Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Quand la chose mauvaise nuit à autrui, ça semble une bonne raison de l'interdire. Comme dit la DDHC: "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui."


Qu’est-ce que c’est mal rédigé comme texte. On dirait que ce sont des parlementaires qui l’ont écrit 

Link to comment
Révélation

 

il y a 13 minutes, Tramp a dit :


Qu’est-ce que c’est mal rédigé comme texte. On dirait que ce sont des parlementaires qui l’ont écrit 

 

Pire, des avocaillons.

Link to comment
Il y a 2 heures, Largo Winch a dit :

 

Non ce qui est prévu c'est qu'une partie des élèves soit en présentiel tandis que les non vaccinés suivront le même cours à distance. Aux profs de se démerder...

 

Les échos que j'ai d'enseignants qui ont tenté de faire des cours mixtes avec une partie de la classe en présentiel et le reste à distance c'est la galère totale.  L'enseignant peut difficilement gérer les deux environnements à la fois.  Les élèves à distance ont beaucoup de mal à suivre et se sentent exclus.  Bref, c'est la cata. 

Link to comment
il y a 3 minutes, fm06 a dit :

 

Les échos que j'ai d'enseignants qui ont tenté de faire des cours mixtes avec une partie de la classe en présentiel et le reste à distance c'est la galère totale.  L'enseignant peut difficilement gérer les deux environnements à la fois.  Les élèves à distance ont beaucoup de mal à suivre et se sentent exclus.  Bref, c'est la cata. 

 

40f.png

 

Link to comment
il y a 6 minutes, fm06 a dit :

 

Les échos que j'ai d'enseignants qui ont tenté de faire des cours mixtes avec une partie de la classe en présentiel et le reste à distance c'est la galère totale.  L'enseignant peut difficilement gérer les deux environnements à la fois.  Les élèves à distance ont beaucoup de mal à suivre et se sentent exclus.  Bref, c'est la cata. 


C'est pareil pour les entreprises. Il est beaucoup plus facile de faire 100% l'un ou l'autre et pas un mixte pourri de télétravail et travail en présentiel.

  • Yea 1
Link to comment

Forcer la main à la vaccination des ados, ça risque d’être très mal vécu. 
Je pense que c’est leur pire erreur depuis le début. Si soi-même on est prêt, en tant qu’adulte, à se dire: « ok bon, ça semble assez anodin et peu dangereux, je le fais comme ça on arrête de m’emmerder. » Mais beaucoup de parents devraient avoir un raisonnement sain, à savoir que leur enfant est en pleine adolescence et donc est-ce secure de faire vacciner à cet âge?

 

d’ailleurs est-ce qu’il y a un recul sur le sujet? Des études sérieuses? La biologie d’un enfant n’est pas celle d’un adulte.

 

forcer la vaccination d’ados risque de ne pas être accepté même par des adultes vaccinés en accord complet avec une politique de vaccination massive. Les enfants c’est très particulier dans l’esprit des parents, il faut les protéger, on est tout de suite plus regardant sur l’innocuité.

  • Yea 2
  • Love 3
Link to comment

Surtout que la position française de pédiatrie est claire : le vaccin covid 19 pour les enfants ayant l'une deux pathologies hyper rares qui amplifient les risques associés au Covid. Et point.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 4 minutes, ts69 a dit :

C'est pas forcément con. Est-ce qu'on a vraiment plus de risques avec le Covid que ces vaccins-la a moins de 30 ans?

En dessous de 20, le vaccin est plus risqué (bon, pas énormément non plus, mais tout de même).

  • Yea 1
Link to comment
il y a 35 minutes, Kyouki a dit :

Et les écoles hors contrat, elles doivent malgré tout suivre le Diktat der Blanquer ?

Si non, je leurs prévois un bel avenir.

Les consignes des rectorats pour la sécurité etc sont appliquées oui.

Link to comment
5 hours ago, Vilfredo Pareto said:

Les classes d’école primaire fermeront dès le premier cas. On va bien vers une politique de 0 cas. C’est bien ça devrait encourager les gens à se faire tester :rolleyes:

Je ne sais pas dans quelle mesure c'est fait exprès mais il semble y avoir un gros effort pour désinciter les gens à se faire tester avec les dernières mesures (rendre les tests payants, enfermer les positifs, la tolérance 0 pour les cas...).

Link to comment
1 minute ago, Lancelot said:

Je ne sais pas dans quelle mesure c'est fait exprès mais il semble y avoir un gros effort pour désinciter les gens à se faire tester avec les dernières mesures (rendre les tests payants, enfermer les positifs, la tolérance 0 pour les cas...).

Alors qu'avec un pass, on peut très bien être malade et ne rien en avoir à faire en refusant simplement de se faire tester. Paye. Ta. Logique.

Link to comment
2 minutes ago, Bisounours said:

ah bon ? mais qui te demande un pcr si tu montres que tu as été vacciné ?

Personne, c'est bien le concept (con). J'en connais qui iront quand même continuer volontairement de se faire mettre dans l'orifice nasal régulièrement même vaccinés, mais ce cas est proche de la pathologie hypocondriaque.

Link to comment
il y a 45 minutes, Prouic a dit :

Les consignes des rectorats pour la sécurité etc sont appliquées oui.

Ah crotte.

 

Bon et niveau restaurant. Qu'est qui empêche l'étoilé du coin ou la pizzeria chez Luigi de mettre une plaque "Relais Routier" et de ne pas demander le pass ?

  • Haha 2
Link to comment
Il y a 6 heures, michel kohlhaas a dit :

Cette phrase a toute les apparences de la sagesse mais elle recèle un potentiel totalitaire non négligeable.

 

Avec suffisamment de malignité on peut en venir à défendre les pires infamies à partir des idéaux les plus nobles. Et ce quelque soit la valeur légitime instrumentalisée. 

 

Exemple: Il y a des gens qui pensent manifestement ici que toute forme de vaccination obligatoire est illégitime (sauf @Bisounoursqui, de façon étrange, affirme qu'il y a une limite quand c'est vraiment trop dangereux, sans nous donner un critère à partir duquel ce qui est illégitime devient légitime). Donc, au nom de la liberté, il est revendiqué de pouvoir mettre en danger la vie d'autrui en toute impunité. Ce n'est pas totalitaire, mais c'est quand même bien sinistre. 

  • Nay 7
Link to comment
il y a 7 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Donc, au nom de la liberté, il est revendiqué de pouvoir mettre en danger la vie d'autrui en toute impunité.

On ne met la vie de personne en danger en ne se vaccinant pas. Sauf celle de ceux qui ont refusé de se vacciner. Ils n'avaient qu'à se vacciner. D'habitude, je ne downvote jamais mais je vais faire une exception.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 13 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Donc, au nom de la liberté, il est revendiqué de pouvoir mettre en danger la vie d'autrui en toute impunité.

Pareil pour la voiture.

Pareil pour les armes à feu.

 

J'ai du mal à voir comment tu arriveras à autre chose que du totalitarisme avec ton schéma de pensée.

Link to comment
à l’instant, Vilfredo Pareto a dit :

Ils n'avaient qu'à se vacciner

Certes. Pour les adultes. En revanche, pour les enfants, c'est plus problématique dans la mesure où ce sont leurs parents qui décident de ne pas les faire vacciner alors qu'ils sont concernés, susceptibles d'être malades, voire trrrrès malades. Alors, on va me répondre que bon, c'est darwinien etc. mais est-ce que les enfants doivent supporter l'inconséquence des adultes responsables d'eux ?

On peut étendre cela à d'autres décisions parentales idiotes en termes de santé, moi, ça m'interroge.

Link to comment
il y a 7 minutes, Bisounours a dit :

Certes. Pour les adultes. En revanche, pour les enfants, c'est plus problématique dans la mesure où ce sont leurs parents qui décident de ne pas les faire vacciner alors qu'ils sont concernés, susceptibles d'être malades, voire trrrrès malades. Alors, on va me répondre que bon, c'est darwinien etc. mais est-ce que les enfants doivent supporter l'inconséquence des adultes responsables d'eux ?

On peut étendre cela à d'autres décisions parentales idiotes en termes de santé, moi, ça m'interroge.

1) les enfants ne risquent rien

2) les enfants ont 0 rationalité donc il faut bien que qqn fasse les décisions pour eux

2)a) si ce sont les parents adultes, on a deux cas de figure

2a)1) les adultes font le "bon choix" (whatever that is, sachant que (1)) et dans ce cas y a pas de problème

2a)2) les adultes font le "mauvais choix" (whatever etc.) et dans ce cas il y a un problème, mais qui s'applique aussi aux adultes, qui auront probablement pris la même décision pour eux et pour leurs enfants

2)b) si c'est d'autres adultes, les mêmes problèmes se posent, aggravés par le manque de SITG

3) conclusion: il n'y a pas de problème spécifique aux gosses, ou alors, si on pense qu'il y en a un avec les gosses, on pense qu'il y en a un avec les parents et donc avec la liberté du choix en général et bienvenue en razorbackie.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 10 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

les enfants ne risquent rien

Je cause pas du covid, bien évidemment, là, c'est débile.

Mais d'autres obligations (pas que vaccinales comme la rougeole) que les adultes ont vis-à-vis de leur progéniture. Quand ils font un choix dangereux pour la santé de leur enfant, c'est un peu problématique.

  • Yea 1
Link to comment
à l’instant, Bisounours a dit :

Quand ils font un choix dangereux pour la santé de leur enfant, c'est un peu problématique.

Ah. Oui. Il y a des assurances pour ça: https://fr.wikipedia.org/wiki/Aléa_moral Et il est toujours bon de rappeler que l'existence est une vallée de larmes que la politique n'a jamais permis de transformer en rigole de miel. Ce qui, en soi, est plutôt une bonne chose. Qu'est-ce qu'on se ferait chier sinon.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...