Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Recommended Posts

7 minutes ago, Rincevent said:

@Largo Winch : toi aussi, on t'a imposé de donner tes cours avec BigBlueButton, la solution que personne ne maîtrise ? ;)

 

Non, à mon université, on a adopté TEAMS version éducation. Ça demande de la prise en main, mais une fois l'effort fait, c'est pas trop mal comme appli.

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Lancelot a dit :

 

Je note que je pourrai passer le réveillon en famille sans trop de psychodrame, et à ce stade c'est déjà ça.

 

Entendu ce matin un type qui préconisait de faire manger les grands parents avant ! 

 

hqdefault.jpg

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Largo Winch a dit :

En social-démocratie, l'instruction n'est plus considérée comme essentielle. En social-démocratie, la jeunesse jugée insouciante et irresponsable doit être canalisée, murée, domptée et fliquée.

 

Ce n'est pas lié à un régime politique mais à une mutation de valeurs et au vieillissement de la population. Les vieux ont toujours jugé la jeunesse irresponsable et insouciante, la différence est que c'est la première fois dans l'histoire de l'humanité que les vieux sont majoritaires.

Par ailleurs, la jeunesse de 2020 est tout sauf rebelle. Elle manifeste pour avoir plus de crayons et de gommes et plus de protocole sanitaire. Une jeunesse déjà vieille en somme. Bien de son époque.

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Les jeunes diplômés prennent bien chers des échos que j'en ai.

 

Je discutais avec un gars qui voulait embaucher un jeune 2-5 ans d'xp. Il a reçu 0 cv de confirmé et .... 180 de juniors qui tentaient le coup.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Largo Winch a dit :

La belle expérience des cours en ligne

 

il y a 31 minutes, F. mas a dit :

Non mais article sur CP, et toudsuite ! Je veux un retour là dessus, c'est important.

J'ai aussi donné lors du premier confinement (et j'en redonne avec le deuxième) des cours en ligne.

L'apprentissage vie internet, à distance, en soi c'est un outil super, mais si l'étudiant est discipliné, motivé et concentré.. et capable d'un certain niveau d'autonomie. Autant dire qu'en école/études sup, c'est vite fait compliqué, voire le massacre quand on a affaire à des matières techniques ou que le moral de la promo part en baisse.

C'est super quand c'est décidé de manière individuelle des le départ, comme moyen d'accéder à des cours que tu n'as pas par chez toi, c'est pourri lorsque imposé.

 

Bon après j'ai vu des groupes ou des individus qui réussissaient à s'accommoder de la contrainte, mais ce n'est jamais automatique, bien sûr.

 

il y a 12 minutes, Mathieu_D a dit :

Les jeunes diplômés prennent bien chers des échos que j'en ai.

Encore ces propositions d'emploi très françaises pour jeunes diplômés/premier boulot avec 5 ans d'expérience...

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Alchimi said:

 

J'ai aussi donné lors du premier confinement (et j'en redonne avec le deuxième) des cours en ligne.

L'apprentissage vie internet, à distance, en soi c'est un outil super, mais si l'étudiant est discipliné, motivé et concentré.. et capable d'un certain niveau d'autonomie. Autant dire qu'en école/études sup, c'est vite fait compliqué, voire le massacre quand on a affaire à des matières techniques ou que le moral de la promo part en baisse.

C'est super quand c'est décidé de manière individuelle des le départ, comme moyen d'accéder à des cours que tu n'as pas par chez toi, c'est pourri lorsque imposé.

 

 

 

C'est toujours le pb de la règle unique pour tous les publics. Si tu as devant toi des gens motivés, éduqués, triés sur le volet, ça ne pose pas de pb. Mais pousser tout le monde à faire ça aboutit nécessairement à la situation décrite plus haut. La disparité va se faire sentir au max dans l'enseignement supérieur entre écoles et facs (et pourtant, même dans les écoles, ce n'est pas la joie).

 

Le retour de Largo, je l'ai aussi par des profs du secondaire obligés de batailler pour garder l'attention de gosses qui se loggent en continuant à jouer à des jeux en réseaux à côté de leurs cours. L'attention n'est pas là, le prof est obligé de jouer au flic plus de d'hab, et l'enseignement se dégrade. 2020, c'est une année noire pour l'éducation, et la vague va se répercuter pendant des années.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Ptêt qu'il faut que les étudiants apprennent par eux même plutôt qu'à travers des professeurs / des cours magistraux / un système éducatif top-down décorrélé des vrais besoins de la vie. Le problème que @Largo Winch décrit c'est surtout ne pas pouvoir aller dans une salle calme. Mais les élèves n'ont que rarement eu l'opportunité de pouvoir se mettre dans une salle calme pour travailler solo, même avant la pandémie

il y a 1 minute, F. mas a dit :

2020, c'est une année noire pour l'éducation nationale socialiste

Fixed. Tout va bien

Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Alchimi said:

Encore ces propositions d'emploi très française pour jeunes diplômés/premier boulot avec 5 ans d'expérience...

Non non là le gars cherchait bien un jeune un peu expérimenté pour être payé comme un professionnel un peu expérimenté.

 

Les jeunes un peu expérimenté sont des denrées rares sur le marché du conseil. 

Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Mathieu_D a dit :

Non non là le gars cherchait bien un jeune un peu expérimenté pour être payé comme un professionnel un peu expérimenté.

 

Les jeunes un peu expérimenté sont des denrées rares sur le marché du conseil. 

 

Je confirme, et j'ajoute deux choses:

- perso, je suis contacté par un recruteur une à deux fois par semaine tellement les types ont du mal à trouver dans ma branche. Je ne répond même plus à leur sollicitation 

- j'ai reçu un mail du lycée de ma fille assez explicite: ils ont une section BTS dont les étudiants doivent absolument faire un stage pour valider leur diplôme. Problème: il n'y a plus de stage du tout.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Largo Winch a dit :

 

 

En social-démocratie, l'instruction n'est plus considérée comme essentielle. En social-démocratie, la jeunesse jugée insouciante et irresponsable doit être canalisée, murée, domptée et fliquée.

 

Au moins les totalitarismes avaient compris qu'il fallait avoir la jeunesse de ton coté pour assurer l'avenir du régime. Là c'est un gigantesque bombe à retardement qui se prépare.

Surpris que Mélenchon et Le Pen n'ai pas profité de l'occasion (surtout que leur cœur d'éléctorat sont pour le premier 18-25 ans et pour la seconde 25-40 ans).

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Waren a dit :

La jeunesse, elle va aller aux écolos; tellement prévisible, ma tête à couper

 les 18-25 urbains peut-étre, les 18-25 ruraux et les 25-35 sont plutot au RN

Link to post
Share on other sites
3 hours ago, michel kohlhaas said:

 

Ce n'est pas lié à un régime politique mais à une mutation de valeurs

 

 

C'est davantage la social-démocratie en tant que paradigme idéologique que j'avais en tête, plus que les régimes politiques qu'on désigne ainsi. Je pense notamment à cette posture idéologique qu'a magnifiquement résumé Macron avec cette formule « On s’était habitués à être une société de libres individus. Mais nous sommes une nation de citoyens solidaires. » A mon avis, cette idéologie social-démocrate est la grande gagnante des 50 dernières années : tous les pays occidentaux se sont convertis à cette idéologie, y compris les pays qui ont un système politique plus libéral.

 

 

 

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Largo Winch a dit :

C'est davantage la social-démocratie en tant que paradigme idéologique que j'avais en tête, plus que les régimes politiques qu'on désigne ainsi. Je pense notamment à cette posture idéologique qu'a magnifiquement résumé Macron avec cette formule « On s’était habitués à être une société de libres individus. Mais nous sommes une nation de citoyens solidaires. » A mon avis, cette idéologie social-démocrate est la grande gagnante des 50 dernières années : tous les pays occidentaux se sont convertis à cette idéologie, y compris les pays qui ont un système politique plus libéral.

 

Par rapport à ta remarque initiale sur la jeunesse, je pense vraiment que c'est plus lié à une mutation démographique inédite. Les vieux ont toujours pensé la même chose des jeunes. En outre, les jeunes n'ont plus l'utilité guerrière qui fondait leur poids. Avant 30 ans, ils sont devenus socialement inutiles. Ils le paient.
Sur les valeurs, je suis évidemment d'accord avec toi. La phrase de Macron que tu cites à propos est la quintessence du collectivisme. La "social-démocratie" n'en est que le dernier avatar, plus présentable mais au fond identique.

Les collectivistes ont toujours été très fort pour créer des concepts qui sont des armes de guerre déguisées en consensus. Justice sociale, impératif climatique, devoir de solidarité, principe de précaution, ingénierie sociale, méritocratie mandarinale etc etc. Qui peut être contre ?

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Largo Winch a dit :

 

C'est davantage la social-démocratie en tant que paradigme idéologique que j'avais en tête, plus que les régimes politiques qu'on désigne ainsi. Je pense notamment à cette posture idéologique qu'a magnifiquement résumé Macron avec cette formule « On s’était habitués à être une société de libres individus. Mais nous sommes une nation de citoyens solidaires. » A mon avis, cette idéologie social-démocrate est la grande gagnante des 50 dernières années : tous les pays occidentaux se sont convertis à cette idéologie, y compris les pays qui ont un système politique plus libéral.

 

 

 

 

La social-démocratie est devenue une troisième voie entre d'un coté le communisme/socialisme, qui conduit aux régimes soviétique ou au Venezuela, et de l'autre le libéralisme classique qui est considéré comme trop dérèglementé et trop pro-riche par la population.

Le fascisme occupait au début du XXème siècle cette place de troisième voie en prônant un capitalisme contrôlé et une population sous surveillance au nom de la solidarité: il est connu qu'un certain nombre de socio-démocrates de l'époque avaient une certaine admiration pour le régime Mussolinien. La folie d'Hitler et du nazisme a rendu le fascisme inaudible politiquement et la sociale-démocratie a peu à peu pris sa place.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

A mon avis, on va avoir beaucoup de mal à se débarrasser du port du masque.

 

A ce sujet, je trouve que cela commence à nous impacter: il y a des gens que je n'ai jamais vu sans masque et que j'ai parfois du mal à reconnaître; pire, je commence à oublier certains visages, du style les types du snack du coin qui vous vendent votre pitance du midi !

Impossible de déchiffrer correctement une expression faciale et aussi parfois ce qui est dit, et c'est quand même pesant sur le moral que d'avoir à communiquer qu'avec des NPC.

Il y a certains petits plaisirs qui ne peuvent même plus exister, notamment la petite fleuriste du coin qui passait son temps à sourire à tous ses clients, tout comme le coiffeur et sa femme. C'est épouvantable aussi de voir les caissières du Carrefour Market du coin, complètement vidées de leur expression. 

 

Et je ne parle même pas des plus jeunes et des conséquences. Je ne suis absolument pas convaincu que l'on peut correctement se construire sans certains repères et aussi sans un minimum de communication.

 

Je suis une sorte de vieux hibou qui ne fréquente pas beaucoup les gens mais cette absence de relation élémentaire commence sérieusement à me gonfler !

 

  • Yea 11
Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Zagor a dit :

La social-démocratie est devenue une troisième voie entre d'un coté le communisme/socialisme, qui conduit aux régimes soviétique ou au Venezuela, et de l'autre le libéralisme classique qui est considéré comme trop dérèglementé et trop pro-riche par la population.

Le fascisme occupait au début du XXème siècle cette place de troisième voie en prônant un capitalisme contrôlé et une population sous surveillance au nom de la solidarité: il est connu qu'un certain nombre de socio-démocrates de l'époque avaient une certaine admiration pour le régime Mussolinien. La folie d'Hitler et du nazisme a rendu le fascisme inaudible politiquement et la sociale-démocratie a peu à peu pris sa place.

Je ne sais plus quel Grand Ancien expliquait que le fascisme est à la social-démocratie ce que le bolchévisme était au socialisme (et que la réaction était au conservatisme) : une version dégénérée, née en des circonstances qui amènent à crisper le régime au point d'en faire primer les pires aspects aux dépends de ceux qui peuvent en limiter les excès.

 

D'ailleurs, la meilleure preuve que le fascisme est fondamentalement centriste, c'est "Il Duce ha sempre ragione" ; et si la seule valeur est le Chef, alors le Chef peut bien être de manière indifférente un jour de gauche et un jour de droite selon ce qui l'arrange (ce qui commence furieusement à ressembler à certaines versions du centre).

 

Et oui, je viens d'avancer que le centrisme autoritaire était l'anti(pot-de-)chambre du fascisme. Sue me. :lol:

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Rincevent a dit :

Je ne sais plus quel Grand Ancien expliquait que le fascisme est à la social-démocratie ce que le bolchévisme était au socialisme (et que la réaction était au conservatisme) : une version dégénérée, née en des circonstances qui amènent à crisper le régime au point d'en faire primer les pires aspects aux dépends de ceux qui peuvent en limiter les excès.

 

D'ailleurs, la meilleure preuve que le fascisme est fondamentalement centriste, c'est "Il Duce ha sempre ragione" ; et si la seule valeur est le Chef, alors le Chef peut bien être de manière indifférente un jour de gauche et un jour de droite selon ce qui l'arrange (ce qui commence furieusement à ressembler à certaines versions du centre).

 

Et oui, je viens d'avancer que le centrisme autoritaire était l'anti(pot-de-)chambre du fascisme. Sue me. :lol:

 

Après la social-démocratie a commencé à existé avant le fascisme avec Bismark il me semble.

Mais  sa version moderne s'est enrichie des idées de Mussolini...

Link to post
Share on other sites

Mmmh sur le port du masque je trouve en moyenne les femmes plus jolies. C'est rare un regard moche après tout et le masque cache les défauts du visage.

Et le sourire se voit dans les yeux qui se plissent.

 

Enfin bon je dis ça mais comme j'ai constamment de la buée sur mes lunettes je ne vois rien en fait.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Nick de Cusa a dit :

ou ca mene 

 

Pas dit que ça soit lié juste au non-port.

 

Edit : Oh et puis dis, en passant, que je ne te revois plus faire la morale à quelqu'un qui ne marque pas la négation après cette phrase :D 

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Mathieu_D a dit :

Enfin bon je dis ça mais comme j'ai constamment de la buée sur mes lunettes je ne vois rien en fait.

 

Arf, cte problème récurrent qui t'oblige parfois à les enlever pour signer le registre d'entrée ou taper ton code de CB. 

Je les met un peu plus bas, en retrait, mais c'est terrible comment cela te fait une tronche de grand mère ou de Raffarrin.

 

Donc, je note ces autres problèmes liés au port du masque : te fait perdre la vue et aussi te fait ressembler à la mère Denis. 

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, RaHaN a dit :

Pas dit que ça soit lié juste au non-port.

La violence de la scène me perturbait donc j'ai cherché un peu sous le tweet. Apparemment le jeune s'était déjà fait virer du bar de l'hôtel (pour une raison autre que non-port du masque) et y était retourné en escaladant la palissade de la terrasse.

https://7news.com.au/politics/law-and-order/melbourne-teen-knocked-out-during-brutal-eviction-from-croydon-pub-c-1648509

 

 

@Nick de Cusa Vérifie un minimum ce que tu postes ici. Relayer ce genre de truc ça n'aide personne.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Bisounours a dit :

Plus déprimant que le masque obligatoire, il y a le masque auto infligé porté en plein air, avec zéro risque. Je n'en peux plus de cette épidémie de trouillite aiguë.

On a un détecteur à cons gratos faut pas se plaindre

Link to post
Share on other sites

Ouais enfin moi aussi de temps en temps je le garde entre deux magasins. 

 

Enfin, ça fait un bon détecteur à cons ces gens qui traitent de cons ou de moutons ceux qui portent les masques.

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Mathieu_D a dit :

ça fait un bon détecteur à cons ces gens qui traitent de cons ou de moutons ceux qui portent les masques

Il y a une petite différence entre porter ce bazar là où il est obligatoire et éventuellement nécessaire, et là où il ne l'est pas, par exemple en pleine nature. Tu mets un masque si tu vas cueillir des champignons ? si il n'y a pas un humain à 500 mètres à la ronde ou bien tellement d'espace qu'en éviter un ne demande aucun effort ?

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...