semblant une fois, il doit faire semblant tout le temps. Le risque de se tromper pourrait être très élevé".

 

La Chine n'est pas le seul pays à avoir des rapports publics suspects. Les responsables occidentaux ont pointé du doigt l'Iran, la Russie, l'Indonésie et surtout la Corée du Nord, qui n'a pas signalé un seul cas de la maladie, comme sous-dénombrement probable. D'autres pays, dont l'Arabie Saoudite et l'Égypte, pourraient également minimiser leurs chiffres.

 

Le secrétaire d'État américain Michael Pompeo a publiquement demandé à la Chine et à d'autres pays de faire preuve de transparence concernant les foyers de la maladie. Il a accusé à plusieurs reprises la Chine de dissimuler l'étendue du problème et d'être lente à partager l'information, surtout dans les semaines qui ont suivi l'apparition du virus, et de bloquer les offres d'aide des experts américains.

 

"Cet ensemble de données est important", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Washington mardi. Le développement de thérapies médicales et de mesures de santé publique pour combattre le virus "afin que nous puissions sauver des vies dépend de la capacité à avoir confiance et à être informé de ce qui s'est réellement passé", a-t-il déclaré.

 

"J'exhorte toutes les nations : Faites de votre mieux pour collecter les données. Faites de votre mieux pour partager ces informations", a-t-il déclaré. "C'est ce que nous faisons".

 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

 

 

  • Post de référence 1
Link to comment
  • 2 weeks later...

Les critiques officielles contre la Chine commencent à se multiplier :

Après les critiques de Trump, puis celles du Royaume Uni qui a averti jeudi la Chine qu'elle devrait répondre à des « questions difficiles » sur la gestion du virus, c'est au tour de Macron : « Il y a manifestement des choses qui se sont passées qu'on ne sait pas », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au Financial Times.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/gestion-du-virus-en-chine-pour-macron-des-choses-se-sont-passees-qu-on-ne-sait-pas-20200416

Link to comment

Je m'interroge sur le niveau des gouvernements et des services secrets qui se seraient fait enfumer par les chinois.

 

Je veux bien que les gens standards n'y aient pas cru et aient pensé à une surréaction du PCC en janvier ; mais si tu as des renseignements un peu compétents, tu dois savoir trier l'information.

  • Yea 2
Link to comment
32 minutes ago, Bézoukhov said:

Je m'interroge sur le niveau des gouvernements et des services secrets qui se seraient fait enfumer par les chinois.

 

Je veux bien que les gens standards n'y aient pas cru et aient pensé à une surréaction du PCC en janvier ; mais si tu as des renseignements un peu compétents, tu dois savoir trier l'information.

Un médecin français m'a expliqué que les médecins chinois avaient alerté correctement sur la dangerosité du covid et les mesures de prévention. (pas le gouv' chinois mais bien les médecins chinois intégrés dans la mondialisation)

La sous estimation serait alors bien la faute des occidentaux.

 

(Maintenant on peut taper sur le PCC sans soucis, hein)

Link to comment
Il y a 1 heure, Bézoukhov a dit :

Je m'interroge sur le niveau des gouvernements et des services secrets qui se seraient fait enfumer par les chinois.

 

Je veux bien que les gens standards n'y aient pas cru et aient pensé à une surréaction du PCC en janvier ; mais si tu as des renseignements un peu compétents, tu dois savoir trier l'information.

Peut-être une trop grande confiance dans les propos de l'OMS?

Link to comment
9 hours ago, Mathieu_D said:

La sous estimation serait alors bien la faute des occidentaux.

 

Evidemment, la CHine est responsable de plein de trucs, mais ceux qui lui tapent dessus en ce moment essaient surtout de faire oublier la mauvaise gestion de la crise par la majorité des politiciens occidentaux.

 

10 hours ago, Bézoukhov said:

Je m'interroge sur le niveau des gouvernements et des services secrets qui se seraient fait enfumer par les chinois.

 

Attends mais les services secrets c'est le Deep State, faut pas les écouter.

A partir du moment où le PCC qui n'est pas une entreprise de charité ferme une partie de son économie, tu es censé prendre le truc au sérieux mais personne n'a voulu le croire, faudra faire le compte des responsabilités à la fin.

  • Yea 1
Link to comment
22 minutes ago, Largo Winch said:

 

3000 décès annoncés officiellement par la Chine. Et c'est les occidentaux qui sous-estiment le problème...

Attends, attends. Il viennent d'en rajouter 1500. C'est du foutage de gueule ouvert.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 11 heures, Mathieu_D a dit :

Un médecin français m'a expliqué que les médecins chinois avaient alerté

 

Il va falloir trouver une source. Parce que un médecin chinois qui couine ne décharge pas la Chine de ses mensonges.

 

Alors que les mensonges sont faciles à trouver : les voilà, jour après jour. Si tu prends ces stats et que tu fais une règle de trois par la taille de la population il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Ni de quoi construire un hôpital ou confiner, d'ailleurs.

 

Maintenant qu'on sait à quoi ressemblent les vraies courbes dans un pays qui confine, on peut reprendre la règle de trois et trouver une estimation de la taille du mensonge chinois.

  • Yea 3
Link to comment
6 minutes ago, L'affreux said:

 

Il va falloir trouver une source. Parce que un médecin chinois qui couine ne décharge pas la Chine de ses mensonges.

Je n'ai pas dit que les officiels chinois ont été réglo.

 

Et je n'ai pas de sources, je relate juste qu'un médecin français m'a dit que des médecins chinois avaient correctement alerté sur la dangerosité et les mesures de prévention du covid.

Il ne parlait pas des autorités chinoises.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Riffraff
      En visionnant des vidéos sur Youtube je suis plusieurs fois tombé sur des publicités qu'on peut imaginer venant du gouvernement chinois via CCTN.
      Ce sont en général des documentaires ou des plateaux avec invités
      Je peux cité un documentaire sur l'amitié Han/Ouïghour, carrément, ou un représentant de cette ethnie raconte sa vie au sein du population Han, ses amitiés, sa vie de tous les jours, les différences culturelles et le partage, vous avez compris le topo, pendant une bonne dizaine de minutes.
      Dernièrement c'est un plateau de télé avec invités au sujet de la "Conférence sur le dialogue des civilisations asiatiques" qui c'est tenu à Beijin récemment, 2h15 durée de la pub, je n'ai pas regardé jusqu'au bout....
       
      Si vous avez un commentaire ou une info la-dessus ça m'intéresse...
       
      Par ailleurs, une chaîne Youtube sur la Chine souvent très intéressante :
      https://www.youtube.com/channel/UCgFP46yVT-GG4o1TgXn-04Q
    • By Brock
      Docu sur l'installation industrielle chinoise en Afrique
       
       
    • By Alchimi
      La chine vient de rejoindre le club des puissances ayant posé des engins sur la lune.
       
      http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/12/14/le-premier-vehicule-lunaire-chinois-va-alunir-samedi_4334342_3216.html
       
       
      edit: Okay alors l'article date de 2013, hors pourtant je viens d'entendre l'info à la radio là tout de suite (ou alors j'ai très mal compris)... je suis perplexité...
      double edit: Ouais ok bon je crois que y'a maldonne... Je demande humblement à la modo de nuker ce thread dans les limbes.
    • By Librekom
      https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-02-15/toyota-sold-one-prius-in-china-in-december-as-demand-disappears
       
       
       
    • By Librekom
      https://qz.com/908922/chinese-students-at-ucsd-are-evoking-diversity-to-justify-their-opposition-to-the-dalai-lamas-graduation-speech/
       
       
       
×
×
  • Create New...