Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

Accès aux magasins, contrats: ce que les "Sages" pourraient retoquer dans le projet de loi sanitaire

 

Citation

Si l'initiative désigne donc le 5 août comme point d'horizon, on se dirige cependant vers une entrée en vigueur - si le Conseil constitutionnel le permet - au 7 août, après promulgation et parution du décret au Journal officiel. Mais ce mardi matin, l'application de certaines dispositions du texte ne paraît pas franchement aller de soi, et leur entrée en vigueur sujette à caution.

 

Link to comment
Il y a 8 heures, cedric.org a dit :

Et les enfants vaccinés contre la rougeole qui chopent quand même la maladie avec symptômes graves à cause de non vaccinés ? Des dommages collatéraux ? Seraient-ils si peu nombreux ?

Oui.

 

Il y a 8 heures, cedric.org a dit :

C'est précisément l'inverse. 

Non.

Link to comment

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/07/28/dans-les-colleges-et-lycees-les-eleves-non-vaccines-seront-evinces-s-il-y-a-un-cas-de-covid-19-dans-une-classe_6089766_3224.html

 

"Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé mercredi un nouveau protocole sanitaire dans les établissements scolaires pour la rentrée.

(...)

Dans le primaire, « les classes seront fermées dès le premier cas de Covid », comme ce fut le cas au cours de l’année scolaire écoulée. Dans le secondaire, au collège et au lycée, « seuls les élèves non vaccinés seront évincés et devront suivre l’enseignement à distance », a détaillé M. Blanquer, les autres pouvant poursuivre en classe. « Le non-vacciné reste à la maison, le vacciné reste en cours », a-t-il ajouté."

Link to comment
il y a 11 minutes, Lancelot a dit :

Beau prétexte pour se lancer dans le homeschooling.

 

Oui tout à fait puisque l'une des dernières raisons pour pouvoir le faire, cette fameuse instruction à domicile que le Président a voulu interdire, est lié à l'état de santé de l'élève et sur certificat médical.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 1 heure, Lewin a dit :

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/07/28/dans-les-colleges-et-lycees-les-eleves-non-vaccines-seront-evinces-s-il-y-a-un-cas-de-covid-19-dans-une-classe_6089766_3224.html

 

"Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé mercredi un nouveau protocole sanitaire dans les établissements scolaires pour la rentrée.

(...)

Dans le primaire, « les classes seront fermées dès le premier cas de Covid », comme ce fut le cas au cours de l’année scolaire écoulée. Dans le secondaire, au collège et au lycée, « seuls les élèves non vaccinés seront évincés et devront suivre l’enseignement à distance », a détaillé M. Blanquer, les autres pouvant poursuivre en classe. « Le non-vacciné reste à la maison, le vacciné reste en cours », a-t-il ajouté."

 

L'impression que ce gvt agite des chiffons rouges (trier les ados sérieusement...) de manière délibérée et à intervalles réguliers. Macron joue vraiment à un jeu dangereux.

Link to comment
Il y a 16 heures, Mathieu_D a dit :

ce qui est mauvais n'a pas besoin d'être interdit.

 

Quand la chose mauvaise nuit à autrui, ça semble une bonne raison de l'interdire. Comme dit la DDHC: "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui."

 

Il y a 16 heures, Largo Winch a dit :

Tu seras gentil de réviser les règles du syllogisme avant de revenir poster.

 

Ce n'est pas un syllogisme, c'est une affirmation. 

  • Nay 3
Link to comment
il y a 7 minutes, h16 a dit :

Imaginer qu'ils cherchent le conflit pour pouvoir passer à une version musclée n'est pas complètement fou.

 

Mon sentiment est qu'il veut une radicalisation pour fédérer sans difficultés une majorité de personnes âgées et d'enfermistes. En terme purement électoral pour 2022 c'est un bon calcul qui doit lui assurer une réélection facile. D'autant plus que les médias et les scientifiques ne feront jamais de feedback négatifs des décisions prises, ne serait-ce que pour conserver leur crédibilité en ne se dédisant pas eux-mêmes.

Le gros risque de cette stratégie, de + en + réel, est que ces manifestations aboutissent à une crise de régime. On n'est pas dans une manif' "donnez-nous des sous" mais dans un affrontement entre deux conceptions, entre deux priorités fondatrices : égalité devant la loi versus vaccination à tout prix. Le tout chaperonné par une élite qui joue clairement l'hystérisation en définissant publiquement un camp du Bien contre un Camp du mal, à la limite de la maladie mentale (on parle de "névrose sociale" à propos des anti-pass, pardon des antivax selon le terme consacré par le régime).

 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 7 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Quand la chose mauvaise nuit à autrui, ça semble une bonne raison de l'interdire. Comme dit la DDHC: "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui."

 

Un fumeur ou un obèse nuisent à ma santé puisqu'ils me font supporter des coûts fiscaux (liés à leur prise en charge hospitalière) qui m'empêchent d'utiliser mes ressources comme je l'entends. Ceux qui prennent l'avion nuisent à mon environnement. Idem pour ceux qui prennent la voiture. Tout comportement induisant un risque nuit indirectement à ma liberté. Tout écart à la norme est une forme de nuisance.
Cette phrase a toute les apparences de la sagesse mais elle recèle un potentiel totalitaire non négligeable. Raison pour laquelle elle est sans cesse brandie par les pro-pass.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 26 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Ce n'est pas un syllogisme, c'est une affirmation.

 

Bah si, c'est bien un syllogisme (comment, en partant d'un fait, arriver à une conclusion en termes d'action sinon ?).

 

Bref :

Mineur : Le vaccin est bon pour préserver sa santé (pour moi, pour les autres).

Majeur : Ce qui est bon pour préserver sa santé doit être imposé à tous.

Conclusion : Le vaccin doit être imposé à tous.

 

Sauf que la prémisse majeure (Ce qui est bien doit être imposé à tous) est contestable.

  • Yea 2
Link to comment

Eh voilà, on est fixé pour l'EN : dès la rentrée, on continuera de sacrifier les études au nom du diktat sanitaire. Blanquer a annoncé les protocoles qui seront appliqués à la rentrée, en précisant immédiatement que les scénarios les plus probables seront les 2 ou 3. Chouette le grand retour de l'hybridation pour les lycéens (mi présentiel, mi distanciel). 

 

ann-e-scolaire-2021-2022-protocole-et-ca

 

En gros, on redémarre l'année prochaine dans la même merde qu'on a terminée la précédente. Heureusement qu'on aura vacciné 75% de la population fin août : on voit que ça change tout !

 

Il y aura tout de même une nouveauté : on ajoutera à ce bazar bureaucratique une petite touche de discrimination :

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/video-covid-19-en-cas-de-contamination-dans-le-secondaire-les-non-vaccines-seront-evinces-annonce-jean-michel-blanquer_4718823.html

Quote

"Dans le secondaire, s'il y a un cas de contamination" au Covid-19, "les élèves non vaccinés seront évincés, mais pas les vaccinés", a déclaré Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, mercredi 28 juillet sur franceinfo. "C'est évidemment une forte incitation à être vacciné", a-t-il reconnu. Il a précisé que "ceux qui ne seront pas vaccinés seront en enseignement à distance."

(...)

Interrogé sur la discrimination entre élèves, le ministre a dit "raisonner en termes de moindre mal. On ne raisonne pas en termes de situation idéale (...)

L'idée, a martelé Jean-Michel Blanquer, c’est "de ne pas imposer un pass sanitaire pour rentrer à l'école. Vous savez, c'est toujours la même logique, c'est la logique de l'école ouverte. Comment faire en sorte que les enfants et les adolescents aillent au maximum à l'école".

 

C'est subtile : il n'y aura pas de pass sanitaire exigé au lycée, mais on introduit la logique de la discrimination vacciné/non vacciné...

  • Post de référence 1
  • Sad 3
  • Confused 1
Link to comment
il y a 14 minutes, michel kohlhaas a dit :

 

Mon sentiment est qu'il veut une radicalisation pour fédérer sans difficultés une majorité de personnes âgées et d'enfermistes. En terme purement électoral pour 2022 c'est un bon calcul qui doit lui assurer une réélection facile. D'autant plus que les médias et les scientifiques ne feront jamais de feedback négatifs des décisions prises, ne serait-ce que pour conserver leur crédibilité en ne se dédisant pas eux-mêmes.

oui

 

il y a 14 minutes, michel kohlhaas a dit :

Le gros risque de cette stratégie, de + en + réel, est que ces manifestations aboutissent à une crise de régime. On n'est pas dans une manif' "donnez-nous des sous" mais dans un affrontement entre deux conceptions, entre deux priorités fondatrices : égalité devant la loi versus vaccination à tout prix. Le tout chaperonné par une élite qui joue clairement l'hystérisation en définissant publiquement un camp du Bien contre un Camp du mal, à la limite de la maladie mentale (on parle de "névrose sociale" à propos des anti-pass, pardon des antivax selon le terme consacré par le régime).

oui aussi mais ce que ça peut donner est ouvert à toute imagination.

Link to comment
1 hour ago, Mathieu_D said:

Ça ne va pas motiver les jeunes à se vacciner ça. A mon avis il y a un potentiel de vacances gratuites qui n'est pas tombé dans l'oreille de sourds...

 

Non ce qui est prévu c'est qu'une partie des élèves soit en présentiel tandis que les non vaccinés suivront le même cours à distance. Aux profs de se démerder...

  • Yea 1
Link to comment

Si le protocole sanitaire reste toute l'année scolaire qui vient, les élèves qui sont rentrés au lycée en septembre 2019 n'auront connu que septembre 2019 à mars 2020 un lycée normal.

  • Yea 1
  • Sad 1
Link to comment
il y a 40 minutes, Largo Winch a dit :

C'est subtile : il n'y aura pas de pass sanitaire exigé au lycée, mais on introduit la logique de la discrimination vacciné/non vacciné...

 

Sachant comment les gamins sont déjà tellement tendres entre eux selon que tu es gros, maigre, roux, moche, trop pauvre, trop riche, que tu n'as pas assez de seins ou que tu en as trop, c'est sûr, ça va bien se passer.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 52 minutes, Largo Winch a dit :

Non ce qui est prévu c'est qu'une partie des élèves soit en présentiel tandis que les non vaccinés suivront le même cours à distance. Aux profs de se démerder...

Ça me donne une idée, on pourrait faire des classes de vaccinés et des classes de non vaccinés

 

 

  • Haha 1
Link to comment
50 minutes ago, Largo Winch said:

 

Non ce qui est prévu c'est qu'une partie des élèves soit en présentiel tandis que les non vaccinés suivront le même cours à distance. Aux profs de se démerder...

Des échos que j'en ai eu l'enseignement à distance au niveau collège c'est un prof qui donne des consignes de travail pour telle tranche horaire puis corrige les envois.

Ce n'est pas comme dans le supérieur où le prof est sur Teams/Zoom/peu importe et accorde de son temps à la classe voire à chacun en direct.

(Enfin c'est ce que j'ai compris de la classe de 4ème de mon neveu.)

 

Bref du point de vue du collégien il vaut mieux rester chez soi et aller à son rythme où ne rien faire.

Link to comment

Les classes d’école primaire fermeront dès le premier cas. On va bien vers une politique de 0 cas. C’est bien ça devrait encourager les gens à se faire tester :rolleyes:

 

En même temps il faut bien éviter que les non vaccinés contaminent les vaccinés lol

Link to comment
il y a 1 minute, Vilfredo Pareto a dit :

C’est bien ça devrait encourager les gens à se faire tester :rolleyes:

Surtout s'ils mettent les testés positifs en pris... dans des camps de quarantaine. Mais bon on n'y est pas encore non ?

Link to comment

Selon la même logique, d’ailleurs, comme les vaccinés peuvent transmettre le Covid mais n’ont pas de symptômes (faut bien que le vaccin change un truc), il faudrait peut-être isoler les vaccinés d’office pour éviter qu’ils infectent les autres vaccinés (et à fortiori les non vaccinés, qu’il faudrait isoler des vaccinés pour la même raison)). Ainsi, quand on aura atteint 100% de vaccination (ie jamais) il sera grand temps de reconfiner tout le monde. On n’est jamais à l’abri d’attraper une saloperie sans s’en rendre compte.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 7 minutes, Lugaxker a dit :

Surtout s'ils mettent les testés positifs en pris... dans des camps de quarantaine. Mais bon on n'y est pas encore non ?

 

Le bracelet électronique connecté c'est bien tu sais. C'est pro liberté ça évite la prison.

Link to comment
il y a une heure, Ultimex a dit :

 

Bah si, c'est bien un syllogisme (comment, en partant d'un fait, arriver à une conclusion en termes d'action sinon ?).

 

Bref :

Mineur : Le vaccin est bon pour préserver sa santé (pour moi, pour les autres).

Majeur : Ce qui est bon pour préserver sa santé doit être imposé à tous.

Conclusion : Le vaccin doit être imposé à tous.

 

Sauf que la prémisse majeure (Ce qui est bien doit être imposé à tous) est contestable.


Où l'on se rend compte que Razorback nous saoule depuis des années sans maîtriser un concept enseigné à l'école primaire.

  • Haha 3
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...