Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

à l’instant, ttoinou a dit :

On a un sujet sur le forum où discuter de l'influence de qui détient les médias et/ou qui les influence et/ou décide de leur agenda ? Du style pourquoi ils se sont tous mis à parler non-stop de Macron 1 an avant la présidentielle de 2017

 

Sincerement, je pense juste que quand tu as des journalistes et des haut-fonctionnaires qui sortent tous de quelques universités ayant une pensée unique bien antilibérale/politiquement correcte/gauche bobo; il ne faut pas s'étonner qu'ils soutienne le candidat qui vient de ce moule là.

Link to comment
il y a 1 minute, Tramp a dit :

Les journalistes adorent parler des journalistes donc dès qu’un journaliste parle d’un truc les autres emboîtent. 

 

Oui mais cette réaction en chaine doit bien commencé quelque part.

Link to comment
33 minutes ago, Vilfredo Pareto said:

Mais ne cite pas Toussaint, malheureux, c'est complotisss.

 

31 minutes ago, Zagor said:

Bah sincerement, j'ai même cru à l'idée de @Tramp sur les jours pairs et impairs pendant un petit instant, tellement que l'on est dans une gorafisation du réel.

Ils nous font bien le coup avec les plaques d'immatriculations paires et impaires dans les pics de pollution. Enfin en théorie parce qu'en pratique tout le monde s'en fout (à juste titre).

 

 

Je note que je pourrai passer le réveillon en famille sans trop de psychodrame, et à ce stade c'est déjà ça.

Link to comment
Il y a 7 heures, Zagor a dit :

 

Ca fait des mois que j'ai remarqué que ceux qui mettait une photo de profil d'eux avec le masque sur les réseaux sociaux sont les pires chieurs liberticides avec le COVID.

 

Clairement!

 

image.png.a374668a35ce6f5f34f48e1633c5975e.png   image.png.4f172f946e599ee548df793b0973b2f9.png     

 

Avec le combo de la bannière:

 

image.thumb.png.93bf8b5b4d037a4001b47566cc4a59d4.png

  • Yea 1
Link to comment
49 minutes ago, Rincevent said:

Ok, si toi tu en viens à ce niveau d'énervement, je n'ose imaginer l'état des Français moyens.

Les enquêtes ne semblent pas aller dans ce sens. Elles semblent montrer des gens plutôt malheureux de la situation mais résignés.

https://www.ifop.com/publication/questions-dactualite-lepidemie-de-coronavirus-le-climat-social-et-la-police-en-france/

https://www.ipsos.com/fr-fr/covid-19-isolement-et-conditions-de-travail-favorisent-les-conduites-addictives

http://www.odoxa.fr/sondage/limpopulaire-castex-briller-macron-philippe-candidature-de-melenchon-reprouvee/

Link to comment
il y a 10 minutes, Mathieu_D a dit :

 

C'est ce que je craignais. A voir si ca sera toujours valable lorsque le pays sera touché en plein fouet par la crise économique. L'opinion publique change vite.

Link to comment
Il y a 9 heures, michel kohlhaas a dit :

C'est de plus en plus l'impression qu'il me donne. Le bon élève. Sans vision, sans originalité, le candidat type du grand oral de l'ENA. On pensait avoir un outsider, on a eu un bébé apparatchik.

Il est le chef de l'état, ie le chef de l'administration française, et l'émanation de celle ci.

Comme le champignon au sommet du mycélium.

Link to comment

En attendant les stations de ski et les restaurateurs se font bien entuber par Micron..pas d'ouvertures avant janvier .

sans dec depuis le début de son mandat ce con a réussi à foutre le pays en sang, chapeau bas, même hollande a pas fait mieux.

Link to comment
Il y a 18 heures, Largo Winch a dit :

Il y a des signes qui ne trompent pas : avez-vous remarqué comme moi que les médecins qui gardent leur masque sur un plateau télé profèrent systématiquement des conneries liberticides ?

Bof, le pire psychopathe William Dab qui voulait que les écoliers gardent le masque à la maison, dine seul, et aille dormir sans faire de bisou à leur parents, n'a jamais porté de masque.

Link to comment
Il y a 12 heures, Vilfredo Pareto a dit :

Si l'on passe l'autocongratulation dégueulasse et les larmes de crocodile il y a trois étapes comme dans une dissertation, d'abord on rouvre samedi les commerces avec couvre-feu mais pas les restos et les bars et on continue les attestations "qui ont permis de diminuer la diffusion du virus". On peut aussi se balader un peu plus loin et pendant 3h. Ensuite en décembre (il a donné une date précise parce qu'il est tout-voyant mais j'ai oublié) on rouvre tout mais avec covfefe et ensuite dans les universités il faut attendre janvier, en même temps que les vaccins, qui ne seront pas obligatoire.

 

Ensuite en mai, on pourra commencer à abandonner les attestations mais seulement si plus de 44.3M de Français ont téléchargé TousseAntiCovid (il s'est félicité des 10M de crétins qui l'ont fait) et en 2022 on prévoit de pouvoir enlever nos masques quand on est seul, car le nb de cas devrait passer sous la barre des 789 le 21 janvier à 7h56. Non ça c'est pas vrai par contre.

 

@Lancelot oui mais il n'a rien dit sur comment couper la bûche :(

Le coup du nombre minimum de 40 millions de français ayant téléchargé l'app pour pouvoir virer les masques en mai j'avoue y avoir cru. :lol:

  • Yea 3
Link to comment

Les étudiants sont les pestiférés de la dictature sanitaire.

Bien après les petits commerces qui pourront rouvrir ce 28 novembre,

Bien après les salles de spectacle qui pourront rouvrir le 15 décembre,

Bien après les salles de sport et les restaurants qui pourront rouvrir le 20 janvier,

Les étudiants auront enfin le droit de retourner en université, en février ; mais on n'est toujours pas certain qu'à cette date ils pourront suivre de nouveau des études dignes de ce nom, car nul doute que des protocoles hygénistes stricts empêchant toute pédagogie normale seront maintenus.

 

En social-démocratie, l'instruction n'est plus considérée comme essentielle. En social-démocratie, la jeunesse jugée insouciante et irresponsable doit être canalisée, murée, domptée et fliquée.

  • Yea 6
  • Sad 2
  • Contrepoints 2
Link to comment
il y a 3 minutes, Largo Winch a dit :

Les étudiants sont les pestiférés de la dictature sanitaire.

Bien après les petits commerces qui pourront rouvrir ce 28 novembre,

Bien après les salles de spectacle qui pourront rouvrir le 15 décembre,

Bien après les salles de sport et les restaurants qui pourront rouvrir le 20 janvier,

Les étudiants auront le droit de retourner en université en février ; mais on n'est toujours pas certain qu'à cette date ils pourront suivre de nouveau des études dignes de ce nom, car nul doute que des protocoles stricts empêchant toute pédagogie normale seront maintenus.

Sachant que certaines fac arrêtent leurs cours en avril/mai, nous allons avoir, dans les années à venir,  une belle brochette de sociologues analphabètes... et je ne parle pas de nos futurs ingénieurs...

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 2 heures, biwi a dit :

En attendant les stations de ski et les restaurateurs se font bien entuber par Micron..pas d'ouvertures avant janvier .

Il y a à peine 10 jours, le gouvernement recommandait aux stations de ski de recruter https://www.lefigaro.fr/societes/borne-invite-les-stations-de-ski-a-recruter-des-saisonniers-quitte-a-recourir-ensuite-au-chomage-partiel-20201115

 

Ce pays !

  • Yea 1
Link to comment

La belle expérience des cours en ligne, ça consiste à essayer de capter l'attention de l'étudiant qui est en colocation dans un studio avec un autre étudiant qui suit en même temps un autre cours en ligne, ou capter l'attention de cette étudiante qui suit le cours sur smartphone parce qu'elle n'a pas d'ordinateur, ou capter l'attention de cette autre étudiante qui suit le cours tandis que sa mère passe derrière elle l'aspirateur...

 

La belle expérience des cours en ligne, c'est pénétrer en partie dans la vie intime des étudiants, ce qui ne devrait jamais avoir lieu.

 

La belle expérience des cours en ligne, c'est se rendre compte qu'on est deux fois plus lent dans la transmission des connaissances qu'en présentiel et qu'on est donc bien obligé de dégrader le niveau de connaissance qu'on transmet.

 

La belle expérience des cours en ligne quand on est responsable de formation, c'est aussi faire des pieds et des mains pour garder les vacataires qui ne veulent plus donner de cours, c'est passer un temps fou à leur expliquer le fonctionnement de la version éducative de Teams...

 

La belle expérience des cours en ligne quand on bosse dans l'université française, c'est devoir batailler avec mille tracasseries bureaucratiques qui viennent compliquer et contraindre encore plus la pratique pédagogique déjà peu avantageuse.

  • Yea 2
Link to comment
46 minutes ago, Largo Winch said:

Les étudiants sont les pestiférés de la dictature sanitaire.

Bien après les petits commerces qui pourront rouvrir ce 28 novembre,

Bien après les salles de spectacle qui pourront rouvrir le 15 décembre,

Bien après les salles de sport et les restaurants qui pourront rouvrir le 20 janvier,

Les étudiants auront enfin le droit de retourner en université, en février ; mais on n'est toujours pas certain qu'à cette date ils pourront suivre de nouveau des études dignes de ce nom, car nul doute que des protocoles hygénistes stricts empêchant toute pédagogie normale seront maintenus.

 

En social-démocratie, l'instruction n'est plus considérée comme essentielle. En social-démocratie, la jeunesse jugée insouciante et irresponsable doit être canalisée, murée, domptée et fliquée.

 

14 minutes ago, Largo Winch said:

La belle expérience des cours en ligne, ça consiste à essayer de capter l'attention de l'étudiant qui est en colocation dans un studio avec un autre étudiant qui suit en même temps un autre cours en ligne, ou capter l'attention de cette étudiante qui suit le cours sur smartphone parce qu'elle n'a pas d'ordinateur, ou capter l'attention de cette autre étudiante qui suit le cours tandis que sa mère passe derrière elle l'aspirateur...

 

La belle expérience des cours en ligne, c'est se rendre compte qu'on est deux fois plus lent dans la transmission des connaissances qu'en présentiel et qu'on est donc bien obligé de dégrader le niveau de connaissance qu'on transmet.

 

La belle expérience des cours en ligne quand on est responsable de formation, c'est aussi faire des pieds et des mains pour garder les vacataires qui ne veulent plus donner de cours, c'est passer un temps fou à leur expliquer le fonctionnement de la version éducative de Teams...

 

La belle expérience des cours en ligne quand on bosse dans l'université française, c'est devoir batailler avec mille tracasseries bureaucratiques qui viennent compliquer et contraindre encore plus la pratique pédagogique déjà peu avantageuse.

 

Non mais article sur CP, et toudsuite ! Je veux un retour là dessus, c'est important.

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...