Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Nick de Cusa a dit :

La pression populaire (et regionale) peut servir. Petits pas de bebe pour le oment mais ce n'est qu'un debut

 

https://www.watson.ch/fr/international/angela merkel/601979557-angela-merkel-cede-a-la-pression-et-deconfine-l-allemagne

 

Dommage que l'on sait quelles régions étaient le plus pour le deconfinement.

Link to comment
il y a 11 minutes, Lugaxker a dit :

Ça me fait penser au mème "Fascism: Do you really think it will be this obvious?"

La réponse est oui du coup.

 

https://actu.fr/ile-de-france/paris_75056/covid-19-a-paris-les-quais-de-seine-evacues-par-la-police_40013928.html


J'y etais dimanche dernier. Ca fait un peu flipper quand tu te balades en famille et avec des amis de voir debouler tout ca pour des gens en train de pacifiquement discuter sur les berges de la Seine. 

  • Yea 1
  • Sad 1
Link to comment

Et les gens sont pour le passeport santé/sanitaire/covid/vaccination/truc, hein. Pour eux, c'est juste ça.

 

Même devant ces exactions, même après 2 confinements, même après tous les excès de la police et de la gendarmerie à pruner des types sur les plages et que sais-je, ça ne tilte pas : "oh mais oui ce passeport truc sera utile et ce n'est pas grave pour les libertés + mééééénon ça ne va pas mal tourner".

 

En fait, même quand "fascism : it is THIS obvious", les gens *refusent* de regarder les choses en face. 

 

Quand on en sera à tatouer les vaccinés avec un numéro ou un code barre et à n'autoriser que ceux-là à commercer, ça ne défrisera personne (ou alors, il sera tellement trop tard que plus personne ne mouftera). 

  • Yea 2
  • Love 1
Link to comment

Coire ? Dans les Grisons ??? Si eux sortent dans la rue, je n'ose imaginer à quel point les gens en ont plein le cul dans le reste du pays. :online2long: 

  • Yea 2
Link to comment
On 3/5/2021 at 8:55 PM, Waren said:

La mise en place de ce fameux pass sanitaire semble être une véritable galère. Les restaurateurs ne sont franchement pas chaud, tout comme les boites de nuit, etc.

Et puis une question majeure : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ? L’idée de devoir répondre à cette question fait frémir certains macronistes. ?

 

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-brief-politique/pass-sanitaire-le-gouvernement-prudent-la-majorite-perplexe_4301435.html 

https://www.courrierinternational.com/article/vu-de-letranger-bientot-un-pass-sanitaire-en-france

 

Je prend les paris que cela ne se fera pas. 

Je prends le pari que ça se fera d'ici moins de 18 mois et que ça sera tellement bâclé que ça sera inutilisable.

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 22 heures, Nick de Cusa a dit :

Avec tout ca, ca bouge quand meme. Petite victoire pour les criminels confinementistes mais plus grosses victoires ailleurs, pas mal de videos. Il faut encore que ca croisse

 

 

C'est une très bonne nouvelle. Par contre je vois sur une photo des manifestations à Paris, quelqu'un qui brandit l'image du film hold-up qui je rappelle y voit un complot libéral.

 

Ca me fait penser à quelque chose. Il va y avoir dans cette crise (comme toutes les autres) un bouc émissaire. Compte tenu de l'importance de celle-ci le bouc émissaire va prendre cher.

Il faudrait:

1 éviter que ca soit les libéraux qui soient la cible

2 alimenter un discours pour que les vrais responsables (ou du moins ceux qui y contribué à la crise) soient le bouc émissaire. A mon sens les mass médias (télévisuel et gros réseaux sociaux) et les "experts" médiatiques sont ceux qui doivent étre tenus responsables. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 29 minutes, Zagor a dit :

1 éviter que ca soit les libéraux qui soient la cible

Non mais ça, c'est trop tard. C'est de la faute de la mondialisation sur-disproportionnée. J'pense qu'il faut revenir au local tu vois et préférer les circuits-courts.

Et puis si ça a capoté, c'est aussi parce qu'on manquait de lits. Pourquoi ? A cause de la dégradation des services publics depuis bien trop longtemps.

C'est tout vu.

 

Je te souhaite bien du courage pour faire désigner les mass médias comme bouc émissaire, puisque ce sont principalement eux qui font la pluie et le beau temps. Et surtout le réchauffement.

  • Yea 3
Link to comment

Une chose qu'il vaut mieux commencer des maintenant a mon avis : "je n'ai fait qu'obeir aux ordres". Si vous comptez dans vos proches quiconque est dans les metiers de police au sens large, peut-etre est-il temps de discuter empathiquement avec eux sur les limites de cette phrase ?

  • Yea 1
Link to comment

Une vie quasi-normale dès mi-avril nous disent les bonimenteurs de l'Etat.

Pendant ce temps, les festivals d'été annoncent à tour de rôle leur annulation...

 

http://www.petit-bulletin.fr/lyon/infos-article-68699-Festivals+d+ete++faut+pas+rever.html

 

Quote

Festivals d'été, faut pas rêver

 

Si la ministre de la Culture se montre optimiste dans ses récents propos concernant les festivals d'été, c'est surtout parce qu'elle occulte tout ce qui concerne la jeunesse et les musiques qui se dansent, du rock à la techno en passant par le rap. Une vision "OK boomer" et bourgeoise de la culture qui laisse sur le carreau un pan entier de la création, et les emplois qui vont avec. Et des publics désemparés, à qui l'on fait croire à tort qu'ils pourront vivre normalement cet été. Explications et tour d'horizon des festivals lyonnais.

(...) 

C'est la pagaille. Euphémisme ! Solidays, Hellfest, Glastonbury, Garorock — ou Foreztival dans notre région : plusieurs des plus gros festivals européens prennent les devants et ont d'ores et déjà annoncé l'annulation de leur édition 2021. (...)
Roselyne Bachelot a donc reçu jeudi 18 février plusieurs organisateurs de festivals. Et a continué son jeu d'actrice de moins en moins crédible : oui, les festivals d'été auront lieu, mais… De passage à Lyon quelques jours plus tard pour les Victoires de la Musique Classique, elle n'a vu aucun organisateur de festival de musique. Ni eu le moindre mot pour eux. La ministre, comme son prédécesseur Franck Riester, ne sait visiblement pas à quoi ressemble et comment se monte la grande majorité des festivals d'été, quand elle dit qu'ils pourront se tenir avec une jauge de 5000 personnes assises. Et pour l'instant, de surcroît, sans bar ni restauration, cruciaux pour équilibrer les budgets de nombre d'événements — on ne parle même pas de la convivialité. Et quid des campings ? C'est, encore une fois, un oxymore qui nous est asséné par le ministère de la Culture, un refus de prendre ses responsabilités : on dit sur les plateaux TV et dans les matinales des radios : « allez-y, c'est possible avec ces règles », alors que dans la réalité, ces mêmes règles imposent de fait l'annulation de la grande majorité des festivals. (...)

 

 Les restrictions d'entrées sur le territoire Shengen : des tourneurs nous confient leurs grandes difficultés pour obtenir l'autorisation pour des artistes étrangers, le ministère de l'Intérieur retoquant nombre de dossiers. (...)

 

Pour les téméraires qui se lanceront malgré tout dans l'aventure d'une édition 2021 s'ajouteront les frais pour faire respecter les protocoles sanitaires : barrières, plexigas ou encore agents de sécurité et d'accueil. Et au vu de l'ambiance actuelle, on attend avec impatience le premier débarquement de forces de police (la loi sécurité globale qui passe en mars au Sénat le permettrait) sur un site de festival pour contrôler que la jeunesse porte bien son masque, reste sagement assise et ne consomme surtout pas d'alcool en cachette si les bars sont encore fermés. Qui veut d'un festival sous cette forme ? Personne. Vincent Carry enfonce le clou du cercueil : « quel est le dispositif répressif par rapport à tout ça ? Sur les règles sanitaires, qui est responsable de quoi ? Si tout le monde descend dans la fosse d'un festival en amphithéâtre à 22h12, ça va se passer comment ? Si un cluster est identifié sur un festival assis, qui est responsable ? »

 

Link to comment
Il y a 4 heures, Nick de Cusa a dit :

Une chose qu'il vaut mieux commencer des maintenant a mon avis : "je n'ai fait qu'obeir aux ordres". Si vous comptez dans vos proches quiconque est dans les metiers de police au sens large, peut-etre est-il temps de discuter empathiquement avec eux sur les limites de cette phrase ?

 

Certains en savent quelques chose de cette excuse:

sapa-2198565-jpg_1916354_660x281.JPG

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 2 heures, Largo Winch a dit :

Une vie quasi-normale dès mi-avril nous disent les bonimenteurs de l'Etat.

 

 

Je pense au contraire que la girouette va se retourner très vite. La sacralisation des stats d'hospitalisations et de réanimations a ceci de bon que leur effondrement ne pourra qu'entraîner un retour à la "normale". Plus une mauvaise conscience honteuse de n'avoir rien compris à l'épidémie. Qui commence à poindre avec quelques critiques sur les discours terrorisants des épidémiologistes médiatiques, notamment relatifs aux variants.

Link to comment
Il y a 1 heure, Zagor a dit :

Certains en savent quelques chose de cette excuse:

Je crois que le point Godwin est un passage obligé quand on entend quelqu'un dire que les policiers / gendarmes ne font que suivre les ordres. Le nazisme est l'incarnation du mal pour beaucoup de monde, alors que le communisme soviétique non bizarrement. Cela crée généralement une réaction forte chez l'interlocuteur, qui va souvent s'empresser de dire que ce n'est pas pareil, que les restrictions actuelles sont là pour protéger la population, pour notre bien, etc. mais l'idée n'en reste pas moins valide (la nazisme n'était-il pas là pour le bien du peuple allemand ?)

 

Il y a 2 heures, Largo Winch a dit :

Une vie quasi-normale dès mi-avril nous disent les bonimenteurs de l'Etat.

Pendant ce temps, les festivals d'été annoncent à tour de rôle leur annulation...

Il y aura toujours la menace d'un variant ou d'un autre virus pour maintenir les restrictions. Il n'y aura plus de festivals "classiques" pendant plusieurs années, j'en suis persuadé. 

  • Sad 1
Link to comment
il y a 33 minutes, Lugaxker a dit :

 

 

Il y aura toujours la menace d'un variant ou d'un autre virus pour maintenir les restrictions. Il n'y aura plus de festivals "classiques" pendant plusieurs années, j'en suis persuadé. 


Ils ont trop reussi a instiller l'idee que des gens proches les uns des autres faisant la fete etaient des inconscients, des egoistes, des individus sans morale. Je pense que le monde normal a probablement disparu d'une partie de l'Europe pour longtemps, en effet.

  • Yea 7
  • Sad 2
Link to comment
il y a 13 minutes, Johnnieboy a dit :

Ils ont trop reussi a instiller l'idee que des gens proches les uns des autres faisant la fete etaient des inconscients, des egoistes, des individus sans morale. Je pense que le monde normal a probablement disparu d'une partie de l'Europe pour longtemps, en effet.

Oui :(

C'est assez impressionnant cette force de persuasion dormante qui s'est déchaînée durant la dernière année.

Link to comment
il y a 40 minutes, Johnnieboy a dit :


Ils ont trop reussi a instiller l'idee que des gens proches les uns des autres faisant la fete etaient des inconscients, des egoistes, des individus sans morale. Je pense que le monde normal a probablement disparu d'une partie de l'Europe pour longtemps, en effet.

 

il y a 14 minutes, Lugaxker a dit :

C'est assez impressionnant cette force de persuasion dormante qui s'est déchaînée durant la dernière année.

Ce qui m'effraie encore plus est le scénario d'un nouveau sujet de panique qui viendra se rajouter par dessus celui du covid / la santé, du terrorisme et de l'écologie. Puisque après tout il suffit que les médias parlent H24 d'un sujet en particulier backé par quelque études et des statistiques à la con, tout peut arriver

Link to comment
il y a 10 minutes, ttoinou a dit :

 

Ce qui m'effraie encore plus est le scénario d'un nouveau sujet de panique qui viendra se rajouter par dessus celui du covid / la santé, du terrorisme et de l'écologie. Puisque après tout il suffit que les médias parlent H24 d'un sujet en particulier backé par quelque études et des statistiques à la con, tout peut arriver


C'est difficile de rendre plus parano qu'avec un virus, je pense. Pour plusieurs raisons. Deja parce que c'est quasiment invisible, imperceptible. Aussi, comme un virus est amoral, paradoxalement, on peut le faire entrer dans toutes les cases de la morale n'importe comment. Voyager peut devenir un crime. Faire la fete. Sortir de chez soi. Parler a un inconnu. Ne pas se laver les mains, etc.

Par contre, je predis une explosion de la consommation de drogues, legales ou pas, dans les annees a venir. Entre les medecins qui ont du prescrire des antidepresseurs comme jamais, les jeunes qui ont du aller dans les seules soirées qui etaient encore organisees et qui sont les raves, l'ennui pendant pres d'un an pour tout un pan de la population, etc...

  • Yea 2
Link to comment

Vous semblez penser que le bon sens général serait la normalité, et la folie générale un triste malheur ponctuel.

Je crois de plus en plus que c'est plutôt l'inverse, et qu'il y a des raisons que ça continue.

 

Chez l' individu, la folie est quelque chose de rare, mais dans les groupes, les partis, les peuples, les époques, c'est la règle. - Nietzsche

Link to comment
il y a 14 minutes, Rübezahl a dit :

Vous semblez penser que le bon sens général serait la normalité, et la folie générale un triste malheur ponctuel.

Je crois de plus en plus que c'est plutôt l'inverse, et qu'il y a des raisons que ça continue.

 

Chez l' individu, la folie est quelque chose de rare, mais dans les groupes, les partis, les peuples, les époques, c'est la règle. - Nietzsche


On a, pour la plupart, grandi dans un pays pas trop fou. Les dernieres folies francaises etaient assez ponctuelles et relativement mineures. Je me suis souvent dit que mes contemporains n'etaient pas toujours tres malins, ni tres cultives. Mais je ne me suis jamais balade dans la rue en ayant l'impression d'etre entoure de fous furieux. Maintenant, c'est le cas.
 

  • Yea 3
  • Love 1
  • Sad 1
Link to comment
il y a 4 minutes, Johnnieboy a dit :

Je me suis souvent dit que mes contemporains n'etaient pas toujours tres malins, ni tres cultives. Mais je ne me suis jamais balade dans la rue en ayant l'impression d'etre entoure de fous furieux. Maintenant, c'est le cas.

C'est une question de baseline. Les jeunes qui ont 12-15 ans considéreront probablement cette période comme normale une partie de leur vie.
Tout est relatif quoi.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...