Jump to content

Syndrome métabolique, diabète, résistance à l'insuline : les cibles préférées du coronavirus


Nick de Cusa

Recommended Posts

Le 20/07/2021 à 12:07, Mister_Bretzel a dit :

Je précise pour ceux qui n'ont pas les valeurs de référence en tête

Et ici, ce ne sont que des seuils, qui ne signifient pas forcément que c'est bon.

Il vaut mieux être à 50µg/L de vitamines D qu'à 30, qui est le seuil d'insuffisance.

 

Avant mon traitement hypothyroidique, ma TSH était sous le seuil de 4.2, ma T3 libre à 3.9.

Mon CRP était à 15 mg/L (<5), le risque cardiovasculaire à 6.7 (<5) et le cortisol à 21µg/dL (<18)

Dès que j'ai pris de la thyroxine, ma T3 libre est à 5, mon CRP sous les 5 et les autres sont ok.

 

Traiter l'hypothyroïdie, c'est aussi un grand tabou, comme le cholesterol.

Link to comment
Il y a 3 heures, Mathieu_D a dit :

Un R2 de 0.05

 

Je suis surpris qu'il y ait des gens avec des indices de plus de 40 qui atteignent les 80 ans en passant.

40 c'est pas non plus obésité morbide absolue. Je suis sur que ma mamy y était et elle est morte a 84 ou 85.

Tenir des gens en vie ajd c'est plus très difficile.

Link to comment

L'orthodoxie sur son traitement se limite à mesurer la TSH et la T4 (qui est directement liée).

Or, la T4 ne sert qu'à être transformée en T3, qui sert à réguler la production d'autres hormones, le métabolisme et l'humeur.

Beaucoup de médecins appliquant l'orthodoxie font cesser des traitements à des gens qui en souffrent qui se sentaient revivre et ont retrouvé un équilibre grâce au traitement.

Il y a un bouquin qui explique ça très bien.
https://www.amazon.fr/dp/2365490999/ref=cm_sw_em_r_mt_dp_AVT3AEK3ZSESQ0D60D0W

Link to comment
1 hour ago, Nick de Cusa said:

Ceci n'est pas que Covid mais ignorer ceci en matière de Covid est du délire pur et simple. (Combien de fois un docteur a-t-il suivi votre vitamine D dans votre vie ?)


Image

 

Hypothèse à la con : les gens avec une vitamine D élevée sont exposés au soleil, et donc pas cloitrés dans une chambre d'hôpital grise. Les vitamines basses sont dont très largement surreprésentés dans les longs séjours à l'hôpital (et notamment parmi les très longs séjours), et très sous-représentés dans les courts séjours. Pour des raisons de temps d'exposition et de gravité des pathologies, les courts séjours sont largement moins exposés au malades nosocomiales.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 32 minutes, Lameador a dit :

 

Hypothèse à la con : les gens avec une vitamine D élevée sont exposés au soleil, et donc pas cloitrés dans une chambre d'hôpital grise. Les vitamines basses sont dont très largement surreprésentés dans les longs séjours à l'hôpital (et notamment parmi les très longs séjours), et très sous-représentés dans les courts séjours. Pour des raisons de temps d'exposition et de gravité des pathologies, les courts séjours sont largement moins exposés au malades nosocomiales.

De ce que je vois, c'est un graphe pré-Covid, qui détaille la proportion de gens qui attrapent une maladie nosocomiale lors de leur passage à l'hôpital pour un bypass gastrique (donc une intervention lourde qui nécessite plusieurs jours d'hospitalisation).

Link to comment
9 hours ago, Rincevent said:

De ce que je vois, c'est un graphe pré-Covid, qui détaille la proportion de gens qui attrapent une maladie nosocomiale lors de leur passage à l'hôpital pour un bypass gastrique (donc une intervention lourde qui nécessite plusieurs jours d'hospitalisation).

Et qui cible un public relativement homogène: tous en surpoids, tous incapable de perdre ce poids par des moyens classiques. Ça élimine pas mal de cofacteurs d'un coup. C'est génial comme idée de population test.

Avec tout de même un gros désavantage: les obèses ne sont pas la population générale, et le fait qu'ils aient des problèmes de vitamine D est bien connu.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 10 minutes, Jensen a dit :

tous incapables de perdre ce poids par des moyens classiques

C'est une question que je me pose. Lorsqu'on a atteint un seuil d'obésité de type morbide, perdre du poids relève seulement d'une capacité personnelle à s'asteindre à changer d'habitudes alimentaires ? Ça doit être sacrément compliqué, non ? L'organisme a emmagasiné des années de dysfonctionnement.

Link to comment
il y a 4 minutes, poney a dit :

A côté pas de carences en vit. D.

On a des chiffres ? Le fait de vivre un peu moins dedans et sous un soleil plus surplombant pourrait être compensé par le taux supérieur de mélanine (pour une fois que c'est un facteur pertinent dans l'analyse).

  • Yea 2
Link to comment
On 8/11/2021 at 9:16 PM, Bisounours said:

C'est une question que je me pose. Lorsqu'on a atteint un seuil d'obésité de type morbide, perdre du poids relève seulement d'une capacité personnelle à s'asteindre à changer d'habitudes alimentaires ? Ça doit être sacrément compliqué, non ? L'organisme a emmagasiné des années de dysfonctionnement.

En fait, une chose étonnante est qu'on inverse rapidement le syndrôme métabolique (bien mesuré) avant la perte de poids notable.

 

Dans les premiers kg perdu, il y a quelques centaines de gramme qui font une difference sante enorme, lesquels et pourquoi, a votre avis ? 

 

Donc, la reponse a ta question et non. 

Link to comment
il y a 1 minute, Nick de Cusa a dit :

Dans les premiers kg perdu, il y a quelques centaines de gramme qui font une difference sante enorme, lesquels et pourquoi, a votre avis ? 

Hmmm, le glycogène dans le foie ? 

Link to comment
il y a une heure, Nick de Cusa a dit :

Non, ça, ça monte et ça descend en fonction de la dépense de l'organisme, chaque jour 

Alors je veux bien une réponse à ton énigme. 

Link to comment

A priori et assez contre intuiviement y a bien des carences de Vit D dans les Antilles : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01216617

 

Citation

 l’insuffisance en VD concernerait plus de la moitié de la population

 

 

J'ai la flemme et j'ai lu que le résumé donc je n'ai pas trouvé la source primaire

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 11 heures, Nick de Cusa a dit :

En fait, une chose étonnante est qu'on inverse rapidement le syndrôme métabolique (bien mesuré) avant la perte de poids notable.

 

Dans les premiers kg perdu, il y a quelques centaines de gramme qui font une difference sante enorme, lesquels et pourquoi, a votre avis ? 

 

Donc, la reponse a ta question et non. 

Link to comment
10 hours ago, poney said:

A priori et assez contre intuiviement y a bien des carences de Vit D dans les Antilles : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01216617

 

 

 

J'ai la flemme et j'ai lu que le résumé donc je n'ai pas trouvé la source primaire

c'est classique dans les pays chauds et il y a une mode assez nefaste qui de ne pas avoir la peau trop noire. Un gros probleme en Asie et ca frappe aussi certaines personnes d'origine africaine

  • Yea 1
Link to comment
20 hours ago, Nick de Cusa said:

Non, ça, ça monte et ça descend en fonction de la dépense de l'organisme, chaque jour 

Balance, #équilibre #homéostasie,

Claude Bernard:

« C'est ce que nous pensons déjà connaître qui nous empêche souvent d'apprendre » 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...